12 mythes sur le fitness et leurs vérités

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 20/12/2011

Certaines idées fausses sur la remise en forme et l'entretien de la condition physique ont la vie dure. Débusquez-les.

Vers ce moment de l'année, beaucoup d'entre nous préparons de nouveaux objectifs de remise en forme, des programmes d'entraînement physique plus solides, de meilleures habitudes sportives. L'ensemble de ces efforts visent à améliorer notre condition physique pour la nouvelle année. Vous avez probablement déjà une nouvelle routine d'entraînement sportif pour vous aider à atteindre vos objectifs fitness et de perte de poids. Sachez que pendant vos efforts, que ce soit à la salle de sport ou en lisant par ci par là sur Internet ou en discutant avec vos amis, vous allez entendre beaucoup de conseils sur la remise en forme, et que pas toutes ces recommandations ne sont vraies.


Il y a plusieurs idées fausses courantes sur l'exercice physique et la perte de poids, et ne vous faites pas avoir par elles. RegimesMaigrir.com vous expose 12 mythes fréquemment entendus sur le fitness et les vérités qui les démystifient :

1) Vous pouvez faire maigrir certaines parties du corps en faisant des exercices qui ciblent ces zones

C'est faux. Ce type d'entraînement ne brûle malheuresement pas de graisse. Quand vous perdez du poids, vous êtes incapables de choisir l'endroit dans lequel la réduction de poids aura lieu. Votre corps prédétermine quelles réserves de graisse il va utiliser.

Par exemple, faire des abdos renforcera vos muscles abdominaux mais n'enlèvera pas la graisse superflue de votre ventre. De la même manière, une activité physique comme la course à pied brûlera la graisse partout dans votre corps, et pas seulement dans les jambes. Vous pouvez toutefois compléter un programme d'entraînement sportif équilibré par une sélection d'exercices de musculation afin de perdre progressivement les kilos en trop et tonifier le corps.


2) Courir sur un tapis roulant exerce moins de tension sur vos genoux que de courir sur l'asphalte ou le trottoir

Ce n'est pas vrai. La course à pied fait une excellente séance d'entraînement, mais elle peut produire un impact sur les genoux, et puisqu'il s'agit de la force de votre poids corporel sur vos articulations qui provoque la tension, c'est la même force que vous couriez sur un tapis roulant ou sur de l'asphalte.

La meilleure manière de réduire l'impact sur les genoux consiste à varier votre séance d'entraînement fitness. Si vous mélangez la course à pied avec d'autres activités cardio (comme le vélo elliptique, vélo stationnaire, etc.) vous allez diminuer l'impact sur vos genoux et pourrez courir pendant davantage d'années.

Courir sur un tapis roulant exerce la même tension que courir sur asphalte


3) La natation est une activité physique parfaite pour aider la perte de poids

Ce n'est pas toujours vrai. Bien que nager soit excellent pour augmenter la capacité pulmonaire, la tonification des muscles, et même chasser toute tension excessive, la vérité est qu'à moins de nager pendant des heures tous les jours, cet exercice de remise en forme ne vous aidera pas à perdre beaucoup de poids.

Parce que la flottabilité de l'eau soutient votre corps, vous ne ferez pas autant d'efforts physiques que si vous bougiez votre corps par vos propres moyens (ce qui arrive par exemple quand vous courez).

De plus, ce n'est pas rare de vous sentir vorace quand vous sortez de l'eau après avoir beaucoup nagé. Cela peut en fait vous amener à manger plus que vous ne le faites habituellement, alors vous pourriez avoir plus de mal à respecter un programme d'alimentation.


4) Le yoga peut aider à réduire toutes sortes de douleurs du dos

Ce n'est pas tout à fait cela. La vérité est que le yoga pourrait aider à calmer quelques douleurs du dos (et parfois à perdre du poids), mais il ne peut pas soulager tous les types de douleurs.

Si votre souffrance dorsale est liée aux muscles, alors faire du yoga étire et quelques positions peuvent aider. Cet exercice fitness peut aussi aider à bâtir des muscles du tronc plus puissants, ce qui est la réponse au mal du bas du dos pour de nombreuses personnes.

Mais si vos soucis de dos sont liés à d'autres problèmes (comme une fissure discale), le yoga ne pourra pas vous aider. Pire, en faire pourrait en fait irriter la blessure et vous causer encore plus de douleurs. Si vous avez une douleur du dos, obtenez d'abord l'accord de votre médecin avant de vous engager dans un programme d'entraînement.


5) Tant que vous vous sentez bien quand vous faites du sport, vous n'êtes pas en train de vous forcer

C'est un beau mythe. L'une des plus grandes erreurs que les gens ont tendance à faire quand ils commencent ou recommencent à faire un programme d'entraînement fitness est d'en faire trop et trop tôt. La raison pour laquelle nous faisons cela est parce que justement, nous nous sentons bien pendant la séance d'entraînement.

En fait, si vous avez trop forcé initialement, vous n'allez le ressentir qu'un jour ou deux plus tard. Peu importe la façon dont vous vous sentez à l'aise quand vous recommencez une activité physique après une absence, vous ne devriez jamais essayer de la faire aussi longtemps et aussi dur que vous le faisiez dans le passé. Même si vous ne le ressentez pas sur le moment, vous allez le sentir avec le temps, et cela peut vous mettre hors jeu de nouveau (vous allez devoir arrêter tout effort physique pendant des semaines voire des mois pour permettre à vos muscles déchirés de se guérir).


6) Les machines aident à toujours faire correctement les mouvements fitness

Ce n'est pas vrai. Bien que cela semble naturel qu'une machine d'entraînement met votre corps automatiquement dans la bonne position et vous aide à faire tous les mouvements correctement, c'est seulement vrai si la machine est ajustée de manière appropriée à votre poids et à votre taille.

A moins d'avoir un coach sportif ou un entraîneur fitness, ou quelqu'un de compétent pour trouver le bon paramétrage pour vous, vous pouvez faire autant d'erreurs dans la forme et la fonction, et vous exposer à un risque de blessure identique sur une machine que si vous faisiez l'entraînement avec de simples haltères ou tout type d'entraînement sans machine.


7) Les muscles pèsent plus lourds que la graisse

C'est faux. Si vous placez un kilogramme de muscle sur la balance et le comparez avec un kilo de graisse, ils pèseront tous les deux 1 kg. La différence se trouve dans le volume total. Un kilogramme de muscle pourrait paraître sous la taille d'une balle de base-ball, tandis qu'un kilogramme de graisse peut avoir une taille 3 fois plus grande et ressembler à un bol de gélatine ondulée.


8) Si vous ne faites pas de sport avec grande intensité et souvent, cela ne sert à rien

Ce n'est pas vrai. Même une activité fitness modérée est capable de réduire votre risque de maladie cardiaque et de congestion cérébrale. Si vous n'avez pas 30 minutes dans votre journée à consacrer à l'exercice physique, essayez de diviser en des segments de 10 minutes à la place. Tout le monde peut trouver 10 minutes de libre dans une journée.

Vous pouvez faire des choses simples pour augmenter votre niveau d'activité physique sans aller dans une salle de sport : prendre l'escalier au lieu d'utiliser l'ascenseur, faire de la corde à sauter, faire des exercices qui utilisent votre propre poids corporel (pompes, abdos) lors des pauses publicitaires, faire une petite balade à pied après le déjeuner, etc. Gardez en tête que faire un peu d'activités physiques est toujours mieux que de ne rien faire du tout.


9) Faire des exercices abdominaux vous donnera un ventre plat

C'est le mythe par excellence. Le fait est que la seule façon d'avoir un ventre plat consiste à vous débarrasser de la graisse autour de l'abdomen. Cela peut être accompli en faisant de l'exercice cardio/aérobic (pour brûler des calories), en faisant de la musculation (pour augmenter le métabolisme) et en suivant une alimentation équilibrée.

Des exercices abdominaux aideront à construire des muscles dans votre abdomen, mais vous ne verrez jamais les contours de ces muscles à moins que la graisse de cette zone soit débarrassée.


10) Vous brûlez davantage de graisse si vous faites du sport plus longtemps et à intensité plus faible

Ce n'est pas vrai. Le facteur le plus important dans l'exercice physique et le contrôle du poids n'est pas le pourcentage de calories graisseuses brûlées, mais le nombre total de calories brûlées pendant l'activité physique. Plus vite vous marchez, faites du vélo ou nagez, par exemple, plus vous dépensez de calories par minute. Bien que vous allez brûler moins de "calories graisseuses", vous allez brûler davantage de calories au total et allez perdre plus de poids.


11) Les femmes qui se musclent vont être plus volumineuses

C'est un mythe qui persiste. Quand vous suivez un programme de musculation, les bonnes hormones (testostérone) sont nécessaires pour développer la musculature. Le taux de testostérone chez les femmes est beaucoup plus faible que chez les hommes, alors dans la plupart des cas, elles ne sont pas capables de construire de gros muscles.

En fait, puisque les muscles prennent beaucoup moins de place que la graisse, les femmes ont tendance à perdre des centimètres quand elles font de l'entraînement musculaire. Alors en plus des bienfaits physiques (métabolisme accru, risque d'ostéoporose diminué, force supérieure), la musculation aidera les femmes à mincir aussi (en plus de conserver une bonne condition physique).


12) Il faut souffrir pour être belle/beau

Ce n'est pas vrai. Faire du sport ne doit obligatoirement pas être douloureux. Au pic de votre séance d'entraînement, vous devriez transpirer et respirer abondamment. Vous ne devriez pas être trop essoufflés au point de ne pas pouvoir répondre à une question, mais ne devriez pas non plus être si à l'aise que vous pouvez tenir une conversation complète.

C'est de cette manière que vous savez si vous faites du sport à la bonne intensité d'un point de vue fitness. Il est important de distinguer entre l'échec musculaire (sentir l'épuisement) et la douleur articulaire/musculaire (douleur aigue et pénible pendant le mouvement). La douleur est la façon pour votre corps de dire que vous êtes en train de faire quelque chose de la mauvaise manière. Ecoutez votre corps, s'il a mal, arrêtez.


Avez-vous d'autres mythes sur le fitness à nous suggérer ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
deuxbaone  |  03 avril 2012, 18:10
mimi ,faudrait apprendre a ecrire avant de donner des conseils je pense
rose  |  19 mars 2012, 16:33
slt,lj'sui de l'le maurice,le régime dukan mange vraiment -11kg en 2 mois,s'il est suivi a la lettre.bon courage
comment ta fait,stp
Baboush  |  01 mars 2012, 03:32
1 kg pesera toujours un kilo, qu'il s'agisse de plomb, de plume, de graisse ou de muscle; donc A VOLUME EGAL (qui est le seul point de comparaison possible), il est vrai de dire que le muscle pese plus que la graisse!
mimi  |  18 février 2012, 00:37
bonjour
on maigri on faison du sport ca aide bocou mai pas oublier de reduir son alimentation lun san lotre ca va pa du tou ca donne plus de resultat sans se forcer bien sur
flipflip  |  04 février 2012, 15:25
Pour compléter le point sur les articulations :

Bien sûr le traumatisme dépend du poids du coureur de sa vitesse et probablement de la souplesse de sa foulée, néanmoins le choc peut (doit ?) être amorti au mieux par l'utilisation de bonnes chaussures.
De plus si on court sur un terrain de foot en herbe c'est mieux bien sûr que sur du bitume. La qualité du sol est déterminante. Pour les tapis de course c'est pareil certains ont des amortisseurs qui réduisent le choc.
difficile du coup de comparer le tapis et le sol en outdoor, ca depend du tapis et ca depend du sol.
karim  |  26 décembre 2011, 18:52
les ceinture sudation vont 1 ventre plat.faux se n'est que de l'eau
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :