Comment maigrir de 45 kilos en 18 mois ? Maïwen raconte tout !

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 10/11/2017

Maïwen raconte comment elle a réussi à perdre 45 kilogrammes en un an et demi. La méthode Fedmind a été créée sur la base de son expérience.

Bonjour tout le monde,


> Présentation

Je m'appelle Maïwen, j'ai 31 ans, je n'ai pas d'enfants. Je vis à Orléans depuis peu.

J'ai toujours été en surpoids, depuis l'enfance je suis attirée par les douceurs et la nourriture en quantité. Au début par gourmandise, puis petit à petit cela est devenu un refuge. C'était une petite bulle dans laquelle je pouvais m'enfermer pour passer un moment de plaisir immédiat, seul moment agréable dans une vie difficile.

Chaque petite épreuve, stress, agression, drame subi dans ma vie se sont terminés dans une profusion de nourriture, seul réconfort que je trouvais dans mes malheurs. Mais ces petits instants de réconforts cumulés m'ont mené à l'obésité et finalement à davantage de souffrance. Et là, c'est un cercle vicieux qui s'est installé : souffrance → nourriture pour oublier → prise de poids → souffrance → ainsi de suite.


> Mon déclic

Alors que depuis plusieurs mois ma santé déclinait (mal de dos, douleurs aux genoux, hypertension, arythmie, etc.), un jour, mon cœur s'est emballé tellement fort que j'ai dû me rendre aux urgences.

Après une série d'examens, le verdict tombe : j'ai trop de gras autour du cœur, ce qui l'étouffe. Le médecin me dit que pour le moment ce n'est pas encore trop grave, mais que si je ne perds pas de poids et continue comme ça, je ne passerai pas les 30 ans. J'avais 24 ans lorsqu'il m'annonçait cette nouvelle !

Cela m'a fait comme un électrochoc. Je souffrais depuis trop longtemps, physiquement mais aussi moralement de mon poids. Je ne sortais plus, je n'avais pas de travail, je ne voyais plus mes amis, je passais mes journées à regarder la télé sans vouloir avancer dans ma vie. Quelque part, je ne faisais plus partie de ce monde... Pourtant, au fond de moi, j'avais de nombreux rêves, il y avait tant de choses que je voulais faire. Et je sentais que, peut-être, je valais mieux que cette vie-là.


> Qu'ai-je fait pour perdre du poids ?

Pour maigrir, j'ai d'abord commencé par travailler sur moi. J'avais déjà essayé tous les régimes de la Terre, mais je ne tenais jamais plus de quelques jours, parfois quelques semaines au mieux. Alors il fallait que je fasse d'abord un travail sur la cause avant de traiter les conséquences.

Je me suis alors tournée vers le développement personnel et la psychologie. J'ai dévoré des centaines de livres sur le sujet ! Je me suis inspirée de ce que j'ai appris pour les appliquer dans ma vie. A savoir, prendre confiance en soi, travailler sa volonté, sortir de sa zone de confort, apprendre à s'aimer, s'affirmer ! Autant de choses que l'on oublie dans un régime mais qui font toute la différence pour rester motivés !

J'ai commencé à sortir de chez moi de nouveau, à faire de nouvelles choses, à me faire belle, à relever des défis... Tout cela me galvanisait et me donnait la force de m'accrocher et de changer aussi mes habitudes alimentaires.
Dans cette réflexion sur moi-même, je suis devenue vegane par conviction (vegane signifie que j'essaie de vivre sans recourir aux produits issus d'animaux tels la viande, le lait, les œufs, le cuir, la peau, la fourrure et les autres produits dérivés).

Devenir adepte du véganisme m'a été d'une grande aide, car en tant que Bretonne fan de charcuterie, de beurre et de fromage, il a bien fallu que j'y renonce. Je me suis donc documentée sur la façon d'équilibrer mon alimentation pour ne manquer de rien tout en continuant à maigrir.

Je me suis mise au sport, d'abord au vélo elliptique. La première fois que j'étais montée dessus, je ne tenais que 2 minutes ! Puis jour après jour, j'ai fini par tenir 1 heure par jour.

Ensuite je suis sortie courir dehors ! C'était plus difficile, mais j'ai tenu bon. Puis comme j'ai toujours voulu faire des arts martiaux, j'ai commencé le taekwondo ! Ce fût la plus belle rencontre de ma vie. En effet, notre maître a été la première personne à croire en moi et à me faire sentir importante. Il m'a renvoyé une image positive de moi et m'a poussé en dehors de ma zone de confort. J'ai alors connu cette sensation incroyablement belle de dépasser ses limites.


> Quelle est l'évolution de ma perte de poids ?

J'ai déjà atteint 130 kg par le passé comme poids pic, mais mon poids de croisière était de 115 kilogrammes avant que je commence à maigrir.

En 18 mois j'ai perdu 45 kilos, en passant de 115 à 70 kg. Au début, je perdais très vite. J'ai perdu presque 15 kilos en 2 mois ! Ensuite l'amaigrissement a été moins rapide, je perdais 1 kilos par semaine environ. A la fin, je maigrissais de 1 ou 2 kilos par mois.

Voici comment Maïwen a fait évoluer son corps en 18 mois


> Exemples de menu utilisé pendant mon régime

Matin : muesli de céréales complètes, graines diverses (chia, lin, pin, courge...), quelques oléagineux (noix, noisettes, cajou...), lait végétal (noisette, soja, coco, riz, avoine...), un fruit frais, un thé vert, un cachet de complément alimentaire VEG1 pour obtenir suffisamment de vitamine B12 (ne l'oubliez pas amis vegans) !

Midi : 40 grammes pesé cru d'une céréale complète (semoule complète, riz complet, quinoa...), mélangés à plusieurs légumes à volonté et à quelques légumineuses en quantité modérée (type pois, pois chiches, haricots secs...). Une cuillère à soupe d'huile (noix de coco, noix, olive...), un yaourt végétal (soja, riz).

Collation : 1 fruit et quelques oléagineux.

Soir : Si je n'ai pas d'entraînement, je prends une poêlée de légumes et un yaourt végétal. Si j'ai un entraînement, j'ajoute un fruit et quelques légumineuses ou un steak soja pour obtenir davantage de protéines.

Maïwen avant puis après avoir maigri de 45 kg


> Mes astuces minceur

"Le meilleur moyen de résister à la tentation c'est d'y céder" disait Oscar Wilde. J'applique ce principe en me faisant plaisir de temps en temps. M'accorder un ou deux repas dans la semaine où je mange comme bon me semble me permet de rester motivée et d'éviter trop de frustration.

Par ailleurs, si je sens venir une envie de grignotage, je me remémore les raisons pour lesquelles je veux perdre du poids. Raisons que j'ai pris soin de noter dans un carnet de motivation qui ne me quitte jamais.



> Comment ai-je trouvé de la motivation et du soutien ?

Ma motivation s'est construite au fur et à mesure, en travaillant sur moi. J'ai d'ailleurs compilé dans une méthode, sous forme de vidéos de motivation et de petits exercices à faire tous les jours pendant 15 semaines, tout ce que j'ai appris sur la motivation, la confiance en soi et les astuces anti-craquages. Il s'agit de la méthode FEDMIND, disponible sur mon site fedmind.com dès la mi-décembre 2017.

Pour le soutien, j'ai eu du mal à en trouver auprès de mes proches qui ne comprenaient pas ce que je vivais. Je me braquais souvent suite à leurs réflexions qui, même si elles étaient bienveillantes, me paraissaient à mille lieux de la réalité de ce que je pouvais vivre au quotidien.

J'ai finalement rencontré des personnes qui vivaient la même chose que moi lors d'un concours de beauté pour femmes rondes. Cette rencontre m'a fait beaucoup de bien. Pouvoir parler de ce que l'on ressent, de nos difficultés, de nos doutes avec d'autres personnes qui nous comprennent, cela aide énormément.

Cela m'a donné l'idée de créer l'association "Obèses Anonymes", lieu de paroles où les personnes en surpoids ou obèses peuvent venir trouver du soutien et échanger sur leurs difficultés quotidiennes dans une ambiance de respect, de partage et d'écoute. Toutes les personnes que j'y ait rencontré sont des gens merveilleux, qui m'ont beaucoup apporté dans ma propre perte de poids mais aussi sur le plan humain.

Je conseille à toutes les personnes en souffrance par rapport à leur poids de se rapprocher de ce type d'associations qui sont souvent gratuites ou avec une faible cotisation. Il existe l'association "Outremangeurs Anonymes" qui fait un travail incroyable et qui est bien implantée dans toute la France (et même dans le monde). Elle propose même des réunions téléphoniques pour ceux qui habiteraient trop loin des lieux de rassemblement. Mais il a bien d'autres associations qui font un formidable travail pour soutenir les personnes en difficulté avec leur poids !


> Qu'ai-je fait pour stabiliser le poids après avoir perdu ?

Pour stabiliser mon nouveau poids, je n'ai rien changé à mes nouvelles habitudes alimentaires. Je n'ai pas fait un régime minceur, j'ai plutôt changé de mode de vie ! En devenant physiquement une nouvelle personne, je me suis renouvelée également dans mon assiette et dans mes habitudes.

Je continue à m'entraîner 3 à 6 fois par semaine (fitness et musculation), je mange équilibré, je me fais plaisir de temps en temps mais surtout je vis ! Je sors, je travaille, je monte des projets, je rencontre de nouvelles personnes, je voyage, je rêve !

Maïwen est radieuse après avoir vaincu l'obésité


> Quelques anecdotes en rapport avec ma perte de poids

Une anecdote me vient en tête. J'ai toujours été chahutée à l'école puis au collège à cause de mon poids et de mon appartenance sociale. Récemment dans le train, j'ai reconnu un de mes harceleurs qui est venu s'asseoir à côté de moi. Il a commencé à tenter de me séduire. Je n'arrivais pas vraiment à en placer une jusqu'à ce qu'il me demande mon prénom. Je l'ai regardé droit dans les yeux en lui disant "Maïwen".

Mon prénom étant peu courant, et vu le regard que je lui ai adressé en lui livrant l'information, je pense que le lien avec le passé était établi. Il y a eu un grand moment de silence, et j'ai vu son visage se décomposer. Il a commencé à reprendre la parole de manière gênée et maladroite en disant "Ah mais on se connaît non ? On était dans le même collège ? Oh tu as bien changé !"

J'ai tout de même discuté gentiment avec lui. Cet homme avait une vie bien triste et apparemment une enfance encore pire, ce qui explique sûrement son comportement de l'époque. Quoi qu'il en soit, ce moment a balayé de nombreux fantômes de mon passé. Car j'ai pu constater que nombre de ceux qui m'ont fait de mal ne sont que des êtres humains faillibles. J'ai alors pris toute la mesure de la femme forte et épanouie que je suis devenue.


> Conclusion

Pour conclure, je dirais que la vie est trop courte pour ne pas en profiter. N'attendez pas d'avoir perdu tant de kilos pour faire les choses que vous aimez. Vivez maintenant ! La perte de poids, avec quelques ajustements, sera la conséquence naturelle de ce nouveau "VOUS" qui avance, s'aime et fait des choses pour soi !

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à me contacter via ma page facebook.


Remarque : sur une autre page, vous pouvez lire d'autres témoignages de personnes qui ont réussi à perdre du poids.


Que pensez-vous de la méthode utilisée par Maïwen pour maigrir de 45 kilos en 18 mois ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :