Personnalités alimentaires : perdre du poids selon le tempérament

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 21/01/2010

Mieux connaître le tempérament que nous adoptons face aux aliments pourrait aider à maigrir plus facilement.

Il existe de nombreuses individualités alimentaires. Grignotez-vous lorsque vous êtes stressés ? Mangez-vous systématiquement au restaurant ? Nous avons tous nos propres barrières lorsque nous voulons manger sainement pour perdre du poids. Chacun possède un caractère différent face aux aliments, ce que nous appelons ici les personnalités alimentaires.

Certains experts disent donc que nous ne pouvons pas adopter une approche à l'emporte-pièce du contrôle du poids. Bien qu'une alimentation équilibrée et saine ne soit qu'un ingrédient dans la gestion efficace du poids, apprendre à surmonter ces barrières peut vous donner une longueur d'avance. Pour ces experts, perdre du poids selon le tempérament est possible parce qu'en connaissant mieux votre tempérament devant l'alimentation, vous pouvez améliorer votre comportement alimentaire et votre perception de la nécessité des exercices physiques.


RegimesMaigrir.com vous liste les principales personnalités alimentaires, à connaître pour maigrir selon son caractère :

1) Le mangeur intensif de grignotages

Vous vous asseyez avec la volonté de manger sainement au petit-déjeuner, déjeuner et dîner, mais les nombreux grignotages que vous mangez entre deux repas sont nettement moins sains.

Certes, vous avez tout à
fait raison de manger des collations entre les repas (parce que les collations saines calment la faim), mais essayez de prévoir des collations bien équilibrée de la même manière que vous prévoyez vos repas, et ne confondez pas les collations avec les grignotages. Ce tempérament alimentaire est loin d'être rare et elle peut s'ajuster relativement aisément.

Au lieu de grignoter des aliments industriels à haute teneur en matières grasses pris dans les distributeurs automatiques au bureau ou des paquets de chips et autres aliments caloriques achetés au supermarché, apportez des fruits, des bâtonnets de légumes, des noix ou des biscuits complets avec vous quand vous quittez le domicile.

Au bureau, buvez fréquemment dans une bouteille d'eau afin de calmer la faim et de ne pas être tentés de boire d'autres boissons riches en sucre et en calories.


2) Le mangeur d'émotions

Vous êtes une personne qui consomme un aliment pour obtenir du réconfort quand vous vous sentez seule, ennuyée, anxieuse, incomprise, etc. Il s'agit également d'une personnalité alimentaire couramment observée. Apprenez à identifier vos déclencheurs émotionnels en écrivant ce que vous ressentez quand vous vous tournez à la nourriture pour calmer vos émotions.

Ensuite, trouvez des alternatives saines à cette consommation émotionnelle : lire un livre, tenir un journal ou téléphoner aux amis, etc. Mieux encore, mettez une certaine distance entre vous et les aliments "réconfortants" en sortant faire du sport ou autre chose pour vous changer les idées (ce qui vous fera brûler quelques calories en bonus).


3) Le mangeur rapide

Votre emploi du temps est si surchargé que vous vous asseyez rarement pour manger vos repas. Vous engloutissez tous les aliments qui vous tombent sous la main, qu'ils soient sains ou non (et cela provoque souvent une prise de poids), et vous partez faire ce que vous avez à faire. Non seulement vous mangez souvent des aliments industriels ou pré-emballés prêts à réchauffer au micro-ondes, mais vous mangez également tellement vite que vous ne vous donnez pas le temps de sentir la satiété. C'est une individualité alimentaire souvent constatée chez les cadres/managers qui ont de grandes responsabilités.

Manger trop vite peut saboter le contrôle du poids. Vous devriez consacrer du temps dans votre planning aux repas, tout comme à vos autres activités. De la même manière que vous préparez les réunions et sorties entre amis, planifiez une tranche horaire pour préparer et manger des repas sains. Changez la qualité des aliments que vous consommez. Si par exemple vous aimez manger des sandwiches, choisissez du pain complet et éviter la mayonnaise.

Ralentissez lorsque vous le mangez, et envisagez la consommation des barres diététiques et des suppléments multi-vitaminés pour vous prémunir des carences nutritionnels souvent provoquées par des repas pris trop rapidement et avec négligence.


4) Le mangeur au restaurant

Vous devez très souvent déjeuner et/ou dîner avec les clients ? Vous avez pris cette habitude pour manger le reste de vos repas au restaurant ? Vous trouvez difficile de contrôler vos calories parce que la plupart de vos repas a lieu au restaurant ? Essayez de manger une collation saine avant d'aller au restaurant si vous avez un tel tempérament alimentaire.

Une fois au restaurant, commandez une salade, une soupe non crémeuse ou de l'eau pour commencer à pré-remplir l'estomac avant de lire le menu. Vous ne serez pas aussi tentés de commander beaucoup de plats, et vous pourriez bien être satisfaits par un simple hors-d'oeuvre et une demie-portion.

Evitez le panier de pains et surveillez votre consommation de boissons alcoolisées. Si vous avez le choix entre les pommes de terre, le riz et les légumes, choisissez les légumes. Optez pour une viande qui a été grillée et non frite. Demandez au serveur de servir vos sauces à côté du plat principal. Si vous mangez un buffet, prenez d'abord des salades. Vous aurez alors davantage de chances de remplir votre assiette avec moins de calories.


5) Le mangeur d'amuse-gueules sur le canapé

Vous mangez des repas bien équilibrés et des collations saines pendant votre journée, mais une fois la nuit tombée, vous faites des écarts. Tout ce que vous voulez est de vous détendre devant la TV, le problème est que vous le faites avec un paquet de chips en main. C'est une personnalité alimentaire très courante. Voici les solutions.

Essayez de stocker plein d'aliments plus sains dans votre cuisine, comme des morceaux de fruits ou du yaourt allégé en matières grasses. Veillez à n'acheter que des aliments dont vous appréciez afin de ne pas avoir l'impression de devoir manger des aliments par contrainte sur le canapé.

Si vous aimez trop ces biscuits aux pépites de chocolat, faites un compromis en sacrifiant le dessert après le dîner pour pouvoir les manger. Limitez malgré tout la consommation à 2 ou 3 de ces biscuits au maximum. Vous n'êtes pas obligés de vous priver d'aliments que vous appréciez pour obtenir un poids sain. Dans la plupart des situations, vous pouvez manger un peu de tout, et garder quand même le contrôle de votre poids.


6) Le mangeur excessif qui fait beaucoup d'exercices physiques ensuite pour compenser

Vous êtes trop habitués à manger des repas en grandes portions alors vous trouvez difficile de gérer votre poids. Même si vous avez envie de faire un régime, vous abandonnez souvent surtout lorsque votre entourage comprend des personnes qui ont un grand appétit. Il s'agit d'un caractère alimentaire souvent constaté chez les personnes souffrant déjà de TCA.

Parce que vous sentez que vous mangez trop, vous voulez "compenser" (les apports de calories en excès) en faisant beaucoup d'exercices physiques.

Vous pourriez trouver que vous n'obtenez pas de résultats au début, et pourtant votre corps s'améliore (augmentation de la masse maigre, amélioration de votre endurance, etc.). Parce que vous avez une personnalité "extrême", vous finissez par abandonner en ne voyant pas de résultats sur la perte de poids malgré vos efforts.

Pour éviter ces abandons, commencez à tenir un journal pour garder traces de vos consommations et séances d'entraînement. Vous verrez ensuite ce qui fonctionne le mieux pour vous. Perdre du poids et stabiliser n'est pas possible avec des stratégies extrêmes (comme manger trop et faire énormément de sport pour compenser). Vous pourriez également envisager l'assistance de professionnels en gestion du poids (nutritionnistes, diététiciens, etc.).


7) Le suiveur de régime et/ou sportif selon les événements

Vous êtes toujours influencés par le besoin de bien paraître alors vous ne mangez pas correctement. Vous placez beaucoup d'importance dans les exercices physiques alors vous choisissez seulement des exercices qui donnent des résultats rapidement. Ce tempérament alimentaire doit composer avec un effet yoyo quasi chronique.

Vous pouvez maigrir facilement parce que vous êtes motivés par les événements auxquels vous allez assister (lors desquels vous allez vous montrer devant de nombreuses personnes) comme les mariages, les anniversaires, les réunions de famille, la présentation d'un projet au bureau, les vacances à la plage en été, etc.

Cependant, gardez en tête que les objectifs de perte de poids devraient être influencés par des motivations plus durables comme l'amélioration globale de votre santé, le renforcement de votre système immunitaire, la prévention de diverses maladies provoquées par le surpoids ou l'obésité, etc.


8) Le suiveur de régime qui ne s'arrête jamais

Vous aimez suivre les régimes à la mode ou très restrictifs ou trop hypocaloriques. Vous basculez donc d'un régime à l'autre en permanence, sur une très longue période sans marquer de pauses. Ce tempérament alimentaire obsessionnel peut nuire énormément à la santé.

Vous n'aimez pas faire de l'exercice. Vous pensez que suivre des régimes de manière incessante suffira. Vous perdez du poids mais en reprenez aussi parce que les régimes à la mode ou trop restrictifs vous privent souvent des aliments nutritifs, vous imposent des carences en nutriments essentiels.

Le problème est que si vous ne mangez plus un nutriment important comme les glucides, vous aurez très envie de manger des aliments sucrés la nuit parce que votre corps mange de sucre. Vos humeurs peuvent devenir instables et vous aurez du mal à être réguliers pour suivre correctement vos programmes alimentaires et pour faire de l'exercice (que vous n'aimez pas à la base).

Mangez vos aliments favoris de temps en temps mais dans des portions contrôlées. Ne vous privez pas de vos aliments favoris car cette privation ne fera qu'accentuer la frustration et vos envies de grignoter ou de surconsommer plus tard. Choisissez un régime flexible qui convient à votre style de vie et à vos goûts alimentaires. Prenez des jours de repos et passez du temps avec les personnes que vous aimez pour vous détendre.


Que pensez-vous de ces personnalités alimentaires ? Trouvez-vous plus facile de perdre du poids en connaissant son tempérament devant la nourriture ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
genevieve  |  11 avril 2014, 21:33
Bonjour,

Je mange mes émotions et tout ce que je trouve quand c'est difficile pour moi!!!!
Je suis donc atteinte de diabésité et ne me résous pas à faire attention alors que l'enjeu est de taille.

Un encouragement régulier pourrait m'aider à garder mes bonnes résolutions qui ne durent pas plus d'une journée.

Une situation bien compliquée.

Gnv
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :