Absorption intestinale : comment l'améliorer ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 11/07/2016

Pour améliorer la capacité de vos intestins à absorber les nutriments, lisez les explications et les conseils offerts dans cet article.

L'intestin grêle est parfaitement conçu pour l'absorption. Sa surface intérieure dessine des replis transversaux hérissés de millions de minuscules saillies coniques appelées villosités. Comme une côte déchiquetée faite de baies, d'anses et de promontoires, il a une énorme surface d'exposition. En fait les replis et les villosités de l'intestin grêle représentent une surface interne évaluée de 200 à 400 mètres carrés.

Tout ce que votre corps doit tirer de sa nourriture – pour son énergie, pour sa croissance, pour l'entretien des fonctions biochimiques – doit passer à travers cette vaste paroi de cellules intestinales.

A proprement parler, les aliments n'ont pas véritablement pénétré votre organisme avant d'avoir traversé la paroi de l'intestin grêle. Les nutriments qui ne sont pas absorbés en ce point continuent leur chemin et sont éliminés.

C'est exactement ce qui se produit, et à un degré dangereux, chez les malades qui ont dû subir un "pontage" de l'intestin grêle. Avec une partie de ce dernier hors service, ils perdent trop de vitamines et de minéraux essentiels en même temps que les calories inutiles.

Nous ne sommes pas nombreux à devoir nous inquiéter d'une aussi grave inaptitude à l'absorption. Mais si vous voulez tirer le meilleur parti de votre alimentation ; si vous voulez vous assurer que les nutriments que vous absorbez parviennent bien aux cellules de votre corps, vous devriez réfléchir aux facteurs qui peuvent influencer, pour le meilleur ou pour le pire, cette phase clé du processus de nutrition.


> Qu'est ce qui peut faire obstacle à l'absorption des aliments ?

La réponse est simple : pratiquement tout ce qui peut compromettre le bon état du système digestif.

Une infection comme la grippe, particulièrement si elle provoque une diarrhée, signifie que les nutriments traversent l'intestin sans être absorbés. Une intoxication alimentaire peut avoir le même effet.

L'entéropathie au gluten, c'est-à-dire l'incapacité à digérer correctement les protéines de blé, endommage gravement les villosités et peut conduire à des carences de pratiquement tous les minéraux et les vitamines.

Si bizarre que cela puisse paraître, le processus très physiologique de l'absorption peut être profondément affecté par votre état d'esprit.

Le "stress", ou tension émotionnelle, peut provoquer des mouvements anormaux dans le système digestif. Normalement, le "bol alimentaire" traverse le système digestif à un rythme régulier de flux et de reflux. Lorsque la tension s'en mêle, le mouvement peut s'accélérer, se ralentir ou devenir trop irrégulier pour une bonne digestion. Et les aliments mal digérés ne sont pas bien absorbés.

Les problèmes de malabsorption créés par la tension émotionnelle peuvent devenir graves. Les personnes ayant des difficultés sur le plan émotionnel, qui sont hyper sensibles, souffrent souvent de diarrhée. Ce qui peut avoir des conséquences non négligeables sur l'absorption et provoquer la perte de nutriments tels que le magnésium et le potassium. Pour certains sujets, cela peut être un facteur décisif de problèmes nutritionnels.

Le système gastro-intestinal chez l'humain


> Une alimentation saine améliore l'absorption intestinale

Un des facteurs nécessaires à une bonne absorption est tellement évident qu'on l'oublie facilement : une bonne alimentation, une bonne diététique.

Pour tirer tous les nutriments de votre alimentation, vous devez "bien" vous nourrir. Comme toutes les autres cellules de votre corps, celles de votre intestin qui jouent un rôle dans l'absorption ont besoin d'une nourriture saine pour fonctionner au mieux. Et les processus biochimiques complexes par lesquels cette nourriture est digérée - et les nutriments transportés à travers les membranes des cellules - nécessitent les protéines, les vitamines, les minéraux et l'énergie fournis par les aliments.

Voici une vidéo qui explique le trajet des aliments dans le tube digestif, l'absorption intestinale, l'utilisation des nutriments par les organes, etc. :


On a constaté que la malnutrition grave, comme on la trouve dans les pays sous-développés, créé de sérieux problèmes d'absorption. Des chercheurs de l'université de Lagos (Niger) ont examiné un groupe de personnes qui semblaient en bonne santé, mais dont on pensait qu'elles souffraient de malabsorption.

Les scientifiques avaient découvert que non seulement le processus d'absorption était inefficace, mais que la muqueuse de l'intestin grêle, vitale pour l'absorption, était endommagée. Et les analyses de sang montrèrent que les trois quarts de ces sujets avaient un taux très faible de protéines.

Une amélioration de leur alimentation entraîna un rétablissement rapide. Après deux ou trois semaines de suppléments de protéines et d'acide folique, les processus d'absorption redevinrent normaux et le tissu intestinal avait commencé à se régénérer (l'étude était publiée dans la revue "British Medical Journal").

Les carences en protéines sont probablement rares en France, mais les faibles taux d'autres nutriments ne le sont pas. Et ils peuvent aussi dégrader le processus d'absorption intestinale. Les personnes qui manquent de vitamines et de minéraux risquent d'avoir des problèmes d'absorption (ces nutriments étant indispensables au déroulement même de ce processus).

Voici comment une alimentation saine est composée


> Les minéraux ont besoin de renfort

La présence des autres nutriments est critique pour l'absorption des minéraux. Ces substances vitales ne sont pas facilement assimilables.

Environ la moitié seulement du calcium de notre nourriture est absorbée, 5 à 15% seulement du fer, et seulement une fraction du zinc et du chrome. En fait, l'absorption des minéraux est fréquemment plus cruciale que la quantité consommée. Et la proportion assimilée peut être augmentée ou diminuée par le reste de l'alimentation.

Il existe par exemple un rapport vital entre la vitamine D et le calcium. La vitamine joue un rôle clé dans le processus chimique qui fait pénétrer le minéral à travers la paroi intestinale. Autrement dit, sans vitamine D, vous pouvez consommer du calcium à la cuillère sans jamais en absorber suffisamment. La recherche donne à penser que la vitamine D a sans doute aussi un rôle important dans l'assimilation du phosphore.

La vitamine C n'est peut-être pas essentielle dans l'assimilation du calcium, mais tout semble indiquer qu'elle favorise le processus. Dans une étude effectuée en Egypte, des chercheurs ont donné des doses orales de phosphate de calcium à un groupe de rats. Ils donnèrent aussi de la vitamine D à certains, du jus de poivron à d'autres et du jus d'orange à un troisième groupe. Par la suite, ils mesurèrent les taux de calcium dans le sang.

Les chiffres des chercheurs montrèrent que donner de l'acide ascorbique (vitamine C) en même temps que le calcium augmente le taux d'absorption par la paroi intestinale. Les jus d'orange et de poivron (tous deux riches sources naturelles de vitamine C) ont aussi amélioré l'absorption.

La vitamine C fait une différence encore plus spectaculaire lorsqu'il s'agit du fer. La carence de fer n'est pas un problème mineur. C'est l'une des carences les plus répandues dans le monde.

Des recherches indiquent que la solution est peut-être moins dans l'augmentation de la quantité de fer absorbée avec les aliments que dans l'amélioration du taux d'absorption du fer qui s'y trouve.

Cette possibilité est particulièrement importante pour les personnes qui, pour des raisons de santé ou autres, mangent peu ou pas de viande. Le fer contenu dans la viande est assimilé beaucoup plus facilement que les autres types qu'on trouve principalement dans les végétaux. En réalité, 3 à 4 pour cent seulement du fer contenu dans les végétaux est absorbé par l'organisme.

D'après des études menées à l'université du Kansas et l'université de Washington (Etats-Unis), l'adjonction de 280 milligrammes de vitamine C à un repas peut doubler l'absorption de fer. Autrement dit, cet ajout vous permet d'en absorber 2 fois plus avec les mêmes aliments. Et ils ont aussi ajouté que si cette dose était divisée et prise à chaque repas (au lieu d'un seul), le taux d'absorption du fer en serait plus que triplé.

Si les vitamines améliorent l'assimilation des minéraux, cela semblerait juste que les minéraux contribuent à l'assimilation des vitamines. Ce qui pourrait bien être le cas, puisqu'ils constituent des éléments clés des enzymes de digestion. Des chercheurs de l'université américaine de Berkeley ont constaté, lorsque des volontaires en bonne santé suivirent un régime épuisant leurs réserves de zinc, que l'assimilation de l'acide folique diminuait abruptement.

Pourquoi ? L'acide folique contenu dans certains composés alimentaires ne peut être absorbé qu'après dissociation de ces derniers par une enzyme. Et cette enzyme a besoin de zinc.
Les minéraux sont indispensables pour conserver une bonne santé


> L'assimilation décline avec l'âge

En principe, plus on vieillit, plus on risque d'avoir des problèmes d'assimilation. La diminution des sécrétions d'acide gastrique et d'enzymes digestives se traduit par une moins bonne absorption du fer et des protéines.

De moins en moins de vitamines B et de minéraux comme le calcium parviennent à passer du système digestif au flot sanguin. C'est une des raisons pour lesquelles les personnes âgées sont souvent accablées de problèmes nutritionnels. Mauvaise assimilation signifie mauvaise nutrition, ce qui affaiblit encore les capacités d'absorption, établissant un cercle difficile à briser.

L'utilisation soutenue de stimulants tels que le café peut influer à la longue. Il en va de même pour des années de négligence de problèmes d'estomac ou d'élimination.

De la même manière, l'attention accordée à la promotion d'une digestion saine et d'une bonne absorption rapporte doublement : dans l'immédiat et pour l'avenir. C'est pour cette raison que faire des repas (et des heures qui les suivent) des moments agréables de détente est plus qu'une "idée de gens civilisés". Cela ne sert à rien de bien se nourrir si la digestion est perturbée par la tension et la nervosité.

Source : Therapeutesmagazine.com


Quelles astuces utilisez-vous pour améliorer l'absorption intestinale ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
schiff  |  28 mai 2017, 20:50
Bonjour,

Article remarquable, je suis dans cette difficulté et malgré tous les examens "je suis en bonne santé" et je n'arrête pas de maigrir, je ne peux pas absorber le moindre lipide et le reste de la nourriture ma laisse seulement en survie mais pour combien de temps !!!!
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

Recevez gratuitement notre newsletter :