5 conseils pour améliorer la volonté

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 04/03/2009

Une plus grande volonté peut vous permettre de mieux faire face aux tentations de surconsommer. Lisez nos conseils pour la renforcer.

Voici une liste des choses que vous savez peut-être que vous devriez faire, mais que vous ne faites pas: éviter de grignoter les bonbons, promener le chien à l'heure du déjeuner plutôt que de regarder la moitié de votre feuilleton préféré, ouvrir les lettres plutôt que de les laisser s'entasser dans la boîte à lettres (et ce n'est qu'un début). Vous avez probablement du mal à traduire ces objectifs raisonnables en action, en d'autres mots, vous pourriez manquer de volonté.

Vous n'êtes bien évidemment pas le(la) seul(e). Pensez comme nous avons du mal à garder notre poids, à prendre du temps pour faire du sport, à éviter les achats que nous ne pouvons pas nous permettre de payer, à arrêter de manger alors que nous savons que notre ventre est déjà plein, et ainsi de suite. La volonté ne suffit pas magiquement pour résoudre tous les problèmes de la société, mais obtenir un peu plus de volonté ne peut certainement pas faire de mal.

Il s'avère que beaucoup de scientifiques étudient le concept de la volonté et la manière de l'augmenter. Nous avons consulté quelques chercheurs pour obtenir leurs conseils afin de survivre aux tentations, notamment face aux aliments. RegimesMaigrir.com vous livre 5 conseils pour améliorer la volonté :


1) Trouvez une raison de changer
Si vous ne pouvez pas imaginer un avantage pour promener le chien au lieu de regarder la TV, vous ne le ferez pas. Alors avant d'essayer de vous convaincre que vous devriez faire quelque chose, imaginez comment vous vous sentirez quand vous aurez atteint votre objectif.

Après avoir fait quelque chose de positif pour votre chien (par exemple le promener), vous pourriez vous récompenser d'un thé chaud ou n'importe quelle boisson (faible en calories dans la mesure du possible). Cela fait partie d'un processus appelé contraste mental. Une fois que vous avez cette image séduisante de votre future récompense dans votre tête, identifiez les obstacles à un tel objectif : l'inertie, l'amour des émissions télévisées, le fait qu'à 12h30 vous avez envie de déjeuner, etc.


2) Prenez un raccourci
Une fois que vous avez identifié les obstacles au changement, vous devez planifier comment vous allez faire une fois qu'ils se posent, utilisez les déclarations "si ... alors" pour tracer vos soi-disant intentions de mise en oeuvre.

Par exemple : "si j'ai faim, alors je vais grignoter quelque chose et ensuite je vais faire une promenade avant de manger un vrai déjeuner" ou encore "si j'ai envie de regarder mon feuilleton préféré, alors je vais me rappeler qu'il sera rediffusé à une autre heure ou que je peux l'enregistrer et ainsi je pourrai le voir après une promenade".

Les liens mentaux crées par ces plans spécifiques, même si vous ne les écrivez pas, sont très similaires à ceux réalisés par le fait de faire pour de vrai la bonne action. Vous allez produire une habitude dans votre esprit. Les femmes qui ont utilisé cette approche "si ... alors" dans un souci de renforcer leur activité physique sont deux fois plus actives que celles qui ne l'ont pas fait, selon une étude.


3) Mettez de l'incentive en jeu
En d'autres termes, l'argent est roi. Une étude a montré que les personnes qui ont été influencées par une récompense financière pour suivre un programme alimentaire pour maigrir de 16 semaines (soit par le biais d'une loterie ouverte uniquement à ceux qui font des progrès soit par un contrat de dépôt, dans lequel les gens mettaient de l'argent dans le pot tous les jours et le récupérer, en gagnant en plus les fonds des autres participants, s'ils ont atteint leurs objectifs de perte de poids mensuel) ont perdu davantage de poids que les personnes qui n'avaient pas reçu d'incitation financière.

L'effet positif a disparu lorsque les incitations financières avaient cessé, ce qui soulève la question de combien de temps un tel programme devrait durer pour se révéler efficace. Il s'agit peut-être pas uniquement de l'argent.

Ces incitations pourraient servir comme un rappel tangible dans le présent du résultat à plus long terme que vous souhaitez atteindre.


4) Sollicitez de l'aide
La moyenne des taux de réussite augmente quand un "arbitre" (un ami ou un collègue qui peut annoter vos progrès) est en impliqué. Faites de sorte à ce que votre famille et vos amis soient au courant de ce que vous essayez de faire, et vous êtes moins susceptible de vous laisser aller face à la nourriture.


5) Utilisez la volonté comme un muscle
La volonté peut être renforcée par la répétition, mais si vous l'utilisez trop, elle peut entraîner de la fatigue et mener à l'échec.

Si vous avez plusieurs grands changements à faire, la pire chose que vous pouvez faire est de tenter de les faire tous en même temps, parce que toutes ces choses devront utiliser la même réserve d'énergie, celle de la volonté. Si vous tentez de faire trop de changements, vous allez trop puiser dans la réserve d'énergie, même si vous pourriez réussir à atteindre vos objectifs. Pour protéger les ressources de votre volonté, choisissez une seule chose à laquelle vous allez appliquer votre volonté, elle est de nature à rendre plus facile le prochain changement. Ne brûlez pas les étapes.

Par exemple, ne tentez pas de faire plein d'exercices différents en même temps pour : perdre 10 kilogrammes, perdre du ventre, perdre des fesses, maigrir du visage, etc. Rien que le fait de perdre 10 kilogrammes, si vous suivez un régime hypocalorique et que vous faites des exercices physiques 5 fois par semaine (par exemple), vous fera déjà perdre un peu aux fesses, au ventre, au visage, etc. Vous pourrez ensuite tenter de perdre plus de graisse dans le corps par d'autres exercices (aérobic, musculation, etc.).


Que pensez-vous de cette actualité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Antho12  |  21 avril 2012, 14:36
Merci de vos conseils géniaux.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :