Comment Antoine a perdu 29 kg en 5 mois et continue d'en perdre ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 24/03/2014

Découvrez ce que ce jeune trentenaire a fait pour perdre vingt-neuf kilos en cinq mois et plus encore au cours des prochains mois.

Bonjour à toutes et à tous

> Présentation

Je m'appelle Antoine, j'ai 31 ans, j'habite à Sannois (commune du département Val-d'Oise, région Île-de-France). Je suis chauffeur VTC (voiture de tourisme avec chauffeur).

Ma prise de poids est due à un rythme de vie jour/nuit causant l'absence de rigueur dans le timing des repas, à l'hypothyroïdie, et à une forte sédentarité (je faisais très peu de sport).


> Mon déclic

Socialement, mon obésité compliquait beaucoup de choses. J'avais postulé à des postes auxquels mon profil correspondait parfaitement, mais après entretien (exercice où je suis très bon), je n'étais pas retenu pour le poste. Je peux dire à 90% que ces refus étaient motivés par ma surcharge pondérale.

Ensuite, le fait de ne pas trouver de vêtement à ma taille, et de devoir acheter mes habits dans une boutique très grande taille (XXXL) est très frustrant (en plus d'être fort coûteux).

Enfin, le gros déclic fut un voyage au ski. Je n'y étais pas allé depuis au moins 10 ans. Avant, j'étais très bon skieur, et là, je n'ai pas même pu skier plus de 10 minutes d'un trait ! J'avais essayé de progresser un peu tous les jours, mais j'avais des douleurs terribles dans le dos et les genoux (qui me sont restées par la suite d'ailleurs, du fait d'avoir trop forcé lors de ce séjour).


> Qu'ai-je fait pour perdre du poids ?

Dans un premier temps, je faisais attention à mon alimentation. Je tentais de manger moins, et moins gras, en plus de diminuer ma consommation de boissons alcoolisées en soirée (qui est un facteur aggravant pour la prise de poids).

Je pratiquais régulièrement de la natation à une époque. Alors j'ai repris cette activité sportive à ce moment-là (au rythme de 1 à 2 fois par semaine, pendant 1 heure à chaque fois).

J'ai suivi le régime Dukan 2 fois, et ça a été une catastrophe. Je perdais 20 kilos en 8 mois et je trouvais ça fantastique. Puis j'avais arrêté comme je trouvais qu'il y avait trop de contraintes avec Dukan, avant de recommencer une deuxième fois et d'arrêter après. Et là c'est le drame : je reprenais 40 kilos en 1 an (poids cumulé pris après les deux arrêts, j'explique cela un peu plus bas).

Le problème avec Dukan est que vous mangez à loisirs certains aliments pour compenser l'interdiction d'autres. Du coup, vous finissez par prendre l'habitude de manger plus qu'avant de suivre ce régime. Certes on perd du poids, mais je pense que son estomac s'agrandit sans qu'on s'en rend compte. Par conséquent, quand vous mettez un terme à cette diète et recommencez à manger "normalement", vous êtes affamés en permanence, et vous reprenez le double de poids !

Après les 2 périodes Dukan, la prise de poids était devenue vraiment trop importante, et ça a été un engrenage infernal. Je n'allais plus à la piscine à cause de l'image corporelle que je ne voulais pas renvoyer aux autres. Je ne faisais plus de sport, et j'avais même du mal à marcher. Cette spirale négative était très difficile à inverser. J'ai alors eu l'idée de faire une sleeve (cliquez ici pour en savoir plus).


> Quelle est l'évolution de ma perte de poids ?

Mon poids de forme initial est de 85 kilogrammes (je n'ai jamais été mince ni vraiment sportif). Je reprenais une seconde assiette et consommait de l'alcool sans sourciller. Je ne m'inquiétais jamais pour mon poids, mais il stabilisait et je me sentais à l'aise dans ma peau.

Puis les années passaient, je prenais progressivement du poids, jusqu'à découvrir un jour que je souffre d'une hypothyroïdie. A cause de ce problème de santé, en plus de mon mode de vie désordonné, j'étais monté à 117 kg. J'étais vraiment choqué de voir ce nombre sur la balance alors que je me pesais pour la première fois depuis 5 ans.

Du coup, je faisais attention à ce que je mange en plus de me remettre à la natation. Je descendais à 112 kilos. Vient ensuite une période de relâchement, où j'atteignais les 119 kg.

J'entamais alors le régime Dukan. Je sautais de joie en revenant à 99 kg au bout de 8 mois. Mais vint ensuite le désastre puisque je redécollais vers 125 kg.

J'ai alors tenté le tout pour le tout avec le régime Dukan de nouveau. Je baissais mon poids à 112 kilos. Mais là encore, c'est une calamité puisque j'escaladais vers 135 kg !

Arrivé à ce pic, je ressentais tous les effets indésirables de l'obésité :
  • Douleurs des articulations, des genoux, du dos.
  • Montée difficile des escaliers.
  • Gêne pour courir, marcher voire me tenir debout.
  • Essoufflement précoce, abaissement de la capacité cardiovasculaire, apnée du sommeil.

Ces obstacles physiques aggravaient ma sédentarité, ce qui n'aide évidemment pas à perdre du poids. A ce point, je me demande si je voulais rester à 135 kilogrammes toute ma vie ou si je voulais réagir. J'optais pour la seconde option.

Je faisais alors une sleeve après m'être renseigné sur la procédure, les démarches et les conditions opératoires.

Après être passé sur le billard, j'avais perdu 18 kilos au total au bout de 2 mois, 27 kg (toujours au total) au bout de 4 mois, et 29 kg au bout de 5 mois pour atteindre le poids de 106 kilogrammes.

Ma perte de poids est toujours en cours, elle est continuelle mais se déroule par petites étapes (300 grammes une semaine, reprise de 100 g celle d'après, moins 1,7 kg celle d'après encore, moins 250 g la suivante, etc.).

L'amaigrissement est plus lent après les 3 premiers mois mais continuel (il n'y a pas de stagnation) donc je suis heureux de monter sur mon pèse-personne chaque semaine car je sais que je vais constater une baisse de poids (qu'elle soit petite ou grande).

Je n'ai pas vraiment repris le sport (je lève des haltères tous les jours pour remuscler les bras et le haut du corps). Je ne retourne pas encore à la piscine car la peau distendue (à cause de la perte de poids rapide) ne donne pas vraiment envie de s'afficher en maillot. J'attends d'avoir fait une abdominoplastie pour recommencer à nager.

Antoine a perdu 29 kilogrammes en 5 mois grâce à une sleeve


> Exemple de menu utilisé pendant mon rééquilibrage

Après la sleeve, je mange vraiment de tout et en petite quantité. En effet, un repas complet doit désormais tenir dans une assiette à dessert en ce qui me concerne. Heureusement que la gourmandise disparaît chez les sleevés (car c'était mon principal souci, je ne mangeais pas pour ne plus avoir faim mais pour satisfaire ma gourmandise).

Je peux aussi bien manger un plat de viande blanche avec salade, du céleri ou des courgettes, qu'une part de pizza (avec beaucoup de modération). Le truc est que, quel que soit le plat, je suis calé avec l'équivalent d'une assiette à dessert. Je recommence à faire beaucoup de marche à pied.

Je n'ai pas vraiment de menu type. Mais voici un exemple de ce que je mange souvent :
  • Petit-déjeuner : 2 ou 3 gâteaux Gerblé + jus de pomme
  • 10h00 : un petit bout de fromage avec du pain complet
  • Déjeuner : salade et blanc de dinde
  • 16h00 : rien
  • Dîner : légumes ou féculents ou les 2 + viande blanche + yaourt ou fruit (mon repas du soir est le plus calorique en général, je sais que ce n'est pas bien, mais c'est une mauvaise habitude très dure à quitter).

Il ne faut pas oublier que la sleeve aide à maigrir rapidement sans vous frustrer (comme c'est le cas avec un régime amaigrissant traditionnel), MAIS qu'il faut bien suivre les instructions post-opératoires (notamment en matière diététique) si vous souhaitez garder une bonne santé.

Il faut entre autres adopter une alimentation équilibrée, allégée en sucre et en graisses, tout en étant suivi par un nutritionniste. En matière d'activités physiques, il faut profiter de l'amincissement pour être plus actif et bouger régulièrement.

La sleeve n'est qu'un coup de pouce pour repartir sur de bonnes bases en matière de gestion du poids, pas une solution miracle. Si vous n'adoptez pas une alimentation saine et une routine d'activités physiques régulière, les kilos perdus grâce à l'opération reviendront et le gâchis sera total !


> Mes astuces minceur

Franchement, je n'en vois pas. La sleeve est une réduction de l'estomac et ne me laisse aucune frustration (sauf quand j'aime le plat que je mange et que je souhaite en manger plus par gourmandise, mais comme je ne peux pas être gourmand c'est donc vite réglé).


> Comment ai-je trouvé de la motivation et du soutien ?

La perte de poids est très motivante, et les effets surviennent rapidement. En moins de 2 semaines, je remarchais 4 km de manière naturelle sans avoir mal au dos. C'est très motivant bien sûr !

Ma compagne m'a aussi beaucoup aidé en me soutenant psychologiquement et en participant à l'élaboration de mes menus (surtout au début, quand tout doit être pesé dans les phases de purée, de liquides, etc.).


> Qu'ai-je fait pour stabiliser le poids après avoir perdu ?

Je me remets au sport progressivement, et essaie d'arrêter de manger avant de ressentir la satiété (afin de ne pas m'habituer à devoir trop manger avant d'être rassasié).

Je ne bois plus jamais de boissons gazeuses, qui dilatent l'estomac (même les non-sleevés devraient éviter ce type de boissons d'ailleurs).

Ma compagne décide de faire un régime spécial poisson, je pense le faire avec elle afin que ma perte de poids continue correctement (voire s'accélère), tout en sachant que je n'aurais pas la frustration liée à la sensation de faim.


> Quelques anecdotes en rapport avec ma perte de poids

J'ai revu mon chirurgien 3 mois après l'opération, il m'a regardé et m'a dit : "on se connaît non ?"

Mes vêtements sont tous devenus trop grands, mes jeans sont désormais des baggys.

Toutes les filles de mon entourage veulent aussi faire une sleeve, et sont "gentiment jalouses" de ma perte de poids (alors qu'elles n'ont même pas 10 kilogrammes à perdre) :-)

Cette perte de poids a permis de relancer ma vie professionnelle de façon significative, et m'a surtout donné la motivation d'être plus performant au travail.


> Conclusion

La sleeve est un formidable outil anti-obésité pour des gens comme moi, qui ne sont pas en possibilité d'inverser le processus de grossissement irréversible (forte prise de poids qui cause des douleurs empêchant de se déplacer correctement et forçant la sédentarité, ce qui favorise la malbouffe donc la prise de poids et un grossissement perpétuel).

Il s'agit de vouloir vraiment maigrir mais aussi de faire les efforts qui vont suivre, car la sleeve n'est pas un coup de baguette magique ni une opération chirurgicale anodine. Si vous êtes capable de maigrir naturellement et d'éviter une bariatrie, c'est mieux.

Pour tous ceux qui ont atteint une situation critique (obésité morbide par exemple), c'est quelque chose à faire d'urgence tant que vous respectez les contraintes par la suite.

Si vous voulez en savoir plus sur ce qui se passe avant, pendant et après une sleeve de manière concrète, lisez mon récit ici.

Si vous vous trouvez dans une situation semblable à la mienne et que vous avez pensé à une gastrectomie sans oser commencer les démarches, n'hésitez pas à m'ajouter comme ami sur facebook pour me poser des questions en privé (cliquez ici).

Vous pouvez également discuter avec moi sur le groupe d'entraide entre membres de RegimesMaigrir.com (inscrivez-vous au groupe en cliquant ici).

A bientôt

Antoine


Remarque :
D'autres parcours de perte de poids sont racontés ici également.


Que pensez-vous du parcours de ce jeune trentenaire ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :