Arrêt de recherche sur le médicament anti-obésité taranabant

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 04/10/2008

Gros coup d'arrêt pour le marché des médicaments minceur

La recherche de médicaments anti-obésité a subi un revers avec l'annonce du géant pharmaceutique Merck's jeudi dernier que la compagnie a mis un terme à la recherche sur l'obésité liée à son médicament expérimental taranabant. Selon un communiqué de l'entreprise, bien que les résultats de la phase 3 ont montré qu'il aide les gens à perdre du poids, ce médicament avait également de trop nombreux effets secondaires.

Le taranabant est un composant chimique qui bloque un récepteur dans le cerveau qui est activé par le THC (Tétra Hydro Canabinol), l'ingrédient psychoactif principal dans la marijuana. On sait qu'une partie de la marijuana stimule l'appétit, bloquer le récepteur du cerveau à travers duquel cet effet survient pourrait avoir un effet pour contrer l'appétit. Mais le récepteur bloqué par le taranabant est distribué de manière trop dispersée dans le cerveau. En plus, ce composant chimique est trouvé aussi dans certaines autres tissues du corps, y compris les cellules de graisse et les surrénales, thyroïde et glandes pituitaire. Ce n'est donc pas surprenant que la drogue ait d'autres effets non liés à l'appétit.

Selon un article paru dans le Wall Street Journal, "l'entreprise a déclaré jeudi que l'efficacité et les effets secondaires dépendent des niveaux de dose, des doses plus élevées produisent une plus grande efficacité, mais également plus de manifestations indésirables. Pour résumer, Merck n'a pas été en mesure de trouver un niveau de dose qui réduit de manière adéquate les risques tout en aidant les gens à perdre du poids à un degré significatif ".

Ce n'est pas le premier médicament anti-obésité développé qui agit sur les récepteurs aux cannabinoïdes. Un autre, le rimonabant (Accomplia) de Sanofi-Aventis, est disponible dans certains pays d'Europe, mais n'a pas reçu d'approbation de la FDA (abréviation de La Food and Drug Administration, l'administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments ; cet organisme peut notamment autoriser la commercialisation des médicaments dans les États-Unis). En 2007, un comité consultatif de la FDA a recommandé un refus à cause des soucis liés aux effets secondaires.


Que pensez-vous de cette actualité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :