Comment l'organisme réagit-il après avoir absorbé du Coca-Cola ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 24/02/2014

Savez-vous vraiment ce que vous infligez au corps quand vous buvez cette boisson ultra célèbre ? Voici les réponses.

Est-ce que vous voulez rester en bonne santé ? Si oui, alors buvez le moins de sodas possible. Absorber cette catégorie de boissons gazeuses fait des ravages dans votre corps de diverses manières, et la science n'a même pas encore pu lister toutes les conséquences sanitaires depuis 1886 (date de l'invention du Coca-Cola par le docteur John Pemberton Styth aux Etats-Unis).


> Que se passe-t-il dans votre corps une fois que vous avez bu une canette de Coca-Cola ?


  • 10 minutes après : dix cuillères à café de sucre rentrent dans votre corps. En le faisant, vous satisfaites 100% de votre apport nutritionnel recommandé (ANR) en sucre par jour ! La seule raison pour laquelle vous ne vomissez pas malgré un côté extrêmement édulcoré est parce que l'acide phosphorique inhibe le goût.

  • 20 minutes après : votre taux de sucre dans le sang fait un pic dévastateur, un grand saut d'insuline survient en conséquence, et votre foie y réagit en transformant des quantités massives de sucre en graisse (le foie est hyper occupé à ce moment).

  • 40 minutes après : l'absorption de la caféine est terminée, vos pupilles se dilatent, votre tension artérielle s'élève, et votre foie déverse davantage de sucre dans votre sang. Les récepteurs d'adénosine (se trouvant dans le cerveau) sont bloqués, empêchant ainsi la somnolence.

  • 45 minutes après : votre organisme augmente la production de dopamine (une hormone qui stimule les centres de plaisir du cerveau). Pour vous donner un ordre d'idée, c'est d'une réaction physiquement similaire à celle provoquée par la prise de diamorphine !

  • 60 minutes après : votre corps va subir les conséquences d'une chute de glycémie. En outre, l'acide phosphorique s'attache au calcium, magnésium et zinc dans le système digestif. De grandes quantités de sucre et d'édulcorants compliquent ce trouble encore davantage, et augmentent la libération du calcium à travers l'urine aussi.

  • 70 minutes à 120 minutes après : l'effet diurétique causé par l'absorption de la caféine entre en jeu (augmentant le besoin d'uriner). Le calcium, le magnésium, le zinc sont éliminés de l'organisme (alors qu'ils étaient destinés à renforcer les os et à assurer le bon fonctionnement d'autres organes) ainsi que le sodium, les électrolytes et l'eau.

    A ce moment, nous sommes déjà devenus irritables et/ou apathiques.Toute la quantité d'eau absorbée à partir de la canette/bouteille de soda est éliminée par l'urine. Le souci est que cette eau expulsée est imprégnée d'éléments nutritifs précieux qui auraient pu être utilisés par votre organisme pour s'hydrater ou construire des os/dents/nerfs plus forts. A ce moment là, votre organisme ne dispose pas des oligo-éléments nécessaires à un fonctionnement normal.

  • Trois/quatre heures après : la nouvelle habitude que vous avez créée (ou renforcée) fait sentir à votre corps un manque de caféine, et un besoin viscéral d'une autre dose de soda !

Un homme souffrant d'une addiction à la boisson de marque Coca-Cola


> Principaux composants d'une canette de Coca

Combien de sodas avez-vous bu aujourd'hui ? Et vos enfants ? Parions que beaucoup de nos lecteurs répondront "Au moins 1".

Dès 2005, le pain blanc a été détrôné par ce type de boissons en tant que principale source de calories dans l'alimentation américaine (plus grand marché de sodas dans le monde) !

Toutes les 24 heures, saviez-vous que 350 millions de litres de Coca-Cola (rien que de cette marque) sont avalés dans le monde ? C'est bien sûr énorme (presque 128 milliards de litres par an quand même) ! Les pays européens en boivent moins que le Mexique (160 litres/habitant/an) ou les Etats-Unis (94 litres/habitant/an) : 68 L/hab/an en Espagne, 47 en Grande-Bretagne, 41 en Allemagne et 32 en France (contre 20 litres/habitant/an en moyenne dans le monde).

Mais ce n'est pas parce que ces moyennes sont élevées que vous devez boire sans y prêter attention ! Retenez simplement que chaque canette de soda classique contient environ 10 cuillères à café de sucre, 150 calories, 30 à 55 mg de caféine, est remplie de colorants alimentaires artificiels et de sulfites (sels de l'hypothétique acide sulfureux H2SO3).

Quand vous profitez de la fraîcheur indéniable de cette boisson, savez-vous vraiment quel cocktail chimique vous versez dans votre gorge ? Jetons un oeil à quelques uns des principaux composants d'une canette de soda (de n'importe quelle marque) :

  • Acide phosphorique : il peut interférer avec la capacité de l'organisme à utiliser le calcium, provoquant l'ostéoporose ou ramollissant les dents et les os. A cause de sa forte acidité, les citernes utilisées pour transporter cet ingrédient doivent être équipées en réservoirs spéciaux conçus pour des matériaux très corrosifs.

    Vous ne croyez pas que l'ostéoporose puisse être un risque pour ceux qui boivent beaucoup de Coca-Cola tous les jours ? Regardez la vidéo suivante (en anglais mais les images sont parlantes) :


  • Sucre : des études ont prouvé que le sucre augmente le taux d'insuline, ce qui mène à l'hypertension, l'hypercholestérolémie (dont les causes sont expliquées ici), les maladies cardiaques, le diabète, la prise de poids, le vieillissement prématuré et de nombreux autres effets secondaires.

    La plupart des sodas contiennent plus que les 100% des ANR en sucre/jour. N'oubliez pas qu'une suralimentation en sucre peut être très mauvaise pour votre santé à moyen et long terme.

  • Aspartame : ce produit chimique est utilisé en tant qu'édulcorant artificiel pour remplacer le sucre dans les sodas light (allégés). Il existe plus de 90 effets indésirables associés à la consommation d'aspartame (y compris les tumeurs du cerveau, les anomalies congénitales, le diabète, les troubles affectifs, l'épilepsie.

  • Caféine : les boissons caféinées peuvent provoquer la nervosité, l'insomnie, l'hypertension, l'irrégularité du rythme cardiaque, un taux de cholestérol élevé, un épuisement des vitamines et minéraux, des protubérances dans les seins, des anomalies congénitales, etc.

  • Eau du robinet : nous vous recommandons d'éviter de boire ce type d'eau car il peut porter un certain nombre de substances chimiques y compris le chlore, les trihalométhanes, le plomb, le cadmium (un élément particulièrement écotoxique) et divers polluants organiques. Le problème est que l'eau du robinet est l'ingrédient principal dans les boissons gazeuses en bouteille !


> Zoom sur le Coca-Cola Light sans caféine

Regardons de plus près ce qui compose l'un des produits phares de la marque la plus célèbre du monde, dont le nom est devenu le mot le plus connu dans le monde derrière "OK".

Le Coca Light contient de l'eau gazéifiée, E150D, E952, E951, E950, E338, E330, E211, des arômes :

  • Eau gazéifiée : il s'agit de l'eau pétillante. Elle provoque la sécrétion gastrique, augmente l'acidité du suc gastrique et cause des flatulences. De plus, ce n'est pas l'eau de source qui est utilisée, mais de l'eau filtrée normale.

  • E150D : il s'agit d'un colorant alimentaire obtenu par le traitement du sucre à des températures précises, avec ou sans ajout de réactifs chimiques. Dans le cas du Coca-Cola, le sulfate d'ammonium est ajouté.

  • E952 : c'est le sodium cyclamate, qui est un substitut de sucre. Le cyclamate est un produit chimique synthétique, a un goût sucré (200 fois plus que le sucre) et est utilisé en tant qu'édulcorant artificiel.

    En 1969, le sodium cyclamate fût interdit par la FDA parce qu'il provoquait (tout comme la saccharine et l'aspartame) le cancer de la vessie chez les rats. En 1975, l'interdiction s'étend au Japon, en Corée du Sud et à Singapour. En 1979, l'Organisation Mondiale de la Santé réhabilite (pour des raisons dont beaucoup d'experts ne comprennent pas) les cyclamates et les reconnaissent comme propres à la consommation.

  • E951 : il s'agit de l'aspartame, un substitut de sucre pour les diabétiques, qui est chimiquement instable. En effet, à une température élevée, il se décompose en méthanol et phénylalanine.

    Le méthanol est très dangereux. 5 à 10 ml peuvent provoquer la destruction du nerf optique et une cécité irréversible. Dans des boissons gazeuses tièdes, l'aspartame se transforme en formaldéhyde qui est un "cancérogène certain" (à l'origine des cancers du nasopharynx) selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) !

    Un certain nombre de cas d'empoisonnement à l'aspartame montre ces signes et symptômes : perte de conscience, maux de tête, fatigue, étourdissements, nausées, palpitations, prise de poids, irritabilité, anxiété, perte de mémoire, troubles de la vision, évanouissements, douleurs articulaires, dépression, perte d'audition, etc.

    L'aspartame pourrait aussi causer/aggraver les maladies suivantes : tumeurs cérébrales, sclérose en plaques, épilepsie, maladie de Basedow, fatigue chronique, maladie d'Alzheimer, diabète, déficience mentale et tuberculose.

  • E950 : c'est l'acésulfame potassium, 200 fois plus sucré que le sucre de table. Cet édulcorant contient de l'éther de méthyle, et perturbe le fonctionnement du système cardio-vasculaire. De même, il contient de l'acide aspartique qui peut également causer un effet excitant sur le système nerveux et à long terme une addiction (vous êtes-vous déjà demandés pourquoi vous buvez du Coca avec autant de joie ? Vous avez désormais la réponse, c'est addictif). L'acésulfame est mal dissout et sa consommation est déconseillée aux enfants et femmes enceintes.

  • E338 : il s'agit de l'acide orthophosphorique, qui peut causer une irritation de la peau et des yeux. Cet ingrédient est utilisé pour la production de sels d'acide phosphorique de l'ammoniaque, de sodium, de calcium, de l'aluminium et également dans la synthèse organique pour la production de charbon de bois et du film des cassettes ; pour la production de matériaux réfractaires, des céramiques, du verre, des engrais, des détergents synthétiques, des médicaments, de métallurgie ; et dans les industries du textile et du pétrole.

    Dans l'industrie agroalimentaire, l'acide orthophosphorique est utilisé pour produire de l'eau gazeuse et pour préparer des ingrédients de pâtisserie. Il est connu que l'acide orthophosphorique interférer avec l'absorption de calcium et de fer par l'organisme, ce qui peut entraîner l'affaiblissement des os et l'ostéoporose. D'autres effets secondaires sont la soif et les éruptions cutanées.

  • E330 : c'est l'acide citrique, qui est largement répandu dans la nature et qui est utilisé dans les industries pharmaceutiques et agroalimentaires. Les sels d'acide citrique (citrates) sont utilisés dans l'industrie alimentaire en tant qu'acides, conservateurs, stabilisateurs. Ils sont employés pour conserver le sang dans les domaines médicaux.

  • E211 : il s'agit du benzoate de sodium. Il est utilisé dans la production de certains produits alimentaires, en tant qu'agent anti-bactérien et anti-fongique. Ces produits font référence aux confitures, aux jus de fruits, aux yaourts aux fruits.

    Le benzoate de sodium n'est pas recommandé pour une utilisation par les asthmatiques et les personnes sensibles à l'aspirine. Une étude menée par l'Université de Sheffield (Grande-Bretagne) a trouvé que le composé E211 provoque des dommages significatifs à l'ADN. Selon les chercheurs, le benzoate de sodium (qui est un composant actif dans des agents de conservation) ne détruit pas l'ADN mais le désactive. Cela peut conduire à une cirrhose et des maladies dégénératives (comme la maladie de Parkinson).

  • Arômes : additifs aromatiques inconnus.

Ce qu'une canette de Coca contient ne mérite pas d'être bu


> L'impact négatif des sodas sur la santé

De toute évidence, la surconsommation de sodas et autres boissons gazeuses sucrées est l'une des causes de l'épidémie d'obésité dans le monde, en plus d'autres problèmes de santé.

Une étude indépendante et revue à comité de lecture, publiée dans la revue médicale britannique "The Lancet", a démontré un lien indiscutable entre la consommation de sodas et l'obésité infantile. Les chercheurs ont trouvé que des enfants de 12 ans qui buvaient des sodas régulièrement avaient plus de risque d'être en surpoids que ceux qui n'en buvaient pas. En fait, les scientifiques ont constaté que pour chaque portion de boisson gazeuse sucrée consommée en plus pendant les 2 années de l'étude, le risque d'obésité augmentait de 60% !

Voici un autre fait qui donne à réfléchir si vous êtes en train de lutter contre des problèmes de poids : boire une seule canette de soda en plus par jour peut vous faire prendre plus de 5 kilos de graisse au bout d'une année (si vous dépassez le nombre de calories nécessaire par jour en la buvant) !

Voici d'autres dangers pour votre santé causés par les sodas :
  • Boire un soda par jour accroît votre risque de diabète de 85%.

  • Les buveurs de sodas ont un risque de cancer supérieur. Bien que beaucoup de pays limitent la présence de benzène dans l'eau potable à 5 parties par milliard (ppb), des études ont trouvé des niveaux de benzène allant jusqu'à 79 ppb dans certaines boissons gazeuses sucrées. Sur 100 marques testées, la plupart avaient au moins un niveau détectable de benzène dans leurs boissons.

  • Des études ont montré que les sodas provoquent des dégâts à l'ADN, à cause du benzoate de sodium, un conservateur couramment utilisé dans de nombreuses boissons gazeuses et qui peut déconnecter certaines parties vitales de l'ADN. Cela pourrait finir par provoquer des maladies telles que la cirrhose du foie et la maladie de Parkinson.

Nous avons détaillé les dangers des sodas dans un autre article, cliquez ici pour le lire.


> Comment vous déshabituer à en boire ?

Si vous absorbez encore des sodas, arrêter cette habitude est une façon facile d'améliorer votre santé. L'eau pure est un choix nettement meilleur. Si vous devez boire une boisson gazeuse, essayez de l'eau minérale gazeuse avec une giclée de jus de citron (vert ou jaune).

Outre l'eau, les jus de fruits, les jus de légumes, les aliments à haute teneur hydrique sont d'autres fluides qui remplaceront très avantageusement le Coca.

Il n'y a absolument aucune raison de donner du soda à boire à vos enfants, jamais. Il n'y a aucune excuse possible. L'élimination des boissons gazeuses sucrées est l'un des facteurs les plus importants pour faire face à de nombreux problèmes de santé que vous ou vos enfants souffrez.


> Mais alors que pouvons-nous faire avec du Coca-Cola si c'est aussi mauvais pour la santé ?

Vous vous posez cette question après avoir découvert les composants peu attractifs que contient cette fameuse boisson ? Vous avez raison de la poser.

En fait, nous avons affaire à une solution liquide addictive, intégrant des conservateurs, des colorants, des stabilisants, etc. Certains spécialistes n'hésitent pas à parler de poison. Le Coca-Cola Light est encore pire parce que l'aspartame qui se trouve dedans remplace le sucre, devenant un poison neurotoxique pur !

Revenons à la question. Alors, si vous ne pouvez pas imaginer une vie sans cette boisson, sachez que vous pouvez toujours l'utiliser pour l'un des cas suivants :

  • De nombreux distributeurs de Coca-Cola aux États-Unis utilisent ce breuvage pour le nettoyage des moteurs de leurs camions.

  • Beaucoup d'officiers de police américains ont des bouteilles de cette marque dans leurs voitures et quand un accident de voiture se produit, ils lavent le sang de la route avec.

  • Ce soda est un excellent outil pour enlever les tâches de rouille des surfaces chromées des voitures. Pour supprimer la corrosion des batteries pour voitures, versez du Coca-Cola dessus et la corrosion disparaîtra.


  • Pour dévisser une vis rouillée, trempez un chiffon dans cette boisson et enveloppez-le autour de la vis pendant plusieurs minutes.

  • Pour nettoyer les tâches sur vos vêtements, versez ce breuvage sur les vêtements sales (y compris ceux tâchés par l'huile), ajoutez la poudre à laver et faites fonctionner la machine à laver comme d'habitude. Vous serez surpris des résultats.

  • En Inde, certains agriculteurs utilisent du Coca-Cola à la place des pesticides pour exterminer les insectes nuisibles, car cette boisson est moins chère et son effet est tout à fait satisfaisant.


  • Nettoyer les tâches d'huile, les casseroles brûlées, les pièces de monnaies rouillées ou ternes, l'argenterie, le plancher de la cuisine, les cuvettes de WC.

  • Détartrer les bouilloires, enlever les chewing-gums collés dans les cheveux.

En conclusion, le Coca-Cola est incontestablement un produit très utile. Le tout est de savoir l'utiliser aux fins prévues (voir la liste juste au dessus), mais PAS POUR BOIRE !


Allez-vous regarder vos canettes et bouteille de soda de la même façon après avoir lu cet article ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
baz  |  01 novembre 2016, 20:53
L'eau du robinet est dangereuse... ah bon!?
Le sérieux de cet article laisse à désirer.. peut être des sponsors derrière tout ça?

Une bonne part de l'eau du robinet proviens de sources, qui sont plus contrôlées que la majorité des eaux de sources, transport de ces eaux en canalisations en fonte, béton, acier et distribution en PEHD ou cuivre, temps d'attente entre la source et l'utisateur, moins de 48h...

Parlons des bouteilles d'eau de source plastique en PET qui sont susceptibles de relarguer des traces de trioxyde d’antimoine...temps d'attente entre source et utilisateur 1 mois minimum....humm vraiment rassurant...

Saik  |  10 octobre 2016, 11:45
Au moins on sait maintenant à quoi peut servir le Coca-Cola et que les version allégées / diet sont pires encore que la version classique. Ceci dit, c'est vrai que l'article cherche à faire peur, sachant qu'en en consommant très occasionnellement il n'y a pas vraiment de risque. Mais pour les enfants, c'est clair, les adultes devraient le leur interdire.
sam  |  28 février 2016, 01:29
Je trouve cet article peu objectif et qui essaie seulement d'effrayer les consommateurs de sodas avec des informations tres floues. Le coca était à l'origine un medicament destiné a guerir les maux de ventre (encore preconisé par les medecins aujourd'hui). Essayer d'avaler pas 10 mais juste une cuillère a café de sucre telle qu'elle et vous verrez le resultat douloureux que ca provoque (sensation de brulure, inflamation de l'organisme) alors que pourquoi une canette n'a pas cet effet ? parce que tout le sucre est contrebalancé par l'acidité de la boisson, et vice-versa. L'estomac a des sucs gastriques beaucoup plus forts que l'acide du coca (essayer d'avaler du citron concentré, mais avec du miel ca passe voila et c'est un vieux remède). je dis pas que le coca n'est pas problematique pour personne mais il suffit d'ecouter son corps et ses reactions ( chose que 'lon ne sait plus faire aujourd'hui)
Arthurbg  |  24 octobre 2015, 18:44
Le coca, toutes marques confondues et même sans sucre une calamité !
pour autant, une info plus vraie et ne mélangeant pas les probables et les certains et les on a cru...serait bien plus porteuse
Vous démontez un argument et TOUT s'écroule : c'est la technique de l'extrême droite du BIOMACHINHOMEOANTIVACCIN
Faire paniquer et en exagérant l'info qui finit par devenir folklorique
Exemple: eau du robinet:
tapez eau "robinet santé" et voyez sur RTl, Doctissimo, Passeportsante
et surtout PAS de FILTRES:voyez sur que choisir
Si les carafes neuves répondent en partie à leurs promesses, même si elles présentent quelques faiblesses, au domicile des utilisateurs de carafes qui ont fait tester leur eau, c'est en revanche catastrophique. Sur les 31 analyses, il n'y en a pas une pour sauver la mise à la filtration de l'eau ! Alors que la plupart de ces logements reçoivent une eau du robinet potable, l'eau filtrée est dégradée.
messaoudi  |  05 juin 2015, 12:36
la composition de cette boisson est vraiment désastreuse pour la santee humaine ;contenant de la caféine stimulateur du système neveu et qui cause des effet secondaire insomnie migraine et palpitation un cercle vicieux
l acide sulfurique qui inhibe certains oligo élément dans l organisme magnisium potassium calcium et par cosequant d autres troubles peuvent se développer ;
votre rapport est scientifiquement argumenter .
préparer un jus de fruit sans sucre blanc sera tres bénéfique pour l organisme pleine de vitamine et sels minéraux .
la nature est très genereuses beaucoups de plantes peuvent êtres préparer en infusion est seront bénéfique .
smooffy  |  26 février 2014, 01:06
superbe article félicitation
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :