Le lait maternel améliore l'ADN et le système immunitaire du bébé

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 30/05/2010

Les nouveaux-nés qui sont nourris au sein par leur mère verraient leur ADN et leur immunité bonifiés selon une nouvelle étude.

Le lait maternel apporte beaucoup de bienfaits aux bébés, mais perfectionner leur génétique et leur système immunitaire est une affirmation toute récente. Le lait maternel est l'aliment le plus sain et le plus complet qu'une mère puisse donner à son nourrisson. Le lait maternel joue un rôle clé dans la santé générale et la croissance du poupon, ce que les mamans savent toutes déjà. Mais saviez-vous que le lait maternel pouvait améliorer l'ADN du mioche ainsi que son système immunitaire ?

En effet, selon des chercheurs de l'Université de l'Illinois (Etats-Unis), les bébés qui sont allaités par leur maman auraient un meilleur ADN que ceux qui sont nourris d'autres façons (au biberon par exemple).

Cette nouvelle étude américaine souligne que le lait maternel est bon pour le nourrisson car il améliore le système immunitaire du nouveau-né. Les chercheurs pensent que le lait maternel stimule également le développement des intestins et contribue à une amélioration générale de l'ADN du nourrisson.

Il est également bien connu que la première chose qu'un poupon devrait consommer reste le lait maternel, car ce lait développe la fonctionnalité des gènes qui aide à protéger le nourrisson de diverses maladies.

En résumé, ces chercheurs américains ont constaté que la toute première alimentation dans la vie des nourrissons affecte l'expression de leurs gènes, ce qui pourrait expliquer comment le lait maternel agit sur la santé des bébés.

Parlons de l'étude en question. Une équipe de chercheurs américains a mené une étude sur 22 nourrissons. 10 de ces 22 nourrissons ont été nourris au sein par leur maman tandis que les 12 restants ont été nourris avec de la nourriture pour nouveau-né vendue prête à consommer (nourriture en pots, lait en poudre à donner au biberon, etc.).

Après une série de tests et d'analyses (utilisant une nouvelle technique non-invasive), l'équipe de chercheurs a observé que l'influence du lait maternel sur l'ADN et le système immunitaire du poupon est considérable.

En tirant parti de la mue naturelle des cellules intestinales pendant la digestion, les scientifiques ont cherché des signes de l'expression génique, sous la forme d'ARNm (acide ribonucléique messager), dans les excréments des nourrissons.

Ces chercheurs ont découvert que lait maternel et le lait en poudre produisent des effets différents sur au moins 146 gènes. Selon la responsable de l'équipe de chercheurs, Mme Sharon Donovan, la plupart des gènes améliorés par le lait maternel favorisent un développement rapide des intestins et du système immunitaire.

Certains des gènes affectés positivement par le lait maternel protègent de l'hyperperméabilité intestinale, une anomalie qui permet aux particules étrangères d'entrer dans la circulation sanguine à travers la paroi intestinale. L'hyperperméabilité intestinale augmente les risques d'allergies et de diverses maladies inflammatoires telles que l'asthme, l'inflammation du côlon et la maladie de Crohn (principalement décelées chez les bébés nourris au lait en poudre, indique de précédentes études).

Ces experts expliquent que l'expression des gènes est simplement le processus qui déclenche la fonctionnalité des gènes. Ils affirment que les instructions sont déjà présentes dans les gènes pour leur permettre de synthétiser un produit fonctionnel (ARN ou protéine). Les gènes ont simplement besoin d'être activés. Le lait maternel, quand il est donné au nourrisson par la mère qui décide de le nourrir au sein, permet de déclencher ce processus.

Selon la responsable de l'équipe de recherche, le lait maternel contient des composés protecteurs du système immunitaire qui aident le nouveau-né à combattre diverses maladies. Non seulement le lait maternel protège les nourrissons pendant leur enfance, mais il joue aussi un rôle vital dans la santé générale des nourrissons dans leur futur.

Toutefois, ces chercheurs n'ont pas réussi à savoir exactement de quelle manière le lait maternel protège le nourrisson et comment il régule le développement des intestins. Les gènes sont très sensibles à la nutrition.

Quoiqu'il arrive, ces chercheurs savent maintenant quels gènes regarder pour interpréter les observations cliniques des différences entre les poupons nourris au sein et ceux nourris au lait en poudre. Comprendre ces différences pourrait aider les fabricants de lait en poudre à développer des produits qui se rapprochent le plus possible du lait maternel.


Et vous, trouvez-vous que le lait maternel améliore l'ADN et le système immunitaire du bébé ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
salim  |  22 décembre 2012, 17:35
Le lait maternel est surtout produit sur mesure pour le bébé.
En effet, il contient plus de 50% du matériel génétique de l’enfant.

aurelys  |  24 mars 2011, 12:26
Faux arreter d ecrire n importe quoi, le lait maternel a beaucoup d avantage pour la sante des bebes cela est prouvé dans de multiple etudes mais alors dire que le lait maternel pourait améliorer l'ADN du bébé c est aller bcp trop loin surtout que cela ne serait pas tres positif , heureusement pour nous a lheure actuel le lait maternel n a aucune propriete mutagene !!!!
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :