Améliorer le rapport à la nourriture, relation avec l'alimentation

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 20/03/2010

Optimiser votre rapport à la nourriture peut aider à perdre du poids. Voici nos conseils pour rester en bons termes avec vos nourritures.

Améliorer votre relation avec l'alimentation peut jeter les bases d'un style de vie sain. Contrôler ce que nous mangeons peut être un défi dans cet époque moderne, où les tentations alimentaires semblent surgir à tout coin de rue.

Dans le passé, les gens savaient encore gérer des situations prévisibles face à l'alimentation, comme par exemple quoi faire dans un restaurant ou comment naviguer dans le supermarché. Le rapport à la nourriture était encore simple. Mais que font-ils désormais s'ils tombent sur un étalage de bonbons à côté de la caisse d'un magasin de chaussures ? Ils doivent désormais connaître davantage d'astuces pour améliorer leur relationnel avec les nourritures.


RegimesMaigrir.com vous offre 8 conseils pour combattre l'envie de surconsommer, améliorer votre rapport à la nourriture donc assainir votre relation avec l'alimentation :

1) Tenir un journal alimentaire

Enregistrer tout ce que vous mangez et buvez (ainsi que l'heure à laquelle vous mangez et votre état d'esprit à ce moment là), des glaces aux carottes en passant par les sodas, fait que toute la nourriture consommée devient une partie de votre plan pour améliorer la relation avec la nourriture.

Tenir un journal alimentaire n'est pas quelque chose de sournois. Garder une trace de vos consommations caloriques peut vous aider à perdre du poids aussi, puisque cela vous donne des informations précieuses sur les comportements alimentaires qui mènent à la prise de poids.


2) Prévoir les consommations occasionnelles de petits plaisirs alimentaires

Diverses études suggèrent que le fait de vous sentir privés de vos aliments favoris, même si vous consommez déjà beaucoup de calories, peut en fait déclencher la surconsommation. S'interdire de manger un aliment peut augmenter à l'inverse son attrait, ce qui n'améliore pas le rapport à la nourriture.

Par exemple, si la pizza est votre péché mignon, il s'agit probablement d'un aliment trop appétissant pour être conservé dans votre domicile, mais vous pouvez apprendre à l'apprécier dans un environnement "approprié". Rendez-vous à la pizzeria, commandez une petite pizza et régalez-vous, mais seulement une fois toutes les 2 semaines ou 1 fois par semaine (pas tous les soirs). Vous ne pourrez pas éviter un aliment déclencheur toute votre vie, mais vous pouvez apprendre à manger vos nourritures favorites (que vous pourriez manger en quantités énormes si vous ne vous contrôlez pas) en modération. Votre relation avec l'alimentation s'en trouvera meilleure.


3) Ne pas manger par petits bouts sans arrêt

Bien que manger à intervalles réguliers de petits repas (4 ou 5 petits repas régulièrement espacés sur la journée) peut vous faire éviter la frustration et la faim, ne "broûtez" pas non plus. Manger tout le temps (grignoter ou commencer un repas mais le laisser traîner sur plusieurs heures - en mangeant un bout par ci par là toutes les 5 minutes - avant de finir) peut à la fin apporter énormément de calories, un peu à chaque fois, et dégrader vos rapports à la nourriture.

Planifiez donc 4 ou 5 petits repas par jour, espacés d'une durée régulière (toutes les 3 heures par exemple) pour éviter de passer de trop longs moments dans la journée sans manger (ce qui peut également provoquer une surconsommation au prochain repas, vous empêchant de maigrir). Mangez le petit-déjeuner, le déjeuner, le goûter (léger), le dîner en plus éventuellement d'une petite collation saine 2 heures avant d'aller dormir. A chaque petit repas, incluez un peu de protéines pour disposer d'une plus longue endurance et pour solidier votre relation avec l'alimentation.


4) Manger avec de l'intention

Prenez tous vos repas dans un lieu désigné dépourvu de distractions (par exemple dans un endroit sans TV ni ordinateur devant vous). De cette manière, votre repas a un commencement et une fin. Mangez lentement, arrêtez pour remettre votre fourchette sur la table entre vos bouchées, prenez le temps de sentir que vous êtes rassasiés. Faire un effort pour être conscients de ce que vous êtes en train de manger, peu importe ce que cela est, peut aider à casser la tendance à trop manger et à améliorer votre rapport à la nourriture.


5) Vous attendre à l'inattendu

Les nourritures appétissantes sont plus susceptibles de provoquer la surconsommation quand nous les rencontrons de manière inattendue. Comme les occasions de rencontrer la nourriture par surprise ne manquent pas de nos jours, il peut vous être utile d'être préparés lorsque vous affrontez des nourritures succulentes. Si on vous propose de tester de nouveaux biscuits au supermarché vous devriez savoir répondre "Non merci je viens de manger" sans que cette invitation inattendue vous prend par surprise. Vous attendre à l'inattendu ne peut qu'améliorer votre rapport à la nourriture.


6) Trouver des moyens d'exprimer vos émotions sainement

Vous tourner à la nourriture pour masquer vos émotions comme l'anxiété peut fonctionner temporairement, mais après avoir fini de manger, le stimulant stressant sera encore là, accompagné d'une grande dose de culpabilité. Améliorer le rapport à la nourriture ne peut se faire en mangeant vos émotions.

Trouvez des façons de vivre vos émotions négatives en réagissant différemment qu'en utilisant la nourriture. Essayez la respiration profonde ou la méditation, appelez vos amis ou sortez faire une marche rapide. Plus vous pratiquez ces comportement alternatifs, plus ils deviendront automatiques. A la fin, chercher un sachet de chips ne sera plus votre réaction par défaut au stress. Votre relation avec l'alimentation deviendra alors meilleure.


7) Cacher les aliments tentants

Dans le cadre d'une étude, des chercheurs ont proposé aux employés de bureau des bonbons dans des boîtes transparentes, ces employés se sont servis 71% de bonbons en plus qu'un autre groupe d'employés à qui les chercheurs ont proposé des bonbons mis dans des boîtes opaques (dans lesquelles les bonbons étaient invisibles).

A notre époque, nous avons tendance privilégier les relations avec l'alimentation visible. Alors ne vous laissez pas la possibilité de voir ce que vous ne voulez pas manger (ce que vous voulez éviter de manger). Si vous êtes amenés à garder des grignotages à la maison, planquez au fond du placard, gardez les pommes et autres fruits bien en évidence sur la table de cuisine. Cacher les nourritures tentantes vous aidera à améliorer le rapport à la nourriture.


8) Rendre la surconsommation plus compliquée

Plus vous devrez faire d'arrêts pour obtenir un aliment (comme le besoin d'ouvrir un paquet mis dans une boîte difficile à ouvrir ou de décongeler une nourriture) plus vous aurez d'opportunités pour vous demander "Ai-je vraiment faim ?" et pour améliorer le rapport à la nourriture.

Reconditionnez les biscuits dans des sachets à portion unique (ou payez davantage pour acheter des petits sachets d'amuse-gueules), emballez les tranches restant de lasagne individuellement dans du papier d'aluminium et congelez. Vous n'avez pas d'autre choix que de vous servir en grande portion ? Servez votre portion sur une petite assiette. Diverses études ont montré que lorsque les gens se servent dans de grands bols ou assiettes, ils mangent davantage et abîment leur relation avec l'alimentation.


Que pensez-vous de ces 8 conseils pour améliorer le rapport à la nourriture ? Quelle relation entretenez-vous avec l'alimentation ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :