Une alimentation restreinte en calories allonge la durée de vie

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 14/07/2009

2 études récentes montrent qu'une alimentation restreinte en calories allonge la durée de vie. Voici les détails des études.

Les études récentes appuient l'idée qu'une alimentation restreinte en calories peut contribuer à allonger la durée de vie. Manger sainement et en respectant les principes nutritionnels, mais en de plus petites quantités a été associé à un allongement de la durée de vie et au ralentissement du processus de vieillissement.


Une nouvelle étude, publiée dans le numéro de juillet 2009 de la rvue "Science", dit qu'une alimentation réduite en calories retarde le vieillissement et ralentit le commencement des maladies telles que le diabète, le cancer et les maladies cardio-vasculaires.

Les conclusions de cette étude ont été révélées par une équipe de chercheurs de l'Université de Wisconsin-Madison, du Centre de Recherche National sur les Primates du Wisconsin, et de l'hôpital William S. Middleton Memorial Veterans (tous situés aux Etats-Unis).

L'étude a trouvé que les aliments nourrissants qui apportent moins de calories sont les clés pour ralentir le processus de vieillissement chez une espèce de primate. Les chercheurs ont observé que la restriction des apports en calories avait divisé par 3 le risque de développer une maladie liée à l'âge, tout en augmentant les chances de survie.

Pour connaître les aliments les plus souvent consommés qui apportent le moins de calories, consultez notre tableau des apports en calories et vitamines de plus de 400 aliments, ainsi que notre tableau des apports en calories et protéines/glucides/lipides de plus de 500 aliments.

Cette longue étude avait débuté en 1989, et a durée 20 années. Pendant tout ce temps, les sujets de l'étude étaient des singes.

Dans l'étude, le groupe de singes qui étaient nourri par une alimentation restreinte en calories ont montré qu'ils vivaient plus longtemps que le groupe de singes qui mangeaient librement. De plus, l'étude avait montré que la santé du cerveau était meilleure chez le groupe de singes qui adoptait une alimentation restreinte en calories.


Une autre étude menée par des chercheurs du Centre de Recherche Biomédicale de Pennington (Etats-Unis) a montré des résultats similaires. Les chercheurs responsables de l'étude avaient trouvé que les dommages oxydants associés au vieillissement pourraient expliquer comment les consommations d'aliments nourrissants mais limités en calories peuvent allonger la durée de vie.

Dans le cadre de cette étude, une alimentation restreinte en calories a montré qu'elle allonge la durée de vie des souris et qu'elle retarde l'apparition des maladies liées à l'âge chez les rongeurs en général. Parallèlement, les chercheurs avaient également observé que les personnes qui consomment moins de calories peuvent vivre plus longtemps que celles qui surconsomment, et leur sensibilité à l'insuline ne diminue pas aussi rapidement. Une diminution de la sensibilité à l'insuline est un signe précurseur au diabète.


L'accumulation des "dommages oxydants" est un grand facteur dans le déclin des fonctions du corps à cause du vieillissement. Lorsque la nourriture est convertie en énergie, des radicaux libres sont produits par les structures cellulaires du corps (mitochondrie). Donc, la théorie que les chercheurs du Centre de Pennington ont établi dit que manger moins de calories diminue la production des radicaux libres en rendant possible une formation plus efficace des mitochondries.

L'équipe du Centre de Pennington avait recruté un groupe de 36 personnes jeunes en surpoids (mais sans être obèses) pour les besoins de leur étude. Les participants étaient divisés en 3 groupes :

Le groupe B et le groupe C avaient vu une diminution des dépenses d'énergie dans tout le corps. Ces 2 groupes avaient également augmenté la production de mitochondries dans leurs muscles. Ils avaient subi aussi moins de dommage ADN, ce qui est un signe révélateur de stress oxydant.


Les résultats de cette étude suggèrent également qu'une simple restriction de calories pendant une courte période peut déjà être bénéfique pour obtenir une bonne santé. Un bénéfice maintenu sur du long terme doit être encore prouvé, mais selon les statistiques fournis par ces 2 études, il est largement possible de concevoir qu'une alimentation restreinte en calories allonge la durée de vie sur du long terme également (sans oublier qu'accompagné d'exercices physiques, ce type d'alimentation fait perdre du poids).


Consultez également nos autres articles en rapport :


Que pensez-vous de ces 2 études qui soutiennent qu'une alimentation restreinte en calories allonge la durée de vie ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :