Méthodes pour maigrir les plus extrêmes

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 17/12/2012

Entre vous faire injecter de l'urine et vous faire bombarder par des tirs de paintball, que seriez-vous prêts à faire pour maigrir ?

Avec plus de pression que jamais exercée par l'entourage, de plus en plus de personnes tentent de perdre du poids en utilisant des façons extrêmes et dangereuses. Ce n'est plus une bizarrerie dans le monde actuel. Découvrez aussi 15 solutions minceur excentriques ou étranges mais qui marchent en cliquant ici.

Vous voyez probablement des centaines de publicités chaque année dans les journaux, sites Web, qui promettent une grande perte de poids sans effort en quelques semaines. Pour des centaines de millions de gens qui essaient de maigrir chaque année dans le monde, ces méthodes peuvent ressembler à des choix très tentants.

Cependant, avant d'envisager d'essayer l'une de ces techniques, il est important de vous rappeler qu'une perte de poids obtenue trop rapidement ou de manière extrême peut causer un épuisement régulier, une perte de fluide corporel, un relâchement de la peau, une perte de cheveux, ainsi qu'une flopée de problèmes de santé plus ou moins graves.


Finalement, est-ce que cela vaut vraiment le coup de jouer ainsi avec la santé ? RegimesMaigrir.com vous liste les méthodes pour maigrir les plus extrêmes :

1) Installer un tube nasogastrique

C'est vraiment inquiétant quand les médecins proposent des régimes miracles (ou qui y ressemblent) et qui pourraient s'avérer dangereux. Pourtant, beaucoup de ces régimes sont de grands succès commerciaux.

L'une des méthodes pour maigrir les plus extrêmes à rejoindre la tendance est l'oeuvre d'un médecin italien nommé Gianfranco Cappello. Cela s'appelle la nutrition entérique cétogène (NEC). Elle consiste à vous nourrir uniquement de gouttes pendant 10 jours à la suite afin de perdre du poids.

Le tube passe dans le nez, et une solution liquide s'égoutte en transitant par lui. Aux Etats-Unis, c'est le docteur Oliver di Pietro qui propose cette technique (en Floride). Au Royaume-Unis, c'est le docteur Ray Shidrawi (à Londres).

Les promoteurs de ce procédé amaigrissant excessif promettent d'aider n'importe quelle personne en surpoids à perdre jusqu'à 10 kilos en 10 jours. Les patients doivent se faire insérer un petit tube nasogastrique dans leur nez, à travers lequel une solution liquide tombe constamment goutte à goutte.

Cette solution est censée contenir un mélange de protéines, de graisse et d'eau. Elle apporte 800 calories. Quelques heures après le début de la NEC, un processus appelé cétose est censée être déclenchée, ce qui brûle la graisse corporelle à cause du manque de glucides.

La graisse est brûlée mais les muscles et l'eau dans le corps restent inchangés. Les patients qui souhaitent obtenir les meilleurs résultats avec la NEC sont censés ne rien manger du tout pendant une période de 10 jours. Ils doivent également transporter l'appareil qui pompe la solution dans leur nez partout.

Beaucoup de femmes essaient de mincir avec la nutrition entérique cétogène pour rentrer dans leur robe de mariage plus facilement


2) Obtenir des injections d'urine

Si vous pensez qu'il n'y a plus aucun nouveau régime à essayer, voici l'un des plus étranges. L'approche implique une injection quotidienne d'urine. Certains patients auraient réussi à perdre plus de 20 kilos en 5 mois avec elle.

Il s'agit d'un programme de perte de poids très peu orthodoxe. L'urine vient des femmes enceintes. Les experts qui le proposent disent que ce n'est pas l'urine qui fait maigrir, mais l'hormone qui se trouve à l'intérieur : la gonadotrophine chorionique humaine (HCG).

Se faire injecter de l'urine de femmes enceintes fait partie des techniques extrêmes de perte de poids


Ce serait la HCG qui fait croire à votre cerveau que votre corps est enceinte. Certains scientifiques pensent que cette hormone aide le corps à métaboliser plus vite. Cela aide certaines personnes à avoir la patience nécessaire pour apprendre à changer leurs habitudes alimentaires et leurs relations avec la nourriture.


3) Se faire tirer dessus au paintball

Le personnel du centre de paintball tire sur les participants qui doivent effectuer un parcours du combattant en même temps afin de brûler 1000 calories

Oubliez les régimes à la mode et le lapband, la dernière innovation dans la guerre contre l'obésité est des sessions de paintball pour éclater la graisse. En 2012, une entreprise britannique a organisé les premiers cours de remise en forme grâce au paintball au monde.

Pendant ces séances, les gens qui souhaitent maigrir sont invités à esquiver les billes de peinture tout en effectuant un parcours du combattant, tandis que le personnel du centre de paintball tente de tirer sur eux.

Les organisateurs (ukpaintball.co.uk en Angleterre) essaient d'attirer les personnes obèses dans ces cours. Ils sont persuadés de pouvoir aider ces personnes à maigrir efficacement. Les sessions font partie d'un programme étalé sur 10 semaines, coûtant en tout 250 euros par personne.

Chaque participant peut s'attendre selon les organisateurs à brûler entre 800 et 1 000 calories à chaque fois. Trois ou quatre tireurs seront utilisés pendant les séances pour s'assurer que des zones de sécurité soient réduites au minimum, et que les participants doivent continuer à courir pendant toute la séance.

Des objets tels que des barils de pétrole, des arbres abattus, des murs de pneus et des cabanes de fortune seront retirés. En effet, les organisateurs veulent offrir le moins de protection possible aux participants. Cette absence d'abris est censée encourager les joueurs à continuer d'avancer et de rester à l'écart des tireurs.


4) Se faire implanter une bande gastrique imaginaire

Voici l'exemple d'une femme qui a réussi à maigrir en pensant qu'elle avait un anneau gastrique, or cela est imaginaire

Un anneau gastrique (ou lap-band) est une bande restrictive placée autour de l'estomac du patient. Il donne la sensation d'avoir un estomac plein même après avoir mangé de petites portions de nourriture, faisant donc manger moins et perdre du poids sans avoir faim.

Mais ajuster la bande exige la chirurgie, avec des effets secondaires potentiels. Du coup, la nouvelle idée consiste à faire croire aux patients obèses qu'ils ont une bande gastrique "imaginaire" grâce à l'hypnose.

Un hypnothérapeute va convaincre les patients qu'ils ont subi une opération chirurgicale pour ajuster la bande, en leur parlant durant la procédure tout en étant dans un état de transe. Les odeurs d'hôpital sont même injectées dans la salle pour renforcer l'effet.

Certains patients perdent 25 kilogrammes grâce à cette méthode pour perdre du poids originale. Ils trouvent étrange de pouvoir même se rappeler être envoyés dans le bloc opératoire sur un lit roulant, le tintement du couteau du chirurgien, l'odeur de l'anesthésie, etc.

5 sessions d'hypnothérapie coûtent 960 euros. Beaucoup de patients sentent après la première session que leur ventre s'est resserré, et qu'ils sont satisfaits rien qu'avec une petite portion de nourriture. Ensuite, beaucoup perdent 1 à 1,5 kilo par semaine. Découvrez par la même occasion le régime par hypnose en lisant cet article.


5) Se faire coudre un patch douloureux sur la langue

La couture d'un patch sur la langue rend l'ingestion de nourritures solides douloureuse, ce qui incite à moins manger et à consommer uniquement des aliments liquides

Si vous avez essayé tous les régimes possibles et imaginables et ne parvenez toujours pas à vous débarrasser des kilos superflus, sachez que le chirurgien esthétique Nikolas Chugay (qui travaille en Californie, Etats-Unis) a inventé l'une des méthodes pour maigrir les plus excessives.

Il s'agit d'une nouvelle procédure médicale qui vous aidera à perdre du poids en vous causant des douleurs à chaque fois que vous mangez.

Cette procédure médicale implique la couture d'un petit morceau de polyéthylène maillé sur la langue du patient, rendant les aliments solides pénibles à avaler. Cela force à adopter une alimentation hypocalorique à base de liquides.

Le patch est une interruption du circuit alimentaire classique. Il devient douloureux de consommer des nourritures solides, alors les gens vont se souvenir tout d'un coup qu'ils doivent consommer uniquement des liquides.


6) Utiliser un gadget pour compter les bouchées

Un appareil se propose de comptabiliser le nombre de mouvements effectués par le poignet pour emmener la nourriture à la bouche

Le grignotage inconscient est un problème pour de nombreuses personnes en surpoids (qui pourraient se surprendre à terminer plusieurs boîtes de chocolat tout en regardant la TV).

Maintenant, des scientifiques ont inventé un dispositif qui aidera, selon eux, les gens à faire davantage attention à ce qu'ils consomment en surveillant le nombre de bouchées qu'ils prennent.

Le compteur de bouchées se porte comme une montre. Il piste le motif géométrique dessiné par le roulement du poignet pour identifier quand le porteur a pris une bouchée.

L'appareil a été conçu par des chercheurs de l'Université Clemson (Caroline du Sud, Etats-Unis), qui le décrivent comme le podomètre pour manger. Les esprits comiques pourraient l'appeler le "bouchomètre".


7) Passer une semaine à 2 600 mètres d'altitude

Séjourner pendant 7 jours dans une station située à haute altitude peut aider à mincir

Vous voulez perdre du poids tout en mangeant tout ce dont vous souhaitez et en ne faisant pas de sport ? Non, il ne s'agit pas d'une publicité spam sur Internet ni de l'alimentation intuitive (cliquez ici pour la découvrir), c'est vraiment de la science ! Tout ce que vous avez à faire est de vivre pendant un bout de temps à haute altitude.

C'est une méthode pour maigrir extrême (en termes d'altitude tout au moins) puisque peu de gens pourraient se permettre de vivre à une altitude aussi élevée.

Dans le cadre d'une étude, des personnes en surpoids et sédentaires ont passé une semaine à une altitude de 2 600 mètres. Elles ont perdu du poids tout en mangeant autant qu'elles le voulaient et en ne faisant aucun exercice. Un mois après la descente, elles n'ont repris que 33% des kilos perdus.

Les chercheurs avaient transporté 20 hommes d'âge mur et en surpoids en train et en téléphérique vers une station de recherche perchée à 300 mètres sous le pic de la plus haute montagne d'Allemagne, le Zugspitze (qui fait 2 962 m).

Pendant le séjour d'une semaine, les hommes pouvaient manger et boire autant qu'ils le souhaitaient, et ne devaient faire aucun exercice autre que des balades très lentes.

Les scientifiques ont mesuré le poids, le taux métabolique, les niveaux de faim et des hormones de satiété avant, pendant leur séjour puis après leur retraite de la montagne. Après une semaine là-haut, les sujets ont perdu en moyenne 1,36 kilogramme. Un mois plus tard, ils avaient toujours 0,9 kg de moins (ils avaient donc repris 436 grammes).

Les données scientifiques ont montré que ce résultat positif s'explique probablement par le fait que les sujets étudiés avaient mangé environ 730 calories de moins en haute altitude par rapport à ce qu'ils consommaient à altitude normale. Ils auraient pu sentir moins la faim, en partie parce que les niveaux de leptine (l'hormone de satiété) avaient bondi pendant le séjour, tandis que le taux de ghréline (l'hormone de la faim) était resté inchangé.

Le taux métabolique de ces hommes avait aussi grimpé. Cela veut dire qu'ils brûlaient plus de calories que d'habitude. Une stratégie de perte de poids à haute altitude pourrait être viable, mais des études ont montré que l'appétit des gens rebondit après environ 6 mois passés à haute altitude.

Cela veut dire que si vous voulez ne pas trop habituer votre corps à l'altitude, vous pourrez maigrir plus facilement. Autrement dit, si vous pouvez faire des périodes intermittentes pendant une semaine, puis descendre, puis remonter, et ainsi de suite, alors cela pourrait effectivement être utile.


8) Abuser de l'insuline

L'abus d'insuline n'est pas du tout une bonne façon de perdre du poids
Une autre méthode pour maigrir assez populaire chez les adolescents diabétiques consiste à s'injecter moins d'insuline. Cela signifie qu'ils en ont assez pour rester en vie, mais pas assez pour garder leur glycémie faible. Les glucides sont alors indigestes, et la graisse stockée est utilisée comme source principale d'énergie. Cela est très dangereux.

La perte de poids se produit extrêmement vite, et les amis ainsi que la famille vont encourager ce comportement en remarquant cela. Cependant, l'abus d'insuline possède des conséquences terribles et peut réduire considérablement votre durée de vie. Il provoquera aussi des dégâts internes aux reins, à la vessie et au foie.

Ce n'est jamais une bonne idée d'abuser de votre insuline, puisque vous avez besoin de la quantité complète pour conserver un taux de sucre sanguin sain. Alors ne commettez pas cet abus.


9) Prendre régulièrement des laxatifs

Cette approche consiste à prendre régulièrement un grand nombre de laxatifs puissants. Elle fonctionne en expulsant la nourriture hors du corps. Du coup, votre organisme ne peut pas absorber correctement.

Cette méthode provoque aussi la perte de liquide, ce qui donne la sensation d'être plus maigre. Cependant, ce raisonnement est totalement absurde.

En effet, après une courte période, cela conduit à la déshydratation, la diarrhée, des nausées et des vomissements. Un tel abus de laxatifs risque même de causer la perte totale de contrôle des intestins voire le décès.

RegimesMaigrir.com invite tout le monde à boycotter cette méthode pour maigrir effroyable, car elle ne va jamais faire d'autre chose que de nuire gravement à votre santé.


10) Se faire vomir avec du sirop d'ipéca après avoir mangé

Célèbre dans le monde du mannequinat, ce sirop est utilisé pour vous faire vomir. L'ipéca (aussi appelé Ipécacuana) est un sous-arbrisseau. Sa racine contient de grandes quantités d'émétine (un alcaloïde qui cause des vomissements).

Ce sirop est destiné à être utilisé quand quelqu'un a été accidentellement empoisonné. Après sa prise, le patient vomit violemment et de façon douloureuse.

Encore une fois, cette méthode pour maigrir est très abusive. Bien qu'elle peut vous aider à perdre quelques kilos, elle provoquera aussi un rythme cardiaque irrégulier, des difficultés à respirer et même des crises cardiaques dans certains cas.

Il s'agit du principal bourreau chez les personnes atteintes de troubles de l'alimentation (TCA). Alors nous vous recommandons de ne pas penser à ce produit tout simplement.

Le sirop d'ipéca a été retiré de la vente sur le territoire français. En revanche, il reste proposé à la vente au Canada, et cela sans ordonnance.


Que pensez-vous de ces méthodes pour maigrir les plus extrêmes ? En avez-vous d'autres à proposer ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
clara  |  08 juillet 2015, 17:42
ces methodes sont tres violentes on voudrais bien perdre du poids mais pas de cette façon neanmoins metci pour les conseils
lolau6  |  22 décembre 2012, 17:56
la seule façon de maigrir c'est une alimention équilibrée et bouger. J'ai fait un by pass qui fonctionne jusque maintenant mais je me suis vite rendu compte que presque tout se qu'on nous vends dans les commerces est très gras ou sucré. Et ce n'est pas toujours facile de déchifrer les emballages. Je sais pour mon cas que si je prends trop de liquide sucré comme du jus par exemple ma perte de poids stagne un peu. Beaucoup de gens ignore tout cela.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :