Les visites chez les docteurs sont une souffrance pour certaines

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 27/10/2008

Les femmes en surpoids sont terrifiées par les petites robes, les petits brassards, les tons méprisants dans les bureaux des docteurs

Les femmes en surpoids ont un message pour les médecins et infirmières : si vous souhaitez que nous nous sentions bien lorsque nous venons vous consulter, traitez nous bien.

Cela signifie avoir des robes qui correspondent aux grandes tailles, des sièges sans appuis dans les salles d'attente (pour pouvoir s'y asseoir même lorsqu'on est en surpoids), et une attitude respectueuse, pas de morale humiliante. Voilà ce que viennent de déclarer 8 femmes en surpoids dans le numéro d'octobre du magazine "Journal of Advanced Nursing".

Ces femmes vivent dans l'ouest de Texas, mais des femmes en surpoids et obèses vivant dans d'autres lieux peuvent avoir connu la même situation.

Le magazine de santé a interviewé les femmes longuement sur leur expérience dans le système de la santé. Les femmes ont alors raconté des histoires de se sentir rejetée par les docteurs et infirmières, d'être stigmatisée pour leur poids, et pourtant elles refusent de renoncer à leur droit de se faire soigner.

Il y a entre autres l'histoire d'une femme dont le soin a été retardée parce qu'une infirmière était "en train de courir dans tout le bureau en hurlant "Nous avons besoin d'un brassard plus grand brassard pour mesurer sa tension artérielle. Elle ne peut pas rentrer son bras dans les autres brassards".

Une autre femme se rappelle lorsqu'elle donnait naissance à son fils, elle pesait alors 100 kilogrammes. Elle disait qu'elle avait mal au coeur lorsque le docteur lui disait de "se relaxer et d'imaginer que vous êtes sur une plage comme une baleine qui a échoué".

Il y avait aussi l'histoire d'un chiropraticien qui a dit à une femme de 103 kilogrammes qui voulait vérifier l'état de son arthrite et à qui le docteur répétait sans cesse "tout ce que vous avez à faire est de maigrir vite !" sans même la passer au rayon X ou de faire des examens approfondis. Les femmes disaient aussi qu'on ne leur croyait pas quand elles affirmaient avoir tenté de maigrir.

Tous les docteurs et infirmières ne sont pas à mettre dans le même sac toutefois. Tous ne sont pas aussi peu accueillants. En général, les femmes se sentent confortables chez leur docteur principal, mais plusieurs déclarent qu'elles sont terrifiées lorsqu'elles doivent aller voir un spécialiste pour la première fois.

Les femmes interviewées indiquent qu'elles ne vont pas abandonner les soins médicaux pour autant. Mais d'autres femmes en surpoids pourraient ne pas résister autant en face d'expériences aussi décourageantes.

Le magazine encourage les infirmières à user de leur influence afin de subvenir l'espace approprié, les mobiliers, le matériel et les fournitures y compris les robes d'examen, les brassards pour mesurer la pression artérielle, les tables d'examen, et les pèse personnes adéquates pour peser les patientes en surpoids ; puis de comprendre comment les femmes en surpoids pourraient sentir de la manière dont elles sont traitées.


Que pensez-vous de cette actualité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :