BOP anti-rétention d'eau : avantages et risques de ce médicament

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 19/10/2016

Les comprimés B.O.P. sont efficaces pour chasser les kilos d'eau en trop dans le corps. Voici leurs bienfaits et effets secondaires.

BOP est un médicament phytothérapique commercialisé par le laboratoire Pharmastra. Il est en vente sans ordonnance en pharmacie.

B.O.P. (acronyme de Bouleau, Olivier et Pautrat) a pour principal objectif d'aider les reins à éliminer l'eau plus efficacement. Il utilise des plantes dans le but de traiter médicalement des problèmes de santé, mais est surtout célèbre pour son efficacité à lutter contre la rétention d'eau (voici comment détecter que vous avez ce souci de santé).

Beaucoup de gens trouvent que les comprimés B.O.P. sont miraculeux pour déstocker l'eau retenue en trop dans le corps. De là à dire qu'ils aident à perdre du poids, il y a un pas à ne pas franchir. En effet, ce n'est pas du tout un médicament pour maigrir ou un coupe faim. C'est un diurétique léger, et son objectif est bel et bien d'aider à drainer tout liquide stocké en trop dans l'organisme puis de l'évacuer de façon naturelle.

Les pilules BOP sont à prendre par 2 à chaque fois matin, midi et soir (donc 6 gélules par jour) avec un verre d'eau (veillez à choisir une eau pauvre en sodium si vous buvez de la minérale). Chaque flacon contient 60 comprimés enrobés (pour 10 jours de traitement) donc il vous faudra acheter 3 flacons pour effectuer 1 mois de cure anti-rétention hydrique.

Comment un produit de phytothérapie peut fonctionner aussi bien vous demandez-vous ? RegimesMaigrir.com vous offre les explications dans cet article.


> Avantages et bienfaits


1) Dégonfler le corps ballonné grâce à une action anti-rétention d'eau formidable
Les personnes obèses ou en surpoids peuvent aisément perdre entre 2 et 5 kilogrammes d'eau retenue en trop dans leur corps en 1 mois, et chasser 10 ou 15 kilos d'eau en quelques mois est relativement courant quand on prend BOP (surtout si la surcharge pondérale est prononcée chez l'individu).

Evidemment, une personne qui pèse 120 kilos avant de débuter le traitement a plus de chance de refouler davantage de kg d'eau présents de façon superflue dans son organisme qu'une autre qui pèse 70 kg.

Les deux emballages possibles du médicament B.O.P. qui favorise l'élimination rénale d'eau donc aide à combattre la rétention d'eau


2) Produit naturel non dangereux
Comment un produit dépourvu de substances actives chimiques peut présenter une telle efficacité pour dégonfler les tissus gorgés d'eau, à un faible prix ? La réponse se trouve dans les deux principes actifs du BOP : le bouleau et l'olivier.

Les extraits (secs aqueux) de ces 2 plantes sont naturels (65 mg pour l'olivier et 95 mg pour le bouleau dans chaque comprimé), à côté d'une liste d'excipients qui ne présentent aucun danger connu : talc (E553b), amidon de blé, magnésium stéarate (E572), gomme laque (E904), gomme arabique (E414), saccharose, titane dioxyde (E171), gélatine, cire de carnauba (E903), kieselguhr (aussi appelé terre d'infusoires).

Le bouleau est un arbre dont les feuilles, contenant beaucoup de vitamine C, sont souvent utilisées pour fabriquer des médicaments. L'extrait de bouleau est notamment employé :
  • Pour traiter les infections des voies urinaires qui affectent les reins, la vessie, les uretères et l'urètre.
  • Comme diurétique pour augmenter la diurèse.
  • Avec beaucoup de liquides dans le cadre d'une "thérapie d'irrigation" afin d'évacuer les voies urinaires.
  • Pour traiter l'arthrite, les douleurs articulaires (rhumatismes), la perte de cheveux, les éruptions cutanées.

Les feuilles d'olivier sont utilisées en médecine pour traiter diverses infections virales et bactériennes (y compris la grippe, la grippe porcine, le rhume, la méningite, le virus d'Epstein-Barr, l'encéphalite, l'herpès, le zona, le HIV, l'hépatite B).

Les feuilles de cet arbre sont aussi utilisées pour traiter la pneumonie, la fatigue chronique (cliquez ici pour en savoir plus), la tuberculose, la blennorragie, la fièvre, le paludisme, la dengue, l'empoisonnement du sang, la diarrhée sévère, les infections dans les dents ou oreilles ou voies urinaires, les infections post-chirurgicales.

D'autres avantages des feuilles d'olivier incluent : effet antihypertenseur, le diabète, le rhume des foins, l'amélioration des fonctions rénales et digestives, l'augmentation du débit urinaire.

Parce qu'il n'est pas nocif (sauf cas particuliers décrits plus bas), BOP n'est ni déconseillé ni recommandé durant la grossesse ou l'allaitement. Cependant, si vous êtes enceinte, il est conseillé d'être prudente et de prendre les dispositions requises concernant son utilisation, en consultant votre médecin avant d'employer ce draineur. Si vous n'êtes pas enceinte, n'oubliez pas que l'automédication n'est pas sans danger, demandez au moins l'avis d'un pharmacien.
Les feuilles du bouleau et d'olivier sont posées à côté de leurs extraits en poudre


3) Effet durable si les conditions sont respectées
Quand on arrête la prise de ces "pilules magiques", la rétention d'eau ne reviendra pas du jour au lendemain dès la fin de la cure BOP, à condition que :
  • Vous continuez à boire au moins 2 litres d'eau par jour (essayez une boisson détox comme celle-ci par exemple).
  • Vous conservez une bonne hygiène de vie (sommeil à heures régulières et de durée suffisante, alimentation équilibrée, pratique régulière d'une activité physique, etc.).
  • Vous mangiez moins salé.
  • Vous suivez les recommandations pour combattre efficacement la rétention d'eau.

4) Pas d'interaction médicamenteuse
Le dossier d'enregistrement de ce médicament ne signale pas d'interaction.

Entre autres, prendre B.O.P. en même temps que les traitements pour l'insuffisance cardiaque, les anticoagulants, les antidiabétiques ne devrait pas poser de problème.

BOP ne provoque pas non plus d'effets indésirables comme les douleurs abdominales.

En revanche, ce produit accélère la diurèse. Donc si vous prenez d'autres diurétiques en parallèle, cela peut amener le corps à perdre trop d'eau en même temps. Si cela arrivait, vous seriez étourdis et en hypotension plus ou moins prononcée.

Voici une vidéo où une docteure explique comment lutter contre la rétention d'eau :


> Risques et effets secondaires

1) Urination fréquente
Passés les premiers jours de cure, beaucoup de gens trouvent qu'ils doivent uriner parfois trop souvent. Les allers-retours au WC se multiplient toute la journée. Il est normal de devoir se lever la nuit pendant le sommeil pour aller "faire pipi" aux toilettes quand on prend les comprimés BOP.

2) Durée de traitement à respecter à la lettre
Si le poids de départ n'est pas élevé (par exemple dans les 60 ou 70 kg), il est conseillé de ne pas faire la cure trop longtemps, environ 3 ou 4 mois seulement pour la première fois.

Ensuite, il faut observer un temps d'arrêt de 1 ou 2 mois pour pouvoir recommencer une cure d'un mois afin de minimiser les risques sanitaires.

Il est conseillé aux gens qui souffrent de rétention d'eau de faire 30 jours de traitement au BOP tous les 4 mois. Il ne faut pas chercher à prendre ces comprimés blancs trop souvent dans l'année (même quand vous avez un corps trop gonflé).

3) Risque d'allergie
Ces pilules contiennent des extraits secs aqueux du bouleau, une plante très allergisante. Les personnes qui sont allergiques au bouleau (mais aussi à la carotte sauvage, à l'armoise, au céleri ou autres épices) peuvent voir apparaître des réactions comme les boutons qui démangent après quelques jours de cure, l'urticaire, les yeux rouges ou irritants, le nez qui coule, la respiration sifflante, etc.

En ce qui concerne les feuilles d'olivier, elles ne sont pas associées à des effets indésirables significatifs pour le moment, d'après les études cliniques déjà menées sur elles.

4) Augmentation potentielle de la pression artérielle
L'extrait de bouleau peut augmenter la quantité de sel (sodium) que l'organisme retient. Cela risque de faire empirer une hypertension existante chez le patient.

Les comprimés du médicament de phytothérapie BOP sont blancs et à prendre par 2 à chaque repas


> Prix

Une boîte de BOP (60 comprimés) coûte environ 3 euros (le prix est libre donc chaque pharmacie fixe le prix qu'elle veut pour ce médicament, mais vous pourrez l'acheter moins cher si vous effectuer un achat en ligne). Si vous faites une cure non-stop pendant 30 jours, vous aurez besoin de 3 boîtes donc d'un peu moins de 10 euros.

Comme vous pouvez le constater, une élimination rénale d'eau hyper efficace à un niveau tarifaire aussi faible est remarquable (surtout si vous acheter sur une pharmacie en ligne). Son rapport qualité/prix est phénoménal. Les jambes, le ventre ou le visage dégonflent, l'aspect de la peau s'améliore, tout cela pour un budget dérisoire (voire "ridicule vus les nombreux avantages" diraient certains).

Très peu cher, ce produit médicamenteux est en plus facile d'accès, puisqu'il est disponible dans quasiment toutes les pharmacies sans être soumis à prescription médicale.

B.O.P n'est plus remboursé par la sécurité sociale depuis fin 2005. Elle le remboursait auparavant à 35%. Mais en septembre 2005, la Haute Autorité de Santé (H.A.S.) a proposé un déremboursement au Ministère de la Santé de 221 médicaments (dont BOP).

Selon la H.A.S., ces 221 médicaments étaient insuffisamment efficaces et pas assez utiles en termes de santé publique (le niveau de service médical rendu était insuffisant selon cette autorité publique indépendante, par exemple, le fait d'avoir des varices ou de faire une rétention d'eau n'est pas grave pour ces experts), ils ne méritaient plus un remboursement à 35%. Toutefois, les économistes savaient pertinemment que cette manoeuvre de déremboursement était surtout destinée à faire des économies d'entre 400 et 500 millions d'euros par an à la sécurité sociale (et donc lui permettre de "réduire le trou").


> A faire en parallèle

Pour combattre la rétention d'eau encore plus efficacement, vous pouvez essayer de faire les choses suivantes durant une cure BOP (et même après s'il s'agit d'une pratique sportive) :
  • Faire des séances de drainage lymphatique.
  • Pratiquer le stepper.
  • Faire des abdos fessiers.
  • Prendre des boissons drainantes.
  • Mettre des bas de contention.
  • Faire des massages comme le palper-rouler.
  • Boire ces comprimés avec une infusion de queues de cerises (si vous souhaitez renforcer les effets diurétiques).
  • Prendre du Chophytol® (médicament à base d'artichaut, utilisé pour faciliter les fonctions d'élimination rénales et digestives) ou du Expuryl® (draineur) en accompagnement, pour optimiser l'action anti-rétention d'eau.

Voici une vidéo d'un coach sportif qui donne des conseils pour perdre du poids en éliminant les kg d'eau superflus dans votre organisme :


> Remarques diverses

  • Si vous faites une rétention d'eau et avez une tension élevée, votre médecin (homéopathe ou pas) peut prescrire seulement 2 ou 4 comprimés BOP par jour (au lieu des 6 habituels). En ce qui concerne la posologie, comme toujours le dosage dépend aussi d'autres facteurs comme l'âge du patient et les maladies existantes ou les antécédents.
  • Si l'exploitant est le laboratoire Pharmastra, le titulaire de ce médicament est le laboratoire Pautrat.
  • Si vous voulez vraiment consommer les extraits de bouleau et d'olivier de manière 100% naturelle (sans les excipients listés plus haut), consultez un herboriste.
  • Ce produit est en vente en pharmacie et non en parapharmacie.
  • Si votre corps connaît un gonflement à cause d'un problème rénal ou si vous souffrez de n'importe quel trouble cardiovasculaire, si vous prenez de l'aspirine ou des anticoagulants, RegimesMaigrir.com vous recommande de discuter avec votre professionnel de la santé avant de prendre ces pilules.
  • Si B.O.P. ne marche pas sur vous (chacun a son système d'élimination, il n'est pas garanti que ce produit pharmaceutique fonctionne sur tous les organismes), vous pouvez essayer le produit "WaterPill" de Physcience (13 euros environ pour 60 comprimés mais il faut prendre 1 seule pilule par jour ; Water Pill contient 8 extraits végétaux dont le thé vert, le pissenlit, la queue de cerise, l'orthosiphon, le frêne, la reine-des-prés).


Sources :
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=60443192&typedoc=N&ref=N0249070.htm
http://www.has-sante.fr


Si vous avez déjà pris BOP pour combattre la rétention d'eau, avez-vous pu observer les avantages et/ou risques de ce médicament pendant la cure ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Ade  |  04 juillet 2017, 19:23
Bonjour pour ma part les comprimés de Bop m ont bien aider à drainer l eau que j avais en trop.
gemon  |  14 juin 2017, 23:42
Bonjour

Je soufre depuis des année d'un oedeme a la cheville gauche et mon medecin ne veux rien faire ces toujours la méme chanson porter des bas de contention et perdre du poid j'ai déjà perdu du poid pas assez soit.

le produit qui se nome le bop est t'il efficace si oui ou je peux le commander .

Merci a vous
nea  |  10 février 2017, 16:28
Premier essai commencé il y a 8 jours. Pour le moment pas de résultats évidents. Les doigts semblent moins gonflés, j'ai l'impression d'avoir soif plus souvent donc je bois plus (c'est déjà bien) mais depuis 3-4 jours de petits boutons sur le ventre et les bras. J'ai pensé à une allergie, à une bestiole (mais en février, pas de grosses chaleurs? ) et je lis dans l'article une allergie possible au boulot ! Alors que préconisez-vous ? Arrêt immédiat ou supporter encore un peu pour déclencher la perte eau-cellulite ? ou autre solution
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport