Une alimentation adaptée réduirait le risque de sénilité

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 15/02/2009

Le régime méditerranéen (régime crétois) permet de mieux lutter contre les troubles de déficience cognitive légère selon une étude.

Une nouvelle étude suggère qu'une alimentation riche en poissons, huile d'olive, légumes et autres aliments courants dans la cuisine de style méditerranéen pourrait aider à éviter les troubles cognitifs légers, parfois appelés sénilité limitée. L'étude suggère également que cette alimentation réduit les risques de la transition du déclin cognitif léger à la maladie d'Alzheimer.

"Nous savons grâce à des études antérieures qu'une alimentation saine telle que celle-ci protège des facteurs de risque cardiovasculaire comme le cholestérol, l'hypertension et le diabète. Cette étude montre maintenant qu'elle pourrait également aider le fonctionnement du cerveau", explique Nikolaos Scarmeas, professeur assistant de neurologie à la clinique Institut Taub de Recherche sur la Maladie d'Alzheimer et le Vieillissement du Cerveau ("Taub Institute for Research on Alzheimer's Disease and the Aging Brain") au centre médical de l'université Columbia.


Scarmeas et d'autres chercheurs de l'université ont examiné, interrogé et analysé 1 393 personnes pourvues de cerveaux en bonne santé et 482 patients atteints de déficience cognitive légère. Les participants à l'étude ont été interrogés sur leurs habitudes alimentaires.

L'étude, publiée dans la revue "Archives of Neurology" de février 2009, indique que sur une moyenne de 4 années et demie de suivi, 275 des 1 393 participants à l'étude qui avaient des cerveaux en bonne santé ont développé une déficience cognitive légère. Ceux qui suivaient le plus strictement possible un régime méditerranéen (une alimentation riche en légumes, légumineuses et poissons, faible en matières grasses, viande et produits laitiers, et riche en graisses mono-insaturées, comme celles de l'huile d'olive) avaient 28% de moins de risque de développer une déficience cognitive légère que les participants qui adhéraient le moins au régime méditerranéen (soit 33% des participants). Les 33% restants avaient 17% de risque en moins de développer des troubles cognitifs légers que ceux qui ont mangé le moins de produits alimentaires de type méditerranéen.


Sur les 482 participants à l'étude qui avaient une déficience cognitive légère au début de l'étude, 106 ont développé la maladie d'Alzheimer environ 4 années plus tard. 33% de ces 482 participants suivaient un régime méditerranéen, ils avaient 48% de risque en moins de développer la maladie d'Alzheimer que les 33% qui avaient une alimentation éloignée du type méditerranéen.

Des études précédentes avaient trouvé une association semblable pour les patients souffrant de la maladie d'Alzheimer, mais l'étude qui vient de sortir est la première à connecter un régime méditerranéen à la réduction des risques de déficience cognitive légère, dit Scott Turner, directeur de programme du "Programme des Troubles de la Mémoire" à l'Université de Georgetown. "Les résultats sont importants et intrigants."

Scarmeas dit que l'on a besoin désormais des études cliniques qui attribuent au hasard les personnes à un régime méditerranéen ou à un autre régime et qui puissent prouver qu'un régime méditerranéen protège du déclin cognitif.

Mais commencer à adopter les habitudes alimentaires saines le plus tôt possible, au lieu de commencer à l'âge mûr pourrait être la clé, dit l'expert du vieillissement Murali Doraiswamy du centre médical de l'université Duke. "Puisque des changements liés à la maladie d'Alzheimer pourraient débuter dans le cerveau des dizaines d'années avant que la perte de mémoire se produit, ce que vous mangez à partir du milieu de votre vie pourrait s'avérer crucial", dit-il.


Pensez-vous qu'une alimentation adaptée puisse réduire le risque de sénilité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :