La lecture aiderait les enfants à perdre du poids

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 11/10/2008

Une méthode qui sort de l'ordinaire pour des résultats que l'on ne soupçonnait pas

Quand les docteurs pressent les enfants en surpoids à pratiquer davantage d'activités, la lecture n'est probablement pas ce qu'ils avaient en tête. Cependant, une nouvelle étude par les chercheurs sur l'obésité de l'Université Duke a trouvé que le simple fait de lire, selon le sujet évoqué dans le livre, peut provoquer la perte de poids chez les filles de jeune âge.

Le premier groupe expérimental de l'étude inclut 31 filles obèses âgées de 9 à 13 ans, qui étaient choisies pour intégrer le Programme de Style de Vie Sain à l'hôpital des enfants de Duke, un plan complet d'amaigrissement centré autour de la famille qui répond aux besoins des patients médicaux qui font un régime. Les filles lisaient un roman intitulé "Sauvetage au lac" (dont le personnage principal est une adolescente en surpoids qui lutte avec sa mauvaise estime de soi, le sentiment d'être isolée et le fait d'être raillée à cause de son poids.

Un deuxième groupe de 33 filles lisait un autre livre appelé "Charlotte à Paris", qui n'avait pas d'héroine en surpoids.

Enfin, un troisième groupe de 17 filles ne lisait aucun de ces 2 livres.

A la fin des 6 mois de l'étude, toutes les filles qui ont lu un livre ont perdu du poids. Mais les filles qui ont lu "Sauvetage au lac" ont perdu plus que celles qui ont lu "Charlotte à Paris". Les groupes 1 et 2 ont réduit leur indice de masse corporelle (respectivement de 0,71 et 0,33) tandis que le troisième groupe a augmenté le leur (de 0,05).

L'idée derrière l'étude, dit la doctoresse Sarah Armstrong, une pédiatre et directrice du centre "Styles de Vie Sains", était de trouver un moyen de motiver les filles sans adopter les contraintes restrictives et souvent autoritaires de nombreux régimes alimentaires. Le livre "Sauvetage au lac" a selon elle émulé les jeunes adolescentes qui le lisaient. Il leur a permis de s'identifier à l'héroine qui a fait des choix de styles de vie plus sains. Le côté "Je peux le faire" du livre correspond bien à la mentalité des adolescentes.

Bien que la perte de poids fût minime, les chercheurs disent que son effet reste important et cumulatif, il permettrait aux enfants de baisser régulièrement petit à petit leur IMC.

Les options pour perdre du poids chez les jeunes enfants sont peu nombreuses. Les 2 médicaments minceur les plus efficaces contre l'obésité sur le marché aux Etats-Unis (Orlistat et Meridia) ne sont pas adaptés aux enfants de moins de 15 ans. Les traitements chirurgicaux tel la pose d'un anneau gastrique reste trop risqué pour les enfants. Il reste donc la modification du style de vie et du comportement par des programmes. Ces programmes d'aide peuvent être efficaces, mais leurs résultats restent imprévisibles chez les enfants.

La lecture était l'une des pistes négligées jusqu'à maintenant par les programmes de réadaptation comportementale face à la nourriture. Pourtant, c'est l'une des méthodes les moins risquées, dépourvues d'effets secondaires néfastes en plus de cultiver les enfants.


Que pensez-vous de cette actualité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :