Faire de l'exercice quand vous avez le diabète de type 2

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 09/12/2012

Voici nos conseils pour faire du sport afin de mieux gérer le glucose, maigrir et réduire les complications liées au diabète de type 2.

Si votre médecin vous a diagnostiqué un diabète de type 2, alors il vous a probablement déjà parlé de l'importance d'ajouter des exercices physiques à votre programme de traitement.

L'activité physique peut vous aider à améliorer votre contrôle du taux de sucre sanguin, à maigrir, et à réduire votre risque de maladie cardiaque, de maladie artérielle périphérique et de problèmes de nerf qui sont souvent associés au diabète.

Dans de nombreux cas, la bonne combinaison entre l'alimentation et l'exercice physique peut même aider à éliminer le besoin de médicaments pour les personnes diabétiques de type 2.

Mais avant de vous lancer, vous devez comprendre comment l'exercice influence la régulation du glucose sanguin, et comment éviter les problèmes potentiels, minimiser les risques, et reconnaître quand vous pourriez avoir besoin d'obtenir des informations complémentaires ou du soutien de votre médecin.


> Comment le fait d'être actif peut procurer des bienfaits aux diabétiques de type 2 ?

En plus d'augmenter votre niveau d'énergie, d'améliorer votre humeur et votre capacité à brûler des calories afin de perdre du poids, faire du sport avec régularité peut permettre d'obtenir les bienfaits suivants :

  • Un meilleur contrôle de la glycémie en améliorant la sensibilité à l'insuline. Faire de l'exercice sur une base régulière permet aux muscles de mieux utiliser l'insuline (en plus de renforcer la puissance musculaire).

    Quand les muscles sont capables de mieux employer l'insuline, ils peuvent extraire davantage de glucose de la circulation sanguine afin d'en fabriquer de l'énergie.

    Plus vous faites du sport vigoureusement, plus vous utiliserez de glucose, et plus les effets positifs sur votre taux de sucre sanguin vont durer longtemps.

  • Une augmentation de la sensibilité à l'insuline. Les patients souffrant du diabète de type 2 qui font de l'exercice régulièrement ont moins besoin d'insuline pour déplacer le glucose à partir de la circulation sanguine et vers les cellules qui en ont besoin.

  • Une meilleure combustion de l'excès de graisse dans le corps, ce qui aide à diminuer la surcharge pondérale et à mieux contrôler le poids. Or une réduction de la masse grasse dans le corps permet d'améliorer la sensibilité à l'insuline.

  • Une réduction des besoins de médicaments. Combinée à une alimentation saine, une pratique régulière d'exercices physiques peut réduire, voire éliminer, la nécessité de médicaments pour réduire la quantité de glucose chez certaines personnes.

  • Une baisse des risques cardio-vasculaires. Le diabète a des effets négatifs sur la santé du coeur, augmentant le risque de crise cardiaque, d'AVC et d'autres maladies cardiovasculaires.

    Faire de l'exercice diminue ces risques en augmentant le taux de bon cholestérol HDL, en réduisant les triglycérides dans la circulation sanguine, accroît la puissance de pompage de votre coeur, et réduit la tension artérielle.

  • Le stress est diminué, la détente favorisée, la tension et l'anxiété sont libérées.


> Les meilleurs exercices pour personnes souffrant de diabète de type 2

RegimesMaigrir.com vous recommande de discuter de votre programme d'entraînement avec votre médecin AVANT de commencer, surtout si vous prenez actuellement des médicaments ou subissez des complications médicales liées au diabète.

Les spécialistes recommandent généralement aux personnes diabétiques de faire des exercices cardio à intensité modérée, pendant au moins 30 minutes, au moins 4 jours par semaine.

  • Toujours vous échauffer pendant au moins 5 minutes avant de faire du sport, et vous refroidir pendant au moins 5 minutes après la séance d'entraînement avant de vous arrêter totalement de bouger.

  • Si cela fait un bout de temps que vous n'avez pas fait beaucoup de sport, et qu'enchaîner 30 minutes sportives peut vous sembler trop difficile, vous pourriez démarrer par 10 minutes (voire moins). Ensuite, augmentez progressivement la durée de vos séances d'entraînement au fur et à mesure que votre forme s'améliore.

  • Un entraînement cardio modérément intense devrait élever votre rythme cardiaque à un niveau qui soit difficile, mais pas trop au point de ne pas pouvoir le tenir pendant 30 minutes.

  • Des exemples d'exercices cardio d'intensité moyenne comprennent la marche rapide, le cyclisme, la danse, la natation, grimper les escaliers, le ski de randonnée, les cours d'aérobic, les entraînements sur appareils cardio (comme le vélo elliptique), le patinage, le tennis, et d'autres sports.

  • Si vous choisissez des activités que vous aimez, vous pourrez suivre votre programme d'entraînement physique plus aisément.

  • Être actif tous les jours est mieux pour votre santé que de faire beaucoup d'exercices sur quelques jours de la semaine, et planifier vos entraînements physiques à la même heure chaque jour peut aider à mieux contrôler votre glycémie.

    En outre, faire de la musculation modérément et des exercices de flexibilité est également très bénéfique. Cela vous aidera à mieux utiliser vos muscles sans ressentir de douleur, et à atténuer votre risque de blessure.


> Les risques liés aux exercices physiques et comment les diabétiques de type 2 peuvent les éviter ?

De nombreuses personnes atteintes de diabète ont des besoins particuliers qui devraient être abordés lors de la planification d'un programme sportif. Voici quatre des problèmes les plus courants qui affecteront votre plan d'entraînement physique :

1) Hypoglycémie
Le sport peut amener votre taux de sucre sanguin à chuter de façon excessive, surtout si vous prenez de l'insuline ou d'autres médicaments pour abaisser le niveau de glucose.

Les symptômes d'hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang) comprennent : les tremblements, les étourdissements, la faiblesse, la confusion, l'anxiété, la fatigue, l'irritation, la faim, les maux de tête, la transpiration moite, parfois l'évanouissement.

L'hypoglycémie peut se produire au cours de l'exercice, juste après la séance sportive, ou même jusqu'à 24 heures après avoir terminé l'entraînement.

Les symptômes d'hypoglycémie peuvent être légers et progressifs. Toutefois, il est plus fréquent de voir ces signes se produire rapidement quand il s'agit d'une hypoglycémie liée au diabète.

Il est également important de noter que dans de rares cas, certaines personnes peuvent ne pas observer de symptômes du tout. En faisant attention à la façon dont vous vous sentez, et en sachant comment traiter les symptômes d'un taux de sucre sanguin faible correctement, vous pouvez prévenir les problèmes avant qu'ils ne vous exposent au risque de blessure.

Pour prévenir l'hypoglycémie liée à la pratique sportive :
  • Si vous prenez de l'insuline, ne l'injectez pas près des principaux muscles, qui seront utilisés au cours de l'exercice (en général les cuisses ou l'arrière du bras), car elle sera absorbée trop vite.
  • Testez votre glycémie avant de faire de l'exercice.
  • Ne sautez pas de repas planifiés avant l'entraînement, ou de passer trop de temps sans manger.
  • Ayez à portée de main une source de glucose facile à consommer (comme le jus de fruit, un bonbon, des comprimés de glucose) quand vous faites du sport.
  • Buvez plein d'eau avant et durant la séance sportive. La déshydratation peut affecter les niveaux de glucose.


2) Une mauvaise gestion glycémique
Dans certains cas, l'exercice physique peut aussi causer le taux de sucre sanguin à augmenter (cela s'appelle l'hyperglycémie).

Si vous prenez de l'insuline, ou si votre taux de glucose n'est pas bien géré, vous devez discuter de votre programme d'entraînement avec votre médecin avant de débuter. Pour éviter les troubles du taux de sucre sanguin associés à l'exercice physique :

  • Ne faites pas d'entraînement si votre taux de glucose dans le sang excède 300 mg/dL, ou si ce taux à jeûn est supérieur à 250 mg/dL alors que vous avez des cétones dans votre urine.
  • Vérifiez votre glycémie avant et après l'exercice, pour voir comment votre séance sportive l'a affecté. Partagez cette information avec votre médecin (surtout si vous prenez de l'insuline ou n'importe quel médicament pour soigner le diabète par voie orale) afin qu'il vous aide à déterminer les meilleurs horaires de la journée pour faire de l'exercice, et comment ajuster le moment ou la quantité de votre dosage avant l'entraînement.


3) Rétinopathie diabétique
Si vous souffrez de cette maladie (les vaisseaux sanguins sont endommagés dans la rétine de l'oeil), faire du sport à haute intensité pourrait endommager votre vue.

Des activités intenses pourraient mener à des saignements ou décollements de la rétine. Vous devriez donc éviter certaines activités comme l'haltérophilie ou le jogging si vous devez traiter ce problème de santé. Demandez à votre médecin ce qu'il recommanderait comme activités physiques appropriées à votre état de forme.


4) Une sensation réduite ou une douleur dans les extrémités
Parce que le diabète peut provoquer des dommages nerveux et interférer avec la circulation sanguine, de nombreuses personnes souffrant du diabète de type 2 peuvent perdre tout ou partie de la sensation au niveau de leurs pieds. Découvrez aussi comment les habitudes de vie peuvent affecter le diabète en cliquant ici.

Pour éviter les problèmes au pied liés à l'exercice physique :
  • Examinez vos pieds pour détecter les coupures, ampoules, signes d'infection, etc. sur une base régulière.
  • Portez de bonnes chaussures, bien ajustées avec un bon amortissement et un bon soutien.
  • Portez des chaussettes synthétiques ou en coton mélangé qui minimisent les problèmes d'humidité.
  • Si vous ressentez des douleurs dans les jambes (ou d'autres extrémités) à tout moment pendant ou après votre routine d'entraînement, consultez votre médecin immédiatement.

    La douleur induite par l'exercice physique peut être un symptôme de l'une ou de plusieurs complications liées au diabète, pouvant nécessiter des soins médicaux.

    Si l'engourdissement ou la douleur devient constant ou sévère, parlez avec votre médecin des activités physiques alternatives qui pourraient vous être plus adaptées.


> Check-list pour les diabétiques de type 2

Il n'y a aucun doute là-dessus, faire de l'exercice de façon régulière et à intensité modérée est l'une des armes les plus efficaces que vous pouvez utiliser pour mieux gérer votre diabète et votre poids corporel. Pour ne pas encourir de risques tout en faisant du sport, suivez la liste de contrôle suivante :

  • Parlez à votre médecin des exercices qui vous conviennent AVANT de démarrer un programme d'entraînement. Dites à votre médecin quel type de sport vous voulez faire afin que des ajustements puissent être effectués en fonction de votre programme médical ou alimentaire, si nécessaire.
  • Commencez doucement et augmentez progressivement votre endurance.
  • Choisissez une activité que vous aimez faire. Vous suivrez un programme d'exercice avec davantage d'assiduité si vous aimez l'activité. Voyez en vos activités physiques un engagement à vie.
  • Envisagez un programme d'entraînement dans l'eau. Quelques autres choix comprennent la marche, le vélo stationnaire ou la natation.
  • Vérifiez toujours votre glycémie avant et après avoir fait du sport.
  • Portez en permanence une identification médicale (disant que vous souffrez du diabète de type 2). Tout patient diabétique devrait porter un collier ou bracelet confortable qui indique qu'il a le diabète.
  • Examinez vos pieds pour voir s'il y a des ampoules ou plaies avant et après les séances d'entraînement.
  • Portez des chaussures et chaussettes propres.
  • Echauffez-vous avant chaque séance d'entraînement, et refroidissez-vous puis étirez-vous ensuite.
  • Buvez beaucoup de liquides avant, pendant et après les efforts sportifs (afin de prévenir la déshydratation).
  • Ayez à portée de main une collation riche en sucres rapides au cas où vous ressentez des symptômes d'hypoglycémie.
  • Signalez à votre médecin toute douleur récurrente, liée à la pratique sportive, dans vos jambes ou extrémités.
  • N'ignorez pas la douleur. Interrompez tout exercice qui provoque une souffrance inattendue. Si vous continuez à pratiquer une activité physique malgré la douleur, vous risquez de provoquer du stress inutile ou des dégâts à vos articulations.


Si vous avez le diabète de type 2, avez-vous pensé à faire de l'exercice régulièrement ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.


> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (ne cochez pas la case si vous souhaitez qu'on vous contacte)

* Texte :

Recevez gratuitement notre newsletter :