Manger moins de viande rouge pour vivre plus longtemps ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 27/03/2009

Telle est la conclusion des chercheurs dans une toute nouvelle étude, réalisée sur 500 000 américains, suivis sur plus de 10 années.

Réduire la consommation de la viande rouge pourrait aider les gens à vivre plus longtemps, suggère une nouvelle grande étude. Pour aider à prévenir les maladies cardiaques et le cancer, l'étude recommande de limiter la consommation moyenne journalière à environ 19 grammes de viande rouge pour les femmes, ou 25 grammes pour les hommes. RegimesMaigrir.com fait le point en répondant à 7 questions que vous pourriez vous poser :


1) Que savons-nous déjà ?
Manger beaucoup de viande rouge et de viande transformée est connu pour augmenter vos risques de développer certains types de cancer. La viande rouge peut également être élevée en graisses saturées et pourrait être liée à un taux de cholestérol élevé, ce qui peut augmenter vos risques d'avoir des maladies du coeur.

Mais la plupart des études menées sur la viande dans l'alimentation ont été relativement petites, et n'ont pas analysé la viande en tant que proportion du régime alimentaire global. Elles pourraient ne pas avoir tenu compte de la façon dont manger la viande entrait dans le mode de vie global des gens (par exemple, si les gens qui mangeaient plus de viande rouge ont été plus susceptibles de fumer).

Cette grande étude a demandé à plus de 500 000 Américains, âgés de 50 à 71 ans, de remplir un questionnaire portant sur l'alimentation, les exercices physiques effectués, le tabagisme, l'éducation et d'autres choses qui pourraient nuire à leur santé. Ensuite, les chercheurs les ont suivis pendant 10 ans en moyenne. Puis ils ont analysé les chiffres pour voir la manière dont le type de viande ces 500 000 personnes mangent, et la proportion de la viande par rapport à leur alimentation globale, peut être liée à ce qui s'est passé pour eux.


2) Que dit la nouvelle étude ?
Elle dit que les gens qui ont mangé le plus de viande rouge, par proportion de leur régime alimentaire, étaient plus susceptibles de 33% de décéder au cours de l'étude que les gens qui ont mangé le moins de viande rouge.

Les chercheurs appellent cela une augmentation modérée du risque. Manger beaucoup de viande transformée a également été liée à un risque accru de décès, en particulier pour les femmes.

Il est très difficile de mettre des chiffres exacts sur l'augmentation du risque causée par une consommation excessive de la viande. C'est en partie parce que manger beaucoup de viande rouge était associé à d'autres mauvais comportements alimentaires. En effet, la population de l'étude qui a mangé le plus de viande rouge était également la moins susceptible de faire de l'exercice et la plus susceptible d'être en surpoids, de manger davantage au total et de fumer.

Les gens qui ont mangé le plus de viande blanche (qui, dans cette étude étaient notamment constituée par les poissons, ainsi que le poulet) ont un peu moins de risque de décès pendant l'étude. Mais il y a un point d'interrogation à ce sujet. Les gens qui ont mangé le plus de viande blanche (poissons compris) mangeaient également moins de viande rouge, et avaient généralement un mode de vie plus sain. Il est donc difficile de savoir si la consommation seule de la viande blanche ou du poisson blanc a un effet positif en soi.


3) Que faut-il savoir en plus sur les résultats de l'étude ?
Les chercheurs ont divisé les gens en cinq groupes, allant de ceux qui ont mangé le moins de viande rouge à ceux qui en mangeaient le plus. Il y avait une grande différence entre les deux extrêmes.

Les gens qui ont mangé le moins de viande rouge avaient pris en moyenne 9,8 grammes de viande rouge par tranche de 1 000 calories consommés quotidiennement.

Les gens qui ont mangé le plus de viande rouge avaient pris 62,5 grammes de viande rouge par tranche de 1 000 calories consommés quotidiennement.

Entre ces extrêmes, le risque de décès a augmenté progressivement dans chaque groupe (augmentant du groupe n°1 au groupe n°5).


4) Quelle est la fiabilité des résultats ?
Cette étude a été grande, et soigneusement réalisée. Les chercheurs ont essayé de tenir compte d'autres choses qui peuvent influencer le risque de décès des années plus tard, pour être sûr qu'ils étaient en train d'analyser uniquement le risque provenant d'une augmentation de consommation de la viande rouge.

Les choses qui ont le plus fait la différence ont été le tabagisme et les exercices physiques. Les chercheurs ont ajusté les chiffres pour tenir compte de cela, dans la mesure du possible.

Ainsi, les résultats sont susceptibles d'être assez fiables. Cependant, nous ne savons pas si le fait de changer votre alimentation pour manger plus ou moins de viandes rouges à un âge intermédiaire (40 à 50 ans) peut encore faire une différence. Il se peut que l'ingestion de viande durant la durée globale de votre vie, ou à l'intérieur d'un mode de vie sain en général, soit plus important.


5) D'où vient l'étude ?
L'étude a été réalisée par des chercheurs de l'Institut National du Cancer américain (Maryland, Etats-Unis). Elle a été publiée dans un journal médical appelé "Archives of Internal Medicine" (Archives de Médecine Interne), qui appartient à l'association "American Medical Association". L'étude a été financée par l'Institut National du Cancer.


6) Qu'est-ce que cela signifie pour vous ?
Les résultats sont intéressants, si vous êtes déjà en train d'essayer de vivre une vie saine et de réduire vos chances de décéder de maladies comme le cancer et les maladies cardiaques. Les personnes qui mangent moins de viande rouge semblent avoir un peu moins de risque de décès en moyenne à partir de 40 ans.

Toutefois, la consommation de la viande est seulement une partie de l'enjeu. Si vous êtes en surpoids et que vous fumez, ne faites aucun exercice physique et buvez trop d'alcool, puis que vous réduisez la quantité de viande rouge que vous mangez, cela n'affectera probablement que très peu le risque de décès déjà présent. Arrêtez de fumer, atteignez un poids santé et faites régulièrement de l'exercice physique (comme les exercices pour galber vos fesses ou pour tonifier vos cuisses), cela vous sera beaucoup plus bénéfique.


7) Que devriez-vous faire maintenant ?
Il est judicieux de modérer la quantité de viande rouge que vous mangez. Les chercheurs disent que de nombreux décès de maladies cardiaques ou de cancer pourraient être évités si les gens ne mangeaient pas plus de viande rouge que le groupe qui en mangeait le moins dans leur étude (lisez également notre article "11 manières de manger des protéines maigres sainement (lire le point n°4 en particulier)" pour approfondir ce sujet).

Selon les recommandations en apport calorique quotidien, cela revient à vous dire de ne pas manger plus de 19 grammes de viande rouge par jour pour les femmes, ou 25 grammes de viange rouge par jour pour les hommes.


Que pensez-vous de cette étude ? Que vous inspire la viande rouge ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
madjid oughzlafi  |  27 janvier 2010, 12:12
je besoine des documents sur:les probiotique ,substanceconcerogene ,concer coloroctale-
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :