Le médicament Alli ne remplace pas un mode de vie sain

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 23/04/2009

Le medicament Alli et l'algue Appesat, mis en vente libre cette semaine en Grande-Bretagne ne peuvent substituer à l'auto-discipline et un mode de vie sain, selon les médecins.

Les utilisateurs du medicament Alli peuvent perdre en 1 semaine 1,3 kilogrammes selon son fabricant le laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline. Cela équivaut à 22 kilogrammes sur 4 mois, si la perte de poids est obtenue sur un rythme régulier.

Le medicament Alli est vendu dans les pharmacies de Grande-Bretagne au prix de 1,50 € par jour (pour 3 pilules, à prendre au rythme de 1 pilule par repas, soit 0,5 € la pilule). Il s'agit d'une version diluée du médicament Xenical (qui lui requiert obligatoirement une prescription). Le medicament Alli agit en réduisant la capacité du corps à traiter les matières grasses d'environ 25% (Alli absorbe 25% des matières grasses consommées).

Les matières grasses non digérées (les 25%) passent directement à travers le corps, en créant ce qui est décrit par les utilisateurs du médicament comme "un besoin urgent d'aller aux toilettes".


Le professeur Gareth Williams, professeur de médecine à l'Université de Bristol (Angleterre), a déclaré que les effets secondaires du medicament Alli sont tellement sévères que "peu de patients vont pouvoir terminer leur première boîte de Alli, alors il y aura encore moins de patients qui vont vouloir acheter une deuxième".

Plus sérieusement, le professeur a déclaré "Le médicament Alli pourrait causer une petite et transitoire baisse dans la montée inexorable du poids des patients obèses qui ne veulent pas plutôt changer de mode de vie pour perdre du poids".

"Vendre le médicament anti-obésité Alli librement dans les pharmacies va perpétuer le mythe que l'obésité peut être soignée en jetant une simple pilule dans la bouche lorsqu'on mange, et cela pourrait en outre saper les efforts visant à promouvoir un mode de vie sain, qui est le seul moyen à long terme de sortir de l'obésité", écrit le professeur Williams dans la revue "British Medical Journal".

Le professeur dit que la perte de poids obtenue avec le medicament Alli pourrait bien ne pas être aussi spectaculaire dans la vie réelle des patients que lors des essais cliniques effectués par le fabricant du médicament.

"Les suiveurs de régimes utilisés dans les essais menés par le fabricant des médicaments pour maigrir sont très motivés et sous surveillance médicale", a-t-il dit. "Les gens qui prennent le medicament Alli sans surveillance médicale pourraient parvenir à un déficit énergétique quotidien moyen de seulement 100 calories, c'est comme s'ils laissaient un peu de frites sur leur assiette, ou comme s'ils mangeaient une pomme au lieu d'une crème glacée, qui sont de simples gestes sains faisables lors des repas quotidiens."

Le deuxième médicament qui alerte les médecins est Appesat, qui prétend pouvoir faire perdre un peu moins de 1 kilogramme par semaine. Il s'agit d'un extrait d'algues, qui gonfle dans l'estomac et donne l'impression à l'utilisateur que son ventre est plein.

Les avantages à long terme de Appesat sont remis en question par le docteur Jason Halford, directeur d'étude à l'Université de Liverpool (Angleterre).

"Le remède à l'obésité et au surpoids ne sera probablement jamais trouvé dans une pilule amaigrissante, ou dans un paquet de médicament minceur miracle", a déclaré le docteur Halford. "Perdre du poids ne peut venir que d'énormes changements à notre comportement alimentaire et à notre environnement physique, ce qui prend beaucoup de temps."

"Les médicaments ne font pas nécessairement face à des raisons pourquoi les gens deviennent obèses, qui sont essentiellement d'ordre psychologique."

Environ 65% des adultes et 33% des enfants britanniques sont obèses, selon la dernière enquête générale sur la santé de l'Angleterre. En 2008, le nombre d'ordonnances prescrites pour des pilules minceur avait augmenté de 16%, atteignant le nombre faramineux de 1 230 000 prescriptions.

La semaine dernière, une enquête de la grande chaîne de TV britannique BBC menée par le professeur Lesley Regan de l'hôpital St Mary's à Londres (Angleterre), a trouvé que les femmes qui prenaient une pilule placebo contenant de l'amidon, qui pensaient prendre une pilule amaigrissante, avaient perdu jusqu'à 2,5 kilogrammes en 6 semaines.


Que pensez-vous des médicaments amaigrissants en général et des médicaments Alli et Appesat en particulier ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
maurice  |  26 avril 2009, 17:11
bonjour
moi jai 44ans! javoue jai du ventre je pese 90 kilo pour 1 m80 jaime biens magé je chercher a trouve la pillule"alli" que je trouve rapide et biens ou pouraij la trouvé dune reponse d'avance merci
maurice 44ans de gennevilliers regions paris "92"
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :