Pokémon Go : un jeu ludique et social pour perdre du poids ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 26/10/2016

La meilleure appli fitness serait-elle Pokémon Go ? Ce jeu aide-t-il à maigrir ? Le coach Benjamin Hennequin et Soyons Fit vous répondent.

Lorsque Pokémon Go est sorti en France le 24 juillet 2016, cela a été le "buzz" ! Dès lors, chacun a réagi à sa manière. Le coach Benjamin Hennequin a pensé qu'il s'agit "encore d'un nouveau système pour fliquer la population et la rendre dépendante à des jeux réduisant notre intelligence". Tandis que d'autres, comme Soyons Fit, sautent sur cette appli avant même sa sortie officielle ! Que l'un ou l'autre ait raison, il faut reconnaître une chose : ce jeu pousse les personnes à se "bouger" (tout comme Wii Fit Plus).

Aujourd'hui nous allons parler de Pokémon Go, de la folie qui l'entoure, du concept de réalité augmentée, du principe du jeu, de son intérêt et de ses points négatifs. Nous verrons en conclusion si ce jeu ludique et social peut aider à perdre du poids.


> Qu'est-ce que c'est ?

Que propose exactement ce divertissement devenu ultra populaire ? Pour ceux qui, comme BHC, vivent en décalage avec la réalité virtuelle, nous allons essayer de vous expliquer simplement.

Pokémon Go est une application développée par Niantic (une ancienne filiale de Google qui est sortie du groupe en octobre 2015, qui a développé un jeu appelé Ingress, et qui a vu Nintendo ainsi que The Pokemon Company entrer dans son capital en 2015 en plus de Google resté comme actionnaire mineur). Ce jeu est gratuit mais propose des achats dans l'application (in-app).

Cette application permet de devenir un dresseur Pokémon et de capturer des Pokémon virtuels dans la vie réelle grâce à un smartphone Androïd ou iPhone (les Windows Phone sont encore une fois laissés sur le côté) ou une tablette en réalité augmentée (si l'appareil possède un appareil photo).

Il fait bouger les joueurs dans le monde réel afin de déplacer leur avatar dans le jeu (afin de chercher des créatures fictives). Tout comme dans les précédents jeux de la série Pokémon, les utilisateurs peuvent combattre, entraîner et échanger des Pokemon virtuels.

Il existe plusieurs équipes (trois couleurs de base dans ce passe-temps), qui ont chacune une originalité : l'équipe Jaune serait plus intuitive, l'équipe Bleu serait plus sage et l'équipe Rouge plus brave.

Rappelons que Pokémon est une franchise créée par le créateur de jeu vidéo japonais Satoshi Tajiri en 1996 (fondateur de l'entreprise Game Freak). Cette franchise figure essentiellement dans des jeux vidéo édités par le géant japonais Nintendo. Les Pokémon sont des animaux mythiques possédant de très nombreuses formes et pouvoirs.

Screenshots de Pokémon Go


> Pourquoi un tel engouement pour ce jeu ?

Pour la génération ayant connu les premiers jeux Pokémon (rouge et bleu, jaune), cette application les renvoie un peu en enfance ou adolescence et leur permet de ressentir la nostalgie d'antan de se promener dans les hautes herbes du bourg palette pour capturer leurs premiers Pokémon.

Pour les autres, l'aspect réalité augmentée ajoute un côté inédit et original à cet amusement, ce qui lui donne un attrait certain.


> La réalité augmentée, qu'est-ce que c'est ?

La réalité augmentée (à ne pas confondre avec la réalité virtuelle) est le fait d'intégrer des éléments virtuels dans un environnement réel.

Dans Pokémon Go, cela se traduit par l'apparition, à travers votre écran de smartphone, d'un Pokémon dans le monde réel. Par exemple, vous verrez (si vous disposez d'un appareil photo sur votre téléphone mobile) un Pokémon se poser sur votre meuble de salon ou sur le panneau "Stop" en bas de votre rue.

Chasser des Pokémons virtuels dans le monde réel


> Comment y jouer ?

Équipé de son smartphone et de l'application, on se promène au gré de nos envies (nous pouvons même aller faire nos courses en jouant, Soyons Fit le fait très souvent) et parfois nous voyons des Pokémon apparaître à côté de nous.

Ainsi, grâce à notre appareil photo, nous cherchons les Pokémon dans le monde réel et nous pouvons leur lancer des balles spéciales quand nous en trouvons un. Ces balles (Pokéball) servent à capturer les Pokémon.

Ces actions sont possibles grâce à un forfait Internet mobile 3G ou 4G (à moins que vous ne jouez que chez vous, en vous connectant au Wifi), et au GPS intégré à votre smartphone qui vous localise en temps réel et vous met sur une version de Google Maps (spécialement modifiée pour l'application).

> Le jeu et la santé


1) Globalement
Le but de cette appli ludique est simple : trouver des Pokémons et les capturer.

Action : il faut se promener dehors pour se déplacer dans le jeu, ou si vous êtes bien placé dans votre domicile, chasser même de votre canapé...

Bienfaits : au niveau cardio-vasculaire, les déplacements que vous aurez faits en chassant ces créatures virtuelles permettent de renforcer de manière globale notre corps, de le "forcer" à s'activer.

Le système est ingénieux. En rendant votre Pokémon plus fort, cela encourage à attraper la même créature plusieurs fois, ce qui donne l'impression au joueur d'être récompensé à chaque rencontre même quand il possède déjà ce Pokémon. La durée de vie du jeu est donc immense, prolongeant énormément l'activité physique des joueurs.

Les gamers deviennent plus actifs lorsqu'ils chassent les Pokémon pour les attraper sur la carte du jeu, se baladant dans tous les voisinages et cherchant à ajouter des personnages à leurs collections. Evidemment, marcher beaucoup de kilomètres quotidiennement aide les joueurs à brûler plus de calories. Beaucoup de joueurs ne se rendent compte qu'ils ont fait beaucoup de pas qu'à la fin de la journée, lors du bilan.

Inconvénients : les ondes sont constamment présentes et le fait d'être obnubilé par le portable et les jeux virtuels nous décalent de la réalité. Nous aimerions aussi poser une question simple : avons-nous vraiment besoin d'un divertissement virtuel pour sortir nous promener ?


2) Les arènes
Il faut savoir que vous pouvez réaliser votre premier combat en arènes quand vous serez au niveau 5 au minimum et pas avant. Essayez donc de trouver le plus de Pokémons possible et de garder les plus forts (nous en reparlerons plus bas).

Action : il faut se déplacer seul ou en groupe pour trouver des arènes et les défendre afin d'augmenter le niveau, de placer plus de Pokémon et attaquer les autres arènes qui ne sont pas de votre équipe (nous parlerons des équipes plus bas dans l'article) afin de les occuper et de pouvoir y déposer vos Pokémon.

Quand vous parvenez à placer vos Pokémon dans des arènes, vous gagnez 10 pièces (des Pokecoins). Il faut réclamer ces pièces dès que votre Pokémon se trouve dans l'arène. Vous ne gagnez aucune pièce si vous perdez le combat. Vous serez crédités de vos 10 pièces au bout de 24 heures.

Voici une vidéo qui parle de la conquête des arènes :

Bienfaits : les avantages pour la santé sont procurés par la socialisation, la dynamique de groupe (voir des personnes plus jeunes, du même âge ou plus âgés que vous faire des activités physiques, puis faire la même chose). Parfois la discussion se lance et vous pouvez faire de belles rencontres.

Inconvénients : s'agit-il vraiment d'un jeu social qui améliore la socialisation du joueur ? Ou plutôt d'intégrer un groupe en étant obnubilé par son portable sans réagir ni se parler, comme des zombies ? Ne savez-vous pas vous sociabiliser autrement ? N'est-ce pas la fin des jeux de société classiques (en carton, avec des pièces en plastique ou en bois, à jouer sur une table entre amis ou en famille), des rendez-vous "football" entre potes, des longues conversations tenues en se promenant dans un parc, etc. ?


3) Vous souhaitez attirer les Pokémon ?
Utilisez alors l'Encens. Il s'agit d'une senteur qui attire les Pokémons sauvages vers soi pendant 30 minutes. Vous pouvez les attraper quand vous passez à côté d'un Pokedex ou quand vous passez au niveau supérieur.

Action : dès que vous voyez un encens, vous accourez pour capturer les Pokémon et votre corps, de fait, s'habitue à de nouveaux efforts.

Bienfaits : vous allez accourir ou marcher vite et donc augmenter votre rythme cardiaque, et vous surpasser pour obtenir un maximum de Pokémon.

Risques : il y a des accidents comme nous le constatons aux informations. Il y a donc des risques de se blesser, même de décéder ! Certains psychologues pensent qu'il faut vraiment être inconscient pour risquer sa vie pour attraper un Pokémon virtuel.

Comme écrit sur l'écran d'accueil dès que nous lançons ce jeu, il faut rester vigilant sur ce qui se passe autour de nous. Donc il faut éviter de jouer quand on est au volant d'une voiture, quand nous devons traverser une route à pied, quand nous sommes au bord d'un ravin, etc. Pensez à votre famille et vos amis quand vous jouez à ce jeu et à la peine que ça pourra leur faire en cas d'accident.

Vos amis vous ont peut-être parlé de technique pour obtenir de l'encens illimité, sachant que les vidéos qu'ils vous montreront sont sans doute des fake, voici pourquoi (attention je parle des fakes de type glitch, et non de hacks type "fake GPS" qui marchent eux) :



4) Les œufs
Il existe 2 sortes d'œufs dans Pokemon Go.

Action : Marchons, marchons, marchons...

Bienfaits : cela motive à sortir et aller se promener puisqu'il faut marcher pour obtenir l'éclosion d'un œuf (mais pour le faire éclore, il faut le mettre en incubateur, nous en parlerons un peu plus bas).

Vous marchez, vous dégourdissez vos jambes, découvrez de nouveaux muscles même si l'effort est assez long ! La marche n'est pas prise en compte si vous vous trouvez dans une voiture, dans un bus, dans un train ou même à vélo. Vous voulez faire éclore vos œufs ? Il faut marcher ou courir (pour les plus courageux qui aiment la course). Vous avez des œufs qui éclosent au bout de 2 km, d'autres au bout de 5 km ou encore 10 km. Ce nombre augmente-t-il encore ? Pour le savoir il va vous falloir monter les niveaux !

Inconvénients : pour une fois nous ne critiquerons pas, le sport c'est bien !

Voici une vidéo qui montre 60 éclosions d'œufs dans Pokémon Go (à 2, 5 et 10 km) :


5) La "chasse" constante
Où que vous soyez vous avez envie de sortir votre jeu et de regarder si il y a des Pokemon que vous n'avez toujours pas dans votre Pokedex, si il n'y a pas d'arènes ou de Pokestop.

Action : Se déplacer !

Bienfaits : activité qui devient vite intense et chronophage puisque, dès qu'on croise un Pokemon, notre téléphone vibre.

Une étude menée en octobre 2016 au centre de recherche de Microsoft a conclu que ce jeu ludique a permis aux Américains (l'étude était menée uniquement aux Etats-Unis) de marcher plus de 144 milliards de pas. L'étude était menée sur 1500 joueurs de Pokémon Go munis du bracelet traqueur d'activité "Microsoft Band 2" pendant les mois de juillet et août 2016 (au pic de la popularité du jeu). Toutefois, cet effet bénéfique ne peut pas durer suffisamment longtemsp puisque la période estivale est davantage propice aux sorties que les autres mois de l'année.

Inconvénients : puisque ce jeu social rend addictif, il existe des soucis liés à cette passion dévorante. Notamment l'alimentation rapide (manger au fast food devient monnaie courante quand vous sortez souvent jouer et voulez manger vite pour pouvoir reprendre la partie sans perdre de temps) et un gros problème de batterie car nos téléphones portables ne tiennent pas la journée (même avec une batterie chargée à fond) avec le GPS lancé toute la journée.

Il faut donc se balader avec son chargeur et/ou une batterie rechargeable (fort pratique dans ce cas). Pour les plus courageux, qui ont envie de tenir la ligne et qui savent qu'ils vont partir un long moment chasser, vous pouvez préparer votre sac à dos avec une bouteille d'eau et un bon sandwich fait maison (vos finances vous diront merci).

Dernier détail, un souci qui pourrait faire fuir certains joueurs est le manque de Pokéstops et d'arènes dans les zones rurales. Puisqu'ils sont très importants dans le jeu, cela pourrait décourager les joueurs qui doivent conduire jusqu'à une ville à proximité s'ils veulent jouer, au lieu de simplement se rendre à l'extérieur pour marcher (s'ils se trouvaient dans une ville).

La chasse aux Pokémons se passe partout et peut devenir vite chronophage


> Les retours d'expérience des joueurs

Beaucoup de joueurs se sont émerveillés sur facebook, twitter (hashtag #PokemonGo), reddit et d'autres réseaux sociaux, de la manière dont cette appli ludique leur a fait marcher énormément à l'extérieur.

L'appli est révolutionnaire au moment où les pays développés en ont le plus besoin. Par exemple, aux Etats-Unis, plus de 40% des adultes âgés de plus de 20 ans et plus de 20% des adolescents âgés de 12 à 19 souffrent d'obésité. En France, 15% des adultes sont obèses

Voici une petite compilation des témoignages positifs sur ce phénomène ultra addictif :
  • "J'ai des habitudes alimentaires terribles et pèse 113 kilos. Je ne marche quasiment jamais. Cependant, mon petit-ami et moi étions partis faire une Poke-chasse pendant 2 heures hier, et avons fait 45 autres minutes de balade ce soir."

  • "Je pèse 136 kilos. D'habitude je ne fais que regarder la TV quand j'ai du temps libre. Mais j'ai fait plus de 30 000 pas en à peine 4 jours de jeu. Mes jambes sont ultra fatiguées et j'ai des ampoules aux doigts de pied."

  • "Ma petite-amie et moi travaillons dans un call center. Nous avons envisagé de perdre du poids récemment, et grâce à Pokémon Go, pour la première fois en 7 ans de vie commune, nous avons fait une marche à pied de plus de 10 kilomètres. Je ne peux pas attendre pour le faire de nouveau demain!"

  • "C'est sûrement un complot gouvernemental pour nous décrocher du canapé et nous inciter à faire de l'exercice !"

  • "Pokémon Go a amené davantage d'enfants à faire du sport en 24 heures que Michelle Obama en 8 ans !" (rappelons que l'épouse de Barack Obama s'était efforcée pendant les 2 mandats présidentiels de son mari de rendre les enfants américains plus actifs et à leur faire manger plus sainement par exemple avec MyPlate, avec peu de succès).


> En résumé sur les plus et les moins de ce jeu

L'intérêt de Pokémon Go est multiple. Il engendre de nombreux bienfaits : socialisation, sortie en couple ou entre amis, mais aussi tout ce dont nous avons parlé précédemment.

Un fan de Pokemon Go nous raconte également que "ce jeu l'oblige à beaucoup marcher pour attraper des Pokémon et faire éclore des œufs. On trouve notamment les Pokémons dans des lieux de type monuments historiques, ce qui permet également de faire du tourisme et de visiter des lieux qu'on n'aurait pas pensé à voir auparavant ! J'espère qu'ils vont décliner ce concept avec d'autres jeux car ça me motiverait à sortir davantage pour faire de longues marches. Ils tiennent un truc je pense. Après tout le reste, c'est une question de bon sens individuel, mais il y a de l'idée derrière."

Les points négatifs ne sont pas absents. Malgré ses côtés positifs, Pokémon Go possède bel et bien quelques "mauvais points" comme par exemple le fait de provoquer l'inattention des participants. En effet les joueurs sont constamment collés à leurs smartphones et ne font plus attention à leur environnement, ce qui peut entraîner des chutes, des collisions, etc. Le plus dangereux, ce sont les joueurs qui chassent les Pokémons en conduisant une voiture ou un scooter voire un vélo, ce qui a déjà provoqué des accidents de la route (souvent sans gravité heureusement).

Un autre désavantage est que Pokémon Go provoque une addiction très forte. Nous pouvons voir des salariés laissant ce jeu en arrière-plan dans leur bureau (pour chasser quand le téléphone vibre) au lieu de se concentrer pleinement pour travailler (alors qu'ils ne sont pas en pause). Cela provoque forcément une baisse d'attention et de qualité de travail. Ensuite relevons d'autres désagréments : il faut Internet et un GPS, vos yeux rivés sur l'écran seront affaiblis (et cela peut provoquer un risque de perte de vue progressive). De plus, il ne faut pas tomber dans les excès en achetant trop d'objets in-app, en désocialisant...

Un autre défaut se trouve dans la méconnaissance qu'ont les gens de la perte calorifique obtenue par la marche à pied. En effet, les joueurs ont tendance à surestimer cette perte de calories, et nous voyons souvent des gens acheter des plats prêt-à-manger et des sodas pour consommer lors de longues excursions, en pensant à tort qu'ils vont brûler davantage de calories qu'ils n'en consomment avec ces produits transformés et industriels.

Voici une vidéo qui raconte 5 histoires étranges et étonnantes sur cette application de réalité augmentée :


> Quelques conseils pour allier plaisir et perte de poids !

Voici des exemples d'étirements à faire avant de partir chasser des Pokémon Go : cliquez ici.

Voici ensuite des exercices à faire en rentrant de votre chasse :

Soyons Fit vous propose ici des exemples de casse-croûtes que vous pouvez amener avec vous si vous partez chasser la journée en famille, entre amis :
  • Sandwich "Jambon crudités au pain complet" : à préparer avec une demi-baguette, 2 tranches de jambon, 4 rondelles de tomates, quelques rondelles de radis, 2 ou 3 feuilles de salades.
  • Sandwich "Poulet crudités au pain complet" : à faire avec une demi-baguette, du blanc de poulet émincé, 4 rondelles de tomates, 2 feuilles de salades.
  • Sandwich "Thon-Mayo au pain complet" : à préparer avec une demi-baguette, 1 boîte de thon entier, 6 rondelles de tomates, 1 œuf, 2 ou 3 feuilles de salades.
  • Sandwich "Saumon-Concombre au pain complet" : à faire avec une demi-baguette, 1 tranche de saumon fumé, 6 rondelles de concombres, du fromage à tartiner (type carré frais), du jus de citron.
  • Sandwich "Dinde-fromage au pain complet" : à préparer avec une demi-baguette, du jambon de dinde, 6 rondelles de tomates, 2 tranches d'Emmental, 2 feuilles de salades, 1 cuillère à café de moutarde.


> Avis du coach Benjamin Hennequin

Je n'irai pas jusqu'à dire que Pokémon Go va permettre de résoudre le problème de perte de poids facilement, c'est évident ! En revanche, il est vrai que cela peut rendre beaucoup de gens plus actifs.

Je pense que ce jeu peut, d'une certaine façon, contribuer à votre amincissement mais il ne faut pas tomber dans l'excès. Je vais vous donner deux exemples qui conflueront mon plaidoyer :
  • Un de mes amis parcourt des dizaines de kilomètres pour chasser ses Pokémon, il perd du poids et fait attention à ce qu'il mange.
  • Une de mes amies voit son mari légèrement en surpoids obnubilé par le jeu Pokémon Go, et leur relation se dégrade car il ne prend plus soin d'elle. La perte de poids n'est alors plus prioritaire, et les rapports intimes, les gestes tendres, les dîners entre amoureux... passent en second plan. Une seule chose reste en permanence dans la tête de son mari : chasser les Pokémon. C'est très excessif !


> Avis de Soyons Fit

A la base, Pokemon Go, je ne voulais pas l'installer. Entre ma petite vie de famille et mes études, je n'ai pas spécialement le temps de prendre mon téléphone et de jouer. Au final, mon mari me l'a installé sans même demander mon avis et je me suis retrouvée à chasser les Pokémons malgré moi.

Vu que le jeu est sorti pendant les vacances d'été, quand mon mari rentrait le soir, j'allais le chercher à la gare avec mes enfants (ou toute seule quand les enfants n'étaient pas là) et une chose en faisant une autre, les sorties du soir ne duraient plus 30 minutes mais 2 heures.

Bref aujourd'hui je lance mon téléphone quand je sors (quand je n'oublie pas le smartphone à la maison), puis quand j'arrive à la destination finale, je coupe mon GPS, le jeu et je vais faire ce que j'ai à faire.

Quand je suis dehors, je regarde beaucoup la route car quand je croise un Pokémon mon téléphone vibre, ce qui risque de me déconcentrer. En focalisant sur la route, je peux rester concentrer sur la circulation.

Je peux jouer à Pokémon Go avec mes enfants, attaquer une arène avec mon chéri, et au final j'adore ça. Je pense que ce jeu peut aider les personnes qui ne bougent pas beaucoup à se déplacer un peu plus. Comme toujours, j'aime bien demander aux personnes de mon entourage ce qu'ils pensent de ce passe-temps.

Il s'avère que beaucoup de mes proches ne l'aiment pas, mais que d'autres y jouent beaucoup. Je vais vous parler en particulier d'une personne que je connais depuis très longtemps, qui a réussi à perdre du poids (plus de 2 kilogrammes) avec ce jeu car elle passe ses week-ends en chasse. Je lui ai demandé ce qu'elle ressentait quand elle faisait autant de marche, et elle m'a répondu qu'aujourd'hui, elle est moins essoufflée et moins fatiguée quand elle va marcher.


> En savoir plus sur les auteurs de cet article

Voici une petite vidéo où BHC vous présente son avis, plus personnel, sur Pokémon Go (la neutralité étant respecté dans cet article en collaboration avec RegimesMaigrir.com, il ira beaucoup plus loin dans la vidéo) :

Merci à Manuel Panella pour sa participation à cet article ainsi qu'au groupe "Santé Sport Nutrition" qui soutiennent Benjamin Hennequin lors de sa thèse et de ses publications.

Soyons Fit est passionnée de sport. Après une grande pause, elle s'est mise à courir puis découvre le fitness et la musculation. En préparation du BPJEPS AGFF pour devenir coach, elle vous transmettra sa fraîcheur et son amour pour le sport à travers ses articles. Retrouvez-la ici.

BHC est le créateur de ce site et de ce forum. Il vous transmet sur sa chaîne Youtube de nombreux conseils gratuits. Vous voulez perdre du poids ? Il a prévu une série gratuite pour vous apprendre de A à Z comment maigrir et suivre une alimentation équilibrée ici.


Vous pouvez consulter d'autres articles du coach Benjamin Hennequin sur cette page.


Si vous jouez à Pokémon Go, trouvez-vous qu'il s'agit d'un jeu ludique et social qui aide à perdre du poids ? Combien de kilos superflus avez-vous déjà perdu grâce à cette application ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :