Maigrir à tout prix vaut-il vraiment la peine ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 17/03/2013

Beaucoup pensent qu'il faut perdre du poids peu importe la manière ou très vite, même en cas de léger surpoids seulement, est-ce utile ?

Différentes raisons motivent le choix de retrouver une ligne plus ferme. Pour de nombreuses personnes, ces raisons se rapportent en général à l'entretien de l'organisme et au maintien d'un bon état de santé. Pour d'autres, le choix de maigrir peut juste relever de la tendance, de la préparation à un événement pour lequel être en surpoids serait peu avenant (comme un mariage par exemple).

Au-delà cependant des multiples raisons susceptibles de conduire à la décision de perdre quelques kilos, il y a la manière dont il faut s'y prendre. Se doter d'un programme minceur pour des résultats ultra-rapides ou prendre son temps pour un traitement plus long ?

Cette interrogation semble bien ne pas tenir compte de la question de l'efficacité à long terme. Qu'à cela ne tienne, notons tout de même que maigrir a un prix. Lequel prix peut se négocier de façons diverses selon les objectifs que vous vous fixez.


> Pourquoi maigrir ?

Il existe d'innombrables raisons pour lesquelles les personnes décident de perdre du poids. Quel que soit le nombre de kilos perdus, cela peut s'avérer bénéfique pour l'organisme. Mais attention, l'effet contraire n'est pas loin. La perte des calories peut tout aussi provoquer un déséquilibre lorsqu'elle ne fait pas l'objet d'un bon suivi.

C'est d'ailleurs à juste titre que l'on dit souvent que la santé tient parfois au bout du poids. En d'autres termes, les différentes recommandations données dans le sens de la perte de poids (activité physique, équilibre alimentaire, consommation de fruits et de légumes) produisent des effets sur la santé en général. D'où les réponses à la question pourquoi maigrir constituent un bon départ pour tout le processus.

Ayez de bonnes raison pour maigrir. Certes, être en surpoids justifiera pleinement dans la plupart des cas. Mais encore faudra-t-il recourir à de bonnes méthodes. Quels types d'exercices allez-vous pratiquer ? Devriez-vous investir dans l'acquisition d'un nouveau matériel ? Autant d'interrogations qui détailleront au mieux ce volet afin de vous mettre à l'abri d'éventuelles surprises.


> Comment s'y prendre ?

La manière de procéder réside essentiellement dans la fixation de vos objectifs. Ils permettent de planifier aisément la manière dont vous entendez suivre votre traitement. Un bon départ nécessite de ne pas se fixer des objectifs inatteignables. Lorsque cette étape est bien menée, votre motivation s'en portera meilleure. A l'inverse, des objectifs mal choisis peuvent entraver votre perte de poids.

Les objectifs que vous assignez à votre programme minceur doivent être mesurables, sans que vous ne deveniez prisonniers de votre pèse-personne (en devenant obsédés par l'évolution de votre poids). Ce paramètre aussi fondamental soit-il favorise une évaluation à n'importe quelle étape. En ces termes, on comprend donc que désirer une silhouette affinée pour la saison à venir est un objectif qui vous sert à peine en raison de son caractère subjectif.

Être une sorte de prisonnier de la balance n'arrangera pas votre rapport avec votre poids corporel

Préférez plutôt atteindre un but de 6 kilos en moins dans les trois prochains mois par exemple. De même, les mécanismes dont vous disposez pour y parvenir vous sembleront d'autant plus efficaces qu'ils seront eux-aussi quantifiables. Pour la marche, ce peut être une telle distance parcourue chaque jour en un temps donné. Tout ceci renforcera inéluctablement votre motivation.

Dans la même optique de précision, les objectifs fixés doivent faire l'objet d'un suivi régulier. Au besoin, dotez-vous d'un cahier ou de fiches permettant de cocher les avancées, faire des réajustements, effectuer de nouvelles prévisions.


> Avez-vous réellement besoin de maigrir ?

La question est essentielle. Même étant engagées, beaucoup de personnes interrogées donnent des réponses peu convaincantes à propos de leur décision d'avoir quelques kilos en moins.

Il importe en effet de vous situer sur la mise en danger de votre santé ou simplement le souci de vos excès en calories. De façon classique, vous êtes en surpoids lorsque votre indice de masse corporelle (IMC) est de 25 ou plus et obèse lorsqu'il est de l'ordre de 30 et plus. Cependant, de récentes recherches tendent à confondre les implications entre le poids et la santé.

De ces recherches révélées par la revue "Journal of American Medical Association", les personnes identifiées comme étant en surpoids de par leur IMC sont moins sujettes aux risques de décès que celles classées comme ayant un poids plus ou moins normal. Les personnes considérées comme obèses conservent quant à elles un risque de décès élevé.

David F. Williamson épidémiologiste principal à la Division du diabète de la CDC et auteur de l'étude déclarait à ce propos que les individus classés dans la catégorie "surpoids" ont fait l'objet d'un nombre de décès moins élevé que celui escompté. Doit-on cependant en déduire que lorsqu'on est en surpoids, mais pas obèse, on devrait arrêter de se soucier d'une quelconque perte de poids ? Délicat à conclure a priori. Voici toutefois quelques aspects sur lesquels, selon des experts, les personnes désireuses de s'engager dans l'amaigrissement devraient s'interroger.

Quel est votre style de vie ? Ce dernier devrait être caractérisé par des activités physiques à fréquence régulière ainsi qu'une saine alimentation quel que soit votre poids ou votre indice de masse corporelle.

Quels antécédents familiaux avez-vous ? Lorsque vous avez un parent qui souffre ou qui a souffert par le passé de l'hypertension artérielle ou d'autres maladies cardiaques, du diabète ou de toute autre maladie ayant un rapport avec le poids, il est primordial de veiller sur votre poids et votre santé en général.

Quel est l'historique de votre poids ? Si la variation de votre poids s'est avérée croissante sur ou depuis plusieurs années, vous devriez également faire preuve d'attention. Les professionnels estiment en réalité qu'indépendamment de l'âge, l'indice de masse corporelle ne devrait connaitre une augmentation qui dépasserait l'entendement.

Comment votre poids est-il réparti ? Dans votre corps, le surpoids au niveau des hanches peut s'avérer être une source de problèmes sanitaires. Aussi bien chez les hommes que chez les femmes, des abdomens volumineux doivent également alerter.

Quel est votre tour de taille ? L'institut national américain de la santé a révélé qu'un tour de taille de plus de 101 cm chez les hommes et de plus de 89 cm chez les femmes constitue un risque pour la santé, en l'occurrence chez les personnes possédant un IMC compris entre 25 et 34,9 (catégorie surpoids). Il faut noter que les tailles de vêtements ne sauraient être un indicateur pour évaluer le poids ou la santé parce que les tailles varient souvent en fonction des fabricants. Néanmoins, vous pouvez vous servir de vos propres vêtements comme repère personnel pour votre poids.

Être obsédés par la perte de poids pour un simple objectif d'améliorer l'apparence ne profite guère à la santé
Quel est votre profil sanitaire ? Lorsque vous avez un taux de cholestérol élevé de même que votre tension artérielle, et que par ailleurs votre indice de masse corporelle se situe dans la catégorie surpoids ou obèses, il serait bénéfique pour vous de perdre quelques kilos. Si votre IMC se situe dans la bonne norme, consultez plutôt un médecin qui vous orientera sur la pertinence ou non d'adopter un programme minceur.

Comment vous sentez-vous ? La perte de poids vous intéresse particulièrement si vous êtes en surpoids et avez constamment des problèmes d'articulations, d'essoufflement ou tout autre souci sanitaire qui entrave votre quotidien.

En bref, répondez clairement à ces questions avant d'envisager de maigrir, ne soyez donc pas aveuglés par un simple désir de perdre des kilos en trop par souci esthétique (juste pour devenir plus belles/beaux aux yeux de votre entourage).


> Poids et santé

Le poids a une incidence indéniable sur la santé en l'occurrence lorsque vous vous situez dans la catégorie des personnes obèses. A cet effet, un rapport d'étude établit que l'obésité est à la base d'environ 112 000 décès dans le monde chaque année. D'autre part, l'obésité soumet l'organisme à de nombreux risques de maladies telles que le diabète, les maladies cardiaques et l'arthrose.

Cependant, les personnes obèses n'ont pas nécessairement besoin d'un nombre considérable de kilos à perdre avant de rétablir leur santé. En général, un amaigrissement à hauteur de 10 pourcent est estimé considérable dans l'amélioration de votre profil sanitaire. L'idée selon laquelle être mince ou avoir "le poids idéal" garantirait une bonne santé peut avoir des limites.

Sans même tenir compte du paramètre du poids, lorsque l'on compare les personnes qui ont un mode de vie sain à d'autres ayant une mauvaise hygiène de vie, on peut aisément remarquer que les premières sont sujettes à moins de risques que les dernières. C'est à juste titre que des études ont révélé que les facteurs de risque de maladies cardiaques comme l'hypertension artérielle, le taux élevé de cholestérol et le tabagisme ont diminué dans toutes les catégories d'IMC au cours des 40 dernières années.

De nos jours, les personnes dites obèses présentent moins de risques pour les maladies cardiovasculaires que celles possédant un poids plus ou moins normal n'en présentaient il y a 20 ans. En définitive, on retiendra que le style de vie d'une personne impacte autant - voire plus - sa santé que le poids de cette dernière.


> Qui devrait donc perdre du poids ?

Idéalement, les personnes dont l'indice de masse corporelle est compris entre 25 et 27 devraient commencer à songer à une perte de poids. De même, la question de savoir si quelqu'un a besoin de perdre du poids doit être déterminée au cas par cas parce que le corps de chacun, de même que les profils sanitaires sont différents.

En outre, il y a encore beaucoup d'inconnues à propos de l'obésité. On ne saurait par exemple décrire avec exactitude pourquoi certaines personnes atteintes d'obésité ont tel ou tel problème que d'autres (pourtant également obèses) n'ont pas.


> Faut-il recourir à un programme minceur rapide ?

Les pilules minceur promettent un amaigrissement rapide, mais ne constituent pas une méthode pérenne ni saine
Faire recours à une perte de poids accélérée présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Comme on peut s'en douter, les avantages se limitent entre autres à l'amélioration de l'apparence physique, du style de vie ainsi qu'à la réduction des risques de diabète, d'hypertension artérielle et de maladies cardiaques.

Les techniques rapides de perte de poids peuvent être attrayantes, mais il est conseillé de mener un minimum de recherches avant de les suivre, afin de vous informer au sujet de leurs effets sur votre corps. Vous n'aimeriez certainement pas maigrir avec certaines pilules minceur en échange de maladies graves dans le futur. Par conséquent, il est recommandé d'avoir l'avis d'un médecin.


> Les avantages de ne pas être en surpoids

Même si "le poids idéal" ne garantit pas toujours la bonne santé, ne pas être en surpoids peut s'avérer utile pour l'organisme à plus d'un titre.

En autres avantages pour la santé, ne pas être en surpoids permet de :
  • Diminuer votre taux de cholestérol,
  • Diminuer votre cholestérolémie,
  • Réduire votre pression artérielle,
  • Amoindrir les maux et les douleurs,
  • Améliorer votre mobilité,
  • Avoir une bonne respiration,
  • Mieux dormir et se réveiller plus reposé,
  • Abaisser le risque de mort subite lié à une maladie cardiaque ou un accident vasculaire cérébral,
  • Prévenir le diabète de type 2,
  • Optimiser le niveau de sucre dans le sang.


> Finalement, faut-il maigrir à tout prix ?

On comprend aisément que le choix de maigrir peut dans bien des cas reposer sur des raisons fondées. Toutefois, il importe d'en évaluer la pertinence en fonction de votre état actuel et des différents paramètres évoqués plus haut. A cet effet, obtenir l'avis d'un médecin spécialiste est fortement recommandé afin de savoir si la perte de poids vaut réellement le coup.


Et vous, trouvez-vous que maigrir à tout prix vaut la peine quand on est en surpoids ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :