Les boissons sucrées font grossir les enfants : les preuves

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 07/06/2008

La question sur une prise de poids des enfants à cause des boissons sucrées mérite d'être posée, même si la réponse pourrait paraître évidente.

> Etude de 2008

Les enfants adorent les boissons sucrées comme jamais auparavant, ce qui est susceptible de contribuer à une prise de poids malsaine, selon une nouvelle étude de l'université Columbia (Etats-Unis).

De 1999 à 2004, les enfants ont consommé un total de 270 calories par jour de boissons dites soft-drinks (Coca Cola, Pepsi, Fanta, etc.) et de boissons à base de jus de fruit (teneur 100%). Auparavant, ils consommaient jusqu'à 242 calories par jour "seulement" (de 1988 à 1994).

Le schéma reste vrai pour les enfants âgés de 2 à 19 ans. La plus grande augmentation, 20%, se trouve chez les enfants âgés de 6 à 11 ans. Voilà ce qu'affirment les auteurs de l'étude, parue dans l'édition du mois de juin 2008 du magazine "Pediatrics".

Les données, fournies par divers enquêtes nationaux aux Etats-Unis, ont révélé une stabilité de la consommation chez les adolescents blancs, mais d'importantes augmentations chez les jeunes enfants hispanophones et afro-américains.

La plupart des calories consommées par les enfants vient de soft drinks plutôt que de jus de fruit à 100% en teneur, mais les 2 catégories de boissons sont autant à blâmer dans l'augmentation de l'obésité infantile selon les chercheurs.

Enfin, l'étude a pointé le doigt sur la consommation de soft drinks à la maison chez les enfants américains. En effet, sur un jour normal de la semaine, 55 à 70% des boissons sucrées sont ingurgitées à la maison. De 7 à 15% des boissons sucrées sont bues dans les écoles.


> Très grande étude de 2012

Une étude publiée en 2012 confirme la tendance trouvée par l'étude précédente et aggrave le casier des sodas et autres boissons sucrées, confirmés coupables (parmi d'autres coupables) de faire grossir.

Il s'agit cette fois-ci d'une étude menée sur un échantillon énorme (plus de 33 000 américains), qui a duré plusieurs décennies.

Les chercheurs ont trouvé que les boissons sucrées interagissent avec les gènes qui affectent le poids, amplifiant le risque de grossir de chaque individu au-delà de ce que l'hérédité l'aurait fait.

Cela veut dire que de tels breuvages sont surtout nuisibles aux personnes qui ont des gènes prédisposés à leur faire prendre du poids. Or la plupart d'entre nous possédons au moins quelques uns de ces gènes.

En outre, deux autres tests majeurs ont trouvé que donner aux enfants et adolescents des alternatives sans calories aux boissons sucrées qu'ils consomment d'habitude peut malgré tout mener à la prise de poids.

Une jeune fille est en train s'asseoir pour boire une boisson sucrée


Selon les chercheurs, ces études montrent clairement que les breuvages sucrés amènent les gens à prendre des kilos en trop, indépendamment d'autres comportements malsains comme la surconsommation alimentaire ou l'absence d'activité physique.

Les auteurs de l'étude demandent à ce que ces conclusions incitent les gouvernements à prendre des mesures drastiques pour réduire la consommation de sodas, jus de fruits et boissons sportives sucrées (avec du sucre blanc).

L'étude a été présenté en septembre 2012 lors d'une conférence sur l'obésité à San Antonia (Etats-Unis) et était publiée sur le site Internet de la revue "New England Journal of Medicine".

Il manque de recherches sur le rôle génétique dans l'obésité. Cette grande étude est donc bienvenue. Elle permet de montrer que les comportements alimentaires combinés au facteur héréditaire affectent grandement notre prise de poids.

Le fait d'avoir plusieurs de ces gènes ne veut pas obligatoirement dire que les gens vont devenir obèses inévitablement. Mais si ces individus boivent beaucoup de boissons sucrées, ils sont voués à subir le sort qui leur est réservé : grossir puis souffrir de l'obésité.

Les breuvages sucrés sont la plus grande source calorique de l'alimentation américaine, et ils sont de plus en plus accusés d'être coupables du fait qu'un tiers des enfants et adolescents américains et que 2 adultes américains sur 3 sont obèses ou en surpoids.

La consommation de boissons sucrées et du taux d'obésité ont augmenté ensemble partout dans les pays occidentaux. Aux Etats-Unis, ils ont doublé depuis les années 1970 !

Mais cela ne prouve pas pour autant totalement que ces boissons font grossir les enfants selon certains scientifiques.

De plus, il convient de noter que les recherches scientifiques sur les enfants sont particulièrement difficiles car il faut tenir compte du fait que les enfants grandissent et prennent du poids naturellement (durant leur croissance physique normale).

> Certains chercheurs ne partagent pas cet avis sur les breuvages sucrés

Dans une analyse différente du Baylor College of Medicine, les chercheurs ont désapprouvé le fait que les jus de fruits rendent obèses (ils ne parlent pas d'autres types de boissons, uniquement des jus de fruits).

Ces chercheurs ont analysé 21 études, 15 d'entre elles n'ont trouvé aucun lien entre la consommation de jus de fruits et l'augmentation de poids.

Le problème se trouve dans la sponsorisation partielle de la moitié de ces 15 études (qui innocentent les jus de fruits) par l'industrie alimentaire et des boissons !

4 de ces mêmes 15 études ne bénéficient malgré tout d'aucune source de financement (donc on pourrait penser qu'elles restent impartiales).


> Qu'en disent les fabricants de boissons sucrées ?

Comme on pouvait s'y attendre, l'Association des Boissons Américaines s'est empêché de marquer leur désaccord avec les conclusions de ces études.

Dans un communiqué, cette puissante (au niveau du lobbying) association déclare que "l'obésité n'est pas uniquement provoquée par un aliment solide ou une boisson en particulier. Des études et opinions scientifiques qui se concentrent uniquement sur les breuvages sucrés, ou sur toute autre source de calories prise à part, ne veut rien dire pour aider à traiter ce problème de santé publique."

Dire le contraire et confirmer les conclusions de l'étude aurait été étonnant de la part de cette association, qui a tout intérêt à défendre les affaires de ses membres (Coca Cola, Pepsico, etc.).

Cette association était montée au créneau également pour faire voter NON à la proposition de taxer les sodas faite par le gouverneur de New York par 2 fois.


> Une bonne nouvelle malgré tout pour les fans de sodas

Les personnes accro aux boissons sucrées ont malgré tout une raison de se réjouir : les boissons sucrées artificiellement (contenant des édulcorants artificiels comme la Stevia) et ne contenant pas de "vrai" sucre ajouté n'augmentent pas le risque d'obésité selon les observations faites pendant ces études.

Vous pourriez donc tromper votre goût et satisfaire votre envie de sucré sans payer le prix fort au niveau du poids corporel.

Toutefois, si vous buvez très souvent les sodas, ne vous réjouissez pas trop vite, car au-delà de la simple prise de poids, il y a d'autres effets négatifs liés à la consommation de ce type de breuvage.

Si vous en buvez trop, RegimesMaigrir.com vous conseille plutôt d'opter pour d'autres, plus favorables à la perte de poids.


Voici une vidéo qui détaille les risques sanitaires liés à une consommation régulière de breuvages sucrés dont les sodas :



Si vos enfants boivent des boissons sucrées, avez-vous remarqué que cela leur fait grossir ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :