Une alimentation pauvre en protéine peut diminuer la masse maigre

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 12/03/2012

Adopter un régime alimentaire apportant très peu de protéine risque de réduire la masse maigre dont votre corps dispose. Voici pourquoi.

Les gens qui consomment des calories superflues dans le cadre d'une alimentation appauvrie en protéine pourrait prendre moins de poids que d'autres, selon les conclusions d'une novelle étude, mais cela a un coût : la perte de la masse maigre (le capital muscle).

Dans une étude randomisée en simple aveugle (les patients sont répartis dans des groupes de manière aléatoire, et ignorent dans quel groupe ils se trouvent) publiée dans le numéro de janvier de la revue "Journal of the American Medical Association", les chercheurs ont hospitalisé 25 patients volontaires et leur ont demandé de suivre un régime spécial afin de stabiliser leur poids corporel pendant 2 à 3 semaines.

Le contexte de l'étude est simple : connaître le rôle de la composition d'une alimentation en réponse à la suralimentation et à la dissipation de l'énergie chez les humains. L'objectif final reste d'évaluer les effets des alimentations apportant peu/normalement/beaucoup de protéines sur la prise de poids, la dépense énergétique et la composition corporelle.

En tout, l'étude a duré entre 10 et 12 semaines (dont la période initiale de 2 à 3 semaines dédiée au régime stabilisateur de poids). Les 25 volontaires étaient de nationalité américaine, étaient âgés entre 18 et 35 ans, avaient un IMC situé entre 19 et 30.

Pendant les 8 dernières semaines, les chercheurs ont assigné au hasard ces volontaires à 3 groupes, chacun consommant 954 calories de plus par jour (par rapport à la quantité calorique consommée quotidiennement pendant la période initiale) :

  • Groupe A, consommant peu de protéine : 6% des calories consommées proviennent des protéines, 52% des graisses, 42% des glucides.
  • Groupe B, mangeant des protéines à niveau normal : 15% des protéines, 44% des graisses, 41% des glucides.
  • Groupe C, absorbant beaucoup de protéine : 26% des protéines, 33% des graisses, 41% des glucides.


Faisons une pause pour évaluer ces 3 types d'alimentation. Celui adopté par le groupe B (niveau protéique normal) reste relativement inférieur en protéine à ce que les humains consomment depuis des milliers d'années. Les trois alimentations sont riches en glucides, ce choix effectué par les chercheurs reste relativement normal compte tenu de la manière de s'alimenter des pays modernes.


Avec 954 calories supplémentaires quotidiennement, cela veut dire que les 3 groupes de volontaires ont été nourris pendant 8 semaines avec 40% de calories en plus que pendant la période initiale (les 2 à 3 semaines dédiées à un régime visant à faire stabiliser le poids corporel).

La composition du corps (masse maigre, masse graisseuse) était mesurée par la méthode "absorption biphotonique à rayons X" deux fois par semaine. La dépense énergétique (quantité de calories brûlées) au repos était évaluée une fois par semaine par hotte ventilée. La dépense d'énergie totale était jaugée par la méthode à l'eau doublement marquée (la production de dioxyde de carbone du sujet est mesurée de façon non invasive et en respectant les habitudes de vie) avant les périodes de suralimentation et de stabilisation, puis pendant la septième et la huitième semaine.


Sans surprise, tout le monde a pris du poids. Ceux du groupe B (15% de protéine) et C (26% de protéine) ont pris en moyenne 6 kilogrammes, et ceux qui étaient dans le groupe A (6%) avaient pris 3,2 kilos.

Tout le monde avait pris environ 3,4 kilos de masse graisseuse. La quantité de graisse dans le corps avait augmenté de manière similaire dans les trois groupes et représentait de 50% à plus de 90% des calories stockées en trop. Mais les résultats pour la masse maigre étaient différents.

Le groupe B avait pris 2,85 kgs de masse maigre, et les consommateurs du groupe C avaient pris 3,17 kgs en masse maigre. Quant aux mangeurs du groupe A, ils avaient perdu 0,7 kilogramme de masse maigre.

"En adoptant une alimentation pauvre en protéine, l'organisme doit aller chercher des protéines de quelque part, et il les puise dans la masse maigre", dit le docteur George A. Bray, le principal auteur et professeur de médecine à l'Université de l'Etat de Louisiane. "Vous perdez de la masse maigre quand vous mangez trop peu d'aliments protéinés, et personne ne vous recommandera de faire cela".

En conclusion, chez les personnes habitant dans un environnement contrôlé, les calories seules sont responsables de l'augmentation de masse graisseuse. Les protéines affectent la dépense calorique et le stockage de la masse maigre, mais pas du stockage de graisse dans le corps.

Ces résultats risquent d'amener certains gens à penser immédiatement qu'un régime alimentaire pauvre en protéine est meilleur. Certes, les calories consommées en trop augmentent la masse grasse tandis que les protéines accroissent la masse maigre, mais en réalité cela est vrai chez les personnes adoptant une alimentation riche en glucides (tel est le cas dans cette étude par ailleurs).

De plus, tirer une conclusion parallèle est hâtif considérant que plusieurs autres études randomisées montrent que la restriction calorique n'est pas la clé à la perte de poids mais plutôt la restriction glucidique.


Une réserve subsiste sur le faible nombre de participants à l'étude. Seulement 25 patients ont été étudiés, and quand ils sont divisés en trois groupes, la validité statistique de l'étude devient problématique. Néanmoins, les auteurs devraient être loués pour leurs efforts, surtout puisqu'ils ont fait suivre certains patients un régime alimentaire à haute teneur en protéine, ce que la "sagesse conventionnelle" dit capable de provoquer des dégâts rénaux (bien qu'il n'y ait aucune donnée scientifique pour soutenir cette thèse chez les personnes en bonne santé).


Si vous avez déjà adopté une alimentation pauvre en protéine, avez-vous observé une fonte de votre masse maigre ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
aichaabousmanou  |  20 janvier 2015, 12:42
bonjour, j'ai la maladie d epathite B en même temps un manque de proteine , et mes globules blancs en baisse et un taux d,albumine élevé veuillez me conseiller un régime approprié s,il vous plait merci .
blanche  |  16 mars 2012, 17:06
comment faire pour svp qeulles sont mesure a prendre
castel  |  15 mars 2012, 17:41
je veux corresponds avec vous pour régler un probleme qui veut détruit mon couple par rapport au poids de mon conjoint
daghoui fatima  |  13 mars 2012, 20:44
j ai la maladie de la goutte je veux s il vous plais je veux un régime pour cette maladie avec les aliment que je dois prendre s il vous plais et merci d avance et en plus je suis diabetique et avec syndrome de gorgeront 4 sec
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :