Dire non à la malbouffe : 8 façons pour le faire plus facilement

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 28/07/2011

Refuser la malbouffe n'est pas évident pour tout le monde. Voici des façons plus simples de dire non aux aliments malsains.

Penser à votre santé avant de choisir une nourriture peut vous inciter à faire un choix alimentaire plus sain même si vous ne pensez pas que cette nourriture est succulente, dit une nouvelle étude parue dans le numéro du 27 juillet de la revue "Journal of Neuroscience".

Des chercheurs de l'Institut de Technologie de Californie (Etats-Unis) ont effectué une expérience d'imagerie cérébrale sur 33 participants adultes qui avaient jeûné pendant au moins 3 heures. Tout en restant allongés dans une machine d'imagerie fonctionnelle par résonance magnétique, chaque participant regardait passer en mode diaporama des images de 180 aliments différents, allant des chips et bonbons aux pommes et brocolis.

Les participants, dont aucun ne suivait un régime spécifique ou n'essayait de perdre du poids, avaient 3 secondes pour répondre à chaque image en disant s'ils veulent manger l'aliment ou pas une fois l'expérience terminée.

Les participants pouvaient choisir entre 4 réponses différentes après avoir visualisé chaque aliment : "vraiment pas", "non", "oui" et "absolument". Après avoir vu toutes les images, une seule image était choisie au hasard. Si le participant avait dit "oui" ou "absolument" quand la question lui était posée s'il veut manger ou non cet aliment, les chercheurs le lui servaient.

Pour tester si les choix alimentaires pouvaient être influencés en détournant l'attention vers la santé, les chercheurs avaient donné aux participants l'une des 3 instructions : "Tenez compte de la santé", "Tenez compte du goût délicieux" ou "Prenez vos décisions de façon naturelle". Après le test d'imagerie fonctionnelle par résonance magnétique, les chercheurs demandaient aux participants d'évaluer le goût délicieux et le côté sain des aliments.

Les chercheurs avaient trouvé que quand les participants recevaient l'instruction de penser à la santé ("Tenez compte de la santé"), ils risquaient moins de manger des aliments malsains, même s'ils les avaient considérés comme succulents (lors de la rotation des 180 images). Ces participants avaient également davantage tendance à manger des aliments sains, y compris ceux qu'ils avaient évalué comme non succulents.

Les chercheurs savaient déjà que tout le monde utilise la même zone du cerveau (le cortex préfrontal ventromédian) pour décider quoi manger, mais les nouveaux scans révélaient qu'une seconde zone du cerveau (le cortex préfrontaldorsolatéral) entre en jeu quand une personne utilise de la retenue pendant le processus de prise de décision (de ce qu'elle veut manger).

Les chercheurs avaient aussi trouvé que les participants qui avaient reçu l'instruction de tenir compte de la santé (donc du côté sain des aliments) disaient plus souvent "non" aux aliments que ceux qui avaient reçu l'instruction de prendre leurs décisions naturellement ("Prenez vos décisions de façon naturelle").

Une bonne façon de refuser les aliments malsains consiste à penser à votre santé avant de choisir une nourriture, comme nous l'avons vu par l'étude ci-dessus. Mais il existe d'autres façons de dire non à la malbouffe, que RegimesMaigrir.com vous liste ici :

1) Manger des repas nutritifs et équilibrés

Si vous mangez des repas sains, à base d'aliments complets, et équilibrés, vous aurez moins envie de manger des grignotages et autres aliments malsains. Le repas standard devrait contenir les 4 principaux groupes alimentaires (fruits et légumes, grains, viandes et produits laitiers). Tout repas qui satisfait ces conditions vous aidera à obtenir les nutriments et vitamines dont vous avez besoin pour prévenir les envies de manger subites (qui incitent souvent à manger de la malbouffe).


2) Fixer vos limites

Ce n'est pas drôle d'arrêter totalement de manger des aliments malsains, alors fixez vos limites. Essayez de consommer seulement un ou deux aliments "pas très bons pour la santé" par jour.


3) Faire une provision

Faites une provision ou une section dans votre réfrigérateur remplie de collations déjà préparées comme les carottes et sauces, des assortiments de fruits secs, des salades de fruits, des yaourts, des sandwiches sains (à base de pain complet, dinde, tomate et salade par exemple). Dès que vous ressentez l'envie de prendre une collation, prenez quelque chose dans votre provision.


4) Enregistrer vos habitudes

Ecrire dans un carnet de notes toute nourriture de fast food ou toute malbouffe que vous mangez peut aider à en réduire la consommation. Parfois, vous rendre compte de vos mauvaises habitudes en les mettant sous vos yeux peut aider à les arrêter. Mais ne vous tracassez pas trop si vous avez mangé des aliments malsains pendant un repas, personne n'est parfait. Il suffit de ne pas en faire une routine. Lisez aussi nos conseils pour parvenir à perdre du poids avec un journal alimentaire.

Une femme montre un refus ferme devant de la malbouffe


5) Mâcher des feuilles de menthe

Si vous avez une forte envie de manger de la malbouffe, mâchez des feuilles de menthe ou un chewing-gum sans sucre à la menthe (ou encore brossez-vous les dents). Le goût de menthe dans votre bouche vous empêchera de vouloir manger.


6) Ne pas acheter de la malbouffe

Cela paraît évident, mais évitez les rayons "aliments malsains" au supermarché en passant la majorité de votre temps dans les rayons des produits frais. Sélectionnez des légumes et fruits qui vous semblent appétissants au lieu des gâteaux au chocolat et les biscuits. Vérifiez les étiquettes alimentaires avant d'acheter toute chose qui contient beaucoup de graisses ou de calories.


7) Trouver des occupations

Quand nous sommes atteints par l'ennui, nous avons tendance à grignoter, même si nous n'avons pas faim. La solution consiste à veiller à ne pas percevoir l'acte de manger comme un acte récréatif, mais comme un acte de satisfaire les besoins réels de notre corps (manger est un besoin physiologique).


Voici un reportage vidéo montrant l'état alarmant de l'obésité aux Etats-Unis :


Et vous, que préférez-vous comme façon pour dire non à la malbouffe ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :