Le chocolat améliore l'humeur ou provoque-t-il la dépression ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 16/05/2010

Cet aliment sucré optimise l'humeur selon beaucoup de gens. Pourtant une étude vient de montrer qu'il peut aussi causer la dépression.

Le chocolat est vu par beaucoup d'entre nous comme un aliment magique à manger lorsque nous voulons retrouver une bonne disposition psychologique et arrêter l'état dépressif tout en nous faisant plaisir.

Que ce soit un gâteau chocolaté, un bonbon chocolaté banal ou un chocolat célèbre, des centaines de millions de personnes adorent cet aliment sucré, fabriqué à base de fève de cacao, en pensant qu'il améliore l'humeur. Or une étude américaine publiée fin avril 2010 a trouvé qu'en manger trop peut être un signe de maladie dépressive.

Les chercheurs ont constaté que les gens qui ont été diagnostiqués souffrant de dépression avaient consommé environ 60% de chocolat en plus que ceux qui ne l'ont pas été, durant l'étude. Un score d'état dépressif élevé, qui suggère une dépression majeure, a fait plus que doubler la consommation de chocolat chez les personnes analysées par l'étude.

Les chercheurs ont examiné la consommation de cet aliment sucré et d'autres modèles de consommations alimentaires de 931 hommes et femmes qui n'étaient pas en train de prendre des antidépresseurs. Les chercheurs ont également donné aux participants un test pour dépister la dépression ou la tendance dépressive.

Les personnes qui avaient une possible dépression (selon le test de dépistage) consommaient en moyenne 8,4 portions de chocolat par mois. Une portion étant 1 tablette de chocolat de 40 grammes, cela représente une consommation moyenne de près de 350 grammes de cet aliment par mois.

Les personnes qui ne souffraient pas de maladie dépressive (selon le test de dépistage) ne consommaient que 5,4 portions de chocolat par mois (soit 220 grammes par mois) en moyenne.

Les participants qui avaient les scores de dépression les plus élevés consommaient en moyenne 11,8 portions de chocolat par mois (soit 485 grammes mensuellement en moyenne).

L'humeur dépressive était significativement liée à une plus grande consommation de chocolat, observent les chercheurs.

Pourtant une autre étude, publiée en 2007, avait montré que la moitié de 3 000 personnes souffrant de dépression ont déclaré aux chercheurs que le chocolat améliore leur humeur et leur aide à se sentir mieux.

En revanche, ce que l'étude menée en 2010 ne peut pas dire est pourquoi les gens qui souffrent de grande souffrance morale ou de tendances dépressives mangent davantage de chocolat. Cela pourrait s'expliquer par le fait que la dépression augmenterait les envies de manger cet aliment sucré, et les gens en mangent du coup comme pour se soigner. Cette explication confirmerait alors quelques études réalisées sur des rats de laboratoire qui suggèrent que le chocolat peut bonifier l'humeur.


De plus, plusieurs explications scientifiques pourraient expliquer comment le chocolat améliore l'humeur :

1) Il contient des glucides

Manger des aliments riches en glucides et pauvres en protéines peut augmenter le niveau de sérotonine dans le cerveau. La sérotonine est une molécule qui est l'un des principaux neuromodulateurs du système nerveux central, et qui joue un rôle important dans les changements d'état émotionnel de toute personne.

Les experts pensent que la sérotonine est difficile à obtenir dans le cerveau des personnes déprimées. Certains scientifiques pensent toutefois que le contenu en protéines du chocolat peut l'empêcher d'augmenter la sérotonine.


2) Il contient la phényléthylamine, la caféine et la théobromine

Le chocolat contient de petites quantités de divers médicaments qui pourraient déclencher des sautes d'humeur, y compris la phényléthylamine (qui affecte les taux de certains transmetteurs chimiques dans le cerveau), la caféine et la théobromine (qui sont des stimulants), ainsi que d'autres médicaments qui affectent le cerveau d'une manière similaire au cannabis.


Certains végétariens pourraient trouver que manger du chocolat au lait peut augmenter légèrement les états dépressifs le lendemain de la consommation, par rapport au chocolat noir sans lait. Plus ils mangent la version au lait, plus ils augmentent leurs tendances dépressives le lendemain.

Cet aliment sucré est disponible partout sous diverses formes. Toutefois, une étude a trouvé que le chocolat marron satisfait mieux les envies de manger que le chocolat blanc ou que la poudre de cacao. Puisqu'il n'y a aucune preuve que le chocolat aide à retrouver la bonne humeur et qu'il peut traiter la dépression, des études approfondies sont nécessaires pour déterminer si cet aliment à base de fève de cacao est une cause d'état dépressif ou un soulagement temporaire.


Et vous, pensez-vous que le chocolat améliore l'humeur ou provoque la dépression ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :