Perte d'appétit : symptômes et causes d'un manque d'appétence

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 25/08/2011

Vous pouvez perdre l'appétit pour de multiples raisons. Voici les symptômes et causes d'une baisse du désir de manger.

Une perte d'appétit est un symptôme courant à un âge avancé, de certains cancers (surtout du côlon, de l'ovaire ou du pancréas), de certaines maladies chroniques, ou des effets secondaires de certains médicaments. Le premier trimestre de grossesse est couramment associé à une perte d'appétit qui peut être accompagnée de nausée et de vomissement. Un manque d'appétence provient d'une diminution du désir de manger. Il peut survenir lors des maladies affectant le système digestif ou dans le cadre de problèmes de santé plus généralisés (comme une infection, la déshydratation ou une maladie chronique).

Des médicaments, comme les antibiotiques, la chimiothérapie, les narcotiques, sont des causes courantes de perte d'appétit. Des maladies chroniques comme l'insuffisance cardiaque, la maladie pulmonaire obstructive chronique (y compris l'emphysème et la bronchite chronique), l'hépatite et l'insuffisance rénale, peuvent toutes conduire à un manque d'appétit. Des modifications des sens de l'odorat ou du goût peuvent aussi se traduire par un déficit des envies de manger. Selon la cause, l'insuffisance d'appétence peut être intermittente ou constante. Lisez aussi comment faire la différence entre la faim, la fringale, l'appétit et les envies de manger.

La perte d'appétit mène rarement à une affection mettant la vie en danger. Cependant, une carence du désir de manger peut être associée à la déshydratation qui, si elle n'est pas traitée, peut entraîner un déséquilibre électrolytique, un choc électrolytique voire le coma. Consultez immédiatement un médecin si vous, ou quelqu'un de votre famille, avez des symptômes de déshydratation sévère (comme la confusion ou la perte de conscience même pendant un moment bref, une peau froide, ou une production d'urine réduite). Si votre manque d'appétit est persistant ou vous inquiète, cherchez rapidement des soins médicaux.


> Autres symptômes pouvant survenir en cas de perte du désir de manger

Si une perte d'appétit peut accompagner d'autres symptômes qui varient en fonction des maladies sous-jacentes ou autres problèmes de santé. Des symptômes qui affectent fréquemment le tube digestif peuvent aussi impliquer d'autres organes.


Les symptômes du système digestif qui peuvent être observés en cas de manque d'appétit sont :

D'autres symptômes peuvent être constatés en cas de perte d'appétit :

Certains symptômes sérieux pourraient indiquer une maladie dangereuse :
  • Changement du niveau de conscience ou de vigilance, comme le fait de vous évanouir ou de ne plus réagir,
  • Diminution du débit urinaire,
  • Fièvre élevée (supérieure à 38,5 °C),
  • Douleur abdominale sévère,
  • Etourdissements graves ou perte soudaine de l'équilibre.


> Causes possibles d'un manque d'appétence

Un appétit faible s'explique par une baisse du désir de manger, et est couramment observé chez les personnes âgées. Personne ne sait exactement pourquoi cela arrive mais les experts supposent qu'une perte d'appétit peut être due à des émotions négatives (comme l'anxiété, la dépression ou la tristesse).

Les différents types de cancer, incluant la maladie en elle-même et les traitements tels que la chimiothérapie et la radiothérapie, sont une cause fréquente de manque d'appétit. Des maladies chroniques, telles que l'insuffisance cardiaque ou rénale ou la maladie pulmonaire obstructive chronique (y compris l'emphysème et la bronchite chronique), peuvent être accompagnées par une perte d'appétit en raison de la difficulté à respirer, la faiblesse et un malaise général. Un appétit pauvre peut aussi être le résultat de médicaments narcotiques (comme la codéine ou la morphine). Découvrez aussi les aliments capables d'aider la prévention du cancer.


Les maladies suivantes peuvent causer une perte d'appétit :
  • Cancers (de l'ovaire, du pancréas, du côlon ou de l'estomac, par exemple),
  • Maladie pulmonaire obstructive chronique (y compris l'emphysème et la bronchite chronique),
  • Insuffisance cardiaque congestive (détérioration de la capacité du coeur à pomper le sang),
  • Maladies de la vésicule biliaire, comme la cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire),
  • Infections gastro-intestinales,
  • Hépatite,
  • SIDA,
  • Hypothyroïdie (thyroïde sous-active),
  • Insuffisance rénale ou hépatique.


Les médicaments suivants peuvent provoquer un manque d'appétit :
  • Amphétamines,
  • Antibiotiques,
  • Médicaments de chimiothérapie,
  • Médicaments de radiothérapie,
  • Cocaïne,
  • Codéine,
  • Héroïne.


D'autres causes courantes de perte d'appétit sont :
  • Vieillissement (les adultes les plus âgés constatent très souvent un déficit d'appétit),
  • Difficulté à avaler,
  • Premier trimestre de la grossesse,
  • Perte de goût ou d'odeur,
  • Nausées, avec ou sans vomissements,
  • Emotions négatives (anxiété, dépression, deuil ou de tristesse),
  • Douleur physique.


Causes sérieuses ou dangereuses de manque d'appétit :
  • Déshydratation,
  • Insuffisance rénale,
  • Insuffisance hépatique,
  • Anorexie mentale, un des troubles des conduites alimentaires.


Les questions que votre médecin poseront afin de diagnostiquer la cause de perte du désir de manger :
  • Avez-vous toujours l'impression que votre appétit est pauvre ?
  • Avez-vous d'autres symptômes ?
  • Depuis combien de temps avez-vous constaté un appétit carencé ?
  • Quels médicaments prenez-vous actuellement ?


Quelles sont les complications potentielles d'une perte d'appétit ?
Parce qu'un défaut d'appétit peut être dû à des maladies graves, ne pas demander un traitement médical peut provoquer des complications sérieuses. Une fois la cause sous-jacente diagnostiquée, il est important de suivre le programme de traitement que votre médecin a conçu pour vous afin de réduire le risque des complications potentielles comme :
  • Perte de force,
  • Malnutrition,
  • Développement du cancer,
  • Développement des infections,
  • Carences en vitamines,
  • Syndrome cachectique (constat d'une maigreur alarmante).


> Comment combattre l'insuffisance du désir de manger ?

La première étape avant d'essayer tout type de remède pour traiter une insuffisance d'appétit consiste à consulter un expert médical. C'est important parce que seul un médecin peut trouver la raison exacte de ce problème. Comme traitement, le médecin peut prescrire certains médicaments qui doivent être pris avec rigueur. En même temps que ces médicaments, vous pouvez aussi essayer certaines des méthodes naturelles suivantes afin de combattre la perte d'appétit.

1) Fixer l'heure des repas
De nos jours, beaucoup de personnes ne prennent pas leurs repas à des heures fixes en raison de leur emploi du temps chargé, ce qui peut faire empirer leur problème de manque d'appétit. Ainsi, il est important que vous fixiez vos horaires de repas et que vous les suiviez au quotidien.

Plutôt que de prendre trois grands repas, optez pour 5 ou 6 petits repas tout au long de la journée. Fixez des horaires précis pour le petit-déjeuner, le déjeuner, les collations et le dîner, puis tenez à ces horaires. Si vous travaillez, n'oubliez pas d'emmener votre repas avec vous afin de pouvoir manger souvent sans casser votre routine. L'avantage de suivre une routine fixe est que vous pouvez vous ajuster pour manger à des heures fixes, et cela peut aider à augmenter votre appétit. Découvrez par la même occasion comment la planification des menu aide à manger plus sainement et à dépenser moins.


2) Consommer des aliments sains et savoureux
Bien qu'aucune forme de nourriture peut sembler appétissante à une personne qui perd son appétit, il est important qu'elle mange afin de recevoir la nutrition nécessaire pour un fonctionnement correct du corps. Par conséquent, il est important de trouver des aliments qui lui sont appétissants. On peut commencer par des aliments qu'elle aime. Faites une liste des nourritures que la personne aime tout simplement et essayez de les lui offrir. Bien que cela puisse faire l'affaire, ce n'est pas une formule qui marche à tous les coups.

Si le patient est désireux de manger des aliments à haute teneur en calories, il n'est pas nécessaire de les lui refuser. Parfois, ces calories seront nécessaires pour que la personne qui perd son appétit puisse retrouver ses calories perdues. Essayez de lui donner des aliments comme les glaces, les pâtisseries, les viandes, le poulet, le riz, les soupes, les céréales chaudes, etc. Toutefois, il est important que la personne manquant d'appétit mange aussi des légumes, des fruits et des aliments contenant beaucoup de protéines.

Mangez entre autres beaucoup de courge amère. Ce légume amer contient des composés puissants dont la charantine, la momordicine et les lectines qui peuvent aider à aiguiser votre appétit et à aider l'ensemble du processus de la digestion. Ajoutez la courge amère à votre alimentation quotidienne pour prévenir le problème de perte d'appétit.


3) Remèdes naturels et à base de tisanes
Une autre façon de stimuler l'appétit de manière naturelle consiste à opter pour certains remèdes naturels ainsi que certaines plantes médicinales. Les herbes et suppléments naturels, y compris le pissenlit, l'hysope, la camomille, la menthe poivrée, le gingembre, l'ail, le thé vert, les absinthes, la cardamome, etc. sont de bon stimulants naturels de l'appétit pour une partie des gens. Découvrez également une liste d'herbes et d'épices à intégrer à votre alimentation dans l'objectif de lutter contre le vieillissement.

Ces herbes peuvent être consommées sous forme de jus combiné avec de l'eau. Consommer une cuillère à soupe de ces jus à base de plantes 15 minutes avant chaque repas peut aider à stimuler l'appétit. Toutefois, si vous êtes traités pour une maladie au même moment, consultez votre médecin avant de prendre n'importe laquelle de ces herbes ou suppléments naturels, car ils peuvent interférer avec certains médicaments et peuvent causer des problèmes supplémentaires.

Vous pouvez aussi prendre des comprimés d'écorce d'orme rouge. L'écorce de cet arbre contient des polysaccharides puissants qui aident la digestion et combattent la perte d'appétit. Le dosage recommandé est deux comprimés de 500 mg par jour, si possible à prendre pendant un repas.

Vous pouvez également prendre des comprimés de fleur de millefeuille. Cette herbe puissante traite tous les maux digestifs et vous apporte l'énergie, encourageant ainsi l'appétit. Consommez 2 comprimés de 325 mg, à raison de 3 fois par jour, lors des repas.

Les comprimés de pissenlit contiennent de manière naturelle le composé inuline, qui agit comme un laxatif léger tout en favorisant une meilleure digestion et un désir de manger supérieur. Il est recommandé de prendre un comprimé de 750 mg deux fois par jour, lors des repas.

Des comprimés d'astragale contiennent des flavonoïdes puissants qui peuvent renforcer votre système digestif et aider à stimuler votre appétit. Prenez un comprimé de 500 mg deux fois par jour lors des repas.


4) Suppléments nutritifs
Si vous ne mangez pas correctement (c'est ce qui arrive quand vous perdez votre appétit), votre corps n'obtiendra pas la quantité requise de nutriments pour fonctionner correctement. Dans de tels cas, la prise de suppléments nutritionnels peut s'avérer bénéfique pour lutter contre la perte d'appétit.

Il existe une variété d'options en matière de suppléments nutritionnels sur le marché. Vous pouvez choisir ceux qui vous plaisent pour aider à stimuler votre appétit. Le plus populaire d'entre eux sont les milk-shakes énergétiques qui ont une teneur très élevée en calories. En dehors de cela, vous pouvez également opter pour d'autres types de suppléments nutritionnels comme les barres nutritives.


5) Augmenter la consommation d'eau
Venez-vous de commencer un programme d'entraînement ? Avez-vous peu l'habitude de faire du sport ? Si oui, alors les nutriments les plus essentiels dont vous avez besoin est simplement l'eau. Si vous êtes déshydratés, alors la perte d'appétit peut survenir. Prenez l'habitude de boire 6 à 8 grands verres d'eau par jour. Buvez de l'eau avant et après votre séance d'entraînement.


6) Vérifier votre santé mentale
La dépression peut provoquer un manque d'appétit comme nous l'avions dit en préambule, et avec cela vous aurez besoin de médicaments antidépresseurs. Amenez votre santé mentale à son état normal, et tôt ou tard vous retrouverez l'envie de manger.


7) Demander de l'aide aux professionnels
Parfois, vous ne pouvez pas connaître le vrai problème si vous ne laissez pas les professionnels vous aider. Vous pourriez ne pas savoir que vous êtes en train de souffrir d'une maladie comme l'anorexie. Vous traiter de manière autonome peut parfois causer encore plus de dégâts.

Parfois, l'hospitalisation est même nécessaire si votre médecin détecte une cause sérieuse de manque d'appétit. Vous avez besoin de chercher de l'aide des professionnels de la santé pour mener des thérapies intenses d'un point de vue nutritionnel comme psychologique. Vous pourriez aussi avoir besoin d'une alimentation par tube gastrique ou par injections intraveineuses dans les cas extrêmes de perte d'appétit.


8) Réduire la taille des portions
Essayez de manger de plus petites quantités, mais plus fréquemment sur la journée. Votre estomac acceptera naturellement la nourriture tant qu'elle se trouve en petites quantités. Réduire la taille des portions est une technique que vous devriez employer pour laisser votre ventre souhaiter la bienvenue aux nourritures.


9) Accélérer le métabolisme
Si vous manquez d'appétit au niveau physique, faites de l'exercice physique pour améliorer votre désir de manger. Faire du sport accélère votre métabolisme et vous donne l'envie de manger. Des suppléments pour prendre du poids peuvent s'avérer utiles. Lisez aussi 11 manières de réamorcer un métabolisme dont la vitesse est réduite.


10) Analyser les médicaments que vous prenez actuellement
Demandez à votre médecin son avis sur les médicaments en vente libre et sur ordonnance que vous prenez en ce moment même. Votre médecin pourrait recommander d'autres médicaments qui ne mettent pas les bâtons dans les roues de votre appétence, parce que certains médicaments peuvent effectivement causer une forte chute de l'appétit. Découvrez aussi les médicaments qui peuvent rendre obèses.


Avez-vous déjà connu une perte d'appétit ? Quels étaient les symptômes et les causes de la diminution de vos envies de manger ? Qu'aviez-vous fait pour lutter contre votre manque du désir de manger ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.


> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
carattino / kinoua  |  07 janvier 2014, 12:09
Bonjour, j'ai apprécié, tous vos conseils, & je vais essayer de trouver les plantes que vous indiquez, pour la digestion et la stimulation de l’appétit, car depuis 1 bonne semaine, je manque d'appétit, je prends des comprimés à jeun le matin, de l'exjade 500 mg & 125mg, pour faire chuter le fer, ( j'ai une thalassémie majeure, & doit avoir tous les mois des transfusions, mais la ferritine étant élevée, le seul chélateur, est ce médicament) Je sens depuis un certain temps que cela agit sur l'estomac & le côlon,peut-être que ces remèdes par les plantes, m'aideront. Cordialement
Micka  |  07 août 2012, 00:40
Merci pour votre article qui m'a aidé, j'ai 21 ans, et j'ai connu une perte d'appétit récemment suite à un chagrin d'amour suivi d'un problème personnel, depuis j'avais perdu tout appétit et ressentais du dégoût pour la nourriture jusqu'à en avoir des sensations de vomissement, mais étant sportif et pratiquant la musculation je devais me forcer en essayant de ré-habituer mon estomac à manger comme je le faisais avant cette perte, j'ai donc commencé avec 3 repas par jours en petite quantité, comme vous l'aviez conseillé j'étais rassuré de savoir qu'il était possible d'en arrivé là suite à la tristesse, grâce à votre article je me suis fixé des objectifs et construit un moral d'acié j'ai augmenté la quantité de nourriture dans mes repas petit à petit jusqu'à avoir retrouvé un appétit normal au bout de 4 semaines, merci à vous et je soutiens toutes les personnes souffrant de cette perte d'appétit quelle qu'en soit la cause.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (ne cochez pas la case si vous souhaitez qu'on vous contacte)

* Texte :

Recevez gratuitement notre newsletter :