Les macronutriments

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 30/03/2013

Détails sur les éléments organiques contenus dans les aliments et nécessaires à la vie de l'organisme (protéines, glucides, lipides).

Notre système immunitaire a besoin de chacun des 90 nutriments (60 minéraux, 16 vitamines, 12 acides aminés essentiels et deux acides gras essentiels) afin de se maintenir et de se réparer, afin de nous protéger contre les infections.

Tous ces éléments doivent être approvisionnés (fournis à l’organisme) à partir de l’extérieur par l'alimentation (orale ou parentérale). Dans l’organisme il n’y a ni génération spontanée ni alchimie : rien ne s'y crée et rien ne se transmue, tout doit être apporté.

La nutrition c'est le processus par lequel les organismes vivants, soient-ils pluri- ou uni- cellulaires (eucariotes ou procariotes), assimilent (s'approvisionnent en) ces nutriments et éléments vitaux :

La digestion hydrolyse (catabolise) les macronutriments en leurs sous-unités qui sont absorbés : les polysaccharides en monosaccharides, les protéines en acides aminés, les graisses en glycérol et acides gras.

On peut grosso-modo regrouper les matériaux constitutifs du vivant en quatre classes : les macronutriments (susceptibles et capables de fournir des calories = énergie), les micronutriments (éléments essentiels nécessaires [en faibles quantités] et n'apportant pas de calories, l'oxygène et l'eau.

RegimesMaigrir.com traite des macronutriments dans cet article, et des 3 autres classes dans d'autres articles. Découvrez par la même occasion les nutriments essentiels pour le corps en cliquant ici.

On peut regrouper les macronutriments en : matériaux énergétiques ou calorigènes (combustibles), matériaux de construction / reconstruction, matériaux mixtes.


> MATÉRIAUX ÉNERGÉTIQUES ou CALORIGÈNES (combustibles)

Essentiellement les GLUCIDES (possèdent tous un groupement carbonyle [la fonction réductrice :
  • soit ALDOSES la fonction carbonyle est une fonction aldéhyde en position 1 (le premier carbone),
  • soit CÉTOSES ou CÉTULOSE [p.ex cétoheptuloses, Cétohexoses ou hexulose,...] la fonction carbonyle est une fonction cétone en position svt 2, mais parfois aussi 3, 4 ou 5]).

Un ose est un polyalcool aldéhydique ou cétonique doué de propriétés réductrices. Les matériaux calorigènes dans l'organisme humain sont principalement le GLUCOSE et toute substance dont le glucose = ou mieux le pyruvate ou mieux l'Acétyl CoA = est une étape intermédiaire, les LIPIDES et PROTÉINES. Les hydrates de carbone (féculents, céréals complets, fruits et légumes y compris les secs) doivent représenter la moitié des apports énergétiques quotidiens.

Adopter une alimentation variée permet d'obtenir tous les macronutriments de la bonne façon

Rappel sur les sucres. Un modèle de classification des Glucides et Dérivés (= sucres = hydrates de carbone = carbohydrates = saccharides) :

  1. HOLOSIDES :

    • SUCRES [GLUCIDES] SIMPLES = RAPIDES (MONOSACCHARIDES = OSES [n.m.] = sucres Monomériques = monosaccarides ou monoholoside ou monoses) = Sucre simple non hydrolysable :

      • Trioses
        • Cétotriose : Dihydroxyacétone
        • Aldotriose : Glycéraldéhyde.
      • Tétroses (cfr malto-tétrose)
        • Cétotétrose : Érythrulose
        • Aldotetrose : Érythrose, Thréose
      • Pentoses :
        • Cétopentose : Ribulose, Xylulose
        • Aldopentose : Arabinose, Lyxose, Ribose (sa forme cyclique = furanique / furane = c'est-à-dire se cyclise habituellement en ribofuranose), Xylose, Désoxyribose (Désoxyose. La forme furanique du 2-désoxyribose [se cyclise habituellement en] 2-Désoxyribofuranose).

          Furanose : désigne les oses à structure chimique composée d'un hétérocycle à 5 atomes et à groupement cétone terminal présentant des propriétés réductrices.
      • Hexoses :
        • Cétohexose (ou hexuloses) : Fructose (ou gluculose). Sa forme furanique [sa forme cyclique = furanique / furane = c'est-à-dire se cyclise habituellement en fructofuranose), Psicose (ou allulose), Sorbose (ou gululose), Tagatose (ou galactulose)
        • Aldohexose (hexose du type aldose = ose à une chaîne de 5 éléments carbone et une fonction aldéhyde) : Allose, Altrose, Galactose (sa forme cyclique = pyranique / pyrane = c'est-à-dire se cyclise habituellement en galactopyranose), Glucose (sa forme cyclique = pyranique / pyrane = c'est-à-dire se cyclise habituellement en glucopyranose), Gulose, Idose, Mannose, Talose
        • Désoxyose : Fucose (6-désoxy-galactose), Fuculose, Pneumose, D-Quinovose (6-désoxy-D-glucose. Par hydrolyse de quinovine), Rhamnose (6-désoxy-L-mannose : aldose svt présente dans les hétérosides)
      • Heptose = Glucoheptose (molécule de Sucre à sept atomes de carbone) :
        • Aldose
        • Cétose : Sédoheptulose, Idoheptulose, Mannoheptulose (Manno-2-heptulose), Taloheptulose,
        • Autres
        • Octose (monosaccharide aldose [famille des oses] à 8 carbones, trouvé dans les Lipopolysaccharides des parois bactériennes).
          Remarque: Un pyranose est un monosaccharide de forme hémiacétal cyclique contenant un anneau pyrane

    • OLIGOSACCHARIDES ou OLIGOHOLOSIDES (mesurés par la méthode HPIC-PAD = High Performance Ion Chromatography with Pulsed Amperometric Detection ou chromatographie ionique à haute performance avec détection ampérométrique pulsée)

      • Disaccharides ou Diholosides :
        • Glucose + Glucose :
          1. Maltose = Maltobiose (Glucane = Homodiholoside de glucose = deux molécules de glucose. Retrouvé dans les grains d'orge = malt = en germination, aussi fabriqué dans l'organisme quand on consomme patates et pains. Trois molécules de glucose donnent maltotriose, quatre donnent malto-tétrose). Provient aussi de la conversion de Icodextrine.
          2. Autres G+G : Cellobiose, Gentiobiose (on ne le retrouve pas comme sucre libre dans la nature, mais sous forme d'hétéroside comme dans l'amygdaline. l’amygdaline ou amygdaloside contenu dans les graînes des Rosacées comme les amandes amères et les graînes de Cotoneaster, contient du mandélonitrile qui le rend toxique puisque libère l'ion cyanure lors de la digestion), Isomaltose, Kojibiose, Laminaribiose, Nigerose, Sophorose, Tréhalose,
        • Glucose + Galactose : Lactose, Mélibiose,
        • Glucose + Fructose :
          1. Saccharose = saccarose = sucrose = sucre [de table] = lévulose = sucre blanc = "fruit sugar",
          2. Sucralose (Canderel, Splenda ou Aqualoz) = additif alimentaire numéro E955 : Très puissant édulcorant de synthèse au pouvoir sucrant 500 à 600 fois celui du saccharose (mais 1'160 fois plus intense que le saccharos à nombre de molécules égal), 2 fois plus que la saccharine et 3 fois plus que l’aspartame, mais non calorigène ni cariogène, découvert en 1976 par Tate & Lyle PLC. Trichlorosucrose à même sutructure de base que le saccharose (3 groupes hydroxyles ont été substitués par 3 atomes de chlore : formule chimique = C12H19Cl3O8, masse molaire = 397,64 g·mol-1),
          3. Isomaltulose = Palatinose ou 6-0-α-D-Glucopyranosyl-D-fructose ou 6-Oalpha-D-Glucosylpyranosyl-D-fructose (isomère du saccharose et du turanose) = Un des sucres du miel et de la canne à sucre,
          4. Turanose : dans le miel et la canne à sucre,
          5. Tréhalulose (50 % des glucides du miellat de l'aleurode du tabac),
          6. Leucrose (édulcorant dans les chewing-gum)
          7. Autres : Maltulose
        • Galactose + Fructose : Lactulose
        • Rhamnose + Glucose : Rutinose (Déoxyose, glycosylglucose dont la moitié glycosyl (L-rhamnose) est liée au C-6 du D-glucose)
          6-O-ALPHA-RHAMNOSYL-D-GLUCOSE;RUTINOSE;6-O-(6-deoxy-alpha-L-mannopyranosyl)-D-glucose;RUTINOSE 98+%;6-O-(α-L-Rhamnopyranosyl)-D-glucose, 6-O-(6-Deoxy-α-L-mannopyranosyl)-D-glucose;6-O-(6-Deoxy-α-L-mannopyranosyl)-D-glucose;6-O-(α-L-Rhamnopyranosyl)-D-glucose;6-o-(alpha-L-Rhamnopyranosyl)-D-glucopyranose.
          Présent dans certains glycosides flavonoïdes
        • Rhamnose + galactose :
          Robinose (6"-O-α-rhamnopyranosyl-β-galactopyranoside = rhamnose + galactose), trouvé dans la queue du chat acalypha hispida
          [La robinine ou kaempférol-3-O-robinoside-7-O-rhamnoside, est un diglocyde d'un flavonol (le kaempférol) dont les sucres sont le robinose et le rhamnose]
        • Fructose + Fructose : Inulobiose
        • Mannose + Mannose : alpha-Mannobiose.

      • Trisaccharides ou Triholosides (à trois unités de glucose = C18H32O16) :
        Erlose, Fucosyllactose, Gentianose, Inulotriose, Isomaltotriose, isokestose, 1-Kestose, 6 -Kestose, Lactosucrose, Maltotriose (trois molécules de Glucose), Mannotriose, Mélézitose (du miel de forêt. Il est parfois utilisé comme diluent de polypeptides médicalement utiles), Néokestose, Panose, Raffinose, Rhamninose, Theanderose

      • Autres : Cyclodextrine, Verbascose, théanderose, néo-kestose

    • Polysaccharides (Polyglycosides, Polyholosides, Polyosides) : Sucres ou Glucides complexes ou LENTS, composés d'un grand nombre d'holosides cfr maltosides = molécules à longue chaîne seulement de glucose) :

      • Fructanes (polymères du fructose. Homopolymères de Fructose + Saccharose.Présents dans l'herbe et font grandir celle-ci quand il faut chaud) : Inuline, Graminane, Lévane, Néosérie (de type néosérie inuline et de type néosérie lévane).
        Utilisés comme prébiotiques pour favoriser le développement de la flore intestinale. Comme l'amidon, aussi réserve de carbone
      • Glucanes : Amidon, Amylopectine, Amylose, Cellulose, Curdlan, Dextrine, Glycogène, Pullulane, Bêta-glucane
      • Galactanes : Agar-agar, Carraghénane
      • Galacto-oligosaccharides (Galactose + Glucose + Fructose + molécules) : Raffinose, stachyose
      • Fructo-oligosaccharides
      • Autres : Chitine, Mannanes, Xylanes

    Certains sucres sont "non-réducteurs" :
    • Erlose, fructose, fructanes, glucose, kojibjiose, isomaltose, maltose, mélézitoze...

    D'autres sont "réducteurs" : Maltose, Rhamninose...

    • Glycosaminoglycanes : Héparine, Hyaluronate, Kératane, Sulfate de chondroïtine, Sulfate de dermatane

    • Aminosides : Amikacine, Apramycine, Gentamicine, Kanamycine, Néomycine, Nétilmicine, Paromomycine, Streptomycine, Tobramycine


  2. HÉTÉROSIDES = Glycosides = holoside (oside) = saponoside (Sucres ou Glucides composés : oside issu de la liaison du groupement carbonylique libre d'un ose ou d'un oligoside, avec une fraction = substance = non glucidique appelée aglycone ou génines). Ils ont pour la plupart un goût amer. Quelques uns sont :
    • Amygdaline (molécule constituve du gentiobiose) entre dans la structure chimique de la Crocine qui donne au safran sa couleur
    • Glycoprotéines
    • Glycolipides (lipopolysaccharides des parois bactériennes)
    • D-glucuronate (6-carboxy-D-glucose)
    • D-galacturonate (6-carboxy-D-galactose)
    • acétyl-galactosamine
    • N-acétyl-D-glucosamine
    • D-glucosamine
    • N-acétyl-D-galactosamine
    • acide glucuronique
    • acide galacturonique.

    Classes d'hétérosides (selon l'intermédiaire par lequel l'aglycone se combine à l'ose) :

    O-hétérosides (via un hydroxyle alcoolique ou phénolique) : frangulosides, sennosides, ...

    C-hétérosides : aloïnes, nothofagine, aspalathine...

    O-hétérosides de C-hétérosides : cascarosides

    S-hétérosides (via un thiol)

    N-hétérosides (via un un groupe aminé).


  3. LES DÉRIVÉS D'OSES

    • Les POLYALCOOLS (ou polyols) : réduction de la fonction aldéhyde en alcool (e.g. glycérol).

      Quelques polyols sont :
      1. Monosaccharide polyols
        1. Triols (3 fcts OH) : Glycérol (glycérine
        2. Tétraols (4 fcts OH) : Érythritol
        3. Pentols (pentanols = 5 fcts OH) : Xylitol, Arabitol (lyxitol), Ribitol (adonitol)
        4. Hexols : Sorbitol (Gulitol), Dulcitol (galactitol), Mannitol
        5. Heptols : Volemitol
      2. Disaccharide polyols
        1. Maltitol, Isomaltitol, Lactitol (lactositol) tous à 9 fcts OH

    • Les OSAMINES : la fonction alcool (–OH) en C2 est remplacée par le radical –NH2, éventuellement en lui rajoutant un groupement acétyl.

    • Les DÉSOXYOSES ou DÉSOSES : l'hydrogène se substitue au groupement hydroxyle (e.g. désoxyribose).

    • Les ACIDES ALDONIQUES : par oxydation "douce" (p.e. avec le réactif de Tollens ou la liqueur de Fehling) des aldoses : la fonction aldéhyde est oxydée en fonction carboxyle (e.g. Acide Gluconique)

La propriété générale des glucides c'est qu'ils ont un pouvoir sucrant, mais pas tous (l'amidon n'a pas de pouvoir sucrant, et les hétérosides ont un goût amer).

D'autres substances aussi ont un pouvoir sucrant sans être glucide (et sans être calorigènes ni cariogènes pour la plupart). On les appelle édulcortants. Ne les utilisez pas pour combattre / corriger une crise d'hypoglycémie : Le Sucralose (Canderel = Mérisant, Splenda ou Aqualoz), la saccharine, le cyclamate [9%, tératogène], stévia (14 %), glycine, aspartame (44 %), l'acide aspartique (précurseur de l'aspartame), l'acésulfame-K (10 %), néotame, Nectar d'agave, le xylitol, le stévioside, les polyols (= polyalcool ou glycol : composés chimiques organiques comportant au moins deux groupements alcool [= groupes hydroxyles ou -OH]).


> MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION (surtout chez l’enfant) / RECONSTRUCTION

Protéines ou protides (plus de 100 acides aminés) et peptides (oligopeptides : deux à quelques dizaines d'acides aminés, polypeptides : une dizaine à moins de 100 acides aminés) sous formes d'acides aminés, dont 9 sont dits « acides aminés essentiels » (non synthétisables par l’organisme et qui doivent être apportés du milieu extérieur).

Les protéines sont composées de plusieurs éléments chimiques : carbone (C), hydrogène (H), oxygène (O), Azote (N : 16% de tous les constituants) ; certaines protéines contiennent en plus : soufre (S) et phosphore (P).

Principaux types de protéines : Holoprotéines (homogènes, constituées uniquement d'acides aminés protéinogènes), Héteroprotéines (hétérogènes, constituées en plus d'acides aminés, de composantes non protéiques : sucres ou glucides = glycoprotéines, lipides = Lipoprotéines, Acides nucléiques = Nucléoprotéines ; Phosphoprotéines ; Metalloprotéines ; Chromoprotéines ; Hémoprotéines ; Hémine ; Porphyrine à fer ; Hémoglobine ; Protéines globulaires ; Protéines fibreuses ; enzymes ; kératine ; élastine.

Le cholestérol intervient dans la composition de la membrane cellulaire.

Sources : certaines protéines sont d'origine animale (valeur biologique supérieure), d'autres d'origine végétale.


> MATÉRIAUX MIXTES

Lipides = Graisse, dont les acides gras essentiels, non fabriqués par l’organisme donc de source "essentiellement" extérieure, à ne pas confondre avec "huiles essentielles" qui, pour la plupart sont "essentiellement" d’origine végétale et qui possèdent pour la plupart des vertus médicinales mais sont très toxiques à dose et usage inappropriés.

Ce sont des matériau de soutien (protection contre les échanges thermiques et les chocs), servant aussi de réserve caloriques = énergétiques (les matières grasses particulièrement les triglycérides [esters d'acides gras et du glycérol] sont plus calorigènes que les sucres aussi appelés oses ou saccharides, et en particulier que le glucose). Les lipides servent aussi d'émollients...

Lisez également notre article sur les 7 nutriments à consommer en priorité, cliquez ici.


> Auteur

Jean-Dadet Baptiste DIASOLUKA Luyalu Nzoyifuanga

Docteur en Médecine, Chirurgie et Accouchements (1977)
CNOM RDC : 0866
Spécialiste en Ophtalmologie (1980)
Mathématicien - Physicien (Niveau humanités : 1971)

Quelques centres d'intérêt : nutrition, sénécence, gériatrie, maladies dégénératives, médecine légale,
informatique médicale, sciences quantiques (microphysique...), astrophysique.

Blog : http://gha.centerblog.net

E-mail : diassites@operamail.com


Avez-vous des remarques sur les macronutriments ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :