Perte de 14,6 kilos en moins de 2 mois : comment a fait Chantal ?

Auteur Sandra Maribaux
Auteur : Sandra Maribaux, publié le 27/01/2014
Relu par le comité de rédaction

Cette quadragénaire a su trouver le déclic pour perdre plus de 14 kilogrammes en 7 semaines et demie. Voici son histoire et sa méthode.

> Présentation

Je m'appelle Chantal C., j'ai 44 ans. Je suis mariée, j'ai deux enfants (un fils qui va sur ses 24 ans en avril 2014 et une fille qui va sur ses 22 ans en mars).

Mes problèmes de poids ont commencé à ma première grossesse : un classique pour nous les femmes.

Je prenais 38 kilogrammes à chaque grossesse ! Ce n'était pas rien, en plus d'être dangereux. Je ne mangeais guère plus qu'une autre, mais avec une forte rétention d'eau et une mauvaise circulation sanguine, voilà les kilos en trop qui s'installent.

Mon mari a une forte habitude de mes effets yoyo car depuis que nous sommes ensemble (depuis juin 1985) il m'a toujours connu à faire attention. Les aléas de la vie font que nous prenons ou perdons du poids suivant un état psychologique ou d'un degré de volonté. Toutefois, je pense que cela ne fait qu'un seul et même état (en tout cas pour ma part).

J'avais toujours réussi à me maintenir à un poids correct avant l'emballement. Car malheureusement les enfants entre eux sont très méchants, et je ne voulais pas que les miens subissent les critiques et aient honte d'avoir une mère trop grosse. En écrivant ces derniers mots, je m'aperçois qu'en fin de compte j'étais focalisée sur le regard des autres et non pas sur les pensées ou l'amour des miens.


> Pourquoi ai-je pris du poids ?

En juillet 2011, mon mari est victime d'un grave accident de moto. Les médecins l'avaient plongé dans un coma artificiel de 6 jours. Ensuite, il lui a fallu un long moment pour s'en sortir avec sa propre volonté. Commence alors un long processus de reconstruction pour réapprendre qui il est, comment manger, boire, parler, marcher, s'habiller, etc.

Dans cette épreuve, je m'oublie. Je ne pense qu'à aider mon mari et mes enfants à traverser cette tempête qui nous a brisée tous. Au fil de la rééducation de mon mari, je ne me suis pas vue grossir et pourtant j'avais pris 27 kg en 2 ans. Mais le plus difficile à gérer n'était pas ma prise de poids, mais plutôt l'anxiété de mon mari et ses paroles pessimistes (du genre "Maintenant que je suis foutu, tu vas aller voir ailleurs, et moi je vais rester tout seul").

Je pense que ma prise de poids était un moyen involontaire de le rassurer, et moi de me perdre. Attention, je n'ai jamais été un canon de beauté mais juste potable, mais je sentais malgré tout que je ne devais pas donner l'impression à mon homme que je voulais me faire belle (pour chercher un autre mari/amant)...

A un certain moment, je me suis sentie très mal. J'avais le dos en compote, des jambes lourdes, des maux de tête, une tension artérielle à 15,6, etc. Ces problèmes de santé pesaient sur mon moral, provoquaient un dégoût de moi-même. Je n'avais plus envie de sortir, de m'habiller joliment, de me maquiller, de me coiffer, etc.

J'étais devenue une vraie loque. Voir du monde et devoir gérer/affronter les critiques des autres était insupportable. Je me sentais si répugnante que la seule chose qui traversait ma pensée à cette époque était d'espérer que mon mari aille mieux, pour que je puisse m'endormir, et ne plus avoir à tout gérer. Je pensais même à un moment que tout le monde se porterait mieux sans moi !


> Qu'est-ce qui m'a poussé à vouloir maigrir et retrouver la santé ?

Un jour, je recevais un coup de téléphone de notre fils et de sa femme. Ils nous annonçaient qu'ils allaient avoir un bébé ! Pour moi une petite étincelle venait de naître, c'était une lueur de renouveau. Le 5 octobre 2013, une petite Emma, belle comme un coeur, vient au monde. En la voyant, j'avais le déclic, il fallait que je me reprenne en main pour être une grand-mère dont Emma pourrait être fière, sentir la présence réconfortante et protectrice. Je voulais réapprendre à vivre.

En novembre 2013, je décide de prendre rendez-vous avec un médecin pour entamer un régime pour perdre du poids.

A la sortie de cette consultation, j'étais très motivée pour chasser les kilos en trop, pour 3 raisons :
  • Quelqu'un de mon entourage m'avait dit ironiquement un jour que je dois me redonner une forme humaine . Cette remarque blessante m'avait beaucoup marquée.
  • Avec le temps, j'avais pris conscience que pour aider les autres (notamment mon mari) il faut commencer par aider moi-même.
  • Je venais de me faire gentiment "engueuler" par mon médecin. Il me reprochait de ne pas avoir pris soin de ma santé pendant si longtemps !


> Qu'ai-je fait pour maigrir ?

Mon médecin m'a donné un programme alimentaire à faire sur en 7 semaines et demie, dont voici les détails :

1) Première semaine
Tous les matins : 1 café ou 1 thé, 1 fruit, 1 biscotte ou 15 g de pain complet.

10 h : 1 yaourt nature 0%.

Midi : 250 g de fromage blanc 0% ou 2 oeufs, salade à volonté mixte (pas de pomme de terre, maïs, riz, pâtes ou avocat), 1 biscotte.

16h : 1 fruit.

Soir :
  • Lundi : salade de thon (50 g de thon à l'eau, salade à volonté), 1 fruit.
  • Mardi : 150 g de filet de poisson (bouilli ou grillé), 200 g de salade ou de légume vert cuit à la vapeur, 1 fruit.
  • Mercredi : 150 g de foie de veau ou de viande rouge, 150 g de salade ou de légume cuit à la vapeur, 1 biscotte, 1 fruit.
  • Jeudi : 150 g de poisson grillé, 150 g d'haricots verts, 1 biscotte
  • Vendredi : un quart de poulet (sans peau ni graisse), 200 g de salade ou de légume vert cuit à la vapeur, 1 fruit.
  • Samedi : filet de poisson à volonté, salade, 1 biscotte.
  • Dimanche : fruits de mer à volonté (crus ou cuits), salade ou légume à la vapeur, 1 fruit, 1 biscotte.

On peut inverser midi et soir. Vous pouvez boire autant que vous voulez (au minimum 2 litres d'eau). Faites les achats de nourritures pour la semaine. Affichez le programme de ce régime bien en vue dans votre cuisine.


2) Deuxième semaine
Matin : 1 bol de lait écrémé ou yaourt, 1 tasse de café ou de thé, 1 fruit (kiwi, mandarine, etc.), 1 tranche de pain de son (15 grammes).

Midi :
  • Lundi : 200 g de poisson bouilli, 1 grande salade verte, 1 fruit.
  • Mardi : 150 g de steak, 150 g de petit pois, 1 biscotte.
  • Mercredi : 200 g de poisson ou de fruits de mer, 1 grande salade mixte, 1 fruit.
  • Jeudi : 1 quart de poulet ou 1 escalope, 1 artichaut, 1 biscotte.
  • Vendredi : 1 salade mixte avec 50 g de thon à l'eau, 1 fruit, 1 biscotte.
  • Samedi : 150 g de viande rouge, 100 g d'haricots verts, 1 biscotte.
  • Dimanche : poisson au four ou grillé à volonté, légumes verts à volonté, 1 fruit.

Soir (sauf mercredi) : légumes à volonté (en salade ou en ratatouille), 1 biscotte, 3 verres d'eau. Manger cela tous les soirs À L'EXCEPTION DU MERCREDI SOIR (où il faut manger 1 salade de fruits frais, à préparer avec 5 fruits frais).

Vous pouvez boire autant que vous le voulez (au minimum 1,5 litre d'eau par jour). Préparez vos salades sans huile, avec du citron ou du vinaigre. Toutes les viandes doivent être maigres, supprimez le gras visible. Retirez la graisse et la peau du poulet ou de la dinde. Affichez le menu dans la cuisine et suivez-le à la lettre !


3) Troisième semaine
Matin : 1 fruit de saison, 1 demi-bol de lait écrémé, 1 tasse de thé ou de café, 20 g de céréales "Special K"
OU
1 moitié de pamplemousse ou de fruit de saison, 1 oeuf, 1 tranche de pain (20 g), 1 tasse de café ou de thé.

Midi :
  • Lundi : 1 escalope grillée (150 g), 150 grammes d'haricots verts, 1 fruit.
  • Mardi : blanc de poulet, salade à volonté, 1 biscotte.
  • Mercredi : 150 g de poisson grillé, 150 g de carottes persillées, 1 fruit.
  • Jeudi : 2 oeufs, salade à volonté, 15 g de pain, 1 fruit.
  • Vendredi : 150 g de viande rouge rôtie, légumes verts à volonté, 1 tranche de pain (15 g).
  • Samedi : poisson bouilli, 150 g de purée de légumes, 2 fruits.
  • Dimanche : 150 g de viande rouge grillée, 150 g de salade mixte, 1 biscotte.

Soir : 100 g de crudités, soupe de légumes ou légumes cuits à la vapeur (à volonté), 1 tranche de pain de son ou complet (15 g), 1 yaourt à 0%.


4) Quatrième semaine
Matin : 1 moitié de pamplemousse ou de fruit de saison, 1 tranche de pain de son (20 g), 1 tasse de café ou de thé sans sucre ni crème.


Midi :
  • Lundi : 200 g de poisson ou de fruits de mer, 1 salade mixte (laitue, légumes verts), 1 pamplemousse, 1 tasse de café ou de thé.
  • Mardi : 200 g de rôti (boeuf ou veau), 200 g d'haricots verts.
  • Mercredi : 200 g de beefsteak haché, salade (laitue ou tomates ou céleri).
  • Jeudi : poulet grillé à profusion, épinards à volonté.
  • Vendredi : 200 g de poisson ou de fruits de mer, salade mixte de légumes frais, 1 tranche de pain complet (15 g).
  • Samedi : 250 g de dinde, salade de laitue ou tomates, 1 pamplemousse ou 1 fruit de saison.
  • Dimanche : 250 g de beefsteak grillé à profusion, 1 artichaut.

Soir :
  • Lundi : 200 g de viandes froides variées sans graisse ni peau (poulet, langue de boeuf, etc.), 150 g de tomates en tranches (grillées ou cuites), 1 tasse de café ou de thé.
  • Mardi : salade mixte avec 50 g de thon au naturel, 1 pamplemousse.
  • Mercredi : salade de fruits (à base de 5 fruits), 1 tasse de café ou de thé.
  • Jeudi : 2 oeufs cuits sans matière grasse, 150 g de fromage blanc, salade mixte ou tomates, 1 tranche de pain grillé (20 g).
  • Vendredi : 1 tranche de fromage à trous (100 g), salade mixte, 1 tranche de pain grillé (20 g).
  • Samedi : salade de fruits (composée de 5 fruits), 1 tasse de café ou de thé.
  • Dimanche : 200 g de poulet froid ou chaud, tomates + carottes + chou cuisiné, 1 pamplemousse.

Vous pouvez inverser le midi et le soir.

Vous pouvez boire autant que vous voulez (au minimum 1,5 litre d'eau par jour). Préparez vos salades sans huile (avec du citron ou du vinaigre). Toutes les viandes doivent être maigres (enlevez les parties grasses visibles). Retirez la graisse et la peau du poulet ou de la dinde.


5) Cinquième semaine
Reprendre les menus de la quatrième semaine (voir le n°4 juste en haut).


6) Sixième semaine
A partir d'ici, on redémarre le programme. Il faut donc reprendre les menus de la première semaine (voir n°1 plus haut) pendant cette 6ème semaine.


7) Septième semaine
Reprendre les menus de la deuxième semaine (voir n°2 plus haut).


8) Les 4 derniers jours
Pour cette demi-semaine, il faut prendre le menu de la troisième semaine (voir n°3 plus haut) et suivre du lundi au jeudi.


A la fin de ce programme de 7 semaines et demie, j'ai perdu au total 14,6 kg (ce qui fait une perte moyenne de 1,94 kg par semaine, avec des hauts et des bas naturellement).

Chantal a perdu plus de 14 kilogrammes en 8 semaines grâce à un programme nutritionnel dédié


> Conclusion

Mon combat n'est pas terminé (je continue de surveiller mon alimentation en ce moment) mais j'ai pris conscience que la perte de poids est propre à chacun.

Rien ne doit entacher un objectif fixé. Il faut perdre du poids pour soi-même et non pas pour un regard qui vous gêne, car derrière chaque personne il y a un combat, et derrière chaque combat il y a une victoire personnelle : celle de la volonté d'être soi-même et d'attendre le bon moment pour se prendre en main pour mieux réussir.

Je vous souhaite un bon courage dans votre propre combat contre les kilos superflus. Quoi qu'il vous arrive, gardez la tête haute !

Si vous voulez discuter avec moi de ce programme de 7 semaines et demie, rendez-vous sur le groupe "Maigrir en s'entraidant entre membres de RegimesMaigrir.com" (cliquez ici) ou écrivez-moi un message via ma page perso.

Amitiés.

Chantal C.


Remarque :
D'autres histoires de personnes qui ont perdu du poids avec succès se trouvent également sur RegimesMaigrir.com, consultez cette page pour en savoir plus.


Que pensez-vous du programme de 7 semaines et demie qu'a suivi Chantal pour perdre 14,6 kilogrammes ? Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

Vos réactions : il y a 41 commentaires sur cet article. Cliquez ici pour lire ces commentaires ou pour donner votre avis sur cet article.

Photo portrait de l'auteur Sandra Maribaux
×

Cet article est basé sur des preuves scientifiques, écrit par des experts et vérifié par des spécialistes.


Notre équipe de nutritionnistes, de diététiciens et de coachs sportifs s'efforce d'être objective, impartiale, honnête et de présenter les deux côtés de la médaille.


Nos articles contiennent des références scientifiques. Elles sont soit indiquées à la fin des articles dans une liste de références, soit indiquées sous forme de nombres mis entre parenthèses (1, 2, 3). Les nombres sont des liens cliquables, renvoyant vers des articles scientifiques évalués par des pairs.