Suppléments de vitamines : 24 raisons de prendre ces compléments

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 18/09/2011

La supplémentation en vitamines et minéraux ne remplace pas une alimentation saine et équilibrée, mais peut être utile dans certains cas.

Des études menées depuis les dernières décennies ont montré que de nombreuses maladies chroniques ont un lien avec la nutrition. De nombreuses personnes croient qu'adopter une alimentation bien équilibrée apporte toutes les vitamines nécessaires à une bonne santé. Dans des circonstances idéales, c'est le cas, mais en réalité, il y a de nombreuses raisons pour lesquelles vous pourriez avoir besoin de suppléments de vitamines, de minéraux (voire d'herbes) pour aider votre organisme à gérer l'environnement de vie moderne.

Certaines des raisons pouvant expliquer la nécessité de prendre de tels compléments alimentaires peuvent être attribuées à :
  • Une alimentation malsaine,
  • De mauvais choix de style de vie,
  • L'épuisement des sols à cause des terres surmenées (ce qui fait que les plantes cultivées n'obtiennent plus que très peu de nutriments du sol),
  • La pollution,
  • Le stress.

Nombre d'entre nous, même ceux qui sentent qu'ils mangent correctement, ne suivent pas une alimentation équilibrée en réalité. En moyenne, presque 40% des calories que nous consommons proviennent des nourritures hautement transformées (souvent vendues en mode prêt-à-réchauffer pour manger) ou des grignotages, qui sont riches en graisse et en sucre raffiné. Ces nourritures ne contiennent qu'une petite quantité des vitamines et minéraux dont nous avons besoin.

En fait, quand le corps traite certains aliments malsains, d'importants nutriments sont perdus, et doivent être remplacés par d'autres sources. Certes, aucun supplément de vitamines ou de minéraux ne peut être utilisé pour remplacer une alimentation saine. Mais même une alimentation équilibrée et bonne pour la santé n'est pas toujours suffisante. Les tensions exercées par l'environnement et par le style de vie peuvent parfois accroître le besoin de nutriments essentiels à un niveau supérieur à celui que l'on peut obtenir via l'alimentation.

Certains facteurs pouvant contribuer à l'épuisement nutritif sont :
  • Le stress,
  • L'entraînement sportif intense,
  • L'alcoolisme,
  • Le thé, le café et les sodas,
  • Les régimes amaigrissants restrictifs,
  • Les aliments transformés,
  • Certains médicaments sur ordonnance,
  • Les maladies,
  • La grossesse,
  • Le tabagisme,
  • Les antibiotiques,
  • Les contraceptifs oraux,
  • Le vieillissement,
  • L'indigestion,
  • Les additifs alimentaires.

De nos jours, pour de nombreuses personnes, les soins nutritionnels et les compléments destinés à améliorer la santé font partie intégrante des soins de santé et de la médecine préventive.

Un épuisement nutritif sur le long terme peut affecter négativement la santé et le dynamisme, et contribue également à des maladies dégénératives graves.

Chaque fonction du corps dépend des réactions chimiques produisant de l'énergie dans les cellules. Sans des apports adéquats en vitamines et minéraux ainsi que des protéines, des glucides et des lipides tous essentiels, l'énergie et la vitalité sont réduites, et des maladies peuvent survenir.

En fait, sans nutriments appropriés, le corps est incapable de poursuivre les processus biochimiques et métaboliques qui produisent l'énergie cellulaire.

La pollution, les habitudes alimentaires et les facteurs de style de vie font qu'il est difficile de recevoir tous les nutriments dont vous avez besoin avec la nourriture à elle seule. Par conséquent la plupart des praticiens de la santé recommandent actuellement d'inclure au moins une multivitamine et un supplément de minéraux inclus dans votre alimentation, afin de vous assurer que vous ne manquiez aucun des précieux éléments nutritifs. Idéalement, ces compléments devraient contenir de grandes quantités d'antioxydants, de vitamines B, de vitamine C, de bêta-carotène, et de minéraux dans des proportions précises.


RegimesMaigrir.com vous liste les 24 raisons pour lesquelles vous pourriez avoir besoin de suppléments de vitamines :

1) Souffrez-vous d'une mauvaise digestion ?

Même si votre consommation alimentaire est bonne, une digestion inefficace peut limiter l'absorption de vitamines par votre organisme. Certaines causes communes de digestion inefficaces sont le fait de ne pas mâcher assez bien et de manger trop vite. Ces deux problèmes font que vous avaliez des particules alimentaires plus grandes que la normale, trop grandes pour permettre aux enzymes digestives d'agir complètement.

Beaucoup de gens ayant des prothèses dentaires sont incapables de mâcher aussi efficacement que ceux qui ont toutes les dents d'origine. La digestion devient également moins efficace avec l'âge. Si la digestion devient inefficace, il est temps de penser aux compléments de vitamines.


2) Buvez-vous les produits de thé, de café ou de chocolat ?

Quand les gens consomment ces produits, l'inositol et la biotine (qui font tous deux partie des vitamines du complexe B) peuvent devenir déficients dans le corps. Souffrir d'une carence en ces deux micronutriments empêche le fer d'être correctement utilisé, et amène d'autres vitamines à être pompées à travers et hors du corps avant qu'elles puissent être correctement absorbées.

Le tanin et la caféine dans ces produits agissent comme des aimants qui se lient avec les minéraux et les vitamines, avant de les éliminer de l'organisme. Idéalement, vous ne devriez pas boire du thé et du café pendant les 60 minutes qui suivent un repas. Si vous le faites, vous devriez "compenser" par une supplémentation vitaminique.


3) L'alcool vous affecte-t-il ?

Boire trop d'alcool est connu pour endommager le foie et le pancréas, qui sont essentiels à la digestion et au métabolisme. Cette substance peut également endommager les parois du tube digestif et affecter l'absorption des nutriments.

Une consommation excessive et régulière d'alcool augmente le besoin du corps en vitamines du complexe B et en vitamine C, ainsi qu'en zinc, magnésium et calcium. L'alcool affecte la disponibilité, l'absorption et le métabolisme des nutriments. Pour la contrer, il faut envisager la prise de suppléments vitaminiques.


4) Fumez-vous ?

Le tabagisme est également un irritant pour le tube digestif et accroît les besoins métaboliques en vitamine C d'au moins 30 mg par cigarette, cela en plus de l'exigence typique d'un non fumeur bien entendu.

La vitamine C est normalement présente dans des aliments tels que la papaye, les oranges et le poivron, mais elle s'oxyde rapidement une fois que ces aliments sont coupés, réduits en jus, cuits ou stockés en plein soleil. La supplémentation en vitamine A et C devient dans ces cas essentielle.


5) Abusez-vous des laxatifs ?

L'abus de laxatifs peut entraîner une mauvaise absorption des vitamines et des minéraux apportés par les aliments, en accélérant le temps de transit intestinal. La plupart des laxatifs utilisés à l'excès peuvent causer des pertes importantes de minéraux, tels que le potassium, le sodium et le magnésium. Pertes qu'il faut reconstituer probablement par la supplémentation vitaminée.


6) Suivez-vous un régime amaigrissant à la mode ?

Certains régimes bizarres qui font éliminer des groupes entiers d'aliments peuvent être sérieusement carencés en nutriments. Même le plus populaire d'entre eux, s'il est suivi à l'extrême, peut provoquer un manque de vitamines A, D et E. Les régimes végétariens, qui excluent la viande et d'autres sources animales, doivent être planifiés très habilement afin d'éviter une insuffisance en vitamine B12 (qui peut conduire à l'anémie).


7) Faites-vous trop cuire la nourriture ?

Une cuisson prolongée et le réchauffage de la viande et des légumes peuvent oxyder et détruire des vitamines sensibles à la chaleur telles que celles du complexe B, la C et la E. Faire bouillir les légumes lessive les vitamines solubles dans l'eau (celles du complexe B et la C) ainsi que de nombreux minéraux. Manger des fruits et légumes crus est préférable, ou alors utilisez une cuisson légère à la vapeur. Certaines vitamines, comme la B6, peuvent être détruites par l'irradiation des micro-ondes.


8) Mangez-vous souvent des nourritures transformées ?

La congélation des aliments contenant de la vitamine E peut réduire significativement leurs niveaux, une fois décongelés. Les aliments contenant de la vitamine E peuvent rancir s'ils sont exposés à la chaleur et à l'air.

Beaucoup de sources courantes de vitamine E, telles que le pain et les huiles sont de nos jours hautement transformées, ce qui fait que leur teneur en vitamine E est considérablement réduite voire disparaît totalement, ce qui augmente la durée de stockage mais peut faire baisser les niveaux de nutriments. Rappelons que la vitamine E est un antioxydant qui inhibe défensivement les dégâts oxydatifs causés à tous les tissus. D'autres pertes de vitamines liées à la transformation alimentaire incluent la B1 et la C.


9) Mangez-vous des plats cuisinés ?

Une alimentation trop dépendante des glucides très raffinés (comme le sucre, la farine blanche et le riz blanc) exige davantage de sources de vitamines du groupe B pour le traitement de ces glucides. Il faut alors penser à prendre des suppléments vitaminés de ce complexe.

Une alimentation déséquilibrée (par exemple essentiellement basée sur des plats prêt-à-manger) contribue à des problèmes de santé comme l'irritabilité, la léthargie et les troubles du sommeil.


10) Prenez-vous des antibiotiques ?

Bien que ceux-ci puissent être utiles dans la lutte contre les infections, ils tuent aussi des bactéries amicales dans l'intestin, ces bactéries même qui produisent en temps normal des vitamines du complexe B pour être absorbées par la paroi intestinale. De telles carences peuvent entraîner une grande variété de troubles nerveux.

Bien que nous ne recommandions pas l'utilisation d'antibiotiques (puisqu'il y a des antibiotiques naturels qui fonctionnent aussi efficacement et sans effets secondaires), si vous choisissez de prendre des antibiotiques (en particulier des antibiotiques à spectre large sur une grande période) vous devriez aussi prendre un complément vitaminé de complexe B (une supplémentation en probiotique "Lactobacillus acidophilus" de haute qualité est également vitale).


11) Souffrez-vous d'allergies aux aliments ?

La suppression de familles entières d'aliments de l'alimentation (comme dans le cas de l'intolérance au lactose, l'intolérance au gluten et l'allergie au blé) peut provoquer la perte significative de sources alimentaires telles que le calcium, le fer ou les vitamines B.


12) Êtes-vous conscients des pertes possibles en éléments nutritifs lors des récoltes ?

Certains sols agricoles sont déficients en oligo-éléments. Des décennies d'agriculture intensive peuvent surcharger de travail les sols et les épuiser, sauf si tous les éléments nutritifs contenus dans ce sol (y compris les oligo-éléments) sont régulièrement remplacés.

Cela signifie que les récoltes peuvent être appauvrie en éléments nutritifs à cause de la mauvaise gestion des sols. Dans une enquête réalisée par le gouvernement américain, les chercheurs ont trouvé que les niveaux de minéraux essentiels dans les récoltes ont baissé de jusqu'à 68% sur une période de quatre ans dans les années 1970.

Or l'agriculture est devenue beaucoup plus intensive depuis les années 1980 partout dans le monde afin de répondre au besoin de nourrir la planète, vous pouvez donc imaginer aisément la chute vertigineuse de richesse nutritionnelle dans les récoltes provenant des sols épuisés.


13) Avez-vous subi un accident ou une maladie récemment ?

Les brûlures de la peau mène à une perte de protéines et de micronutriments comme les vitamines et les minéraux. L'opération chirurgicale augmente le besoin en zinc, vitamine C et E, ainsi qu'en d'autres nutriments impliqués dans le mécanisme de réparation cellulaire.

La réparation des os cassés sera retardée par un ravitaillement inadéquat en calcium et en vitamine C. Fournir ces micronutriments en quantités suffisantes à l'organisme (notamment par le biais d'une supplémentation vitaminée et minéralisée) favorise une guérison rapide. Les soucis d'une infection potentielle sollicitent davantage de ressources nutritionnelles en zinc, magnésium, en vitamines B5 et B6.


14) Êtes-vous stressés ?

Les tensions chimiques, physiques et émotionnelles peuvent hausser les besoins du corps en vitamines B2, B5, B6 et C. La pollution de l'air hausse les exigences en vitamine E. Le calcium et le magnésium sont également importants. En bref, si vous subissez souvent le stress, n'oubliez pas vos suppléments de vitamines et de minéraux.


15) Présentez-vous des symptômes du syndrome prémenstruelle ?

La recherche scientifique a montré que jusqu'à 60% des femmes souffrant de symptômes du syndrome prémenstruel (tels que les maux de tête, la léthargie et la dépression) peuvent tirer profit d'une supplémentation en vitamine B6.


16) Êtes-vous encore dans l'adolescence ?

Des poussées de croissance rapide, comme celles observées dans les années d'adolescence (particulièrement chez les filles), posent des exigences élevées en ressources alimentaires. Dans cette période, le besoin de calcium reste l'un des plus élevés de toute leur vie. Tous les minéraux et vitamines sont nécessaires pendant cette phase de vie et en grandes quantités, mais plus particulièrement les vitamines A et C, le calcium et le fer. Si l'alimentation classique n'en apporte pas assez à l'adolescent(e), il faudra probablement penser aux compléments vitaminés.


17) Êtes-vous enceinte ?

La grossesse créer des demandes supérieures à la moyenne de nutriments, afin de garantir une croissance saine du bébé en gestation. Les micronutriments qui sont davantage sollicités pendant la grossesse sont les vitamines du complexe B (surtout les B1, B2, B3, B6, l'acide folique et B12), A, D, E ; ainsi que les minéraux calcium, fer, magnésium, zinc et phosphore. Bien naturellement, beaucoup de suppléments vitaminés contiennent ces micronutriments.


18) Prenez-vous des contraceptifs oraux ?

Ces derniers peuvent diminuer l'absorption de l'acide folique et élever les besoins en vitamines B6, C, riboflavine et en zinc.


19) Mangez-vous très peu ?

Certaines personnes mangent très modérément, même quand elles n'ont aucun objectif de perte de poids en tête. Cela peut causer un manque de vitamines et de minéraux dans les réserves de l'organisme (surtout en calcium, fer et thiamine).


20) Êtes-vous une personne âgée ?

Diverses études ont montré que les personnes d'âge avancé consomment peu de vitamines et de minéraux (surtout de fer, calcium et zinc). Pour cette catégorie d'âge, les déficits en acide folique sont fréquents en conjonction avec une carence en vitamine C. La consommation de fibres alimentaires reste souvent faible. Les causes de ces apports insuffisants sont notamment l'inefficacité de l'estomac à digérer les nourritures ingérées correctement, les maladies chroniques et le manque d'enzymes digestives. Les compléments vitaminés pourraient constituer une solution à ce problème.


21) Manquez-vous de lumière du soleil ?

Les invalides, les personnes qui travaillent la nuit et d'autres personnes dont l'exposition aux rayons du soleil peut être minimale pourraient souffrir d'une insuffisance en vitamine D (qui est requise par le métabolisme du calcium, sans lequel le rachitisme et l'ostéoporose ont été constatés).

Les rayons ultraviolets (UV) stimulent la formation de vitamine D dans la peau. Ces rayons sont bloqués plus ou moins partiellement par les nuages, le brouillard, le smog, les fumées, les fenêtres en verre ordinaire, les rideaux, les vêtements, etc.


22) Connaissez-vous la bio-individualité ?

De fortes fluctuations des besoins individuels en nutriments, pour les apports en vitamines et en minéraux, sont fréquentes. Cela s'applique en particulier à des gens qui ont vocation à faire beaucoup d'activités physiques (comme les athlètes et les gens qui font un travail très manuel), en tenant compte du poids corporel et du type physique. Le corps de chaque personne présente un taux et une capacité d'absorption différents.


23) Disposez-vous de petites réserves dans l'organisme ?

Bien que le corps soit capable de stocker certaines vitamines dans des réserves (comme les A et E), des données d'autopsie (provenant d'une étude canadienne) ont montré que jusqu'à 30% de la population disposent de réserves de vitamine A si faibles qu'ils peuvent être jugés "à risque". Cette vitamine est cruciale pour conserver la santé de la peau, des muqueuses (y compris les sinus et les poumons) et de la vue.


24) Êtes-vous athlète ?

Les pratiquants d'athlétisme (surtout de haut niveau) consomment de grandes quantités de nourritures et affrontent une somme de stress considérable. Ces facteurs affectent leurs besoins en vitamines du groupe B, en vitamine C et en fer en particulier. Par exemple, des tests menés sur des athlètes olympiques australiens ainsi que sur des joueurs de football professionnels ont montré des carences diverses en vitamines. Heureusement, beaucoup d'athlètes savent qu'ils ont besoin de ces micronutriments et prennent en conséquence assez de suppléments de vitamines pour répondre aux sollications de leur organisme.


Quelle autre raison voyez-vous pour justifier le besoin de prendre un complément vitaminé ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :