Un régime hypocalorique ne cause pas de perte des os

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 24/09/2008

Telle est la conclusion d'un rapport paru le 22 septembre dans les Archives of Internal Medicine.

Un régime pauvre en calories ne provoque pas la perte des os chez les jeunes adultes en surpoids, à condition que des quantités adéquates de calcium et d'autres nutriments sont maintenues, selon un rapport des "Archives of Internal Medicine".

Le but d'un régime restrictif en calories est de réduire la consommation quotidienne en calories de 20 à 40% comparée à la consommation normale, tout en maintenant la nutrition optimale. Tel quel, ce régime est souvent appelé une "restriction de calorie avec nutrition optimale".

"Nos données ne soutiennent pas l'idée que la perte de poids extrême (plus de 10% du poids du corps) sur une période courte (3 mois) a un pire impact sur la santé des os que la perte de poids progressive réussie sur 6 mois par une restriction modérée des calories, avec ou sans exercices physiques", le docteur Leanne M. Redman et ses collègues concluent (Centre de Recherche Biomédicale de Pennington à Baton Rouge, Etat de Louisiane aux Etats-Unis).

Ces résultats sont basés sur une étude sur 46 sujets à qui l'on a attribué aléatoirement un régime sur 4 régimes possibles au total : un régime sain normal, un régime restrictif en calories avec 25% de calories en moins par jour, un régime restrictif en calories avec 25% de calories en moins par jour accompagné d'excercies d'aérobics, un régime hypocalorique suivi d'une stabilisation de poids.

La perte du poids corporel moyenne variait entre 1% avec le régime sain normal à 13,9% avec le régime hypocalorique (le 4ème régime). Avec le régime restrictif en calories, la perte moyenne était de 10,4%, et avec le régime restrictif en calories accompagné d'exercices d'aérobic, la perte moyenne était de 10%.

Comparé au régime sain, aucun des autres régimes était associé à des changements significatifs de l'épaisseur des os.

"Nous supposons que chez les personnes jeunes qui restreignent leurs consommations de calories, des ajustements mineurs dans les os arrivent en conséquence qu'une adaptation physiologique normale à la réduction de la masse du corps". Les auteurs de l'étude suggèrent que des études plus approfondies sont nécessaires pour confirmer que "la qualité des os reste préservée même en cas de la perte de poids".


Que pensez-vous de cette actualité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :