Ne pas presser les adolescents en surpoids à faire un régime

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 16/06/2008

Car le retour de bâton n'est jamais loin si cela se passe mal, or cela se passe souvent mal...

Les parents qui pensent que leurs enfants adolescents sont en surpoids ne les encouragent plus à changer d'habitudes alimentaires (tels faire des repas de famille, et plus d'exercices physiques) mais les pressent à suivre un régime. Telle est la constatation à retenir d'une étude récente.

En effet, dans une étude menée par des chercheurs de l'Université de Minnesota (Etats-Unis), publiée ce mois-ci dans le journal "Pediatrics", lorsque les chercheurs sont retournés voir les parents qui - 5 ans auparavant - avaient correctement identifié leurs enfants comme en surpoids, ils ont constaté que l'encouragement des enfants à suivre un régime reste contreproductif.

Les adolescents qui ont ainsi été encouragés restent souvent en surpoids, bien plus que ceux qui n'ont pas été encouragés à suivre un régime par leurs parents.

Le responsable de l'étude, Dianne Neumark-Sztainer, dit que les conclusions de l'étude sont en phase avec les résultats des autres études qui montrent que les efforts à limiter les apports énergétiques d'un enfant génèrent souvent un retour de bâton. Avec les adolescents, la frontière entre la bonne et la mauvaise influence parentale au sujet du poids est probablement difficile à visualiser.

Que pensez-vous de cette découverte ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :