16 astuces de perte de poids auxquelles on ne pense pas toujours

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 15/03/2013

Tout le monde veut se débarrasser des kilos en trop d'une façon facile. Voici 15 stratégies simples pour y parvenir.

Si vous en avez assez des conseils classiques pour maigrir, et avez envie d'essayer quelque chose de nouveau, lisez les 16 astuces de perte de poids suivantes. Elles sont souvent étonnantes mais fonctionnent.


1) Manger en face d'un miroir

Des chercheurs de l'université de l'Etat d'Arizona (Etats-Unis) et de l'université Erasmus (Rotterdam, Hollande) ont trouvé que nous regarder en train d'avaler de la nourriture peut grandement inciter à manger moins.

Pendant leur expérience, les scientifiques ont placé un miroir en face de certains participants. Ils ont observé que ceux qui mangent en face du miroir consomment moins de nourriture. Les chercheurs pensent que la raison est que nous voir en train de manger nous confère plus de conscience sur nos corps, et que nous ne voulons pas nous voir céder à la suralimentation.


2) Avaler des vitamines

Dans une étude publiée dans la revue "International Journal of Obesity", des chercheurs ont réparti 96 femmes obèses pour prendre une multivitamine ou un supplément de calcium ou encore du placebo. La prise de ces produits a duré 26 semaines (soit 6 mois et demi).

A la fin de l'étude, le groupe ayant pris la multivitamine s'est montré pourvu de significativement moins de graisse dans le corps que les autres.

Selon les chercheurs, il est possible que certains mangent plus parce qu'ils sont en train de rechercher certains nutriments. Bien que prendre une vitamine seule ne soit pas un programme de perte de poids valide, le faire pourrait réduire le besoin de consommer autant de nourritures.

Découvrez également 15 solutions minceur excentriques ou étranges mais qui marchent en cliquant ici.


3) Eteindre la lumière

Vous coucher dans un environnement plus sombre la nuit pourrait rendre votre corps plus léger. Des cherchers de l'université de l'Etat d'Ohio (Etats-Unis) ont trouvé que les souris qui dorment dans le noir le plus total sont moins susceptibles de souffrir d'obésité que celles qui dorment en pleine lumière ou à côté d'un éclairage faible (comme un écran de TV).

Laura Fonken, une étudiante de neuroscience qui a mené l'étude, dit que les souris qui dormaient avec une légère exposition mangeaient aux moments étranges (l'équivalent du fait de manger tard la nuit).


4) Abandonner la culpabilité

Après un repas malsain, ne vous culpabilisez pas. Les personnes qui suivent un régime sont plus susceptibles de réagir au stress, y compris la culpabilité sur ce qu'elles viennent de manger.


5) Vous asseoir au bon endroit

Les cocktails consommés pendant les "happy hours" ou les dîners au restaurant sont essentiellement des invitations à vous suralimenter. Réservez un endroit à la fin de la table si vous pouvez, parce que les places au centre sont là où se trouvent habituellement le pain, les chips, et d'autres assiettes de nourriture qui se partagent entre invités.

Un repas va être servi sur ces tables pour le moment vides


6) Manger dans de petites assiettes

Un buffet de crèmes glacées était l'environnement pour une étude menée par le laboratoire alimentaire de l'université de Cornell (Etats-Unis). Des professeurs en nutrition et des étudiants en mastère avaient le choix entre des bols de 50 cl (0,5 litre) ou de 100 cl (1 litre). Ensuite, on leur donnait des cuillères à glace de 6 cl ou de 9 cl.

Les chercheurs ont observé que les gens qui avaient le plus grand bol (1 L) se servaient environ 31% de glace en plus que le groupe qui utilisait le petit bol (0,5 L).

Et ceux qui avaient à la fois une grande cuillère à glace et un grand bol se servaient 57% en plus que ceux qui utilisaient les petits ustensiles.


7) Manger épicé

Quand des chercheurs ont mis une demie-cuillère à thé de piment de Cayenne dans un bol de soupe, les gens mangeaient 60 calories en moins lors du repas suivant en moyenne, en comparaison avec ceux qui mangeaient de la soupe normale avec ou sans une pilule de piment de Cayenne. Tel est le résultat d'une étude menée par l'université de Purdue (Indiana, Etats-Unis).

Les scientifiques disent que ce piment semble accélérer le métabolisme quand il est consommé avec la nourriture, au lieu de l'être sous forme de pilule (auquel cas vous ne sentez pas les épices "piquer" la langue).


8) Garder le pain pour la fin

Dans la lutte contre la graisse, réduire les glucides pourrait ne pas être aussi important que le moment où vous en consommez.

Dans une étude israélienne publiée en 2011, cent personnes obèses adoptaient une alimentation composée d'environ 20% de protéines, 30% de graisses et 50% de glucides.

Le groupe n°1 mangeait des féculents toute la journée. Le groupe n°2 gardait la majorité des glucides pour le dîner.

6 mois plus tard, le groupe n°2 déclarait se sentir plus rassasié pendant la journée et avait perdu plus de poids, de graisse corporelle et de tour de taille.


9) Dormir dans une chambre où il fait froid

Une chambre un peu froide peut améliorer à la fois votre sommeil et votre métabolisme. Un article publié dans la revue "Obesity Reviews" note que la température intérieure moyenne est montée durant les dernières décennies.

De plus, la plupart d'entre nous gardent le thermostat stable dans toute la maison, empêchant le corps de connaître de nombreuses variations de température, ainsi que de s'obliger à alimenter son propre four pour brûler les calories.

Dormir dans une chambre plus froide est un excellent moyen de forcer votre corps à se réchauffer pendant ces heures. Votre corps brûlera des calories pour se tenir au chaud.

Par ailleurs, boire de l'eau froide pourrait bien aider à maigrir et à brûler plus de calories, voici pourquoi.


10) Boire du vin

Une étude de 2010, menée par des chercheurs de l'hôpital "Brigham and Women" (Boston, Etats-Unis), avait suivi plus de 19 000 femmes pendant une période moyenne de 13 ans. Elle a trouvé que celles qui buvaient un ou deux boissons alcoolisées par jour prenait moins de poids que celles qui n'en buvaient pas ou qui en buvaient trop.

La prise de poids était plus faible chez les buveurs de vin. Bien que les chercheurs ne puissent pas expliquer avec certitude la cause de ce phénomène, ils pensent que les sujets qui boivent un verre ou deux mangent moins de calories, et que les femmes brûlent plus de calories après avoir bu que les hommes.


11) Lire votre e-mail

Votre boîte à lettres électronique peut être un endroit utile pour trouver des paquets d'e-mails qui fournissent plein de conseils en nutrition (notamment sous forme de newsletter). Ils sont remplis d'astuces intelligentes.

Certaines personnes réussissent par exemple à perdre du poids en lisant tous les jours des newsletters envoyées gratuitement par divers sites Internet spécialisés en nutrition/diététique/santé (comme RegimesMaigrir.com). N'hésitez donc pas à vous abonner à notre newsletter.

Une étude a trouvé que les gens qui lisent des newsletters hebdomadaires gratuites sur la thématique du bien-être mangent davantage d'aliments frais et moins de graisses trans au bout de 16 semaines de lecture, et font plus de sport. Lire des articles qui parlent de santé nous incitent donc à améliorer notre santé.


12) Regarder moins la TV

L'adulte moyen passe jusqu'à 5 heures par jour en face de la TV. Or une étude a trouvé que quand des chercheurs utilisent un système de fermeture électronique pour forcer les personnes à regarder 50% moins longtemps, les participants brûlaient 119 calories de plus en moyenne chaque jour.


13) Prenez des encas correctement

Les aliments qui boostent votre métabolisme semblent parfois sortir des publicités étranges. Mais des chercheurs ont remarqué que les aliments complets non transformés exigent davantage d'énergie pour être décomposés et digérés que les aliments raffinés, afin que vous brûliez davantage de calories quand vous en mangez.

Echanger simplement du riz blanc pour du riz brun, manger une pomme au lieu de boire du jus en bouteille, etc. peut déjà faire une différence significative avec le temps sur la masse grasse totale dans le corps.


14) Transpirer

Aussi vertueux qu'un cours de 60 minutes de course à pied puisse être, il est très difficile de faire de l'exercice pour maigrir. Beaucoup d'études montrent que vous avez besoin de réduire les apports caloriques pour perdre du poids.

Mais au-delà de ses bienfaits pour la santé cardiovasculaire et mentale, l'exercice physique est la clé une fois que vous avez réussi votre perte de poids. En effet, vos muscles compensent en brûlant moins de calories. Un mélange de cardio training et de tonification, cinq fois par semaine, gardera votre métabolisme à un bon niveau.


15) Sucrer sélectivement

Recourir régulièrement aux substituts de sucre peut vous faire penser que cela fait du bien au corps, mais votre tour de taille en pleurera. Une étude a montré que les souris qui consommaient des alternatives aux sucre (comme la saccharine sans calorie) finissent par prendre plus de poids que celles qui consommaient du vrai sucre.

Selon les chercheurs, le fait que le faux sucre n'apporte pas les calories additionnelles rend le sytème digestif confus. Ce dernier échoue alors dans sa fonction de brûler des calories et de réguler la consommation de nourriture de la manière dont il ferait avec le sucre normal. En bref, mieux vaut manger de petites quantités de sucre naturel, comme le yaourt aux fruits.


16) Vérifier vos médicaments antiallergiques

Pour certaines personnes qui prennent des médicaments pour contrôler les allergies, la prise de poids peut être une plainte aussi courante qu'un nez qui coule ou les yeux qui piquent.

Les gens qui prennent des antihistaminiques pèsent 5 kilos de plus en moyenne que leurs homologues non médicalisés, selon une étude réalisée par l'école de médecine de Yale (Etats-Unis).

Cela pourrait être dû au fait que les antihistamines de type H1 (comme la Clarityne ou l'Allegra) bloquent les histamines du système immunitaire, qui jouent un rôle dans l'appétit et la décomposition de la graisse.

Les injections contre l'allergie ou les corticoïdes sont des alternatives possibles, mais ceux dont les symptômes sont les mieux maîtrisés par les antihistamines pourraient devoir ajuster leur alimentation ou faire de l'exercice pour compenser.


Avez-vous d'autres astuces de perte de poids auxquelles on ne pense pas souvent ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :