Les jeunes végétariens risqueraient des crises de boulimie

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 10/04/2009

Troubles de comportements alimentaires et crises de boulimie affecteraient entre 20 et 25% des jeunes ou ex-végétariens, selon une étude.

Les jeunes végétariens consommant beaucoup de fruits et légumes mangent une alimentation saine mais ils ont aussi un risque accru de crises de boulimie et d'autres comportements inhabituels, les chercheurs ont dit.

Après avoir examiné les alimentations, le poids, les médicaments et les alcools consommés par 2 516 adolescents et jeunes adultes âgés de 15 à 23 ans, qui ont pris part à une enquête dans 31 écoles du Minnesota (Etats-Unis), les chercheurs ont constaté que les jeunes végétariens ont rapporté plus de crises de boulimie que les non-végétariens.

"Les résultats de notre étude indiquent que les adolescents et jeunes adultes qui sont végétariens pourraient bénéficier des bienfaits pour la santé liés à une augmentation de la consommation de fruits et de légumes, et les jeunes adultes pourraient profiter de l'avantage supplémentaire de réduire le risque de surpoids et d'obésité", a déclaré Romona Robinson-O'Brien, la responsable de l'étude.

"Toutefois, les végétariens pourraient être exposés à un risque accru de crises de boulimie, alors que les ex-végétariens pourraient être exposés à un risque accru de comportements de contrôle du poids malsains", a-t-elle ajouté.

Romona Robinson-O'Brien et son équipe de chercheurs, qui ont rendu leurs conclusions dans la revue "Journal of the American Dietetic Association", constatent que 20 à 25% des végétariens actuels et ex-végétariens analysés par l'étude ont montré des comportements de contrôle du poids malsains : prise de pilules amaigrissantes, vomissements, utilisation de laxatifs et de diurétiques, et crises de boulimie.

La majorité des végétariens observés par l'étude étaient des femmes. Bien que les adolescents puissent voir le végétarisme comme une bonne option, Romona Robinson-O'Brien a dit qu'ils pourraient également être motivés par la volonté de perdre du poids.

"Les adolescents éprouvent souvent une sensibilité accrue de leur apparence et de la pression pour se conformer à un idéal culturel, cela entraîne un mécontentement de leur corps et de l'expérimentation de diverses méthodes de perte de poids", a-t-elle expliqué.

Les médecins et les parents des végétariens, tout en reconnaissant les avantages d'une alimentation végétarienne, devraient aussi reconnaître le risque potentiel de troubles alimentaires engendrés, selon la responsable de l'étude.

Elle a ajouté qu'il serait également utile aux médecins d'enquêter sur les motivations réelles d'une personne lorsqu'elle dit vouloir choisir le régime végétarien.

"Lorsqu'ils guident les adolescents et jeunes adultes végétariens à adopter une bonne nutrition et à planifier les repas, les experts de la santé devraient enquêter sur les motivations de la personne de choisir une alimentation végétarienne. Ils devraient également se renseigner sur le statut végétarien actuel et d'avant lorsqu'ils évaluent les risques de troubles de comportements alimentaires", ajoute Romona Robinson-O'Brien.

RegimesMaigrir.com vous conseille de vous poser les 10 questions nécessaires, avant de lire les fiches de régime du site et de choisir celui qui vous convient. Ces questions vous aident à mieux comprendre vos motivations réelles de faire un régime, entre autres.

Les régimes qui axent leur méthode sur le fait d'être végétarien ou principalement végétarien sont le régime Ornish, le régime Okinawa, le régime Macrobiotique, etc. Nous n'incluons pas les régimes très restrictifs basés sur les fruits ou légumes tels que le régime Ananas-Pamplemousse, le régime Hollywood, le régime Citron Detox ou encore le régime Soupe aux Choux.


Que pensez-vous des conclusions de cette étude ? Les végétariens que vous connaissez le sont à cause de quelle motivation selon vous ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
luciole  |  31 juillet 2015, 19:49
salut,
Pour moi, c'est d'être devenue végétalienne qui m'a permis de stopper la boulimie.
j'étais végétarienne (par conviction), et j'ai été boulimique une partie de ma vie (non pas par carences mais par manque affectif).
dans le régime végétarien il y a encore beaucoup de produits contenant des graisses animales associés à des cochonneries gourmandes comme les glaces, le fromage la brioche, etc !!!
En devenant vegetalienne, j'ai une perspective de bien être autant pour le respect des animaux que pour ma propre santé, et les aliments que je consomme n'ont plus la connotation de malbouffe comme avant. Pour parer aux carences on mange des aliments riches et de qualité, souvent bio, complets, etc, et qui coutent cher ...
Et en ouvrant les placards même face à une pulsion, quand je regarde mon pain sans gluten à 4€, mon tofu, et mes graine, ça me coupe l'envie direct !!
fifame26  |  03 mars 2013, 23:13
J'ai commencé à bannir la viande de mon alimentation à l'âge de 4 ans (porc, viande rouge) et je suis devenue totalement végétarienne entre 8 ans et 10 ans. La viande me dégoûtais, je n'arrivai pas à me faire à l'idée que je mangeais des êtres qui avaient vécu.Enfin bref, mes motivations étaient loin d'être esthétique. C'est à mon entrée au collège que j'ai commencé à avoir des crises de boulimies. Il fallait que je mange, d'abord sucré et quand j'avais fini de vider les placards, je me contentais du fromage... Cela a duré 4 ans et la j'ai 16 ans et je suis au lycée. Les crises ont disparues, je n'ai jamais consulté. Il m'arrive encore parfois de manger à en avoir mal au ventre mais c'est rare. Je ne sais pas si mon régime est la cause de ses crises, il faut dire qu'il peut y avoir plusieurs facteurs psychologiques. Néanmoins, cet article m'a vraiment fait réfléchir.
Rubiii  |  09 juin 2011, 17:25
Bin, moi , je suis végé depuis mes 14ans, et les crises de boulimies m'ont pas loupées, j'ai 15 ans maintenant et je suis assez d'accords avec cet article...mais bon, ça diffère pour chaque personne...
Zoya  |  30 janvier 2011, 12:50
Je suis tout à fait d'accord avec toi Annaïck, moi c'est exactement le même cas.
Quand j'ai arrêter mes crises de boulimie et d'anorexie, je suis devenue végétarienne car il fallait que je retrouve une alimentation saine et équilibrer suite à tout cela, seulement je ne supporter plus la viande.

Je trouve cette étude scandaleuse car en général ce sont ceux qui ont une mauvaise alimentation qui ont tendance à devenir boulimique.
Or, ces personnes deviennent végétariennes bien après avoir eu des soucis de TCAs, et surement pas le contraire !

Je pense que les premières causes de boulimie et d'anorexie sont principalement:
-tout ces aliments riches en lipides et en glucides qui font grossir
-tout ces "modèles de beauté" que l'on voit partout dans les magazines ainsi qu'à la télé
Annaïck  |  20 septembre 2010, 14:18
Moi c'est l'inverse qui s'est passé ,en devenant végétarienne il y a 18 mois (j'ai 13 ans),je n'ai pratiquement plus eu de crises de boulimie.Les végétariens cités sont uniquement ceux qui le sont pour perdre du poids ,et ce n'est qu'une infime partie des végétariens.Il y a plus de 500 000 000 de végétariens dans le monde ,et si 20 % d'entre eux étaient boulimiques ,on l’aurai certainement su !C'est plutôt l'inverse , 20 % des personnes souffrant de TCA sont végétariennes ,et le sont devenues APRES le début de la maladie.
Je trouve que c'est une étude faussée et honteuse.Il y a 90 % de chances pour que le lobby de la viande y soit pour quelque chose !
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :