L'obésité plus dangereuse pour le coeur que le tabagisme

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 23/09/2008

Les attaques cardiaques frappent les personnes en surpoids environ 10 années plus tôt que chez les personnes qui possèdent un poids standard, selon une étude.

Une étude réalisée sur plus de 111 000 personnes est l'une des premières à quantifier le risque de l'obésité. Cette étude suggère que l'excès de graisse est plus dangereuse pour le coeur que de fumer.

"La théorie dominante en cardiologie actuellement est que le tissus graisseux produit en fait des facteurs qui accélèrent les attaques cardiaques", dit l'auteur principal de l'étude le docteur Peter McCullough, consultant en cardiologie et responsable de la nutrition et de la médecine préventive à l'hôpital Williams Beaumont à Royal Oak (Etat de Michigan, Etats-Unis).

La théorie dit que le cholestérol qui se forme dans les artères coronariens et inflammatoires ou autres substances chimiques produites par les cellules graisseuses provoquent parfois des ruptures soudaines, formant un noeud de sang et démarre une attaque cardiaque sérieuse.

Mais jusqu'à maintenant, les études précédents "n'ont simplement pas étudié assez de patients de différentes corpulences lorsqu'ils ont subi une première attaque cardiaque, afin de réellement évaluer" si l'obésité est associée à des attaques cardiaques prématurées, dit le docteur McCullough.

Son équipe a analysé des données d'un registre national des Etats-Unis de gens hospitalisés à cause d'une attaque cardiaque ou une angine instable ou des douleurs à la poitrine, de 2001 à 2007.

Un total de 111 847 hommes et femmes qui avaient subi une première attaque cardiaque était inclu dans l'analyse finale. Ils étaient regroupés selon leur indice de masse corporelle (IMC).

Les chercheurs ont trouvé que plus une personne est lourde plus elle risque une première attaque cardiaque tôt dans sa vie.

Les personnes les plus obèses ont subi leur première attaque cardiaque en moyenne quand elles ont 59 ans. Tandis que le groupe de personnes les plus minces (poids corporel en moyenne de 47 kilogrammes) subissaient leur première attaque cardiaque seulement à 75 ans, et que le groupe de poids standard (poids moyen de 65 kilogrammes) était attaqué la toute première fois à 71 ans.

Le groupe le plus obèse avait quant à lui un indice de masse corporelle de 40 ou plus, et pesait en moyenne 127 kilogrammes.

"Ce n'est pas inhabituel dans la vie de tous les jours de voir des gens de ce poids", dit le docteur McCullough. "Je suis sûr qu'il y a de tels gens dans vos bureaux et dans la rue tous les jours".

Le taux de diabète était de 17% dans le groupe le plus mince, et de 49% dans le groupe le plus obèse. "Vous pouvez ainsi voir comment le diabète s'associe à l'obésité", déclare le docteur McCullough.

De plus, les taux de tabagisme étaient égaux dans tous les groupes. "Nous ne pouvons pas dire que c'est la faute du tabagisme", dit le docteur.

"Les patients qui ont le plus grand poids avancent de 12 années de leur vie avant leur première attaque". L'autre facteur important est le tabagisme, les personnes qui fumaient le plus (parmi celles étudiées) avancent de 10 années de leur vie avant la première attaque.

"Il s'agit vraiment de la première étude qui montre que quelques facteurs sont plus puissants que le tabagisme en termes de prématurité d'attaque cardiaque", dit le docteur McCullough.

Le docteur McCullough dit que les gens pourraient réduire leur risque de maladie cardiovasculaire en perdant du poids et de leur graisse. Son étude est paru dans la dernière édition du "Journal of the American College of Cardiology".


Que pensez-vous de cette actualité ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.

> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (décochez si vous souhaitez qu'on puisse vous répondre)

* Texte :

> Articles en rapport

Recevez gratuitement notre newsletter :