Ce qu'il ne faut pas dire à un conjoint qui essaie de perdre du poids

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 09/12/2008

Votre conjoint est en train d'essayer de perdre du poids ? Voici quelques conseils sur ce que vous ne devez pas lui dire.

Vous ne devriez jamais dire que votre conjoint va mourir s'il(elle) ne perd pas de poids. Les commentaires négatifs ne devraient jamais être utilisés dans un but de motiver une personne à maigrir. Et la mort fait partie des commentaires les plus négatifs qui soient.

La formulation dans les phrases est très importante. Un époux demandait à sa femme ce qu'elle pensait du régime qu'il suivait (si ce régime fonctionne ou pas), et elle a dit "Tu n'es plus aussi gros que tu ne l'étais". Evidemment, le mari peut penser que sa femme voulait dire qu'il semblait avoir perdu du poids, mais la manière dont cette phrase était dite pouvait le blesser.

Le conjoint devrait parfois rester silencieux et laisser le partenaire faire son régime. Parfois, le partenaire n'a pas besoin tout simplement de commentaire.

Même les suggestions peuvent quelques fois ressembler à des critiques à quelqu'un qui suit un régime. Cela peut sembler présomptueux d'un conjoint de dire à son partenaire de ne pas manger des chips s'il a faim. Parfois, il vaut mieux presque dire "mange un peu de chips, mais pas tout pour ne pas tuer ton régime".

Ne dites pas à votre conjoint qu'il n'est "pas aussi gros" qu'une autre personne elle-même obèse, cela part d'une bonne intention pour aider, mais cela peut fortement vexer votre conjoint qui essaie de mener à bien son régime.


Que pensez-vous de ces conseils ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Typy  |  20 octobre 2011, 23:49
J'ai un bon conseil : ne pas mentir. Si la personne veut vraiment perdre du poids, elle attend que vous lui parliez comme à un adulte responsable. Positivez, mais restez honnête. Pas de "tu es juste un peu enrobé" à un obèse. Ça tue la confiance. Et surtout pas de "je ne veux pas répondre à ça", à moins que vous ayez décidé de n'être concerné d'aucune façon par le régime.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :