Mener une vie plus écologique de 17 façons

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 08/06/2011

Voici nos conseils pour vous aider à cuisiner, acheter, nettoyer de manières respectueuses de l'environnement, afin de mener une vie plus verte.

Il existe de nombreuses façons de vivre une vie plus verte, plus en harmonie avec l'environnement. Beaucoup d'actions peuvent être entreprises que ce soit dans votre cuisine, au supermarché ou ailleurs pour garder l'environnement propre. RegimesMaigrir.com vous en suggère dix-sept :

1) Essayer d'acheter des aliments produits localement

Tentez de le faire, à moins qu'il s'agisse d'aliments qui ne peuvent pas être cultivés en France métropolitaine, comme les mangues et les bananes.

Un panier typique de 20 aliments souvent achetés dans un supermarché pourrait excéder 150 000 km de transport si vous incluez les aliments transportés par avion, comme des pois mange-tout du Kenya, le bacon danois ou les pommes de Nouvelle-Zélande.

Le terme de "kilomètres alimentaires" est utilisé pour désigner la distance dont l'aliment est transporté du moment de sa production jusqu'à ce qu'il atteint le consommateur.

Le transport des aliments reste un contributeur majeur aux gaz à effet de serre et au réchauffement planétaire, alors essayez d'acheter les meilleurs aliments de saison cultivés en France si vous le pouvez afin d'être écologiste.


2) Acheter local

Connaissez vos marchés locaux et boutiques locales. Nous avons perdu beaucoup de commerces de proximité depuis les dix dernières années en France parce que nous ne les utilisons pas.

Acheter vos aliments localement soutient votre économie locale et réduit les coûts en essence puisque vous n'êtes pas obligés de faire un grand trajet aller-retour vers des supermarchés ou hypermarchés situés loin de chez vous. C'est un bon geste respectueux de l'écologie.

Lisez aussi pourquoi le surpoids et l'obésité aggravent le problème climatique ici


3) Utiliser moins d'emballages

Environ 15% de votre dépense effectuée pour les nourritures concernent l'emballage et le conditionnement. Alors évitez les fruits et légumes pré-emballés dans des sacs en plastique et profitez plutôt des marchés de producteurs, épiceries et livraisons de produits fermiers et biologiques, où l'emballage et le conditionnement est réduit au strict minimum.

Et recyclez, car si vous ne le faites pas, ces emballages finissent dans des centres d'enfouissement de déchets, qui produisent actuellement jusqu'à 25% des émissions de méthane en France.


4) Acheter le bon bois

Quand vous achetez des accessoires pour la cuisine, des meubles et autres produits en bois, essayez de choisir des produits en bois écologiques portant l'écolabel "Forest Stewardship Council" ou FSC.

Il s'agit d'une organisation internationale créée par des associations d'écologisme, de défense de l’environnement, des représentants de la filière bois et des consommateurs, le seul standard internationalement reconnu pour des produits du bois et des forêts durables.

Lisez aussi notre article sur le charbon actif (le charbon végétal activé), cliquez ici.


5) Choisir des aliments bio avec sagesse

Les fermiers biologiques travaillent avec la nature pour protéger l'environnement. Les produits chimiques artificiels et l'utilisation routinière des antibiotiques sont interdits. L'inconvénient est qu'environ 40% des aliments bio vendus en France (chiffres de 2009) doivent être importés.

Choisissez les aliments bio avec sagesse. Par exemple, face aux haricots biologiques importés du Kenya ou des haricots cultivés de manière conventionnelle, il est en fait plus vert pour vous d'acheter des haricots cultivés de façon conventionnelle. Recourir aux livraisons de produits fermiers et biologiques peut vous permettre d'être sûrs que les aliments achetés sont cultivés en France.

Lisez aussi notre article sur les différences entre le poisson d'élevage et le poisson sauvage en cliquant ici.


6) Réutiliser le papier d'aluminium

Recycler 1 kg d'aluminium peut faire économiser jusqu'à 8 kg de bauxite, le minerai utilisé pour fabriquer le papier d'aluminium, ainsi que 4 kg de produits chimiques et 14 kilowatts-heures d'électricité.


7) Choisir les poissons intelligemment

Pour faire des choix les plus durables en fruits de mer, cherchez sur l'emballage l’écolabel MSC (Marine Stewardship Council). Il s'agit du seul label, selon une étude menée par l’Office interprofessionnel des produits de la mer (Ofimer), à suivre les principes de pêche durable fixés par la FAO (une organisation des Nations Unies dédiée à l'alimentation).

Le site du MSC offre d'excellents conseils sur les poissons à acheter et ceux à éviter. Visitez-le si l'environnementalisme vous intéresse.

Lisez par la même occasion notre article sur la présence du mercure dans les poissons, cliquez ici.


8) Consommer moins de pesticides

Dans diverses études récentes, 30% de tous les aliments testés contenaient des traces de pesticides, et environ 1% des aliments contenaient des taux supérieurs aux limites légales.

Vous pouvez réduire votre exposition aux pesticides en nettoyant les fruits et légumes avant de les manger et en choisissant régulièrement des aliments bio.

Visitez le site de l'Observatoire des Résidus de Pesticides pour obtenir davantage d'informations.

Découvrez également la liste des aliments cancérigènes ici.


9) Manger moins de viandes

La production de viande dans le monde a augmenté de 500% depuis les années 1950, et la plupart des viandes consommées en France proviennent des animaux issus de l'élevage intensif.

Pour chaque kilogramme de boeuf produit, environ 10 kilogrammes de grains sont nécessaires pour nourrir l'animal. Le fumier produit est un polluant principal des rivières et de la nappe phréatique, en plus de contribuer au réchauffement climatique.

En plus de tout cela, des forêts tropicales précieuses sont en train d'être supprimées et remplacées par des champs de culture d'aliments pour nourrir des animaux élevés en mode intensif. Consommer moins ce produit alimentaire contribue alors à réduire le dommage environnemental causé par sa production.

Découvrez aussi notre top 8 des pires viandes ici.


10) Acheter des appareils électroménagers notés A, A+ ou A++

Si vous mettez à jour vos appareils électroménagers, sachez que les réfrigérateurs, congélateurs, etc. de la catégorie A/A+/A++ sont les plus économes en énergie, car ils utilisent moins d'électricité.

Par exemple, un appareil noté A+ a une performance énergétique de 25% supérieure à un appareil de catégorie A. Et un appareil noté A++ de 45% supérieur à un appareil de catégorie A.

Retenez aussi que les vieux réfrigérateurs contenant des CFC contribuent au trou dans la couche d'ozone. Par ailleurs, quand vous souhaitez jeter vos anciens réfrigérateurs, il est conseillé de contacter les autorités locales pour obtenir des conseils sur la façon de les éliminer correctement.

Lisez aussi nos dix conseils pour nettoyer votre réfrigérateur pour le printemps, cliquez ici.


11) Conserver l'eau

Chaque année, nous buvons plus d'eau que nous ne pouvons en garder, et vous pouvez aider en faisant davantage attention dans votre cuisine.

Ne faites bouillir que le volume d'eau nécessaire dans la bouilloire ou quand vous faites cuire des légumes. Nettoyez vos aliments dans un bol, pas sous le robinet. Ne lavez que des charges complètes dans le lave-vaisselle, car elles sont plus économes en eau.

Lisez aussi nos conseils pour économiser de l'argent pendant un régime en cliquant ici.


12) Réutiliser et recycler davantage

Chaque année, les foyers français jettent environ 30 millions de tonnes d'ordures. La plupart de ces déchets finissent dans des centres d'enfouissement, mais nous allons manquer d'espace pour ces lieux de stockage et de traitement.

Faites un geste vert en réduisant la quantité d'ordures que vous créez, en réutilisant autant que possible et en recyclant le reste.


13) Faire le ménage écologiquement

De nombreux produits d'entretien ordinaires contiennent des ingrédients toxiques, comme les polycarboxylates, les phosphonates et les agents de blanchiment, qui sont potentiellement nuisibles pour les plantes et la vie des animaux aquatiques une fois qu'ils disparaissent dans le trou de l'évier.

Des produits d'entretien écologiques existent, comme ceux des marques Ecover et L'Arbre Vert (disponibles dans la plupart des supermarchés et hypermarchés français, et en vente en ligne) pour vous aider à faire le ménage en laissant le monde plus vert.


14) Cultiver votre potager

Si vous disposez d'un jardin, pensez aux herbes, laitues, pommes de terre, haricots verts, épinards, fraises, tomates et d'autres fruits et légumes qui peuvent être cultivés dans des pots de patio.

Des aliments cultivés dans votre propre jardin signifient moins de "kilomètres alimentaires" et zéro emballage.

Lisez aussi notre article sur les fruits et légumes santé à manger en priorité ici.


15) Ne pas laisser tous vos déchets aller aux ordures

Gardez une poubelle à pédale dans la cuisine pour y jeter le marc de café, les coquilles d'oeuf, les sachets de thé et les épluchures de légumes, puis transférez ces déchets régulièrement à un tas de terreau dans le jardin. Couvrez ensuite avec un vieux tapis pour garder le tout au chaud.

Vous pouvez également acheter des bacs de compostage dans les centres de jardinage. Tournez le compost régulièrement et ne laissez pas sécher. Humidifiez le compost de temps en temps si nécessaire. Vous finirez par obtenir du beau compost à utiliser dans votre jardin au bout de deux à six mois, et vous satisferez votre âme d'environnementaliste.


16) Economiser de l'énergie

Laissez la nourriture se refroidir avant de la mettre au réfrigérateur. Remplacez les ampoules ordinaire par des ampoules à économie d'énergie. Eteignez les lumières quand vous sortez de la cuisine ou d'autres pièces. Utilisez la température la plus basse sur votre lave-vaisselle.

Comme vous pouvez le constater, la protection et la préservation de l'écologie passent parfois par des gestes très simples. Prenez l'habitude de les faire.


17) Réutiliser des sacs en plastique

15 milliards de sacs en plastique sont distribués en France chaque année par les supermarchés, hypermarchés, magasins, etc.

Un sac de caisse en plastique est fabriqué en 1 seconde, est utilisé en moyenne pendant 20 minutes mais met 400 ans pour se décomposer dans la nature. Ne jetez donc pas vos sacs en plastique, réutilisez les encore et encore tant qu'ils sont encore utilisables.


Que pensez-vous de ces façons de mener une vie plus écologique ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :