Concombre : points forts et faibles de ce légume

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 20/04/2013

Il s'agit de l'un des légumes les plus couramment utilisés dans les cuisines du monde. Découvrez les bienfaits et risques du concombre.

Après les tomates, le chou et les oignons, les concombres sont le légume le plus cultivé dans le monde. Ils sont appréciés sur tous les continents et vous les trouverez dans les recettes de tous les types de cuisine.

Les concombres sont scientifiquement connus sous le nom de "Cucumis sativus" et appartiennent à la même famille botanique que les melons (y compris les pastèques et les cantaloups) et les courges (incluant les courges d'été, les courges d'hiver, ls courgettes et les potirons).

La production commerciale des concombres est habituellement divisée en deux types. Ceux qui sont prédécoupés en tranches sont produits pour une consommation fraîche. Ceux qui sont en conserve ont été produits pour que vous les intégriez aux condiments.

Les concombres en tranches sont généralement plus grands et possèdent une peau plus épaisse. Tandis que ceux en conserve sont habituellement plus petits et ont une peau plus mince. Disponible toute l'année, ce légume connaît son pic entre mai et juillet. Consultez également nos conseils pour manger davantage de légumes en lisant cet article.


> Points forts

Les vertus des concombres sur le plan sanitaire ne sont pas aussi médiatisés que d'autres légumes, mais cet aliment cultivé partout nous offre une combinaison unique de nutriments, notamment les cucurbitacines, les lignanes et les flavonoïdes.

Ces trois types de phytonutriments présents dans les concombres apportent de précieux bienfaits antioxydants, anti-inflammatoires et anticancéreux. Des phytonutriments spéficiques fournis par ce légume incluent :

  • Flavonoïdes
    • Apigénine (apigénol)
    • Lutéoline (lutéolol)
    • Quercétine (quercétol)
    • Kaempférol
  • Lignanes
    • Pinorésinol
    • Laricirésinol
    • Sécoisolaricirésinol (un phytoestrogène)
  • Triterpènes
    • Cucurbitacine A
    • Cucurbitacine B
    • Cucurbitacine C
    • Cucurbitacine D

Les détails sur les points forts des concombres pour la santé sont indiqués ci-dessous.

1) Bienfaits antioxydants et anti-inflammatoires
Les concombres sont une source précieuse de nutriments antioxydants classiques, y compris la vitamine C, bêta-carotène, et le manganèse.

En outre, ce légume contient de nombreux antioxydants flavonoïdes, dont la quercétine, l'apigénine, la lutéoline, et le kaempférol. Des études réalisées sur des animaux ont montré que des extraits de concombre frais fournissent des avantages antioxydants spécifiques, y compris une augmentation de la récupération des radicaux libres et de la capacité antioxydante globale.

Les extraits de concombre frais ont également déjà montré leur potentiel pour réduire l'inflammation indésirable, selon des études menées sur des animaux. Ce légume accomplit cette tâche en inhibant l'activité des enzymes pro-inflammatoires comme la cyclo-oxygénase 2 (COX-2), et en empêchant la surproduction d'oxyde nitrique dans des situations où il pourrait augmenter la probabilité d'une inflammation excessive.

Quelques concombres fraîchement cueillis et bien verts


2) Avantages anti-cancéreux
Des recherches sur les vertus contre le cancer de ce légume se trouvent encore dans leur phase préliminaire et ont été limitées jusqu'ici à des études de laboratoire menées sur des animaux.

Toutefois, il est intéressant de noter que de nombreuses sociétés pharmaceutiques sont en train d'étudier activement un groupe de composés présents dans le concombre, appelés "cucurbitacines". Ces entreprises espèrent que leur recherche pourrait mener au développement de nouveaux médicaments anti-cancéreux.

Les cucurbitacines appartiennent à une grande famille de phytonutriments appelés les triterpènes. Les cucurbitacines A, B, C, D et E ont tous été identifiés dans les concombre frais.

Les chercheurs ont déterminé que différentes voies de signalisation (par exemple, les voies JAK-STAT et MAPK) nécessaires au développement et à la survie des cellules cancéreuses peuvent être bloquées par l'activité des cucurbitacines.

Finalement, nous nous attendons à voir des études menées sur des humains confirmer les points forts des concombres contre le cancer lorsqu'ils sont consommés dans le cadre d'une alimentation normale.

Un deuxième groupe de phytonutriments contenus dans ce légume est connu pour offrir des avantages anti-cancéreux : les lignanes. Le pinorésinol, le laricirésinol et le sécoisolaricirésinol ont tous été identifiés au sein de ce légume.

Il est intéressant de noter que le rôle de ces lignanes végétales dans la protection contre le cancer implique le rôle des bactéries dans notre tube digestif. Quand nous consommons des lignanes végétaux comme ceux qu'on trouve dans le concombre, les bactéries de notre tube digestif s'emparent de ces lignanes et les convertissent en entérolignanes (comme l'entérodiol et l'entérolactone).

Les entérolignanes ont la capacité de se fixer sur les récepteurs d'oestrogène et peuvent avoir des effets à la fois pro et anti-oestrogéniques. Un moinde risque de cancers liés à l'oestrogène (y compris les cancers du sein, de l'ovaire, de l'utérus et de la prostate) a été associé à l'apport de lignanes alimentaires issus d'aliments d'origine végétale comme le concombre.


3) Meilleure santé de la peau et des cheveux
Si vous n'aimez pas manger la peau de ce légume, sachez qu'elle peut être employée pour soigner les irritations de la peau et les coups de soleil (tout comme vous auriez utilisé l'aloe vera).

Placez une tranche sur les yeux gonflés et ses propriétés anti-inflammatoires aident à réduire les poches.

Le silicium et le soufre présents dans ce légume contribuent quant à eux à stimuler la croissance des cheveux. Pour obtenir les meilleurs résultats, mélangez le jus de concombre aux jus de carotte, de laitue ou des épinards.


4) Soulager la mauvaise haleine, soigner les dents
Prenez une tranche de ce légume et poussez-la contre le toit de votre bouche avec votre langue pendant 30 secondes. Les substances phytochimiques vont exterminer les bactéries dans votre bouche, elles qui causent la mauvaise haleine.

Le jus de concombre est également bénéfique aux personnes qui ont des problèmes de dents ou de gencive, surtout dans les cas de pyorrhée. Ce légume est une bonne source de fibres alimentaires, et cette fibre effectue un massage des dents et de la gencive.


5) Traiter la gueule de bois
Pour éviter des maux de tête ou la gueule de bois le lendemain matin d'une cuite, mangez quelques tranches de concombre avant d'aller au lit. Elles contiennent assez de sucre, de vitamines du complexe B et d'électrolytes pour reconstituer de nombreux nutriments essentiels, réduisant l'intensité à la fois de la gueule de bois et des maux de tête.


6) Aider la perte de poids et la digestion
En raison de sa faible teneur en calories et de sa richesse en eau, ce légume est un partenaire idéal pour les personnes qui font un régime pour perdre du poids.

La forte teneur en eau et en fibres alimentaires dans ces légumes sont très efficaces pour débarrasser le corps des toxines présentes dans le système digestif, facilitant la digestion par la même occasion. La consommation quotidienne de concombres peut être considérée comme un remède naturel contre la constipation chronique.


7) Aider à traiter le diabète, à réduire la cholestérolémie et à contrôler la tension artérielle
Le jus de concombre contient une hormone qui est requise par les cellules du pancréas afin de produire l'insuline, qui a été jugée bénéfique pour les patients diabétiques.

Les chercheurs ont découvert qu'un composé appelé stérols, présent dans ce légume, peut aider à réduire le taux de cholestérol. Ces légumes contiennent beaucoup de potassium, de magnésium et de fibres. Ces derniers fonctionnent efficacement pour réguler la pression artérielle.


8) Favoriser la santé des articulations, soulager la goutte et la douleur arthritique
Le concombre est une excellente source de silice, qui est connu pour favoriser la santé des articulations en renforçant les tissus conjonctifs. Ce légume est également riche en vitamines A, B1, B6, C et D, en acide folique, en calcium, en magnésium et en potassium. Quand il est mélangé au jus de carotte, il peut soulager la goutte et les douleurs arthritiques en abaissant les niveaux d'acide urique.


9) Garder les ongles en bonne santé
La haute teneur en silice dans ce légume contribue à empêcher le décollement et la détérioration des ongles des doigts et des orteils.


10) Agir en tant que diurétique
La forte teneur hydrique dans ce légume agit comme un diurétique naturel. Ce légume favorise l'élimination des déchets du corps à travers l'urine. Une consommation régulière de concombre aide à dissoudre les calculs rénaux.

> Points faibles potentiels

1) Résidus de pesticides
Même si les pesticides sont présents dans les aliments en très petites quantités, leur impact négatif sur la santé est bien documenté. La capacité du foie à traiter d'autres toxines, la capacité des cellules à produire de l'énergie, et la capacité des nerfs à envoyer des messages peuvent toutes être compromises par l'exposition aux pesticides.

Selon le rapport de l'Environmental Working Group "Guide d'achat sur les pesticides dans les produits" (publié en 2012), les concombres sont parmi les 12 aliments sur lesquels les résidus de pesticides ont été le plus fréquemment trouvés.

Par conséquent, les personnes qui veulent éviter les risques sanitaires associés aux pesticides peuvent vouloir éviter la consommation de ce légume, sauf s'il est cultivé de façon biologique.

2) Enrobages de cire
Les concombres (comme d'autres légumes fragiles) peuvent être cirés pour être protégés des contusions pendant la livraison.

Les versions conventionnelles et biologiques peuvent être toutes les deux cirées. Cependant, les seules cires qui peuvent être utilisées sur les concombres bio sont celles qui ne sont pas synthétiques, et ces cires doivent être dépourvues de tous les contaminants chimiques qui sont interdits en vertu des réglementations de la culture bio.

La version cultivée conventionnellement peut être cirée avec les cires synthétiques, qui contiennent des contaminants chimiques. Ceci est considéré comme un risque par de nombreuses personnes.

En outre, d'autres composés (y compris l'alcool éthylique, la caséine du lait et les savons) peuvent être ajoutés aux cires synthétiques pour une meilleure homogénéité, la formation de "film" et un meilleur écoulement de la cire sur le concombre. Les gens qui se soucient de n'importe quel de ces facteurs feraient mieux d'acheter la version bio de ce légume.


> Valeur nutritionnelle

Un concombre moyen pèse environ 300 grammes. 100 g de ce légume apportent :
  • 15 calories
  • 2 mg de sodium
  • 1,7 g de sucre
  • 0,5 g de fibre
  • 5 mg d'oméga-3
  • 28 mg d'oméga-6
  • 0,7 g de protéine
  • 2% des apports journaliers recommandés (AJR) en vitamine A
  • 5% des AJR en vitamine C
  • 21% des AJR en vitamine K
  • 2% des AJR en folate
  • 3% des AJR en acide pantothénique (vitamine B5)
  • 2% des ARJ en calcium (16 mg)
  • 3% des AJR en magnésium (13 mg)
  • 2% des AJR en phosphore (24 mg)
  • 4% des AJR en potassium (147 mg)
  • 4% des AJR en manganèse (0,1 mg)
  • 14 mg de phytostérols
  • 95,2 g d'eau.


> Comment choisir et conserver ce légume ?

Puisque les concombres peuvent être très sensibles à la chaleur, vous ferez mieux de choisir ceux qui sont vendus dans un endroit réfrigéré dans le supermarché. Ils doivent être fermes, arrondis à leurs bords. Leur couleur devrait être vert, allant du moyennement clair au foncé.

Evitez les concombres qui sont jaunes, gonflés, froissées vers les extrémités, ou qui ont des zones creuses gorgées d'eau.

Pendant le processus de sélection, vous devriez savoir que les concombres à peau fine ont généralement moins de graines que ceux qui ont la peau épaisse. Découvrez par la même occasion si les produits chimiques présents dans l'environnement font grossir, cliquez ici.

Les concombres n'apparaissent pas dans la liste des fruits et légumes cultivés de manière traditionnelle qui sont les plus contaminés par des résidus de pesticides (liste établie par l'Environmental Working Group), mais des études récentes suggèrent que ce légume - cultivé conventionnellement - peut être plus sensible à la contamination par les métaux lourds que d'autres légumes.

Ce légume devrait être conservé dans le réfrigérateur où il se conservera pendant plusieurs jours. Si vous n'utilisez pas tout un concombre pour préparer un repas, placez-le dans une boîte fermée hermétiquement afin qu'il ne devienne pas sèche.

Pour une qualité maximale, une fois acheté, ce légume doit être utilisé dans un ou deux jours. Il ne doit pas être laissé à la température ambiante pendant trop longtemps car cela le fera se flétrir et devenir mou.


> Conseils pour préparer ce légume

Les pépins d'un concombre se montrent dès qu'il est coupé au milieu
Deux questions courantes sur les concombres impliquent la consommation de leur peau et de leurs pépins. Il y a plusieurs faits que vous devez savoir avant de prendre votre décision au sujet de la consommation des peaux et pépins de ce légume.

Tout d'abord, il est important de vous rappeler que ces deux parties sont riches en nutriments, nettement plus que la chair de ce légume. Pour cette raison, la consommation des peaux et des pépins est souhaitable du point de vue nutritionnel.

Les deux versions cultivées (conventionnellement ou biologiquement) peuvent avoir été cirées. Toutefois, les seules cires qui peuvent être utilisées sur les concombres bio ne sont pas synthétiques, et elles doivent être exemptes de tout contaminant chimique qui soit interdit en vertu des règlements des cultures bio.

Ceux qui sont cultivés conventionnellement peuvent être cirés avec des cires synthétiques qui contiennent des contaminants chimiques indésirables.

Pour cette raison, nous vous recommandons de laisser la peau des concombres bio intactes indépendamment du fait qu'ils aient été cirés.

Pour la version cultivée de manière traditionnelle, nous vous recommandons de supprimer la peau cirée. Pour ceux ayant été cultivés conventionnellement mais qui n'ont pas été cirés, nous n'avons pas une bonne base de recherche pour recommander le retrait ou la non-suppression de la peau.

Certaines personnes préfèrent enlever les pépins des concombres. Sachez que les pépins peuvent facilement être enlevés si ce légume est coupé sur la longueur. Il suffit dans ce cas d'utiliser la pointe d'une cuillère pour ramasser délicatement les pépins.

RegimesMaigrir.com recommande en revanche de conserver et de consommer les pépins, car ils sont exceptionnellement riches en nutriments. Obtenir le maximum de nutriments à partir de vos concombres tout en minimisant les risques pour votre santé demande de faire le choix de la version bio plutôt que les variétés cultivées de façon conventionnelle.


> Quelques petites idées de recette

  • Utilisez des tranches de ce légume épaisses de 1 cm comme "plat d'accompagnement" aux salades de légumes hachés.
  • Mélangez les concombres coupés en dés aux pois mange-tout et aux feuilles de menthe, et remuez avec la vinaigrette de vin de riz.
  • Pour préparer une soupe de gaspacho froide et rafraîchissante qui prend moins de 5 minutes à faire, faites simplement une purée à base de concombres, tomates, poivrons verts et oignons. Ensuite, ajoutez du sel et du poivre à votre goût.
  • Ajoutez les dés de ce légume aux recettes à base de thon ou de salade de poulet.
  • Ajoutez des tranches de ce légume à celles du citron pour préparer une boisson rafraîchissante et très peu calorique.
  • Créez du salsa pour accompagner du poulet grillé nature en combinant le concombre haché, le piment jalepeno, le coriandre, l'avocat avec du jus de citron vert.
  • Ajoutez ce légume à un plateau de crudités en tant qu'alternative à faible teneur calorique aux chips, pour être consommé avec des trempettes comme le houmous.


> Histoire de ce légume

Les plantes qui produisent des concombres se développent naturellement dans les milieux tempérés et tropicaux. Elles exigent généralement des températures allant de 15 à 33°C. Pour cette raison, elles sont originaires de nombreuses régions du monde. En termes d'évolution, les premiers concombres sont probablement originaires d'Asie occidentale (et peut-être plus précisément d'Inde) ou des parties du Moyen-Orient.

Ce légume est mentionné dans la légende de Gilgamesh, un roi d'Uruk qui vécut vers 2500 avant JC dans la région couvrant désormais l'Iraq et le Koweït. Environ 3300 années plus tard, la culture du concombre est étendue à certaines régions d'Europe, dont la France. Et il a fallu attendre l'époque des colons européens pour enfin voir ce légume débarquer en Amérique du Nord dans les années 1500.

Dans le monde, la Chine est de loin le plus grand producteur de concombres, elle fournit environ les deux tiers de l'offre mondiale. L'Iran, la Turquie, la Russie, l'Egypte, l'Espagne, le Mexique, l'Ukraine, le Japon, l'Indonésie et les Etats-Unis participent aussi au marché mondial. La production de ce légume dépasse les 38 milliards kilogrammes dans le monde entier.


Que pensez-vous des points forts et faibles du concombre ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Badiel youssouf  |  09 novembre 2016, 01:11
Je veux perdre du poids j'ai besoin de votre conseil s'il vous plait
Rinkashifushiku  |  18 septembre 2016, 00:21
Je savais qu'en consomment du concombre que l'on perdait du poids.je vais m'y mettre car j'ai 10 kg à perdre. Et surtout le jus le matin à jeune pour la perte de poids et les vitamines.je me lance des demain
richo  |  14 septembre 2016, 13:25
j ai un probleme de digestion est ce que le concombre peu remedier a cemac?
lionel Aly  |  13 mai 2016, 18:15
j'espère ces études ont été minucieusement menées.
Sam  |  31 mars 2016, 01:32
Bonjour
Je ferai une cure de concombre :
Jus de cocombre à volonté toute la journée + fruit pendant 15 jours pour perdre du poid
Je reviens vers vous prochainement
Renard  |  09 août 2015, 12:44
bonjour,. Je pèle let mixe plusieurs concombres dans mon blender et je verse le jus dans des pots (par exemple des pots à yaourts tuperware) et je mets au congélateur pour la conservation. J'en bois 3 par jour et j'ai perdu 2 kg en 15 jours. Qu'en pensez vous "
Nicole  |  30 juillet 2015, 10:41
Bonjour, j'ai la chance d'avoir non loin de chez moi un maraîcher bio qui cultive en ce moment de fort beaux concombres, verts et lemon.
Fraîcheur et goût irréprochables. Il m'arrive d'en manger en collation et j'envisage, après avoir lu votre article très documenté, d'en faire des jus, ce qui me permettra de bénéficier de tous les bienfaits sans devoir absorber des quantités tels quels. Tôutefois comme je suis très fatiguée et que mon poids est nettement insuffisant je voudrais être sûre que cela ne me fasse pas maigrir plus. Pouvez-vous m'indiquer quelles quantités, à quelle fréquence et à quels moments de la journée je puis les consommer ?
Je vous remercie déjà.
sonia  |  01 décembre 2014, 21:41
les concombres
Chaoui/Kawtarc33  |  13 août 2014, 15:08
Je veux maigrir jen ai marre de ma grossesse et de pleurer chaque jour a cause de ca! donnez moi des solutions silvous plait!
muio  |  20 avril 2013, 15:09
régimes a au niveau s est un tres bon site a mon gout il est tres utile a notre entourage et santée .
Arnaud Parmentier  |  20 avril 2013, 14:25
Pour être complet, ça c'est un article complet !
Perso, par facilité je le consomme surtout en barquette 'traiteur' sous forme de salade au fromage blanc 0% (et PAS à la crème !) que je charge en curcuma et tabasco pour donner du pep's (et donner un coup de feu au métabolisme, tant qu'à faire ...) agrémenté d'un mélange gourmand de graines (lin, tournesol, sésame, courge, sarrasin) pour ajouter du croquant d'une part mais aussi un apport en fibres et oméga3. Le tout restant très raisonnable niveau calorie.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :