Les graisses saturées et la malbouffe font trop manger

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 06/10/2009

La graisse de certaines nourritures de la malbouffe, comme la crème glacée et les hamburgers, dit à votre cerveau de trop manger selon une étude.

La mauvaise graisse - notamment la graisse saturée contenue entre autres dans les aliments de la malbouffe - déclenche les messages qui sont envoyés aux cellules du corps, les demandant d'ignorer les hormones inhibitrices de l'appétit qui régulent notre poids, et nous fait trop manger. Telle est la conclusion d'une nouvelle étude américaine. Consultez également notre article "La graisse saturée ferait augmenter l'appétit et prendre du poids (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=460)".

Cet effet négatif peut durer quelques jours, sabotant ainsi nos efforts pour revenir à une alimentation saine par la suite en nous faisant trop manger, selon l'étude. Consultez également notre article "Alimentation équilibrée : rappels des bases de l'alimentation (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=466)".

Cette étude montre pour la première fois comment certains produits alimentaires peuvent créer un cercle vicieux de boulimsie alimentaire, en nous poussant à trop manger. Consultez également notre article "Conseils pour ne pas surconsommer à cause du stress ou des émotions (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=369)".

L'auteure principale de l'étude, réalisée à Centre Médical du Sud-Ouest à Dallas (Etats-Unis), la doctoresse Deborah Clegg, a déclaré : "Normalement notre corps est préparée à dire quand nous avons assez mangé, mais cela ne se passe pas toujours ainsi lorsque nous mangeons quelque chose de bon". Consultez également notre article "Envie de manger, conseils pour gérer les envies de manger impulsives (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=320)".

"Ce que nous avons montré, c'est que toute la chimie du cerveau d'une personne peut changer en un très court laps de temps", poursuit-elle.

"Nos résultats suggèrent que lorsque vous mangez un aliment riche en matières grasses, votre cerveau est frappé par les acides gras, et vous devenez résistants à l'insuline et à la leptine. Puisque votre cerveau ne vout dit pas d'arrêter de manger, vous finissez par trop manger". Consultez également notre article "Réponse du cerveau à la vue des aliments et stabilisation du poids (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=457)".


La leptine est une hormone produite dans le cerveau. La leptine supprime la faim, tandis que l'insuline est produite par le pancréas et régule la glycémie. Consultez également notre article "Contrôler la faim : 5 méthodes efficaces pour contrôler la faim (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=395)".

Bien que l'étude ait été réalisée sur des rats et des souris, l'équipe de chercheurs de la doctoresse Deborah Clegg a déclaré que leurs résultats ont renforcé les recommandations nutritionnelles habituelles visant à limiter les apports en graisses saturées car elles vous font manger davantage et surtout trop manger. Consultez également notre article "Réduire la masse graisseuse, diminuer la graisse dans le corps (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=354)".

Les animaux testés pendant l'étude ont reçu la même quantité de calories dans l'une des trois formes de graisse suivantes : acide palmitique, acide gras monoinsaturé ou acide oléique insaturé (qui se trouve dans l'huile d'olive et les pépins de raisin entre autres). Consultez également notre article "La graisse et les cellules graisseuses : 7 choses à savoir (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=454)".


La plus grande incidence sur la leptine et l'insuline a été causée par les molécules de l'acide palmitique, qui se trouve notamment dans la viande bovine, le beurre, le fromage et le lait.

La doctoresse Clegg, dont les conclusions ont été publiée dans la revue "The Journal of Clinical Investigation", a déclaré : "Cette action est très spécifique à l'acide palmitique, qui se trouve en très grand nombre dans les aliments qui sont riches en graisse saturée". Consultez également notre article "10 astuces pour réduire la graisse dans l'alimentation (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=156)".

Elle a dit que cela pourrait expliquer pourquoi beaucoup de gens qui mangent trop d'aliments remplis de graisse saturée un vendredi ou un samedi (par exemple en mangeant dans les fast-foods), disent qu'ils ont plus faim que d'habitude le lundi. Ces mêmes gens continuent de trop manger quelques jours après avoir surconsommé de graisses saturées. Consultez également nos articles "Passer le week-end sans mettre en danger un régime : 5 conseils (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=444)" et "Les régimes prennent les vacances pendant les week-ends (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=62)".


Les conclusions de cette étude pourraient également avoir des implications pour la recherche sur le diabète parce que même si les scientifiques savent qu'un régime alimentaire riche en graisses peut entraîner une résistance à l'insuline, ils ne savent pas grande chose du mécanisme derrière cette résistance ou si tel ou tel type de graisse est précisément plus dangereux. Consultez également nos articles "S'alimenter sainement en cas de diabète de type 2 : 7 conseils (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=450)" et "Le thé noir peut aider à lutter contre le diabète (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=421)".

La doctoresse Clegg a déclaré : "Nous avons constaté que l'acide palmitique, en particulier, réduit la capacité de la leptine et l'insuline à activer leurs cascades de signalisation intracellulaire. L'acide gras oléique ne fait pas cela."

Elle a également dit que la principale constatation est que ce mécanisme se déclenche dans le cerveau, bien avant qu'il y ait des signes de l'obésité ailleurs dans le corps. Consultez également notre article "Réduire les risques de maladies du cerveau par l'alimentation (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=385)".

Les chercheurs disent que l'étape suivante consiste à déterminer combien de temps il faut pour inverser complètement les effets de l'exposition à court terme à une alimentation riche en graisses (signe caractéristique de la malbouffe), telle que celle proposée dans les fast-foods. Consultez également notre article "4 mesures pour inverser les dommages causés par la malbouffe (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=175)".

Rappelons que la malbouffe est un mot populaire signifiant la nourriture jugée mauvaise au niveau diététique à cause entre autres de sa pauvre valeur nutritive et de sa richesse en graisses ou en sucres. Parmi les aliments de la malbouffe, il y a les hamburgers, les hot-dogs, les frites, les pizzas, les sodas. La malbouffe peut favoriser l'obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, certains cancers, etc. Consultez également notre article "Sodas et obésité : lien confirmé par une nouvelle grande étude (http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=462)".


Que pensez-vous de cette étude qui dit que les graisses saturées et la malbouffe font trop manger ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
BLUM Gerard  |  31 octobre 2009, 16:34
Je viens de voir le film " FAT HEAD " qui va à contre-courant de quelques théories consensuelles à la mode sur les acides gras saturés et l'excès de glucides céréaliers . Tout n'y est pas faux probablement . Si seulement cela pouvait faire réfléchir ceux qui sont imbus de leurs propres certitudes et en font business !
Errare humanum est, perseverare diabolicum .
Un petit biologiste de province .
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :