Réduire les calories est la clé pour perdre du poids

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 05/03/2009

Manger des aliments bons pour le coeur, faibles en calories et faire de l'exercice est la clé pour perdre du poids, indépendamment des niveaux de consommation de protéines, de lipides ou de glucides, selon une nouvelle étude.

L'étude, financée par l'Institut National de la Santé américain (National Institute of Health), semble plaider contre l'utilisation des régimes qui ne limitent pas nécessairement les apports en calories, mais qui appellent à la consommation de certains aliments comme les légumes ou les protéines, au détriment des autres types d'aliments.

L'étude a suivi 811 bénévoles, constitués de 38% des hommes et 62% des femmes, âgés entre 30 et 70 ans et en surpoids ou obèses. Les chercheurs ont examiné les régimes qui sont populaire aux États-Unis au cours des dernières années, alors même que le nombre d'Américains souffrant d'obésité monte en flèche.

L'étude a révélé une perte de poids similaire après six mois et après deux ans, entre les participants affectés à quatre régimes qui diffèrent dans leurs proportions des trois principaux éléments nutritifs (protéines, glucides, lipides).

Les régimes étaient à teneur faible ou élevée en matières grasses totales (20 ou 40% des calories) avec une teneur moyenne ou élevée en protéines (15 ou 25% des calories). Les glucides varient entre 35 à 65% des calories.

Les régimes utilisent tous les mêmes objectifs de réduction des calories et étaient faibles en graisse saturée et en cholestérol, pour favoriser un coeur en bonne santé. Ils apportaient beaucoup de fibres alimentaires.

Les 811 participants ont perdu en moyenne 5,9 kilos après 6 mois de régime. Ils ont maintenu une perte de 4 kilogrammes au bout de 2 ans.

"Ces résultats montrent que, tant que des gens suivent une alimentation bonne pour le coeur, réduite en calories, il n'y a pas qu'une seule approche nutritionnelle pour atteindre et maintenir un poids santé", a déclaré la doctoresse Elizabeth Nabel, directrice de l'étude.

"Cette étude procure aux gens qui ont besoin de perdre du poids avec la flexibilité de choisir une approche qu'ils sont le plus susceptibles de maintenir : celle qui est la plus adaptée à leurs préférences personnelles et leurs besoins en matière de santé", at-elle souligné.

66% des adultes américains sont en surpoids et parmis ceux-ci, 32% sont obèses.


Que pensez-vous de cette actualité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :