Ananas : un fruit aux nombreux bienfaits et rempli de vitamine C

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 24/03/2013

Voici les détails sur les vertus pour la santé de l'ananas ainsi que l'explication sur sa très haute teneur en vitamine C.

L'ananas est un fruit exceptionnellement juteux, qui possède un parfum tropical plein de vie. Il présente un équilibre savoureux entre les goûts sucrés et acidulés. Il s'agit du fruit tropical le plus adulé dans le monde derrière les bananes.


> Présentation générale

L'ananas est un grand fruit ovale long de 15 à 20 cm pourvu de feuilles robustes et piquants à son sommet. La croûte est dure et cireuse. Elle a une couleur variant entre le vert, le marron et le jaune, avec un aspect écailleux.

Sa chair est juteuse, fibreuse, et vire du jaune au blanc en termes de coloration. La zone proche de la base du fruit présente une teneur supérieure en glucides, donc un goût plus sucré et une texture plus tendre.

Les plantes qui produisent ce fruit sont des plantes herbacées vivaces. Elles peuvent atteindre 1,5 mètre en hauteur et 1,2 mètre en largeur. L'ananas pousse sur une tige au centre de la rosette des feuilles. Il peut peser jusqu'à 9 kilos mais entre 1 à 2 kilos en moyenne.

Les feuilles de ce fruit sont cireuses, de forme d'un bracelet, longues de 60 à 180 cm. Elles ont généralement une pointe acérée à leur extrémité, et des épines le long des bords. Ces feuilles peuvent être vertes ou panachées de couleur.

Bien que la saison de récolte des ananas court de mars à juin, ils sont disponibles toute l'année dans les marchés locaux. Toutefois, sa meilleure saison est le printemps. Découvrez également les meilleurs fruits à manger en été, cliquez ici.

Ce fruit n'en est pas vraiment un. C'est en fait un composite de nombreuses fleurs dont les différents petits fruits fusionnent autour d'un trognon central (une sorte de noyau fibreux). Chaque jeune fruit peut être identifié par un "oeil", le marquage rugueux et épineux sur la surface de l'ananas.


> Bienfaits santé

1) Propriétés anti-inflammatoires potentielles et vertus digestives
La bromélaïne (aussi appelée broméline) est un mélange complexe de substances qui peuvent être extraites de la tige et du trognon du fruit. Parmi les douzaines de composants connus dans cet extrait brut, les meilleurs qui ont été étudiés sont un groupe d'enzymes digérant des protéines (appelées des cystéine-protéases).

A l'origine, les chercheurs pensaient que ces enzymes apportent les principaux bienfaits santé trouvés dans la bromélaïne, un complément alimentaire populaire contenant ces extraits d'ananas.

De plus, les chercheurs pensaient que ces avantages étaient principalement limités à l'aide à la digestion dans le tube digestif. Cependant, des études plus approfondies ont montré que la bromélaïne présente une grande variété de bienfaits santé, et que nombre de ces vertus peuvent ne pas être liées aux différentes enzymes présentes dans cet extrait.

Zoom sur un ananas mûr qui se trouve ici encore sur sa tige
L'inflammation excessive, la coagulation exagérée du sang, et certains types de croissance tumorale peuvent tous être réduits par des doses thérapeutiques de bromélaïne quand elles sont prises en tant que complément alimentaire. Des études ne sont toutefois pas disponibles pour démontrer les mêmes bienfaits potentiels en rapport à la consommation normale d'ananas (dans le cadre d'une alimentation normale).

Des extraits de bromélaïne peuvent être obtenus à partir du trognon et des tiges de la plante. Des différences chimiques potentiellement importantes semblent exister entre les extraits obtenus à partir de la tige et ceux issus du trognon.

Cependant, la pertinence pratique de ces différences n'est pas encore comprise. La plupart de ces recherches en laboratoire sur la bromélaïne a été réalisée en utilisant des extraits provenant de la tige d'ananas.

Bien que des spécialistes aient signalé une digestion améliorée chez leurs patients, avec une augmentation du choix de l'ananas en tant que "fruit préféré" dans le cadre d'un programme alimentaire, nous n'avons pas vu d'études publiées qui montrent des changements spécifiques en matière de digestion à la suite de la consommation de ce fruit (en comparaison avec une supplémentation en extrait purifié).

Cependant, nous pensons que le trognon finira par montrer certains bienfaits santé uniques, y compris des avantages anti-inflammatoires et liés à la digestion.


2) Protection antioxydante et soutien du système immunitaire
La vitamine C est le principal antioxydant hydrosoluble du corps, défendant tous les endroits aqueux de l'organisme contre les radicaux libres qui attaquent et endommagent les cellules normales.

Des études ont montré que les radicaux libres :
  • Favorisent l'accumulation de plaque artérielle pouvant causer l'athérosclérose et les maladies cardiaques diabétiques,
  • Provoquent un spasme des voies respiratoires qui mène aux crises d'asthme,
  • Endommagent les cellules du côlon de sorte qu'elles deviennent des cellules provoquant le cancer du côlon,
  • Contribuent à la douleur articulaire et au handicap vus chez les patients souffrant d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde.

Ceci pourrait expliquer pourquoi des études ont trouvé que les aliments à haute teneur en vitamine C sont utiles pour prévenir ou diminuer la gravité de toutes ces maladies.

En outre, la vitamine C est essentielle pour le bon fonctionnement du système immunitaire, ce qui fait d'elle un micronutriment vers qui vous tourner pour la prévention des otites à répétition, des rhumes et de la grippe.


3) Protection contre la dégénérescence maculaire
Votre mère vous a probablement dit de manger des carottes pour garder des yeux en bonne santé quand vous étiez petits, mais en tant qu'adulte, il semble que tous les fruits sont encore plus importants pour garder une bonne vue.

Des données rapportées dans une étude publiée dans la revue "Archives of Ophthalmology" indiquent que manger au moins 3 portions de fruit chaque jour peut abaisser votre risque de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), la principale cause de perte de vision chez les personnes âgées, de 36% par rapport aux gens qui consomment moins de 1,5 portions de fruit quotidiennement.

Dans cette étude, qui impliquait plus de 110 000 femmes et hommes, les chercheurs évaluaient chez les participants l'effet de la consommation des fruits, des légumes, des vitamines antioxydantes A, C et E, et les caroténoïdes, sur le développement de DMLA précoce ou de DMLA néovasculaire (une forme plus grave de cette maladie associée à la perte de vision).

Bien que, de façon surprenante, les consommations de légumes, de vitamines antioxydantes et de caroténoïdes n'étaient pas étroitement liées à la prévalence de l'une de ces 2 formes de DMLA, la consommation fruitière protégeait définitivement de la forme sévère de cette maladie qui détruit la vision.

Trois portions de fruits peuvent sembler beaucoup à manger chaque jour, mais l'ananas peut vous aider à atteindre cet objectif. Ajoutez des morceaux de ce fruit fraîchement coupé à votre milkshake du petit-déjeuner, à votre yaourt du déjeuner, à toute salade de fruits ou de légumes. Par exemple, essayez d'ajouter des morceaux d'ananas à votre prochaine salade de chou ou de carotte.


> Ce fruit fait-il maigrir ?

L'ananas nature ou en pilules n'aide pas à perdre du poids. Beaucoup de fabricants de produits minceur vantent les mérites brûleur de graisse de son enzyme bromélaïne. Le problème est que cette enzyme agit sur les protéines et non sur les graisses.

En fait, ce qu'il faut retenir est qu'il n'y a pas de pilule minceur miracle qui fait maigrir. Seul une alimentation qui apporte moins de calories que ce dont vous avez besoin chaque jour, accompagné idéalement d'un programme d'entraînement physique régulier vous aidera à perdre des kilos en trop à coup sûr.


> Valeur nutritionnelle

100 grammes d'ananas cru apportent :
  • 50 calories,
  • 0 gramme (g) de graisse,
  • 0 milligramme (mg) de cholestérol,
  • 6 mg de phytostérol,
  • 1 mg de sodium,
  • 1 g de fibre alimentaire (comme la pectine),
  • 10 g de sucre,
  • 0,5 g de protéine,
  • 80% des Apports Journaliers Recommandés (AJR) en vitamine C,
  • 17 mg d'oméga-3,
  • 23 mg d'oméga-6,
  • 5% des AJR en thiamine (0,1 mg),
  • 6% des AJR en vitamine B6 (0,1 mg),
  • 5% des AJR en folate (18 microgrammes),
  • 1% des AJR en vitamine A (58 unités internationales),
  • 1% des AJR en vitamine K (0,7 microgramme),
  • 2% des AJR en riboflavine,
  • 2% des AJR en niacine (0,5 mg),
  • 46% des AJR en manganèse (0,9 mg),
  • 6% des AJR en cuivre (0,1 mg),
  • 3% des AJR en potassium (109 mg),
  • 3% des AJR en magnésium (12 mg),
  • 2% des AJR en fer (0,3 mg),
  • 1% des AJR en calcium (13 mg),
  • 1% des AJR en phosphore (8 mg),
  • 86 g d'eau.


> Comment sélectionner et stocker ?

Une fois coupés en anneaux, les ananas peuvent être conservés plusieurs jours au réfrigérateur dans un récipient hermétique
Cherchez des ananas qui sont lourds pour leur taille. Bien que ceux qui sont les plus grands disposeront d'une plus grande proportion de chair comestible, il n'y a généralement pas de différence de qualité entre un petit et un grand ananas.

Ce fruit devrait être dépourvu de points mous, de contusions et de "yeux" assombris, tous ces signaux peuvent indiquer que l'ananas a connu des jours meilleurs.

Ce fruit arrête sa maturation dès qu'il est cueilli, alors choisissez-en un qui présente une douce odeur parfumée à l'extrémité de la tige. Evitez de sélectionner des ananas qui présentent une odeur de moisi, aigre ou fermentée.

Pour obtenir le plus d'antioxydants, choisissez les fruits à pleine maturité. Des recherches menées par l'Université d'Innsbruck en Autriche suggèrent que quand les fruits ont atteint leur maturité maximale (presque au point de pourris), leur niveau d'antioxydants augmente beaucoup.

La clé du processus est le changement de couleur qui survient quand le fruit mûrit, un processus similaire à celui observé à l'automne quand les feuilles virent du vert au rouge puis au jaune et enfin au marron. Il s'agit d'une modification de couleur qui est provoquée par la décomposition et la disparition de la chlorophylle (qui donne aux feuilles et aux fruits leur couleur verte).

Jusqu'à maintenant, personne ne sait vraiment ce qui s'est passé pour la chlorophylle pendant ce processus. Toutefois, le chercheur responsable de l'étude, Bernard Kräutler, et son équipe, ayant collaboré avec des botanistes au cours des dernières années, ont identifié les produits de décomposition dans les feuilles : les NCC (chlorophylles catabolytes incolores non fluorescents) polaires, qui contiennent quatre pyrroles.

Après avoir examiné les pommes et les poires, les scientifiques ont découvert que les NCC remplacent la chlorophylle non seulement dans les feuilles des arbres fruitiers, mais aussi dans leurs fruits mûrs (surtout dans la peau et dans la chair immédiatement au-dessous).

Quand la chlorophylle est libérée à partir de ses complexes de protéines lors du processus de décomposition, elle a un effet phototoxique : lorsqu'elle est irradiée par la lumière, elle absorbe l'énergie et peut la transférer à d'autres substances. Par exemple, elle peut transformer l'oxygène en une forme hautement réactive et destructrice.

Cependant, les NCC produisent tout simplement l'effet opposé. Etant des antioxydants extrêmement puissants, elles jouent un rôle protecteur très important pour la plante, et quand elles sont consommées dans le cadre alimentaire, les NCC fournissent la même protection antioxydante puissante à l'intérieur de nos corps.

Les ananas peuvent être laissés à température ambiante pendant un ou deux jours (mais à l'abri de la lumière) avant d'être servis. Bien que ce processus ne rendra pas le fruit plus sucré, il l'aidera à devenir plus doux et juteux. Cependant, comme ce fruit est très périssable, vous devriez les surveiller de près durant cette période afin de vous assurer qu'ils ne pourrissent pas.

Après deux jours, si vous n'êtes toujours pas prêt à consommer l'ananas, il faut l'envelopper dans un sac en plastique et le ranger dans le réfrigérateur où il pourra être conservé pendant 3 à 5 jours au maximum.

Un verre contenant du jus d'ananas fraîchement pressé
Les ananas qui ont été découpés doivent être conservés au réfrigérateur dans une boîte hermétique. Ils resteront plus frais et retiendront davantage leur parfum et jutosité si vous mettez aussi quelques liquides (si possible du jus d'ananas) dans la boîte. Bien que ce fruit puisse être congelé, ce processus affecte grandement sa saveur.

Dans les supermarchés ou épiceries, vous pouvez trouver ce fruit en conserve (dans son propre jus ou dans du sirop de sucre), coupé en tranches de la forme d'anneaux, en dés ou en morceaux. Il est également vendu sous forme de jus, surgelé ou en confits.

Tremper la boîte d'ananas en conserve dans l'eau froide pendant 30 minutes va enlever un peu de la saveur métallique.

L'ananas en conserve peut être stocké jusqu'à 1 année sur les rayons d'un armoire sec et placé dans un endroit frais. Les restes du fruit en conserve devraient être réfrigérés dans leur jus dans un récipient couvert et consommés en moins d'une semaine.

Les restes des ananas en conserve qui ne sont pas utilisés (y compris la peau, le trognon et les bouts) sont utilisés pour fabriquer l'alcool, le vinaigre et les nourritures pour le bétail.


> Conseils pour préparer et cuisiner

L'ananas peut être coupé et pelé de diverses manières. Peu importe comment vous procédez, la première étape consiste toujours à enlever la couronne et la base du fruit avec un couteau.

Pour peler ce fruit, placez sa base vers le bas, et découpez soigneusement sa peau, taillant tous les "yeux" restants avec la pointe de votre couteau. Ou coupez l'ananas en quartiers, retirez le trognon si vous le souhaitez, transformez les tranches en quartiers en coupant de la chair vers la croûte, puis utilisez votre couteau pour séparer le fruit de la croûte. Une fois que cette dernière est enlevée, coupez le fruit pour obtenir la forme et la taille souhaitées.

Vous pouvez aussi utiliser les évideurs d'ananas qui sont disponibles dans les magasins de fournitures de cuisine. Bien qu'ils offrent une méthode rapide et pratique pour éplucher et évider ces fruits, les évideurs se traduisent souvent par une grande quantité de fruit gaspillé puisqu'ils ne peuvent pas souvent être ajustés aux différentes tailles d'ananas.

De même, certains marchés offrent des machines qui pèlent et épépinent les fruits que vous achetez, mais encore une fois, ce processus peut faire gaspiller beaucoup d'ananas.


Sachez qu'une fois ce fruit découpé et réfrigéré, il conserve la majorité de ses nutriments pendant au moins 6 jours.

Des ananas bien mûrs entassés les uns sur les autres
Tout le monde aime les délicieuses salades de fruits colorés. De plus, l'ananas est un parfait complément à n'importe quel repas et constitue une excellente collation ou un dessert génial. Alors pourquoi ne profitons-nous pas plus souvent des salades de fruits ?

Tout simplement parce que beaucoup d'entre nous sont persuadés que les morceaux de fruits découpés se dégradent vite, alors les salades de fruits, qui peuvent prendre 15 minutes à être préparées, doivent être fraîchement préparées pour être bonnes.

Maintenant, une étude publiée dans la revue "Journal of Agricultural and Food Chemistry" a trouvé que les transformations minimales des fruits (découpage, emballage et réfrigération) n'affectent pas significativement leur teneur nutritionnelle (même après 6 jours et jusqu'à 9).

En termes pratiques, cela veut dire que vous pouvez préparer un grand bol de salade de fruits le week-end, le stocker dans le réfrigérateur, et l'apprécier toute la semaine tout en retirant presque tous les bienfaits nutritionnels d'une salade de fruits qui vient d'être préparé.

Si vous êtes réellement pressés par le temps, des morceaux de fruits frais prédécoupés et emballés, bien que plus chers, sont un choix sain nutritionnellement parlant.

Dans cette étude, les chercheurs ont coupé les ananas, les mangues, les cantaloups, les pastèques, les fraises et les kiwis. Les fruits fraîchement coupés étaient ensuite rincés dans l'eau, séchés, emballés dans des blisters (non étanches) et stockés à 5°C.

Après 6 jours, les pertes en vitamine C étaient inférieures à 5% dans les morceaux de mangue, de fraise et de pastèque, à moins de 10% dans l'ananas, à moins de 12% dans les tranches de kiwi, à moins de 25% dans les cubes de cantaloup.

Aucune perte en caroténoïdes étaient trouvées dans les tranches de kiwi et les cubes de pastèque. Les cantaloups, les mangues et les morceaux de frais perdaient entre 10 et 15%, les ananas perdaient 25% bien que cela ne soit pas l'un des nutriments très présents dans ce fruit.

Aucune perte significative en phytonutriments phénoliques n'a été trouvée dans n'importe lequel des fruits fraîchement coupés.

Contrairement à ce que les experts pensaient, il était clair qu'une transformation minimale ne produisait aucun effet sur les principaux constituants antioxydants.

Les évolutions en nutriments anti-oxydants observées pendant 9 jours à 5°C n'affecterait pas significativement la qualité nutritionnelle du fruit fraîchement coupé. En général, les fruits qui viennent d'être coupés se pourrissent visuellement avant qu'une perte en nutriments significative ne se produise.


> Quelques remarques sur sa préparation

Une assiette contenant de l'ananas coupé en dés
L'ananas ne peut pas être utilisé frais dans des mélanges de gélatine parce que ses enzymes naturelles empêcheront la gélatine de se former (bien que la version en conserve soit possible).

L'enzyme dans l'ananas est formidable pour attendrir les viandes, alors utilisez ce fruit comme marinade, mais ne laissez pas la viande à côté de l'ananas plus de 10 minutes avant de servir. Sinon elle deviendra molle.

Cette enzyme digérera aussi les protéines dans les produits laitiers, alors ajoutez ce fruit au fromage blanc ou au yaourt seulement juste avant de servir (et pas trop longtemps à l'avance).


> Quelques idées pour vous régaler en consommant ce fruit

  • Mélangez les cubes d'ananas aux crevettes hachées, au gingembre râpé et à un peu d'huile d'olive. Assaisonnez à votre goût et servez cette salade de crevettes parfumées sur un lit de laitue romaine.
  • Mélangez des cubes d'ananas aux piments pour préparer facilement un salsa qui complétera parfaitement des poissons comme le flétan, le thon et le saumon.
  • Arrosez le sirop d'érable sur des tranches d'ananas puis faites-les griller jusqu'à ce qu'elles brunissent. Servez nature ou avec du yaourt.
  • Des morceaux d'ananas hachés, le fenouil râpé et les noix de cajou vont bien ensemble et sont particulièrement délicieux comme plat d'accompagnement au poulet.
  • L'ananas est un excellent ajout aux salades de fruits, en particulier à celles qui contiennent d'autres fruits tropicaux comme la papaye, le kiwi et la mangue.


> Recette à base de ce fruit

Plat d'ananas grillé sur lequel on verse une sauce faite avec du yaourt grec et on saupoudre des pistaches hachees
Essayez de préparer ce plat "Ananas grillé avec sauce de yaourt grec et pistaches". Cette recette (pour 4 personnes) est une très bon choix pour le déjeuner, un brunch ou en dessert. Elle satisfera certainement même les envies sucrées les plus fortes sans ruiner votre quota quotidien en sucre.

Ingrédients :
  • 1 ananas, tranché (dans le sens de la longueur) en 8 quartiers,
  • 1 yaourt grec nature,
  • 1 cuillère à soupe de miel,
  • 2 à 4 cuillères à soupe de lait (de votre choix),
  • 100 grammes de pistaches grillées (non salées) et hachées,
  • 1 cuillère à café d'huile végétale.


Préparation :
  • Grillez à la chaleur (ou sur un gril), température allant de moyenne à élevée. Mettez de l'huile sur la grille du gril.
  • Placez les quartiers d'ananas sur la grille du gril, et faites cuire chaque côté pendant 3 à 4 minutes, ou jusqu'à ce que de belles marques du gril apparaissent.
  • Pendant que l'ananas est cuit, combinez le yaourt grec, le miel et du lait jusqu'à ce qu'ils atteignent la consistance que vous préférez.
  • Pour servir, mettez deux quartiers d'ananas sur une assiette, et arrosez de sauce au yaourt précédemment préparée. Parsemez de pistaches hachées et régalez-vous !


> Historique

Bien que beaucoup de monde pense que l'ananas provient de l'Amérique du Sud, ce fruit a été découvert en premier par les Européens en 1493 sur l'île des Caraïbes qui allait être connu plus tard sous le nom de la Guadeloupe.

Quand Christophe Colomb et d'autres explorateurs ramenèrent les ananas en Europe, il y eut des tentatives de cultiver ce fruit doux et prisé, jusqu'à ce que tout le monde se rendit compte que le fait que ce fruit ait besoin d'un climat tropical inhiba sa capacité à prospérer dans la région européenne.

Vers la fin du 16ème siècle, les Portugais et les explorateurs espagnols introduisirent les ananas dans nombre de leurs colonies en Asie, Afrique et Pacifique du Sud, des pays où ce fruit est encore cultivé de nos jours.

Parce que l'ananas est très périssable, et les modes de transport pour les emmener sur la terre ferme à partir des îles des Caraïbes étaient relativement lents il y a plusieurs siècles, les ananas frais étaient une rareté qui devenait convoitée par les premiers olons américains.

Des ananas poussent sur des plantes qui se trouvent ici dans un champ
Bien que les versions glacées et recouvertes de sucre de ce fruit était un luxe, c'était l'ananas frais lui-même qui était devenu le véritable symbole de prestige et de classe sociale recherché.

En fait, à cause de sa rareté et de son coût très élevé, ce fruit était un tel signe extérieur de richesse que toutes les hôtesses nanties se faisaient à l'époque une joie de le montrer en tant que pièce maîtresse dans la décoration de la maison lors de toute réception. Et l'hôtesse était récompensée par davantage qu'un simple respect et de reconnaissance sociale.

Dans le 18ème siècle, les ananas commencèrent à être cultivés à Hawaï, le seul état des Etats-Unis dans lequel ils continuent à être cultivés. D'autres pays qui récoltent et vendent beaucoup d'ananas incluent la Thaïlande, les Philippines, la Chine, le Brésil et le Mexique.


> Quid des risques ?

L'ananas n'est pas un aliment allergène courant, ni connu pour contenir des quantités mesurables d'oxalates ou de purines, ni inclus dans le rapport "Pesticides dans les fruits et légumes" publié en 2010 par le Groupe de Travail Environnemental (Environmental Working Group) qui parlait des 12 aliments contenant le plus fréquemment des résidus pesticides.

En fait, l'ananas est souvent utilisé comme fruit dans le cadre d'une alimentation visant à éviter les allergies, partiellement pour les raisons précédentes, et pour son composant bromélaïne (enzyme digestive).

Cette enzyme pourrait causer des saignements utérins excessifs si elle est consommée en grandes quantités pendant la grossesse.


> Faire pousser votre propre plante d'ananas

Vous pouvez cultiver la plante d'ananas à partir de la couronne coupée
  • Prenez votre ananas et coupez-le horizontalement, à environ 3 cm du haut.
  • Placez le fruit dans un endroit sec et laissez-le sécher pendant une semaine. Ensuite, enlevez les parties mortes du bas du fruit.
  • Prenez la partie découpée (avec les feuilles vertes encore attachées), et plantez-la dans le centre d'un très grand pot de jardin. Exposez l'ananas planté au soleil aussi souvent que possible, et arrosez-le tous les jours.
  • La plante pourrait sembler comme si elle ne va pas survivre, mais ne paniquez pas. Elle reviendra et continuera à grandir.

Votre nouvelle plante d'ananas demandera 2 ans avant de porter un fruit. Ce fruit est mûr quand il a développé une teinte jaunâtre, et atteint une taille importante. Il doit être doux au toucher, et faire sentir une odeur fraîche d'ananas sur sa base.


Découvrez par la même occasion 12 fruits exotiques et inhabituels qui sont très nutritifs en cliquant ici.


Que pensez-vous des bienfaits et de la haute teneur en vitamine C de l'ananas ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
DFOU  |  10 décembre 2014, 23:23
Je ne suis pas expert en bromeliacees.

Y'a d'autres plantes comestibles dans cette famille-là?

L'ananas , c'est bon! D'accord!

Mais, n'y aurait-il pas mieux dans cette famille de plantes?!
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :