Pourquoi les fumeurs prennent du poids quand ils arrêtent de fumer ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 09/05/2009

Une étude concentrée sur un gène vient de trouver une nouvelle raison qui explique pourquoi les personnes qui arrêtent de fumer prennent du poids.

Serait-ce parce que les personnes qui arrêtent de fumer doivent trouver une autre occupation pour leurs mains en grignotant pendant les moments où elles avaient l'habitude de fumer ? Ou bien parce qu'après avoir arrêté de fumer, ces personnes trouvent que leur nourriture a meilleur goût, et se retrouvent à trop aimer de manger ? Nous pouvons penser à bien de raisons pour expliquer la reprise de poids des ex-fumeurs, mais une étude vient de suggérer une nouvelle raison.

La raison réelle pour laquelle les personnes qui arrêtent de fumer prennent du poids pourrait bien se trouver dans notre ADN.

Des chercheurs américains ont identifié un gène brûleur de graisse qui devient plus actif lorsqu'il est exposé à la fumée de cigarette.

La trouvaille expliquerait pourquoi les fumeurs de corpulence mince trouvent que leur poids augmente après avoir arrêté de fumer.

Mais les groupes anti-tabagisme ont averti les fumeurs qu'ils ne devraient pas utiliser les résultats de l'étude pour justifier leur habitude de fumer. Ils rappellent que dans le monde entier, fumer tue plus de 5 millions de personnes par an. En Europe, fumer tue chaque année environ 650 000 personnes. Fumer tue plus de 71 000 français (plus de 40 000 canadiens, plus de 20 000 belges, plus de 8 000 suisses) par an, principalement des fumeurs mais aussi des non fumeurs (à cause du tabagisme passif).

Les scientifiques, de l'Université Cornell (New-York, Etats-Unis), se sont penchés sur un gène appelé AZGP1 (alphazincglycoprotéine 1). Ce gène fabrique une protéine qui accélère la combustion de la graisse.

La comparaison des millions de cellules prélevées dans les poumons des fumeurs et les non fumeurs a montré que le gène AZGP1 fabrique davantage de protéines brûleuses de graisse chez les fumeurs.

D'autres études avaient montré que cette protéine joue un rôle essentiel dans la perte de poids. Lorsque des souris ont reçu des doses de cette protéine, elles perdaient du poids, même lorsqu'il n'y avait aucun changement à leur alimentation.

Les chercheurs ont déclaré que même si leur étude ne prouve pas que fumer aide à brûler de la graisse, elle expliquerait pourquoi les fumeurs ont tendance à être plus minces.

Ils déclarent : "l'une des principales raisons que donnent les fumeurs pour ne pas arrêter de fumer et pour leurs rechutes après avoir arrêté de fumer est le gain de poids. L'augmentation de la surconsommation et de l'obésité aux Etats-Unis a même été attribuée en partie à des personnes qui ont arrêté de fumer".

Enfin, les chercheurs pensent que "fumer présente bien plus de risques à la santé d'une personne sur le long terme que de prendre un peu de poids".


Que pensez-vous de cette étude qui explique pourquoi les fumeurs prennent du poids quand ils arrêtent de fumer ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 2 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux