Soja : bienfaits santé, le soya aide-t-il à perdre du poids ?

Publié par la rédaction de RegimesMaigrir.com le 05/05/2011

Le soja apporte divers bienfaits santé notamment pendant la ménopause. Nous allons voir si cet aliment fort nutritif peut aider à maigrir.

Ce qui intéressait le plus les scientifiques depuis les dernières années est la découverte des composés phytochimiques et les bienfaits profonds du soja sur la santé humaine. Les graines de cette plante oléagineuse sont également appelées le soya jaune. Elles favorisent entre autres la santé du coeur et des os sains, préviennent le cancer et soulagent des symptômes de la ménopause.

Les graines de soja contiennent de grandes quantités de protéines, y compris tous les acides aminés essentiels (la seule source végétale à les apporter TOUS). Elles sont également riches en calcium, fer, zinc, phosphore, magnésium, vitamines du complexe B, acides gras oméga-3, fibre alimentaire.


> Bienfaits santé pour le coeur

L'effet réducteur du taux de cholestérol du lait de soya et son rôle dans la santé du coeur a été reconnu depuis 1995 quand les résultats d'une méta-analyse de 38 études cliniques a été publiée. Les conclusions démontrèrent qu'une alimentation contenant de la protéine de soja de manière significative diminue le taux de cholestérol total, le taux de cholestérol LDL (le "mauvais" cholestérol) et le taux de triglycérides.

La consommation moyenne relevée dans ces 38 études était de 47 grammes par jour de protéine de soya, ce qui est une quantité considérable. Une façon d'inclure autant de protéine de soja à une alimentation consiste à essayer une boisson ou une poudre en contenant beaucoup, ce qui peut ajouter 20 grammes par portion.

La protéine de soya était efficace même chez les gens qui adoptaient déjà une alimentation à base de 30% de matières grasses. Cette protéine diminue le taux de triglycérides tout en préservant le taux de cholestérol HDL (le "bon" cholestérol).

Des chercheurs américains ont rapporté en 1993 dans la revue "American Journal of Clinical Nutrition" une chute de 12% du taux de cholestérol quand 20 à 25 grammes de protéine de soja et de fibres étaient inclus dans l'alimentations. Les graines de soya contiennent de la fibre soluble, qui est connue pour interférer avec l'absorption et le métabolisme du cholestérol.

En conséquence de ces conclusions, la FDA autorise depuis 1999 une allégation santé sur la relation entre la protéine de soya et l'insuffisance coronarienne (affichée sur les étiquettes des nourritures contenant ce type de protéine).

Cette allégation santé dit que "les alimentations pauvres en graisse saturée et en cholestérol, et qui incluent 25 grammes de protéine de soja par jour peut réduire le risque de maladies du coeur. Une portion de [nom du produit] apporte [quantité] grammes de protéine de soya".

Toutefois, quelques études récentes publiées en 2005 ont trouvé que le soja produit seulement un effet modeste sur le taux de cholestérol. La FDA est depuis en train de réviser sa politique en matière d'allégation santé du soya.

Mais cela ne devrait pas vous empêcher de continuer à apprécier vos nourritures au soja. Certes, cet aliment pourrait ne pas faire baisser le taux de cholestérol autant que les experts le pensaient au début, mais il ne fait certainement aucun mal à la santé.


> Avantages santé pour les os

De nombreuses nourritures contenant du soya jaune sont naturellement riches en calcium (certaines sont enrichies en calcium parce qu'il s'agit d'une bonne source d'un agent coagulant particulier). De plus, le soja contient aussi du magnésium et du bore, qui sont des co-facteurs importants du calcium pour la santé osseuse.

Les isoflavones qui se trouvent dans les nourritures contenant du soya peuvent inhiber la décomposition des os. Daidzein, un type d'isoflavone, est en fait très similaire au médicament Ipriflavone (utilisé en Europe et en Asie pour traiter l'ostéoporose).

Une étude convaincante publiée en 1993 se focalisa sur les femmes ménopausées qui consommaient 40 grammes de protéine de soja isolée par jour pendant 6 mois. Les chercheurs ont trouvé que les femmes qui en consommaient beaucoup augmentaient significativement la densité minérale osseuse en comparaison avec le groupe de contrôle (qui n'en mangeait pas).

Une autre étude publiée dans la revue "Archives of Internal Medicine" fin 2005 a également trouvé que la consommation de nourriture contenant du soya jaune était associée à un risque signficativement inférieur de fracture osseuse, surtout chez les femmes post-ménopausées précoces.


> Vertus pendant la ménopause

Au Japon, où les nourritures contenant du soja sont consommées couramment tous les jours, les femmes ont 66% de risque en moins de subir des symptômes de la ménopause que celles qui habitent en Amérique du Nord. En fait, il n'y a pas de mot dans la langue japonaise pour désigner les "bouffées de chaleur".

Diverses études récemment publiées ont montré que le soya jaune aide seulement certaines femmes à apaiser les symptômes de la ménopause. En effet, cette graine est plus efficace pour prévenir que pour soulager les bouffées de chaleur. Malgré ces conclusions, certains experts en ménopause recommandent de consommer entre 40 et 80 mg d'isoflavones de soja quotidiennement afin d'aider à soulager les symptômes de la ménopause.

Découvrez par la même occasion le traitement hormonal substitutif (substitution d'hormone) pour passer une ménopause plus tranquille en cliquant ici


> Bienfaits santé contre le cancer

Parmi tous les cancers, les données sur la relation entre soya et cancer de la prostate semblent les plus prometteuses. De nombreuses études soutiennent le rôle de cette graine dans la prévention et le traitement possible du cancer de la prostate.

Bien que certaines études ont montré que le soja offre un effet protecteur contre le cancer du sein, d'autres études ont montré que les effets similaires à l'oestrogène dans les isoflavones pourraient être nuisibles aux femmes qui souffrent d'un cancer du sein. L'Institut Américain de Recherche contre le Cancer souligne que les données en notre possession sur le soya et le cancer du sein ne sont pas concluantes, et que davantage de travaux reste nécessaire avant qu'une recommandation alimentaire puisse être fournie.

Ce dont nous savons à ce stade est que les phyto-oestrogènes présents dans les nourritures contenant du soja sont "anti-oestrogènes". En d'autres termes, ils peuvent empêcher les oestrogènes d'atteindre les récepteurs, donc protégeant potentiellement les femmes du cancer du sein. Diverses études ont trouvé que les femmes pré-ménopausées pourraient tirer profit d'une consommation régulière de soya puisque leur taux d'oestrogène naturel est élevé.

Pourtant, cela peut ne pas être vrai pour les femmes post-ménopausées. Des études ont trouvé que le soja pourrait devenir "pro-oestrogène" chez les femmes qui ont un faible taux d'oestrogène naturel. En d'autres termes, des suppléments de soya concentré pourraient ajouter de l'oestrogène au corps, et ainsi augmenter le risque de cancer du sein chez les femmes post-ménopausées. Donc, les femmes qui entrent dans l'après-ménopause devraient éviter de prendre des suppléments de soja concentrés jusquà ce nouvelles études apportent de nouveaux indices. Manger des aliments contenant cette graine n'est en revanche pas nuisible. Lisez aussi comment s'alimenter durant un traitement de cancer du sein, cliquez ici.


> Cette graine aide-t-elle à perdre du poids ?

Diverses études ont montré que, quand la consommation de soya jaune augmente, le poids corporel descend. En particulier, une étude américaine (menée sur des rats de laboratoire par l'Université d'Illinois aux Etats-Unis) a voulu comparé les effets des hydrolysats de protéine de soja et des peptides de soya avec ceux de la leptine.

Les chercheurs avaient émis l'hypothèse que le soja pourrait se comporter dans le corps d'une manière similaire à la leptine. Rappelons que la leptine est une hormone produite dans notre tissu adipeux qui interagit avec des récepteurs dans le cerveau et qui nous signale que nous sommes rassasiés afin d'arrêter de manger.

Les chercheurs ont voulu voir si les hydrolysats de protéine de soya jaune pouvaient affecter ces hormones régulatrices ainsi que leurs récepteurs. Ils ont trouvé que le soja avait un effet sur ces mécanismes et ces hormones qui sont induits dans le corps pour nous aider à dégrader les lipides et à réduire le poids corporel, mais qu'il faisait cela en augmentant le métabolisme et non pas en réduisant la consommation alimentaire.

L'expérimentation scientifique qui eut lieu dans le cadre de cette étude a non seulement montré que les peptides de soya pouvaient interagir avec les récepteurs dans le cerveau, mais aussi que manger moins n'est pas toujours la raison d'une perte de poids. La perte de poids est un événement physiologique complexe. Ce n'est pas toujours aussi simple que de dire "Manger moins et faire plus de sport".

Maigrir est une cascade de plusieurs étapes, commençant par la production de certaines hormones et continuant avec leur action dans le cerveau. Certaines personnes sont résistantes à ces hormones, tout comme d'autres personnes sont insulino-résistantes. Ces personnes ne reçoivent jamais le message du cerveau qui leur dit qu'ils ont assez mangé.


> Au final, que faut-il retenir ?

Bien qu'il soit encore non concluant de dire que le soja peut prévenir n'importe quelle maladie, de nombreuses ont montré des résultats prometteurs. Incluez des aliments contenant du soya comme l'edamame, le tofu, le tempeh, le lait de soja, etc. à votre alimentation et appréciez les bienfaits santé possibles qu'ils puissent apporter.

Parce que les organismes génétiquement modifiés (OGM) inquiètent fortement une partie de la population, cherchez à acheter des produits qui incluent des graines provenant de cultures de soja non-génétiquement modifiées dans leur production.


> Quels sont les aliments contenant du soya disponibles ?

  • Le lait de soja enrichi au calcium,
  • Le tofu,
  • Les noix de soya jaune,
  • L'edamame,
  • Le tempeh,
  • Le miso,
  • D'autres produits comme les galettes de soja, le fromage au soya, le yaourt au soja, les céréales de petit-déjeuner au soya, etc.


Que pensez-vous des bienfaits santé du soja ? Avez-vous déjà réussi à perdre du poids en mangeant régulièrement ces graines ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, de le tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.


> COMMENTAIRES / TÉMOIGNAGES (cliquez ici pour rédiger votre commentaire)
Il n'y a pas encore de réaction. N'hésitez pas à en rédiger une en utilisant le formulaire ci-dessous.
Champs obligatoires : "Nom" et "Texte"
* Nom / Pseudo :
Adresse e-mail :
Cacher l'adresse e-mail (ne cochez pas la case si vous souhaitez qu'on vous contacte)

* Texte :

Recevez gratuitement notre newsletter :