De l'air et de l'eau fraîche pour maigrir

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 17/05/2008

Ajouter de l'eau fraîche et de l'air dans les aliments pourrait être un moyen sain et efficace de perdre du poids, révèle une étude.

Selon des chercheurs travaillant pour les laboratoires de recherche du géant agro-alimentaire Unilever, utiliser le subterfuge "déjeuner liquide" permettrait de prolonger l'état de satiété et donc de réduire les quantités ingurgitées.

Les scientifiques ont trouvé que le fait de donner davantage de volume de nourritures par certains gaz ou par l'eau peut vous donner la sensation d'être plus rassasiés que d'habitude, puis aide à atténuer la quantité de nourritures que vous mangez ensuite.

Pour leur étude, présentée au Congrès Européen de l'Obésité à Genève (Suisse) en mai 2008, ces chercheurs ont proposé deux repas sous forme d'émulsion (suspension de particules vraiment fines d'un liquide à l'intérieur d'un autre) à 24 personnes volontaires.

Le premier repas était un milkshake Slim Fast.

Le deuxième repas ne contenait que la moitié des éléments nutritifs du premier, le reste étant composé d'eau et de gaz similaires à ceux que l'on trouve dans les bombes aérosol de crème chantilly.

Mais il ne s'agissait pas d'injecter simplement de l'eau et du gaz dans la nourriture. Il fallait concevoir le milkshake (du deuxième repas) de façon à ce qu'il garde le gaz dans la nourriture même après consommation, l'empêchant de se dissoudre dans la bouche comme ce qui arrive avec la crème fouettée.

Pour cela, l'équipe de chercheurs a mixé les graisses, protéines et fibres dans la nourriture jusqu'à ce qu'elle trouve le bon mélange afin de retenir le gaz. Et c'est précisément une technologie qui pourrait apparaître dans d'autres produits alimentaires fabriqués par Unilever.

De l'avis des "cobayes", le deuxième repas a réduit l'appétit plus vite que le repas normal (le premier).

"Ce qui nous a vraiment surpris, c'est que l'état de satiété s'est prolongé d'une ou deux heures, voire plus", a expliqué le chercheur Serguei Melnikov (chef de projet en recherche et développement sur la gestion du poids corporel).

"Or, nous savons que le problème pour certaines personnes est que cet état de satiété disparaît souvent au bout d'une quinzaine de minutes".

Ce problème de disparition rapide de la satiété se trouve souvent au coeur de la difficulté à suivre un régime amaigrissant. D'où l'intérêt de produits alimentaires qui peuvent aider à vous sentir rassasiés, a-t-il souligné.

Tous les gaz ne produisent toutefois pas cet effet : le gaz carbonique (dioxyde de carbone) que l'on trouve dans les sodas et autres boissons gazeuses ne saurait pas faire l'affaire. "Il faut des gaz qui puissent être stabilisés dans les aliments afin de ne pas quitter l'organisme avant d'atteindre l'estomac", a expliqué le chercheur.

Toutefois, l'équipe de Serguei Melnikov n'a pas encore trouvé pourquoi de tels repas remplis d'air et de liquide réussissent à prolonger la satiété. Elle ne sait pas non plus avec certitude si le même effet pourrait être reproduit sur des aliments solides.

Des études plus approfondies doivent être menées pour répondre à ces questions, dit le chercheur. "Nous avons besoin de davantage de preuves. Mais il s'agit certainement d'un simple début d'aventure", déclare-t-il.

Quoiqu'il arrive, les résultats de cette étude devraient fortement intéresser les responsables de la gamme de substituts de repas Slim Fast (une marque d'Unilever), dont une partie se trouve sous forme de milkshakes. Unilever n'a en tout cas pas attendu pour déposer un brevet sur la technologie trouvée par l'équipe du chercheur Melnikov.

"La technologie est désormais disponible pour que la gamme Slim Fast puisse l'intégrer à ses futurs formats", dit David Mela (un nutritionniste d'Unilever, qui a pris part à l'étude).

Le chercheur Melnikov ajoute "Je dirais que nos conclusions ne sont pas limitées aux liquides. Notre technologie pourrait être utilisée dans d'autres formes alimentaires".

"Si vous regardez les populations occidentales, un grand nombre d'adultes sont en surpoids ou obèses", dit Gert Meijer (un responsable de la division Recherche & Développement chez Unilever). "En termes de quantité de personnes qui pourraient être intéressées par ce produit, cela peut être énorme", s'enthousiasme-t-il.


Que pensez-vous de cette étude ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
chabada  |  19 novembre 2011, 20:27
C'est vraiment très ingénieuse comme technologie. Ils sont forts ces chercheurs de Unilever quand même :)
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :