Comment apprendre à aimer les légumes ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 04/05/2010

Commencer à apprécier les légumes est envisageable à tout âge. Voici nos astuces progressives pour vous habituer à déguster ces aliments.

Parvenez-vous à consommer des primeurs à chaque repas ? Si vous n'arrivez pas à aimer les légumes, vous n'êtes pas seuls. Selon divers sondages récents, seulement 1 français adulte sur 4 réussit à manger ce type d'aliment trois fois ou plus par jour.

Certaines personnes ne parviennent pas à chérir les légumes parce qu'elles ont de la nausée lorsqu'elles les met à la bouche. D'autres n'ont tout simplement pas l'habitude d'en manger régulièrement, sans pour autant les détester. Pourtant, affectionner ces aliments naturels peut faire un grand bien à votre santé. Beaucoup d'entre nous le savent, mais se demandent comment aimer manger les légumes.

Vous nourrir de primeurs cuites telles quelles, sans aucun accompagnement, peut être rebutant pour beaucoup de personnes. Pour apprendre à aimer les légumes, vous pouvez commencer par augmenter leur consommation en les "cachant" dans des nourritures sucrées, épicées, hautement aromatisées ou parfumées.

Pour intégrer des légumes à ce genre de nourritures, vous pouvez essayer de râper des carottes cuites ou en conserve avant de les mélanger à des boulettes de saucisse. Vous pouvez aussi tenter de cuire les épinards avant de les mélanger dans un mixeur à une sauce de curry vert. Vous pouvez également mélanger du potiron à un dessert au caramel. Vous pouvez ajouter des épinards cuits à vos lasagnes. Ces mélanges aideront votre esprit à s'acclimater à l'idée d'en manger puis d'apprendre à estimer les légumes.

Bien entendu, vous pouvez également utiliser des sauces et autres assaisonnements lorsque vous mangez des légumes crus pour ajouter de la saveur (et des nutriments). L'hummus ou la vinaigrette pour salades peuvent ainsi accompagner parfaitement les carottes, le céleri, les poivrons, les concombres, etc. Essayez aussi du sucre brun et du beurre avec vos carottes, cela peut presque les faire passer pour des bonbons. Tentez de manger vos légumes cuits à la vapeur avec du lait de beurre fermier, roulés dans des tortillas. Lorsque vous préparez vos plats contenant des primeurs à la maison, essayez de mettre un peu de sel, de poivre et d'ail.

Ensuite, essayez de déguster diverses textures, tout en masquant le goût et la plus grande partie de l'apparence des légumes dans les plats. Faites des essais en ajoutant des versions fraîches, surgelées, en conserve, cuites à la vapeur, etc. d'un légume à certains de vos plats comme les pâtés, les salades de pâtes, les salades aux pommes de terre. Cela vous permettra d'isoler spécifiquement les textures des légumes que vous pourriez savourer, en réduisant au minimum la distraction liée aux goûts et à l'apparence des primeurs.

Pour aimer les légumes, continuez en les mangeant de manière plus visible (regardez les davantage), tout en masquant les goûts. Il s'agit de l'étape suivante pour vous initier à ne pas vous contenter seulement d'absorber, mais aussi à apprécier les légumes et à surmonter toute association visuelle négative à ces aliments naturels. Ajoutez des légumes à une pizza épicée, à un sandwich, à un pâté ou à d'autres plats parfumés.

Maintenant que vous êtes habitués à l'idée de vous sustenter de divers légumes, que vous avez déterminé vos textures préférées, et êtes habitués à les voir sur votre assiette, testez différentes saveurs de ces aliments avec la texture que vous appréciez.

Achetez les légumes les plus jeunes, ils ont tendance à avoir un goût plus doux que ceux qui sont plus mûrs. Mangez si possible des primeurs vendues au marché et qui viennent directement des fermes. Ceux-ci ont tendance à être plus frais et à avoir un goût plus léger que ceux achetés au supermarché. Profitez-en pour discuter avec les vendeurs de primeurs pour recevoir des conseils sur les légumes à consommer en ce moment et comment bien les préparer.

Si vous aimez les textures plus molles, essayez de rôtir les légumes. Cela caramélisera le sucre contenu dans ces aliments naturels et ressortira un goût fumé et doux, les rendant plus acceptables à manger. Déterminez les saveurs que vous préférez et incorporez les légumes qui contiennent ces saveurs à tous vos repas. Pensez aussi à d'autres modes de cuisson que de faire rôtir. En effet, savoir cuisiner sainement et maîtriser davantage de techniques de cuisson peut grandement aider à libérer les saveurs de vos aliments.

Apprenez aussi à connaître les saisons de divers légumes. Ceux qui sont de saison sont plus frais, plus sains et ont globablement un meilleur goût. Préparer des repas à base de potirons en été n'est ainsi pas très logique, même si vous pouvez en trouver dans le commerce.

Dans la mesure du possible, essayez d'acheter un légume que vous n'avez jamais mangé auparavant. A chaque fois que vous faites les courses, choisissez un légume que vous n'avez pas encore goûté, trouvez comment le cuisiner et vous pourriez bien découvrir quelques primeurs que vous aimez vraiment bien. Essayez par la même occasion de préparer notre recette minceur grillade de légumes.

Vous pouvez aussi expérimenter avec les durées de cuisson. Peut-être que vous détestiez le brocoli cuit quand vous étiez enfant parce qu'il était tout le temps en bouillie. Essayez de cuire ce même brocoli (ou un autre légume) moins longtemps et vous pourriez bien le trouver de meilleur goût désormais. Parfois, la texture d'un légume est plus une question de savoir quand éteindre la cuisinière que de goût, mais nous persistons à penser qu'il s'agit de leur goût que nous n'aimons pas.

Après avoir mangé ces légumes lors de 2 repas par jour pendant 6 mois, essayez d'étendre les profils primeurs à d'autres textures et saveurs. Vos papilles gustatives pourraient alors avoir changé.


Avez-vous déjà dû apprendre à aimer les légumes ? Si oui, racontez votre expérience. Quelle autre astuce utilisez-vous pour savoir comment prendre goût à manger les légumes ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Dandey  |  31 mai 2014, 20:51
Je vais avoir 19 ans et je dois dire que cela a toujours été un supplice pour moi. L'odeur des légumes me rebute... Mais ces derniers temps j'ai beaucoup de problème de santé, des carences, alors il faut vraiment que je change mes habitudes ! Je vais suivre ces conseils, j'ai déjà essayé plusieurs fois mais je suis déterminée ! Çà va prendre du temps mais le plus important c'est de ne pas se décourager. Courage à ceux et celles qui sont dans le même cas que moi :)
Gudrun  |  12 mai 2012, 22:06
Je fais parti de ceux qui ont la nausée rien qu'en sentant les légumes. C'était une torture à la cantine et à la maison. Aujourd'hui ça risque de l'être pour le travail où je dois partir 1 mois en déplacement avec des collègues... Même au quotidien je conçois parfaitement que ce n'est pas très sain mais je ne sais pas comment faire.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :