Les enfants atteints de troubles déficit de l'attention/hyperactivité risquent davantage d'être en surpoids

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 21/11/2008

Le problème de ces enfants face au surpoids ne change pas même s'ils prenaient des médicaments pour soigner leurs troubles. Plus précisément, que se passe-t-il ?

Les résultats d'une étude ont suggéré que le côté impulsif et le mauvais réglage des comportements, deux points communs chez les enfants souffrant de troubles déficit de l'attention/hyperactivité, peuvent dégrader certains problèmes de consommation de nourritures qui augmentent le risque d'obésité.

Le trouble déficit de l'attention/hyperactivité ou TDAH (en anglais Attention-deficit hyperactivity disorder, ADHD) est un trouble du comportement dû à des problèmes neurobiologiques et parfois environnementaux.

Ce "syndrome" se manifeste par des états d'hyperactivité, des moments d'absence, des problèmes de concentration et d'impulsivité, des changements d'humeur.

Pour enquêter en profondeur, les chercheurs ont analysé les données de 63 000 enfants et adolescents inclus dans l'enquête de la santé infantile, menée en 2003 et 2004 aux Etats-Unis.

Les enfants souffrant de troubles déficit de l'attention/hyperactivité étaient identifiés grâce à la réponse de leurs parents à la question "Est-ce qu'un docteur ou un professionnel de la santé vous a déjà dit que votre enfant souffrait de trouble de déficit d'attention ou de hyperactivité ?".

8,8% des enfants analysés par l'enquête souffraient de ces troubles, et environ 50% des enfants qui souffrent de ces troubles prenaient des médicaments pour soigner leurs problèmes.

Après avoir tenu compte des facteurs démographiques telle la dépression ou l'anxiété, les enfants souffrant des troubles déficit de l'attention/hyperactivité mais qui ne se soignaient pas par des médicaments risquaient 1,5 fois plus d'être en surpoids que les enfants dépourvus de ces troubles. Si les enfants à troubles prenaient des médicaments pour se soigner, ils risquaient 0,5 fois plus d'être en surpoids que les enfants dépourvus de ces troubles.

"Il faut continuer à travailler pour mieux comprendre les facteurs pharmacologiques qui influencent la relation entre les troubles déficit de l'attention/hyperactivité et le statut de poids chez les enfants et adolescents", ont conclu les auteurs de l'étude.


Que pensez-vous de cette actualité ? Connaissez-vous des enfants atteints de TDAH qui soient en surpoids ou obèses ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :