Manger beaucoup : pourquoi avons-nous tendance à le faire ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 09/05/2010

Dévorer énormément peut causer le surpoids s'il n'y a pas de contrôle derrière. Voici les raisons pour lesquelles nous mangeons trop.

Manger beaucoup amène souvent à trop consommer et à surconsommer, ce qui augmente le risque de surpoids ou d'obésité. Nous savons pourtant tous que nous sommes censés nous nourrir de portions saines dans le cadre d'une alimentation équilibrée afin de garder la ligne. Alors pourquoi une dure journée de travail ou même les odeurs appétissantes d'un gâteau au fromage peuvent nous inciter à manger à la pelle ?


RegimesMaigrir.com vous suggère quelques raisons, parfois inattendues, qui peuvent expliquer pourquoi nous avons tendance à manger beaucoup, afin que vous puissez casser le cercle vicieux et éviter de prendre du poids sans le vouloir :

1) Ne pas dormir suffisamment

Ne pas dormir assez ne fait pas que vous mettre dans un brouillard mental, mais déclenche aussi une constellation de changements métaboliques qui peuvent provoquer une prise de poids. Un manque d'heures de sommeil peut nuire à votre tour de taille parce que cela affecte 2 hormones importantes (la leptine et la ghréline) qui contrôlent l'appétit et la satiété.

Selon une étude américaine, les personnes qui dorment seulement 4 heures par nuit pendant 2 nuits de suite avaient 18% d'hormone leptine en moins (une hormone qui signale au cerveau que le corps a mangé suffisamment) et avaient 28% de ghréline en plus (une hormone qui déclenche la faim), comparées aux personnes qui ont dormi suffisamment (plus de 8 heures par nuit).

En conséquence de ces variations d'hormones, les participants à l'étude qui manquaient de sommeil avaient 24% d'appétit en plus, ce qui les faisait consommer en masse des nourritures . Un manque de sommeil peut aussi affaiblir le métabolisme du glucose et - à long terme - prépare le terrain au diabète de type 2.


Comment résoudre ce problème de manque de sommeil pour éviter d'avaler à foison ?
Quand nous sommes exténués, nous avons tendance à avoir faim rien qu'en voyant un aliment, surtout si cette nourriture est sucrée. Cela pourrait bien s'expliquer par le fait que les aliments riches en glucides nous donnent à la fois un coup de fouet en énergie et en confort (puisque le manque de sommeil est l'une des causes de stress).

Pour étouffer l'envie de dévorer des aliments qui font grossir, tout en obtenant le coup de pouce en énergie dont vous avez besoin, essayez de consommer un mélange de glucides complexes et de protéines.

Si vous vous sentez fatigués, vous voulez manger des glucides. Mais choisissez des glucides riches en fibres pour obtenir de l'énergie qui dure longtemps. Les fibres sont brûlés dans votre organisme plus lentement que les glucides simples, et ajouter quelques protéines vous rassasiera plus longtemps.

Au petit-déjeuner, mangez un toast de blé complet avec du blanc d'oeuf, ou une céréale riche en fibres avec un fruit et un yaourt. Et pour vous ragaillardir pendant la journée sans rien mettre dans le ventre, faites une marche de 10 minutes en plein air. Vous pouvez aussi prévenir des envies de consommation incontrôlables en donnant la priorité à un bon sommeil. Essayez de dormir de 7 à 9 heures par nuit dans une chambre à coucher dont l'environnement est favorable à un sommeil paisible (une chambre à coucher où il fait aussi noir et calme que possible). Si vous souffrez d'insomnie, demandez à votre médecin de vous conseiller un spécialiste en sommeil.


2) Trop subir de stress

Un stress constant force votre corps à pomper de grandes doses d'hormones, comme le cortisol, ce qui peut à long terme augmenter votre appétit et vous amener à absorber en abondance puis à surconsommer. Le cortisol et l'insuline changent nos préférences envers les aliments réconfortants : riches en graisses, riches en sucres ou riches en sel.

Les cellules graisseuses produisent aussi du cortisol, alors si vous êtes en surpoids et stressés, vous allez subir 2 fois plus en termes d'exposition. Les femmes en surpoids prennent du poids quand elles doivent affronter les causes de stress les plus courantes telles que la recherche d'emplois, les difficultés à payer les factures en fin de mois, les tensions dans les relations familiales, etc. selon une étude américaine.

Le cortisol et l'insuline amènent votre corps à stocker davantage de graisse viscérale, qui représente un facteur de risque pour les attaques cardiaques et les congestions cérébrales. De plus, le stress rend plus difficile la bonne suivie d'une alimentation saine et équilibrée. Il s'agit de l'une des raisons pour lesquelles les gens décrochent d'un régime. Les gens qui en temps normal limitent leur consommation calorique ont tendance à manger beaucoup et trop pour faire face au stress.


Comment résoudre ce problème d'excès de stress pour éviter de manger comme un cheval ?
Evidemment, les pressions quotidiennes peuvent vous mettre en mode de grignotage incessant. Mais travailler des techniques de réduction du stress pendant les jours où vous êtes occupés peut vraiment aider. Le yoga, la méditation, les exercices de respiration profonde sont des outils puissants pour garder la tension sous contrôle. Et passer 20 minutes à faire de la relaxation musculaire progressive (en tendant et détendant les groupes muscles en alternance) diminue significativement le stress, l'anxiété et le cortisol, selon une étude américaine.

Faire de l'exercice peut aussi être utile. Essayez de danser sur vos musiques préférées, de courir sur place, de faire du sport ou simplement de faire une marche. Quand vous vous sentez énervés ou crispés, habituez-vous à faire ces activités plutôt que de plonger dans votre boîte de friandises. Si vous êtes complètement écrasés par le stress, parlez à un spécialiste en gestion du stress.


3) Être programmés pour aimer les aliments gras

Nous sommes programmés pour avoir faim des aliments gras, sucrés ou salés parce que lorsque nos ancêtres étaient sans cesse en train de chercher de quoi manger (il y a des milliers d'années), si possible des aliments agréables au goût, pour obtenir plus d'énergie et survivre plus facilement.

Alors il ne s'agit pas toujours d'un simple manque de volonté qui vous fait trébucher et manger beaucoup, mais aussi de votre mode de survie archaïque, qui vient des ancêtres. En fait, quand vous mangez des aliments riches en matières grasses, non seulement votre cerveau recevra un signal que votre corps est satisfait mais il forme aussi les mémoires à long terme de l'expérience, selon une étude américaine. Ce qui aidait autrefois les premiers humains à survivre nous fait aujourd'hui manger profusément.

En plus du défi qui consiste à contrôler la surconsommation, la simple vue des aliments peut faire naître une envie de les dévorer. Les envies de manger beaucoup sont basées sur l'apprentissage et les mémoires du passé ainsi que sur l'apparence ou les odeurs des aliments, de l'heure de la journée ou du lieu. Vous pouvez par exemple marcher dans une rue et commencer à avoir envie de gâteaux au fromage parce que vous en avez acheté il y a 2 semaines dans cette même rue.


Comment résoudre le problème d'être programmés pour aimer les aliments gras, pour éviter de manger comme un forcené ?
Evitez d'absorber un aliment gras si vous êtes de mauvaise humeur, ou à une certain heure de la journée, ou dans un endroit particulier. Cela vous empêchera de créer un lien déclencheur entre ces sentiments ou lieux et ce petit plaisir alimentaire. Et puisque l'odeur et l'apparence des aliments gras et sucrés ne sont que des tentations, essayez de vous empêcher de passer à côté de la boulangerie ou d'un vendeur de glaces auxquels vous ne pouvez résister.

Faites aussi attention à ce à quoi vous pensez quand les tentations frappent. Une fois que le cerveau est activé par une envie de consommer un plat, si vous vous dites "Non, je ne devrais pas manger ça", cela ne fera qu'augmenter l'envie. A la place, concentrez vous sur quelque chose que vous voulez davantage que cette tranche de gâteau au fromage pour vous aider à neutraliser cette envie alimentaire.

Si la logique ne peut l'emporter sur l'envie de manger, faites-vous plaisir mais avec des versions plus saines de vos aliments préférés, telles qu'un yaourt allégé en matières grasses congelé avec des amandes quand vous avez envie de d'un sundae, ou encore un chocolat au lait écrémé quand vous avez envie de chocolat.


> Vous avez mangé astronomiquement, que faire maintenant ?

Rebondissez après avoir trop mangé avec quelques manoeuvres astucieuses :

Selon vous, quelles sont d'autres raisons qui nous font manger beaucoup ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
gui0601  |  12 mai 2010, 00:22
Dur de ne pas céder aux fringales
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :